Pierre Brévignon: Samuel BarberEditions Hermann, collection Hermann musique

Pierre Brévignon : Samuel Barber
Musique atemporelle

Un esprit nostalgique à la recherche du temps perdu… Qui est Samuel Barber (1910-1981)? Aux côtés de Bernstein ou Copland, Barber fait figure de compositeur américain béni des dieux, idolâtré même, jusqu’à ses opéras Vanessa (1958) et Antoine et Cléopâtre d’après Shakespeare (septembre 1966) dont la création marque l’inauguration de la salle nouvelle du Metropolitan Opera de New York selon le voeu d’un admirateur, Rudolf Bing, directeur du Théâtre new yorkais… or c’est justement avec ce second opéra que la carrière de Barber se brise… en plein vol; l’échec de l’ouvrage (à relativiser cependant car la recette fut .. énorme et la liste d’attente des non placés dépassa les 10 000 noms!), en partie saboté par la folie des grandeurs de Zeffirelli qui en assure la mise en scène, marque la lente descente aux enfers et l’oubli d’un compositeur qui déçoit ses appuis; de l’ère du succès, le compositeur passe au règne du soupçon. Ce nostalgique non engagé laisse une oeuvre dont l’intemporalité de l’écriture devient “suspecte”. Tout est dit ici; ce que Barber apporte à la musique américaine, ce qu’il réalise et comment il suscite un désaveu croissant jusqu’à sa mort.

Le public avait-il trop investi en lui? L’attente fut elle trop immense, surtout depuis son fameux Adagio (oeuvre de jeunesse de 1938) qui lui assure encore aujourd’hui une célébrité planétaire? Enfance, apprentissage, carrière, oeuvre et vie, la présente biographie de Samuel Barber indiquerait-elle un début de réhabilitation pour le compositeur?

Pierre Brévignon : Samuel Barber, un nostalgique entre deux mondes. Editions Hermann, collection Hermann musique. ISBN: 978 2 7056 8186 9. 670 pages. Publication présentée avec un cd et 69 illustrations noir et blanc du compositeur et des ses proches…

Comments are closed.