La campagne d’Egypte, une histoire militaire, scientifique, musicale

Gros_-_First_Consul_Bonaparte_napoleon-bonaparte-premier-consul-gros-582ARTE, Bonaparte et la Campagne d’Egypte, samedi 22 avril à 20h50. En deux volets, reconstitutions à l’appui, Arte diffuse un large documentaire sur la campagne d’Egypte mené par Bonaparte, pendant une année de 1798 à 1799. Il retournera secrètement dans l’Hexagone, et le général Kleber, au péril de sa vie continuera l’aventure, finalement interrompue sous la pression des Anglais. Qu’importe, la passion française pour l’Egypte pharaonique était bel et bien enracinée dans le coeur des chercheurs et des artistes, professeurs, scientifiques, intellectuels français. Quelques années plus tard en 1822, Champollion allait révolutionner encore la compréhension des antiquités égyptiennes en réussissant à décrypter le langage des hiéroglyphes. Ce que le général Bonaparte avait constaté sur place, au pied des pyramides de Guizeh, les scientifiques le vivaient de l’intérieur, en déchiffrant inscriptions et papyrus… La France à partir de 1799 vivait dans le goût de ce retour d’Egypte. Les consoles du Consulat et tout le mobilier d’avant garde était redessiné selon le style égyptianisant.

 

 Le Temple Ă©gyptien Ă  l’opĂ©ra

 

 

MOZART wolfgang vienne 1780 1790 classiquenews 1138381-portrait-wolfgang-amadeus-mozartMOZART avant BONAPARTE. Et en musique, comment la passion de l’Egypte ancienne s’est-elle manifestĂ©e ? La musique est toujours en avance sur l’histoire des arts et des idĂ©es. Ainsi, 8 ans avant la campagne d’Egypte de Bonaparte, Mozart concevait Ă  l’Ă©poque du couronnement de Leopold II, son dernier opera allemand – singspiel, tout emprunt de sagesse Ă©gyptienne : La FlĂ»te EnchantĂ©e (1791). L’ouvrage condense alors le mouvement des idĂ©es inspirĂ©es par Les Lumières : si l’on repère ici et lĂ  d’évidentes rĂ©fĂ©rences et clĂ©s maçonniques, Mozart et son librettiste Shikaneder, entendaient ainsi rĂ©aliser un vĂ©ritable opĂ©ra populaire. De fait, l’ouvrage suscita immĂ©diatement un immense engouement auprès du public viennois. Dans La FlĂ»te EnchantĂ©e, les deux hĂ©ros amoureux, Tamino et Pamina rĂ©ussissent les Ă©preuves du rite de passage qui leur est imposĂ©, grâce Ă  la bienveillance protectrice de leurs vrais amis, le grand PrĂŞtre Sarastro, dĂ©tenteur de la philosophie et de la sagesse du Temple Ă©gyptien. La toute puissance des idĂ©es, la rĂ©flexion de la raison, sont opposĂ©es Ă  la manipulation et les agissements de la Reine de la nuit, fausse mère, fausse marraine… prĂŞte Ă  sacrifier sa propre fille, Pamina pour assurer son empire en Ă©crasant son ennemi jurĂ© (Sarastro).

gleyre-ruines-degypte-582-390-egypte-felicien-davidLa France après la Campagne d’Egypte se passionne particulièrement pour La Flute EnchantĂ©e de Mozart, mais dans un rĂ©habillage de l’opĂ©ra originel. L’oeuvre crĂ©Ă©e en 1801 Ă  Paris est rebaptisĂ©e, non sans opportunisme et intelligence promotionnelle, Les Mystères d’Isis. Sur scène point d’Isis (mais Osiris est bien citĂ©), dans une refonte complète de La FlĂ»te, avec des ajouts extraits d’autres opĂ©ras de Mozart, l’arrangeur Lachnith, opère un brillant massacre du drame originel mozartien et en dĂ©duit une nouvelle partition qui sĂ©duira les parisiens peu scrupuleux – n’en dĂ©plaise Ă  Berlioz, puriste outragĂ©… Ainsi s’affirme Mozart malgrĂ© lui (et mort depuis 20 ans), travesti et remaquillĂ©, totalement rĂ©arrangĂ© dont Les nouveaux Mystères d’Isis, ressuscitent Ă  l’heure du Retour d’Egypte, ce goĂ»t pour un Orient pharaonique fantasmĂ©, magicien… LIRE notre dossier PARIS, 1801. Quand La FlĂ»te enchantĂ©e devient Les Mystère d’Isis…

 

 

 

________________________

 

 

 

BONAPARTE au pays des Pharaons… La Campagne d’Egypte, documentaire fiction en 2 volets — (2 films docu fiction de 52 minutes chacun).

napoleon egypte campagne d egyptearte_logo_2013VOLET 1. 1798. Après s’être illustré en Italie, Bonaparte est envoyé par le Directoire en Méditerranée, afin d’y conquérir l’Égypte (au détriment des anglais). Souhaitant délivrer le pays de la tyrannie des Mamelouks, de propager les Lumières et de couper la route des Indes aux Anglais, le général Bonaparte organise une immense expédition militaire, doublée pour la première fois d’une mission scientifique.
Porté par un idéal humaniste et scientifique, la Campagne amorcée en 1798, durera sous la tutelle de Bonaparte, une année. Les divergences d’intérêts des soldats et des scientifiques, mais aussi de terribles catastrophes sanitaires (la peste sévira à Jaffa comme en témoigne le tableau de Gros : Les pestiférés de Jaffa), la résistance de la population, … contribuent à l’échec militaire de la campagne d’Égypte. Même si en stratège brillant, Bonaparte compense le faible nombre de ses troupes (face aux Mamelouks) en optimisant les performances de ses fameux « carrés de fantassins » (aux baillonnettes très affûtées).

Pourtant la réussite scientifique de la Campagne d’Egypte signe l’acte de naissance de l’égyptologie et de l’archéologie moderne.
Le réalisateur Fabrice Hourlier (à qui l’on doit déjà des restitutions de Trafalgar, de la Campagne de Russie, du Destin de Rome, diffusés précédemment sur Arte) signe une reconstitution spectaculaire en 3D (Stop Motion alliée à la photogrammétrie) de l’expédition militaro-scientifique de Bonaparte au pays des Pharaons.

campagne_egypte_napoLe premier volet dĂ©bute Ă  Toulon, le 19 mai 1798 : quarante mille soldats, dix mille marins et 167 scientifiques et artistes se lancent Ă  l’assaut des flots… Parmi eux, les renommĂ©s Monge, Berthollet, Vivant Denon et de nombreux Ă©tudiants des grandes Ă©coles, tels les polytechniciens Édouard de Villiers et Jean-Baptiste Prosper Jollois. Bonaparte, brillant gĂ©nĂ©ral en chef, s’empare de Malte avant de dĂ©barquer dans la tempĂŞte Ă  Alexandrie. Après la victorieuse bataille des Pyramides et la prise triomphale du Caire, les Français subissent une attaque cataclysmique dans la baie d’Aboukir : leur flotte est coulĂ©e par l’amiral anglais Nelson, anĂ©antissant tout espoir de retour. MalgrĂ© ce revers, le 21 aoĂ»t, Bonaparte fonde l’Institut d’Égypte, organisĂ© en quatre sections : mathĂ©matiques, physique, Ă©conomie politique, littĂ©rature et arts. Les savants français se consacrent surtout au soutien logistique de l’armĂ©e et Ă  l’étude du percement d’un canal sur l’isthme de Suez. Ils doivent mĂŞme prendre les armes lors de l’insurrection des Cairotes, le 21 octobre 1798.

egypte-le-sphinx-et-le-cavalier-par-gerome-la-campagne-d-egypte-classiquenews-582Immersion au cĹ“ur de la mission française en Egypte. Fabrice Hourlier fait revivre l’expĂ©dition qui aboutira Ă  la publication de Description de l’Égypte, somme historique des dĂ©couvertes rĂ©alisĂ©es entre 1798 et 1801. Les tĂ©moignages des historiens, qui retracent les deux volets, scientifique et militaire, de la campagne, sont illustrĂ©s par des reconstitutions en 3D. Grâce Ă  la technique alliant stop motion et photogrammĂ©trie, le spectateur s’embarque dans les dĂ©tails d’une action figĂ©e, Ă  l’intĂ©rieur de l’image, dans le secret de l’ExpĂ©dition la plus visionnaire et spectaculaire Ă  son Ă©poque.

_____________________

gleyre-ruines-degypte-582-390-egypte-felicien-davidVolet 2 : Reconstitution de l’expĂ©dition militaro-scientifique de Bonaparte au pays des pharaons / l’Ă©closion de l’Ă©gyptologie. Second volet : tandis que Bonaparte marche sur la Syrie, les scientifiques Villiers et Jollois s’extasient devant les merveilles de la Haute-Égypte. De son cĂ´tĂ©, une fois le Sud pacifiĂ©, Bonaparte dĂ©cide une nouvelle expĂ©dition militaire en Syrie. Tandis qu’il marche vers le Nord, Villiers et Jollois s’extasient face aux ruines pharaoniques Ă  Louxor, Karnak ou Assouan. Les jeunes scientifiques dessinent et mesurent les vestiges in situ. Ils ignorent que, dans le mĂŞme temps, Ă  Saint-Jean-d’Acre, Bonaparte doit renoncer Ă  son rĂŞve de fonder un empire d’Orient. Alors que la prĂ©sence française est plus que jamais menacĂ©e, une pièce exceptionnelle est exhumĂ©e lors de la remise en Ă©tat du fort de Rosette : la cĂ©lèbre pierre de granit qui permettra le dĂ©chiffrement des hiĂ©roglyphes.

napoleon-en-egypte-la-campagne-d-egypte-classiquenews-musique-et-egypte

Après la fuite de Bonaparte, le 23 aoĂ»t 1799, son successeur, KlĂ©ber, hĂ©rite d’une situation dĂ©sastreuse. Pris de court par le rejet anglais de sa proposition d’évacuation, il parvient nĂ©anmoins Ă  battre les Turcs Ă  HĂ©liopolis et Ă  mater une seconde rĂ©volte au Caire. Mais son assassinat et sa relève par le gĂ©nĂ©ral Menou sonnent le glas de l’expĂ©dition. Les membres de la Commission des sciences et des arts nĂ©gocient avec les anglais le transport de leurs relevĂ©s, carnets et dessins et quelques matĂ©riel archĂ©ologique pris sur les sites Ă  condition  qu’ils rĂ©alisent eux mĂŞmes et Ă  leurs frais le transfert jusqu’en France. Les scientifiques français dĂ©barquent Ă  Toulon le 6 novembre 1801, avec leurs collectes dans leurs bagages… la pierre de Rosette est saisie puis acheminĂ©e jusqu’Ă  Londres ou elle est toujours conservĂ©e au British MusĂ©um : mĂŞmes extĂ©nuĂ©s et vaincus les français inaugurent alors l’archĂ©ologie française qui apportant d’indiscutables bĂ©nĂ©fices compense la dĂ©faite militaire. C’est Champollion 20ans plus tard qui sur une copie de la Pierre de Rosette rĂ©ussit l’impensable : dĂ©chiffrer les hiĂ©roglyphes de l’Égypte pharaoniques dĂ©voilant toute une civilisation antique au savoir et Ă  la pensĂ©e fascinante.

campagne d egypte bonaparte bataille des pyramides classiquenews arte

Comments are closed.