Fresques musicales à Fontainbleau

ttt

fontainebleau fresques musiclaes presentation review compte rendu critique classiquenews 2015 Affiche-Fresques-musicales-362x513Fontainebleau, Fresques Musicales, samedi 29 août 2015, de 14h à 22h, 1ère édition au Château de Fontainebleau. Sur le modèle de Versailles, le château de Fontainebleau fait retentir comme jamais la musique dans ses salles historiques. Le château bâti par François Ier, prend prétexte de l’actualité François Ier en 2015 (célébration de la victoire de Marignan et accession au trône du jeune souverain conquérant) pour inaugurer dans la Chapelle et dans la salle de Bal, un cycle de programmation musicale en continu de 14h à 22h, soit quatre ensemble de musique de la Renaissance, une occasion rare de vivre la musique dans l’écrin des salles historiques où s’affirment le goût et la personnalité des souverains qui pendant 8 siècles, ont fait de Fontainebleau, l’un des châteaux royaux les plus impressionnants de France. Concerts, conférence (17h), visites (11h puis 15h45), ateliers polyphoniques, et animations jeune public s’offrent aux visiteurs le temps de cette journée exceptionnelle (samedi 29 août 2015, de 14h à 22h). A ne pas manquer le concert en création de l’Ensemble Jannequin dirigé par Dominique Visse, à 20h30, dédié à la figure du roi François guerrier, conquérant volontaire, acteur malheureux des guerres d’Italie. LIRE aussi notre dossier spécial Les musiques de François Ier en 2015, tournée et disque de l’ensemble Doulce Mémoire (Denis Raisin Dadre, direction).

 

 

La musique à Fontainebleau2015 : l'année François Ier par Doulce Mémoire
Le règne de François Ier
Samedi 29 août 2015 de 14h à 22h
Chapelle de la Trinité et salle de Bal

Merci de prendre en compte un temps de parcours d’environ 10 minutes pour accéder au lieu de rendez-vous quelques minutes avant le début de la représentation

Plein tarif : 25€
Tarif réduit : 15 €
Tarif « enfants » : 7 €
Pass « 3 concerts » : 60 € Non disponible à la vente sur Internet – Vente directement à l’office de tourisme de Fontainebleau. 4 rue Royale 77 303 Fontainebleau cedex – 01 60 74 99 99

Les billets des concerts donnent accès au château le 29 aôut 2015
Réservez ici
ATTENTION : la salle de Bal étant située à 15 minutes à pied des espaces d’accueil du château, il est important de vous présenter 15 minutes avant le début du concert.

Toutes les infos et les modalités pratiques d’accès et de réservation sur le site du château de Fontainebleau

 

 

 

programme musical
Quatre ensembles se succèdent, de 14h à 22h, dans la chapelle de la Trinité et la salle de Bal du château.

14h
Le roi galant et le roi mécène – Rêver d’amour et d’Italie
Salle de Bal – 14h
Durée : 1 heure
La Main Harmonique (direction Frédéric Bétous) 7 voix et luth Madrigaux, chansons et mélodies amoureuses de la Renaissance – Rore, Willaert, Palestrina, Certon, Sandrin, Sermisy, de Rippe, da Milano…

15h45
Le roi conquérant – François Ier et Charles Quint
Salle de Bal – 15h45
Durée : 1 heure
Ensemble Clément Janequin (direction Dominique Visse) 5 voix, orgue et épinette Concert accessible au jeune public à partir de 10 ans Mise en perspective des chefs-d’œuvre profanes des compositeurs les plus populaires des cours de France et d’Espagne – Janequin, Josquin, Flecha, Vasquez…

18h30
Le roi chrétien – La Réforme musicale
Chapelle de la Trinité – 18h30
Durée : 1 heure
Ensemble William Byrd (direction Graham O’Reilly) 6 voix, harpe et orgue Florilège d’œuvres sacrées de la Réforme calviniste et anglicane – Goudimel, Le Jeune, L’Estocart, Lassus, Taverner, Tallis, Byrd…

20h30 : création mondiale
Le roi chevalier – François Ier et les guerres d’Italie, de la victoire de Marignan à la défaite de Pavie (CREATION)
Chapelle de la Trinité – 20h30
Durée : 1 heure 15
Ensemble Clément Janequin (direction Dominique Visse) / Les Sacqueboutiers (direction Jean-Pierre Canihac et Daniel Lassalle). 5 voix, cornet à bouquin, chalemie, sacqueboute, doulciane et orgue. Chronique musicale constituée des œuvres inspirées par deux des plus célèbres batailles d’Italie aux maîtres de la polyphonie – Josquin Desprez, Mouton, Janequin, Festa, Gombert…
« L’intelligence de la musicalité, la beauté sous bien des formes et la spiritualité sensible se sont donné rendez-vous. » – Classiquenews

 

 

 

les plus

conférence à 17h : La part de légende dans le souvenir de François I
Salle de bal – 17h
Didier Le Fur, historien
Accès sur présentation d’un billet de concert dans la limite des places disponibles.

visites guidées à 11h et 15h15

 

 

LIRE AUSSI notre dossier spécial Les musiques de François Ier en 2015, tournée et disque de l’ensemble Doulce Mémoire (Denis Raisin Dadre, direction).

francois-Ier-clouet-1515-2015-doulce-memoireDoulce Mémoire fête le centenaire de l’avènement de François Ier. 1515-2015 : François Ier en majesté par Doulce mémoire. En 2015, centenaire de l’année où le Souverain portraituré par Clouet prend ses fonctions (à 21 ans), l’ensemble fondé par Denis Raisin Dadre fête le roi de France François Ier, figure marquante de la Renaissance européenne : il est sacré à Reims le 25 janvier 1515 et règnera 32 ans. La victoire de Marignan obtenue dès le début de son règne lui apporte l’autorité et le prestige qui en fait l’égal des plus grands : Charles Quint et Henry VIII. Du haut de ses 2 m, François Ier a le goût du faste, de la solennité : sous son règne, la France devient un état puissant et artistiquement mûr, c’est à dire émancipé du modèle italien. La Renaissance française gagne ses lettres de noblesses : les châteaux du Val de Loire en témoignent aujourd’hui. François Ier n’a pas qu’imposé sa puissance et l’image forte de l’état français, il a su cultiver un art de vivre et un esthétisme original qui favorise l’art et la culture français. Fontainebleau et Chambord sont ses chefs d’œuvre (sans omettre la transformation du Louvre à Paris), Leonard de Vinci devient son ami et la collection des peintures de François Ier du génie italien, constitue le noyau des collections nationales de peinture (aujourd’hui au Musée du Louvre). Roi bâtisseur et bon vivant, voyageur, esthète, François Ier est une personnalité fascinante.  On lui doit le dépôt légal des livre, l’état civil, l’usage généralisé du français… Pour célébrer ce patron des arts, vrai modèle en ce sens avant Louis XIV, les musiciens de Doulce Mémoire sont d’autant plus légitimes qu’ils se sont spécialisés dans l’interprétation de la musique à l’époque de François Ier dont il porte le nom d’une chanson : Doulce Mémoire. Trois productions nouvelles sont à l’affiche d’une année riche en découvertes et accomplissements pour le collectif qui a soufflé ses 25 ans en 2014 : Magnificences à la Cour de François Ier (associant musique et danseurs), et deux concerts de musique profane : Musiques pour la Chambre de François Ier, Musiques pour le Chambre et l’Ecurie de François Ier (VOIR notre reportage vidéo à l’occasion des 25 ans de Doulce Mémoire). C’est l’occasion pour l’ensemble Doulce Mémoire de réaliser une vaste tournée internationale qui met en avant le raffinement et l’élégance de la Cour de France sous le règne de François Ier.

 

francois-Ier-clouet-1515-2015-doulce-memoireCD. Lire aussi notre critique compte rendu complet du livre cd François Ier, musiques d’un règnes par Doulce Mémoire et Denis Raisin Dadre (“Vertiges anglais, solennité suaves des Français / Divins meslanges profanes de Serton”), CLIC de classiquenews d’avril 2015

 

 

Comments are closed.