Giacomo Puccini: La Bohème en banlieue. En direct Arte, mardi 29 septembre 2009 à 20h

Giacomo Puccini
La Bohème … en banlieue

Arte, en direct
Mardi 29 septembre 2009 à 20h

en simultané sur www.arteliveweb.com

Présenté par Alice Tumler, Sandra Studer et Michel Cerutti. Mise en scène : Anja Horst. Direction musicale : Srboljub Dinić avec l’Orchestre symphonique de Berne et le chœur du théâtre de Berne. Interprètes : Maya Boog (Mimi); Saimir Pirgu (Rodolfo) ; Robin Adams (Marcello).
Réalisation : Felix Breisach. Coproduction réalisée avec le Stadttheater Bern, le Berner Symphonie Orchester et les résidents du quartier de Gäbelbach à Berne-Bethlehem.

Un appartement en banlieue

La Bohème en banlieue et en direct. Double défi que Arte se fait fort de relayer… Le projet « La Bohème en banlieue » ose l’opéra dans un immeuble d’habitation de Berne (quartier de Gäbelbach à Berne-Bethlehem). Après le succès de « La Traviata à la gare de Zurich » (il y a an, réalisé en septembre 2008), dans un site éminemment public (et ouvert à tous, saisi dans le mouvement de la ville et des transports urbains), la télévision suisse met en scène a contrario « La Bohème » de Giacomo Puccini dans un espace privé : une tour de banlieue.
Un grand ensemble dans le quartier de Gäbelbach à Berne-Bethlehem. Des façades sévères, des tours à logements en clapiers, des résidents issus de plus de 20 pays: une mixité humaine, des destins cassés où pourrait bien se jouer le futur du lyrique… Tel est le décor où se déroule l’opéra. Contrairement au concept ouvert et pleinairiste de « La Traviata à la gare de Zurich », les téléspectateurs suivent l’action de « La Bohème » dans un lieu des plus privés : un appartement en location dans une cité de la banlieue de Berne.

Tout l’espace de l’immeuble est investi par le dispositif : divers logements, la buanderie, l’ascenseur et même le toit. Le chœur des 40 chanteurs est dans le séjour. Inspiré des Scènes de la vie de Bohème de Murger, l’ouvrage -souvent interprété sous la charpente à peine chauffée-, s’inscrit dans les milieux humbles de la misère citadine. Quoi de plus édifiant en ce sens que les habitants des banlieues souvent laissés pour compte de la croissance asphyxiée? Rodolfo interpréte l’air « Che gelida manina » devant la fenêtre de la cuisine. Rodolfo et Mimi entonnent leur duo d’amour dans l’ascenseur, et le final dramatique se tient dans la chambre à coucher en noyer, … située trois étages plus haut.

La musique s’empare de tout le bâtiment. Et selon, le concept du scénographe et réalisateur, l’édifice devient installation, et objet. L’intrigue de l’opéra et la réalité sociale s’entrechoquent. Deux heures durant, les airs de Puccini font naître une poésie inusitée dans la grisaille de Bethlehem, et l’immeuble se transforme en un autre monde. Un passage qui ressemble à notre modernité. Jamais La Bohème n’aura été plus actuelle. Et son sujet simple et tragique, plus touchant.

L’opéra « La Bohème en banlieue » est diffusé en direct sur www.arteliveweb.com ainsi que les coulisses du spectacle avec des reportages et des interviews en direct de Berne !

One thought on “Giacomo Puccini: La Bohème en banlieue. En direct Arte, mardi 29 septembre 2009 à 20h

  1. Pingback: L’Elixir d’amour Ă  l’AĂ©roport de Milan | Classique News