Livre événement, annonce. Rêve d’Espagne / Musique espagnole en France par Marie Christine VILA (Fayard)

livre reve d espagne critique par classiquenews musique espagnole en france par Marie christ VILA fayard 9782213668215-001-TLivre événement, annonce. Rêve d’Espagne / Musique espagnole en France par Marie Christine VILA (Fayard). En 1862, le tableau de Manet : « le ballet espagnol » (choisi en couverture du présent ouvrage) indique avant l’engouement de Chabrier et Bizet, la passion du peintre moderne pour l’Espagne… mais il n’est guère le seul touché par l’ibérite aiguë ; Carmen de Bizet (1875), España de Chabrier (1883), Iberia de Debussy, le Boléro de Ravel témoignent de la faveur esthétique pour le sud, mais aussi éclaire la longévité du phénomène : l’Espagne inspire la France, qui entretient avec elle une relation ancestrale oscillant entre attraction et rejet. L’ibérisme, tropisme, exotisme proche, juste au delà des Pyrénées, permet de développer un échappatoire au wagnérisme envahissant… comme ce fut le cas du Maroc et de l’Afrique du nord (jusqu’à l’Egypte) pour Saint-Saëns (lui-même sur les traces du peintre Delacroix)…

Pendant un siècle (1820-1914), de la première génération romantique en France, à la fin de la première guerre, l’Espagne divertit le public français avec l’«  espagnolade  » (un exotisme à bon marché, c’est à dire, précipité critique un rien péjoratif) ; elle représente aussi, au fil des échanges, une source d’inspiration et un renouvellement en profondeur du langage musical. Au tournant du XXe siècle, les compositeurs français confrontés au modèle wagnérien, y trouvent l’échappée belle, propice à l’expression d’une musique moderne française, qui contribue en retour à la création d’une musique moderne espagnole. Quand les Français recherchent une nouvelle inspiration, confondant souvent folklore, oeillade, citation ethnographique, volonté rafraîchissante ou insert scientifique, les compositeurs espagnols entendent rejoindre Paris pour y obtenir reconnaissance et revenus substantiels.
Sous le ciel parisien, des émigrés, Albéniz, Turina ou Falla, œuvrent à l’inverse pour sortir la musique espagnole de ses clichés, tandis qu’un Viñes, pianiste interprète de génie, met son piano au service de Ravel, Debussy ou Satie.

C’est ce double mouvement intégration, normalisation qui cultive le piquant et le folklorique sans empêcher une certaine standardisation au diapason de l’échelle européenne que le lecteur vit au gré des pages de ce livre passionnant, à travers chacun de ses jalons chronologiques, soit 8 chapitres qui évoquent toutes les personnalités, les courants esthétiques et les postures, les rencontres et les associations, qui croisent aussi les représentations – plus ou moins réussies, de la culture espagnole aux Expos Universelles (de 1878, 1889, 1900), miroirs écrins qui rétablit l’image de l’Espagne dans le concert des nations européennes. Critique développée dans le mag cd dvd livres de classiquenews le 26 mars prochain, jour de parution du livre Rêve d’Espagne (Editions Fayard).

————————————

Livre événement, annonce. Rêve d’Espagne / Musique espagnole en France par Marie Christine VILA (Editions Fayard) — 324 pages – Format : 135 x 215 mm — Prix imprimé (indicatif) : 23 €. CLIC de CLASSIQUENEWS de mars et avril 2018.

EAN :
9782213668215

EAN numérique :
9782213668086

Code article :  3632072 / Musique

Parution :  21/03/2018

Comments are closed.