samedi, février 4, 2023

ANNONCE CD. MAHLER, GUDNADOTTIR, ELGAR (LSO, Dresdner Phil) – BO du film TÁR de Todd Field (1 cd Deutsche Grammophon)

A lire aussi

Le réalisateur Todd Field (Little children, Eyes Wide Shut) signe lequel TÁR pour lequel la violoncelliste et compositrice islandaise Hildur Guonadottir (Joker / Golden Globe pour la musique originale ; Tchernobyl) a conçu la bande originale. Bien accueilli au dernier Festival de Venise (sept 2022), la fiction où captive l’actrice Cate Blanchett en cheffe d’orchestre reconnue mais éprouvée, personnalité complexe et contradictoire, interroge le principe même du processus créatif comme la préparation d’un programme d’orchestre (répétition de la 5è Symphonie de Mahler…). La musique de Gudnadottir introspecte la psyché des personnages, fouille leur faiblesse tragique en vagues sonores sombres et inquiétantes (« For Petra » / en particulier la version pour quatuor à cordes, âpre et lugubre ; « Mortar », « recording session » ; le triptyque « Tár », joué au violoncelle par la compositrice elle-même, puis dans une version pour quatuor à cordes dont les longues phrases plongent dans les âmes et semblent dire leur totale impuissance…). 

La musique exprime l’activité souterraine qui pilote la conscience des êtres. Todd Field évoque le destin de la cheffe Lydia Tár à travers l’incarnation de Cate Blanchett laquelle a travaillé avec les divers orchestres et musiciens associés à la réalisation du film (Dresdner Philharmonie et son violon solo, Wolfgang Hentrich). Pour le réalisme du rôle, l’actrice joue même au piano un Prélude du Clavier bien tempéré de Bach dans l’épisode où elle enseigne le piano. Fidèle aux intentions du réalisateur, la musique pointe le désordre et la déconstruction, autant d’éléments intimes qui perturbent consciemment ou non la création et l’acte de performance. Ainsi « Mortar » en particulier est une séquence où selon Field, « Túr peut tomber en elle-même, un endroit où les lois naturelles de son état de veille, ne s’appliquent pas ».

Le cd de la bande originale fait entendre aux côtés des pièces de Guonadottir, des répétitions de la 5è Symphonie de Mahler (dont le voluptueux et suspendu Adagio, session d’enregistrement où la cheffe dialogue avec le preneur de son), du Concerto pour violoncelle d’Elgar (LSO, Natalie Murray Beale) ; le standard de jazz : Here’s that rainy day (New trombone collective / Al Kay) ; Icaro cura mente de la chamane Elisa Vargas Fernandez (pour évoquer le travail ethnomusicologique de Shipibo-konibo)… Le film montre à l’image le fonctionnement d’un orchestre en répétition, en session d’enregistrement sous la conduite d’une femme chef d’orchestre habilitée à diriger tout un collectif d’individualités différentes.

 

Evidemment la fiction de Field fait écho à l’évolution du métier de chef d’orchestre qui depuis quelques années s’est considérablement féminisé. Ainsi le personnage de Lydia TÁR, compositrice-cheffe reconnue, première femme qui aurait dirigé le Philharmonique de Berlin symbolise-t-il l’évolution majeure de la direction d’orchestre. Que dans son film, Todd Field ajoute une trame dramatique qui fait paraître son héroïne plutôt noire (voire criminelle), égoïste et finalement tragique, relève plus spécifiquement des nécessités de la fiction. L’ascension de la musicienne bientôt rattrapée par le passé, puis sa chute et son impuissance, n’ont pas manqué de faire réagir. La prestation de Cate Blanchett, oscarisable et plus que crédible, a contribué à la croyance que le film était un biopic d’après un personnage réel. Première gageure réussie. Photo (DR)

 

 

________________________________________________

TÚR, film de Todd Field – sortie en France le 25 janvier 2023

Parution du CD de la bande originale (GUONADOTTIR, MAHLER, ELGAR…), le 27 janvier 2023

Plus d’infos sur le site de DG Deutsche Grammophon :

https://www.deutschegrammophon.com/en/catalogue/products/tar-hildur-gunadottir-12805

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

Prix de Lausanne 2023. Palmarès des Lauréats 2023 : 2 Premiers Prix ex-aequo

Prix de Lausanne 2023. Palmarès des Lauréats 2023 : 2 Premiers Prix ex-aequo : Millán de Benito (Espagne, 15...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img