La Chute du mur de Berlin: Les 20 ans Arte, les 8 et 9 novembre 2009

La chute du mur de Berlin
Concert des 20 ans
Les musiciens de la RDA

Arte
Dimanche 8 novembre 2009 à 19h (Maestro)
Lundi 9 novembre 2009 à 22h30 (Musica)

Pour les 20 ans de la chute du mur de Berlin, Arte diffuse le concert anniversaire sous la direction de Kurt Masur et un documentaire sur la gestion par le régime soviétique des artistes classiques ou comment faire rayonner le prestige communiste en instrumentalisant les plus grands interprètes vivants de l’ex RDA.

Dimanche 8 novembre 2009 à 19h
Concert commémoratif
« 20 ans de la chute du mur »

Direction musicale : Kurt Masur
Avec : l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig et Renaud Capuçon
(violon). Coproduction : ARTE G.E.I.E./MDR/Euroarts (2009, 43mn)
Concert commémoratif du 20e anniversaire de la révolution pacifique donné en l’église Saint-Nicolas de Leipzig.

Le 9 octobre 1989, 100 000 manifestants à Leipzig bravent le régime communiste et marchent sur le « Leipziger Ring », mettant ainsi en branle le processus entré dans l’histoire sous le nom de révolution pacifique. Un mois plus tard, le Mur de Berlin tombe, et moins d’un an après, l’Allemagne est réunifiée.
L’église Saint-Nicolas de Leipzig demeure le symbole de ce mouvement, car c’est là qu’ont commencé les manifestations du lundi. Pour ce concert, l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig et son ancien maître de chapelle, Kurt Masur jouent un programme dont le contenu fait référence aux événements à présent légendaire, 20 ans après jour pour jour. Renaud Capuçon assume la partie solo des deux romances pour violon de Beethoven. En outre, le prestigieux choeur Thomanerchor de Leipzig sous la direction de son cantor, Georg-Christoph Biller se joint à la célébration…

Au programme :
Ludwig van Beethoven – Ouverture d’Egmont, op. 84
Ludwig van Beethoven – Romance pour violon et orchestre
n° 2 en fa majeur, op. 50
Jean-Sébastien Bach – Fürchte dich nicht, BWV 228
Brahms – Allegro con Spiritu, dernier mouvement de la Symphonie
n° 2

Concert diffusé en direct sur arteliveweb.com Arte diffuse également lundi 9 novembre à 22.00

Lundi 9 novembre 2009 à 22h30
Musique Classique
et guerre froide
Les musiciens en RDA

Réalisation : Thomas Zintl et Barbara Wunderlich. Coproduction : ARTE G.E.I.E/RBB (2009, 52 mn)
Au lendemain de la création de la RDA, le Parti socialiste unifié d’Allemagne s’arroge la direction des affaires culturelles. Aux Occidentaux «américanisés» et «amollis par la société de consommation», il oppose l’idéal d’une population férue de “vraie” culture. La musique classique devient alors, à côté du sport, le porte-étendard de l’Allemagne de l’Est.
Si le régime instrumentalise la musique classique, il favorise aussi la création d’un vivier de musiciens de niveau mondial. Bientôt, des chorales comme la Staatskapelle de Dresde, le Kreuzchor de Dresde, le Choeur de l’église Saint-Thomas de Leipzig s’exportent, et la renommée d’artistes comme Walter Felsenstein, Theo Adam et Ludwig Güttler… dépasse les frontières.
Les agences de spectacle et les maisons de disque font rentrer de l’argent dans les caisses, contribuant, même pendant la guerre froide, à augmenter le nombre de voyages civils entre les deux Allemagnes…
Ce film met en lumière pour la première fois l’importance de la musique classique dans le système politique de la RDA et la scène musicale née dans ce milieu. Des témoins de l’époque comme le chef d’orchestre Kurt Masur, le ténor Peter Schreier et le chancelier Helmut Schmidt racontent leurs souvenirs à la fois drôles et touchants.

Comments are closed.