Livres. Pidde : L’Anneau du Nibelung de Wagner (Fayard)

Livres. Ernst von Pidde : L’anneau du Nibelung de Richard Wagner Ă  la lumière du droit pĂ©nal allemand    …   L’opĂ©ra serait-il un sommet des reprĂ©sentations criminelles ? Il suffit de compter les actes rĂ©prĂ©hensibles au hasard des intrigues dans maints opĂ©ras : les livrets confirmeraient une vĂ©ritable affection pour la reprĂ©sentation ” ritualisĂ©e ” des dĂ©lits les plus sordides …  la première scène d’ouverture de Don Giovanni de Mozart oĂą la violence perpĂ©trĂ©e sur le corps de Donna Anna ne cesse de hanter l’esprit de son fiancĂ© Ottavio pendant toute l’action… en est l’exemple le plus remarquable : acte physiquement fort, pourtant non reprĂ©sentĂ©, Ă  peine suggĂ©rĂ©, mais dont le souvenir obsède la psychologie de tout l’opĂ©ra : Don Giovanni est un violeur … Ă  n’en pas douter selon sa lĂ©gende sulfureuse de sĂ©ducteur et selon le portrait musical qui en fait un prĂ©dateur sexuel. Mais c’est Richard Wagner qui cumule les pires exactions, tout au long de son oeuvre lyrique et théâtral.

L’auteur appartient au clan des dĂ©tracteurs les plus remontĂ©s de Wagner, dĂ©veloppant ici, dans ce livre pourtant original et mĂŞme Ă©clairant quant Ă  son angle d’analyse, un vĂ©ritable rĂ©quisitoire contre l’immoralitĂ© Ă©difiante du Ring.

 

 

 

La violence du théâtre wagnérien au crible

Wagner dénonciateur ou criminel ?

 

pidde_ernst_ring_wagner_droit_penal_allemand_fayardMais l’oeuvre du crĂ©ateur et sa libertĂ© de poète dĂ©ment l’assertion selon laquelle Wagner dĂ©fendrait-il les thèmes et les situations qu’il met en scène. C’est mĂŞme le contraire de ce qu’il reprĂ©sente sur la scène : exposer autant de scènes de meurtres, de vols, d’arnaques en tous genres et de crimes abjects, n’est-ce pas le meilleur moyen de les dĂ©noncer au contraire ?
Pour l’heure, dans ce texte façonnĂ© en forme de procès d’intention, voici un recensement scrupuleux de toutes les fĂ©lonies indignes qui rythment l’action du Ring wagnĂ©rien : le miroir musical et théâtral de la barbarie humaine, depuis des siècles et des siècles. Rangeons-nous du cĂ´tĂ© , – primaire ou alors bien naĂŻf – de l’avocat gĂ©nĂ©ral, grand ordonnateur de l’ordre moral, dont le rĂ©quisitoire dresse la liste des actes les plus infects, moyen de toucher Ă©videmment le trop coupable compositeur pour mieux lui jeter l’anathème.
Ernst von Pidde, juriste allemand rĂ©voquĂ© par le rĂ©gime nazi en raison de son anti-wagnĂ©risme dĂ©clarĂ©, n’Ă©pargne en rien Wagner et le genre opĂ©ra tout court (il en annonce mĂŞme comme beaucoup d’autres avant et après lui, la fin prochaine …) : d’une crĂ©dulitĂ© sans borne ni aucun sens autocritique, l’examen suit son but, passe au crible toute l’intrigue du Ring afin d’y rĂ©vĂ©ler la teneur scandaleuse.  MĂŞme Ă  dĂ©charge, le texte rĂ©visĂ© met en lumière la violence physique et psychologique des situations de l’opĂ©ra wagnĂ©rien … ce qui a contrario de son objet, souligne la modernitĂ© d’une oeuvre rĂ©aliste d’une justesse absolue. Le rĂ©quisitoire dĂ©voile la finesse affĂ»tĂ©e avec laquelle Wagner a dĂ©cryptĂ© l’inhumanitĂ© qui conspire contre l’humanitĂ© : un rĂ©quisitoire lui aussi pour tenter de sauver l’espèce humaine de ses propres dĂ©mons rĂ©currents en en dĂ©nonçant les pires vices.  Le manuscrit, retrouvĂ© dans les papiers posthumes de l’auteur, a Ă©tĂ© rĂ©visĂ© pour la publication par un parent Ă©loignĂ©, fonctionnaire au ministère des Affaires Ă©trangères, qui l’a adaptĂ© Ă  l’état actuel du droit civil et du droit pĂ©nal allemands. Un texte original d’autant plus opportun l’annĂ©e du Bicentenaire Wagner 2013.

Ernst von Pidde : L’anneau du Nibelung de Richard Wagner Ă  la lumière du droit pĂ©nal allemand. EAN :  9782213678184. Parution :  09/10/2013. 120 pages. Format : 120 x 185 mm. Prix public indicatif : 12 €

Comments are closed.