Renaud Delaigue chante Kaspar Förster

delaigue traversees baroques polska metz classiquenewsMETZ, ce soir, 20h : Récital KASPAR FÖRSTER, Renaud Delaigue. La basse Renaud Delaigue revisite la virtuosité grave d’un répertoire perdu qui fit en son temps les délices de la Pologne baroque. Les Traversées Baroques organisent un récital fervent, ardent qui témoigne de l’exceptionnelle activité et inspiration musicale chèque, italienne, polonaise, germanique où la question divine et la croyance s’incarnent dans la voix de basse (Merula, Monteverdi, Reina, Mielczewski, Cazzati, Tunder…). Un nom jaillit immédiatement celui de Kaspar Förster, chanteur vedette (et aussi compositeur pour lui-même) dont le grave profond et caverneux semblait au XVIIè ressusciter (d’après les témoignages dont celui de Mattheson) les vertiges de la prière la plus puissante et la plus sincère. « Sa voix sonnait comme une douce et plaisante basse profonde dans la pièce, mais comme un trombone hors de la pièce. Il chantait depuis le la sous le do médium jusqu’au la trois octaves en dessous ».
Dans le cadre du festival POLSKA, immersion dans la culture polonaise, l’Arsenal de Metz (salle de l’esplanade) à travers ce programme conçu par les musiciens des Traversées Baroques offre un voyage inédit où le chant captive et saisit.

________________________________________________________________________________________________

METZ, Arsenalboutonreservation
Vendredi 24 janvier 2020
Renaud Delaigue / Les Traversées Baroques
RESERVEZ VOTRE PLACE
https://www.citemusicale-metz.fr/agenda/kaspar-forster–stylus-phantasticus

 

________________________________________________________________________________________________

Présentation du programme sur le site de l’ARSENAL DE METZ – la Cité Musicale METZ :
” Devine-t-on, en entendant ces oeuvres méconnues, que le polonais Kaspar Förster était un chanteur-star de son époque ? Pour son grave périlleux, abyssal, où plonge le jeune Renaud Delaigue, admirable de limpidité. Pour les chausse-trappes de ses lignes vocales, que déjouent les trois autres solistes, phrasé agile, diction claire et fine. Intégrant orgue, cornet et viole de gambe, les Traversées Baroques font ainsi vivre des pièces injustement boudées, synthèse bluffante de la manière italienne et du fameux Stylus Phantasticus prisé en Europe du Nord. À musicien voyageur, baroque cosmopolite.”

________________________________________________________________________________________________

VOIR le reportage vidéo KASPAR FÖRSTER / Renaud Delaigue, basse…
https://www.youtube.com/watch?time_continue=104&v=0WjGsokRBxs&feature=emb_logo

________________________________________________________________________________________________

Comments are closed.