ENTRETIEN AVEC SILAS BASSA, pianiste hors normes, à propos de son cd “Dualità” (Paraty)

Classiquenews.com

recevez l'info en continu: inscrivez vous ici

dépêches

  • Trifonov_© Christophe GREMIOT_12082018-3

    Compte-rendu, concert. 38ème Festival de la Roque d’Anthéron, le 12 août 2018. Mompou. Schumann. Grieg. Barber. Tchaïkovski. Rachmaninov. Chopin. Daniil Trifonov. Je dois reconnaître que je ne m’attendais pas à ce choc. Les petits génies à la technique transcendantale et poulains des grandes maisons de disque il y en a et il y en aura d’autres, et je ne me laisse pas impressionner par les succès publics de quelques autres russes, asiatiques, ou américains. Le niveau technique ne cesse de monter et les plus jeunes s’emparent avec brio des œuvres les plus difficiles dès leur arrivée dans la cour des…

  • ozawa-jeune_603x380

    ARTE, SEIJI OZAWA, dim 2 sept 2018, 18h30, 23h55. Disciple de Karajan et de Bernstein dont 2018 a marqué le centenaire, le japonais Seiji OZAWA revient d’un long périple éprouvant qui l’a tenu éloigné des podiums et des salles de concerts : à presque 83 ans, celui qui se destinait soit au rugby soit au piano, mais devint maître de la baguette, affiche une santé recouvrée qu’ARTE célèbre en septembre, ce dim 2 septembre 2018, en 2 étapes : concert à 18h30 (Symphonie n°7 de Beethoven, la plus dansante et nerveuse avec la 8è), puis à 23h55, documentaire portrait soulignant…

  • ring petrenko munich ninna stemme brunnhilde critique opera par classiquenews

    COMPTE-RENDU, opéra. MUNICH, NationalTheater, le 27 juillet 2018. WAGNER : Le Crépuscule des Dieux / Götterdämmerung. Kriegenburg / Petrenko. Kirill Petrenko est un immense wagnérien : de la trempe des Karajan, Marek Janowski… Avec le recul et l’expérience de ses Wagner précédents (à Bayreuth), le chef russe, bientôt directeur musical du Berliner Philharmoniker, Kirill Petrenko se révèle être un chef captivant à suivre, pilotant les équipes munichoise de l’Opéra de Bavière dont il reste le directeur musical… inquiet, fragile, d’une exquise sensibilité, maniant la nuance comme un peintre avec ses couleurs, le maestro éblouit par son intelligence dramatique : c’est…

  • Freire_© Christophe GREMIOT_11082018-5

    Compte-rendu, concert. 38ème festival de la Roque d’Anthéron. Parc du Château de Florans, le 11 août 2018.. Brahms. Dvorak  Nelson Freire. Sinfonia Varsovia. Lio Kuokman. Concert évènement qui nous permet de retrouver Nelson Freire, devenu trop rare sur la scène, et dans son répertoire de prédilection. Le deuxième Concerto de Brahms, l’un des plus longs du répertoire, a toujours eu beaucoup de succès. Moins révolutionnaire que le premier il a pourtant peu de facilités tant il est exigeant en ses quatre mouvements. Le public n’a pas le loisir d’apprécier directement une virtuosité transcendante et pourtant la technique du pianiste doit…

  • une-Bartoli-cecilia-580-380-st-petersburg-portrait-focus-decca

    CD, DECCA news. Les 3 nouveaux cd de CECILIA BARTOLI : elle nous revient enfin au disque avec 3 nouveautés annoncées chez son label historique, Decca (30 années de compagnonage et de complicité artistique… et commerciale)… La mezzo romaine Cecilia Bartoli est très prise par ses récentes activités – à Salzbourg, comme directrice artistique du Festival de Pentecôte, puis à Monaco où elle est en résidence depuis la création de son nouvel ensemble, Les Musiciens du Prince. Le label Decca annonce pour cette rentrée 2018, une moisson de nouveautés prometteuses qui assurent son grand retour sur la scène discographique. Le…

lire toutes les dépêches

à ne pas manquer

    radio

    tous les programmes accéder au mag radio
  • FRANCE MUSIQUE, mer 15 août 2018, 20h. WAGNER : TRISTAN UND ISOLDE. Enregistré le 27 juillet dernier, voici le son de l’actuelle production de TRISTAN à Bayreuth (signé Katarina Wagner, 2015) ; la partition est le sommet lyrique de Wagner créé en 1865, et premier manifeste de cette musique de l’avenir qui allait subjuguer puis fasciner l’Europe entière. France Musique comme chaque année diffuse partie des représentations de Bayreuth : boom idée de fixer la trace de cette production qui vaudra davantage pour le plateau vocal et la direction souple parfois lisse de Thieleman ; car la mise en scène,…

  • France MUSIQUE. 13 – 17 août 2018, 13h. JEAN-CLAUDE MALGOIRE, portrait du chef et du musicien. Un visionnaire passionné par le défrichement et l’esprit de troupe. Grands entretiens – Hommage à la mémoire et au legs artistique laissés par le chef et hautboïste Jean-Claude Malgoire, créateur à Tourcoing de l’Atelier Lyrique, fabrique lyrique et musicale pionnière en Europe. Il nous a quitté en avril 2018, sa trace reste indélébile. Prophète, visionnaire, curieux, … Jean-Claude Malgoire aura participé activement à la réforme musicale et esthétique propre aux années 1970 et 1980. Alors qu’autour de l’an 2000, une certaine habitude s’est réainstallée…


    télé

    tous les programmes accéder au mag télé
  • ARTE, SEIJI OZAWA, dim 2 sept 2018, 18h30, 23h55. Disciple de Karajan et de Bernstein dont 2018 a marqué le centenaire, le japonais Seiji OZAWA revient d’un long périple éprouvant qui l’a tenu éloigné des podiums et des salles de concerts : à presque 83 ans, celui qui se destinait soit au rugby soit au piano, mais devint maître de la baguette, affiche une santé recouvrée qu’ARTE célèbre en septembre, ce dim 2 septembre 2018, en 2 étapes : concert à 18h30 (Symphonie n°7 de Beethoven, la plus dansante et nerveuse avec la 8è), puis à 23h55, documentaire portrait soulignant…

  • ARTE, dim 26 août 2018, 00h55. L’affaire Tchaïkovski : Confessions d’un compositeur. On sait à présent que le plus grand génie de la musique russe romantique était homosexuel et sous couvert d’une vie bourgeoise et tranquille, vivait une existence infernale et douloureuse, placée sous le signe permanent du silence, du mensonge, de la dissimulation. Ce tiraillement et cette souffrance confèrent à son oeuvre une tension et une violence, une profondeur et une âpreté singulières que des oeuvres irrésistibles comme son ultime symphonie (n°6 dite « Pathétique ») entre autres expriment directement.
    Une évocation des aspects les plus intimes de la…


    concerts et opéras

    voir notre agenda accéder au mag concerts et opéra
  • PARIS, Palais Garnier : Scarlatti : Il Primo Omicidio, 22 janv – 23 fev 2019. C’est le coup de coeur de CLASSIQUENEWS pour le début de l’année lyrique 2019 : un oratorio flamboyant que Jacobs a révélé il y a plus de 20 ans à présent (1997), à l’époque où Harmonia Mundi savait encore produire de somptueuses résurrections baroques par le disque. Depuis la crise du marché discographique n’a cessé de se renforcer entraînant une raréfaction des recréations. On se félicite donc que l’Opéra de Paris et la salle Garnier accueillent ainsi un ouvrage majeur de la ferveur napolitaine, celle…

  • SCEAUX, La Schubertiade, saison 2018-2019. Du 13 octobre 2018 au 30 mars 2019. Sceaux (92 – Hauts de Seine sud), superbe ville accolée au parc du château éponyme, renoue avec sa riche histoire musicale. Déjà au XVIIè, le site est demeuré célèbre pour le raffinement des célébrations baroques qui y étaient données. Mélomane et fastueuse, la Duchesse du Maine, insomniaque, organisait de somptueuses fêtes nocturnes dans son domaine (les fameuses 16 Grandes Fêtes de nuit de 1714 et 1715). Les Maine ont incarné ainsi, au moment où le Roi Soleil s’éteint à Versailles, une manière de bon goût, associant l’impertinence…

  • LA CHAISE DIEU, ONL, Alexandre Bloch, le 28 août 2018. Célébration du génie français romantique et moderne avec en une filiation esthétique éloquente, les manières fraternelles de Chausson (Symphonie) et de Debussy (Prélude à l’Après midi d’un Faune) auxquels est associée la passion suggestive d’un Brahms amoureux et secret (Sonate pour clarinette et piano n°1, orchestrée par Berio) : l’Orchestre National de Lille, sous la direction de son chef ALEXANDRE BLOCH, reprend du service quelques jours avant la rentrée et défend l’éloge et l’apothéose de la transparence et de la couleur, tels qu’ils rayonnent dans deux oeuvres clés du génie…

  • LIMOUSIN, SOLIGNAC (Abbaye) : le 7 août 2018, 20h. VIVALDI RELOADED. Après un premier événement repéré en Suisse à SAANEN, dans l’église mythique adopté par Yehudi Menuhin dès 1957 (pour le lancement du GSTAAD MENUHIN Festival 2018, le 13 juillet dernier / concert VIVALDI recomposer par Daniel HOPE), revoici VIVALDI « reloaded », à SOLIGNAC, au Festival 1001 NOTES : relecture imaginative et libre d’après les musiques concertantes et lyriques du Vénitien le plus génial de son époque. Pour servir la furià et la verve, le feu comme la pure poésie de Vivaldi, le claveciniste te directeur musical du Concert…

  • LIMOUSIN, Solignac, le 7 août. VIVALDI reloaded. FE COMTE / Le Concert de l’Hostel-Dieu. Le programme haut en couleurs interroge toutes les facettes de la vocalità vivaldienne au diapason de son théâtre lyrique, brûlant, expressionniste, dont il faudra bien mesurer la furià irrépressible. Franck Emmanuel Comte qui n’est jamais en manque d’idées inventives, remodèle les conditions pour apprécier l’impact expressif de Vivaldi : le chef et claveciniste souligne justement la modernité de Vivaldi, en concevant un dialogue avec les écritures plus modernes de Reich, Rasmussen, Berio, lesquels se sont inspirés de l’énergie si particulière du Vénitien Baroque. Comme Bach, –…

  • TOURS, Opéra. Offenbach : Les Fées. Les 28, 30 septembre, 2 oct 2018. Dans les fées, offenbach dévoile déjà son génie de la mélodie. Quand il composera ses Contes d’Hoffmann, il reprendra le Chant des Elfes des Fées du Rhin pour créer la célèbre barcarolle dont le magnétisme mélodique concentre, comme un emblème, tout l’esprit séducteur et fantastique de l’opéra. Datée de 1864, Les Fées sont une œuvre de jeunesse, donc mésestimée. Tenue à l’écart des programmations, la partition connaît enfin une résurrection exemplaire dans une nouvelle production à l’Opéra de Tours.

    ________________________________________________________________________________________________
    Les Fées d’Offenbach à l’Opéra de Tours…

  • LURE, BACH : Magnificat, le 28 juil 2018, 21h. JS BACH : Magnificat. Le BWV 243. D’après Saint-Luc, après l’Annonciation, Marie visite Elisabeth qui la désigne alors comme « une femme bénie entre toutes les femmes ». Heureuse, comblée, Marie exprime sa joie et sa béatitude par le chant du Magnificat. L’humilité de la Vierge y est célébrée, comme la toute puissance miséricordieuse de Dieu. Il existe deux versions du Magnificat, l’une en latin, validée par les autorités de Leipzig pour les 3 grands moments de l’année liturgique : Noël, Pâques, Pentecôte. La seconde en allemand (« Mein Seele erhebet…

  • QUÉBEC, festival d’opéra. 24 juil – 6 août 18. La ville de Québec (Canada) crée l’événement en programmant pour sa 8è édition, 2 événements de notre agenda lyrique estival. Le 29 juillet, place à la musique envoûtante et mystérieuse de Debussy, dont le centenaire 2018 est ainsi fêté grâce à Pelléas et Mélisande, son seul opéra donné en 1902 à Paris (Opéra-Comique). La production en version de concert, joue toute la musique de Debussy, intermèdes orchestraux compris (les plus belles pages de ce temps musical suspendu qui réactive le modèle wagnérien, et plonge au coeur du mystère dramatique) et avec…

  • MONTPELLIER, Marathon Scarlatti. Festival Radio France – France Musique – 14 au 23 juillet 2018, “SCARLATTI 555 “ : intégrale des sonates de Scarlatti… Il y a trente ans, le grand claveciniste Scott Ross enregistrait les 555 sonates de Domenico Scarlatti au château d’Assas, dans l’Hérault. Une somme qui a fait date, unique dans l’anthologie discographique de la musique pour clavecin. Pour fêter cet anniversaire, France Musique et le Festival de Radio France Occitanie et Montpellier ont imaginé ce projet fou et unique de donner en concert cette intégrale du compositeur italien, du 14 au 23 juillet prochains.
     
     …

  • ORANGE, les 5 et 9 juillet 2018. BOITO : Mefistofele. Arrigo Boito affirme sa marque et sa plume d’abord comme librettiste de son ainé Verdi : Otello et Falstaff ; il travaille aussi avec le maître de Busetto, pour la nouvelle version de Simon Boccanegra. De fait, le jeune Boito, après l’avoir vertement critiqué, célèbre le génie de Verdi et lui livre des textes particulièrement efficaces et d’une grande force poétique. La réussite des derniers opéras verdiens revient aussi à l’esprit du jeune Boito.
    Mefistofele est une oeuvre de jeunesse, très ambitieuse car elle demeure le seul essai lyrique absorbant…

  • Festival MUSIQUE & MEMOIRE 2018 : Les 25 ans : 13-29 juillet 2018. Sidérante ! La programmation du prochain festival Musique et Mémoire, fleuron des festivals de musique baroque dans les Vosges du sud, est tout simplement incontournable en promettant plusieurs événements. Du 13 au 29 juillet, soit tout au long des 3 derniers week ends de juillet 2018, le fonctionnement du festival laboratoire, – élu le plus intéressant des festivals du grand Est français par la Rédaction de classiquenews, confirme en 2018, un champs de recherche et d’accomplissement défendu depuis ses débuts. LIRE notre présentation générale du festival MUSIQUE…

  • LILLE, ONL. les 29 et 30 juin. BERNSTEIN: MASS. Sommet déjanté mais manifeste pacifiste et humaniste en pleine guerre froide (1971), MASS est une oeuvre pléthorique que son éclectisme rend inclassable. C’est pourtant une partition propre au génie protéiforme de Bernstein que l’Orchestre National de Lille et Alexandre Bloch abordent, en un programme majeur qui est le temps fort des célébrations Bernstein en France, pour le centenaire Bernstein 2018.
    vendredi 29 juin 20h
    samedi 30 juin 18h30
    Lille – Auditorium du Nouveau Siècle
     
    BILLETTERIE EN LIGNE
    MASS BERNSTEIN
    Direction : Alexandre Bloch
    Récitant  : Brett Polegato
    Orchestre National de…

temps forts

    en direct sur internet

    toute la grille accéder au mag internet
  • CULTUREBOX : Nabucco à Lille, le 26 mai 2018, 18h. Giuseppe Verdi, Nabucco – Opéra de Lille, 2018 (durée : 2h30). L’opéra politique de Verdi prend une résonance actuelle dans la mie en scène et la conception de Marie-Eve Signeyrole : l’ivresse du pouvoir qui rend fou, la domination de Babylone sur le peuple hébreu… suscitent des mouvements de foule, réfugiés et apatrides en errance. Voilà une passerelle désignée vers notre actualité où se pose la question des migrants que l’on repoussent partout sans guère résoudre les causes à leurs sources. Ici deux choeurs relèvent le défi de la masse…

  • INTERNET, live, ce soir. HAENDEL : Messie, G. Vashegyi, ce soir à 19h30. En quelques années, grâce à ses concerts éblouissants dédiés au Baroque français (Mondonville, Rameau, dont le récent Naïs, enregistré et publié en mai 2018 est devenue une référence : lire notre critique de Naïs par G. Vashegyi), le chef hongrois György Vashegyi ne cesse de convaincre pilotant de grands effectifs, choeur et solistes, avec son propre orchestre sur instruments anciens, Orfeo Orchestra. Le sens de l’architecture, le souci de la clarté et de l’intelligibilité, ce feu ardent qui manque souvent aux chefs français pourtant ici et là…

  • EN DIRECT sur le NET : GYÖRGY VASHEGYI dirige RAMEAU : Les Indes Galantes, dès 19h, depuis le MÜPA, Budapest. Le chef hongrois ne cesse de se dédier à l’interprétation du Baroque français du « grand » XVIIIè. Après avoir ressuscité Isbé de Mondonville dans les mêmes lieux (Concert Hall MÜPA de Budapest, mars 2016), voici ce soir Les Indes Galantes de Rameau : opéra ballet d’une fantaisie onirique et sentimentale à couper le souffle, auquel le maestro saura apporter comme dans ses récentes réalisations, acuité expressive, finesse et vitalité rare, attention à l’équilibre sonore comme à l’architecture dramatique des…

  • En direct sur internet, ce soir, 20h : récital du pianiste Seong-Jin Cho, nouveau signataire chez l’écurie Deutsche Grammphon, après son triomphe récent au dernier Concours Chopin de Varsovie. Concert en direct depuis Reims. Il a remporté le premier Prix lors du dernier Concours Chopin de Varsovie en octobre 2015 (17ème Concours).
     
    Né à Séoul le 28 mai 1994, Seong-Jin Cho est un jeune talent prometteur qui a déjà remporté plusieurs distinction : Grand Prix du Concours international Chopin pour jeunes pianistes (2008), 3e prix du concours international Tchaïkovski (2011), 3e prix du Concours international Arthur Rubinstein… Elu et…

  • En direct sur internet. Fairy Queen en direct sur internet, ce jour 19h30 sur le www.mupa.hu. C’est le chef dont on parle en Hongrie : Gyorgy Vashegyi, qui a dirigé de mains de maître Les Fêtes de Polymnie de Rameau en 2015 (l’un des meilleurs apports de l’année Rameau à ce jour, avec le programme Rameau par le jeune ensemble Zaïs de Benoît Babel : 2 disques ” CLIC” de CLASSIQUENEWS en 2014 et 2015), réalise en direct sur internet ce soir, 19h30 sur le site du Palais des Arts De Budapest (www. mupa.hu), la fantaisie lyrique Fairy Queen d’Henry…


    cinéma

    toute la grille accéder au mag cinéma
  • DON PASQUALE au cinéma, mardi 19 juin 2018, 19h30. La saison lyrique 2017/2018 s’achève à Paris, avec une œuvre inédite sur la scène de Bastille : DON PASQUALE, comédie bouffe de Donizetti. Créé à Paris en 1843, à la charnière de plusieurs époques, DON PASQUALE, œuvre composite et variée, est l’apothéose du genre buffa. Un clin d’œil de Donizetti au génie qui l’a précédé : le Rossini du Barbier de Séville. La mise en scène est confiée à Damiano Michieletto qui inscirt la voie de la sincérité et de la profondeur dramatiques au cœur d’une œuvre en apparence légère. Au…

  • CINEMA, le 12 avril 2018. BERLIOZ : Benvenuto Cellini par Terry Gilliam. Créée en 2014 en Grande Bretagne (pour l’English National Opera), la production de Benvenuto Cellini de Berlioz – grand opéra historique Renaissance du Romantique, admirateur de Gluck, a tourné dans les grands théâtres lyriques d’Europe – Madrid, Barcelone et Rome, … dans la conception du réalisateur pétaradant Terry Gilliam (ex Monty Python, concepteur du film lui aussi délirant et très juste Brazil). Pas sûr que l’imagination style « grand bazar » facile au grand écran, s’accore idéalement au dispositif de la scène lyrique… à la réalité de sa…

  • CINEMA. Le 25 avril 2017, 19h : SNEGOUROTCHKA de Rimsky-Korsakov. En direct de l’Opéra national de Paris, les salles de cinéma partenaires diffusent en direct l’opéra de Rimski-Korsakov très rarement jouée en France: SNEGOUROTCHKA ou LA FILLE DE NEIGE. Chef-d’œuvre de la littérature populaire slave, LA FILLE DE NEIGE développe un imaginaire féerique nourri des rigueurs du climat. C’est la nouvelle soprano égérie du label Decca, Aida Garifullina, qui prête sa voix à Snegourotchka, la direction musicale et la mise en scène réunissant deux autres artistes russes : le jeune chef d’orchestre Mikhail Tatarnikov et le metteur en scène Dmitri…

  • CINEMA. Sonya Yoncheva chante Norma, lundi 26 septembre 2016, 19h30. En direct du Royal Opera House de Covent Garden, les salles de cinéma diffusent la prise de rôle événement de cette rentrée lyrique européenne : Norma par la soprano vedette Sonya Yoncheva.
     
     
    A l’affiche du Royal Opera House de Covent Garden à Londres, le sommet belcantiste de Bellini, Norma de 1831, permet actuellement une prise de rôle proche du sublime par la soprano Sonya Yoncheva, – pour classiquenews, l’une des divas assolutas de l’heure, avec sa consoeur Anna Netrebko (dont le récent album discographique Verismo a obtenu le…

  • Cinéma. Strauss : ELEKTRA, le 30 avril 2016, 18h45. En direct du Metropolitan opera New York, samedi 30 avril 2016,1845h. Rôle incandescent, voix hurlante embrasée proche de la rupture et du cri primal, animée par une fureur vengeresse … que seul son frère Oreste saura apaiser (en prenant sa défense et l’aidant à réaliser son projet), Elektra est l’un des rôles pour soprano les plus ambitieux, du fait de l’écriture du chant, du fait a surtout de la présence scénique du personnage quasiment toujours en scène (comme Suzanna dans les Noces de Figaro de Mozart ou à présent depuis la…


    expos

    toute la grille accéder au mag concerts et expos
  • SAINT-DENIS, Exposition « MARIA CALLAS, inconnue » du 5 au 27 avril 2018. L’université PARIS 8 à Saint-Denis accueille un cycle d’événements dédiés à Maria Callas, le 5 avril prochain, suivi d’une exposition MARIA CALLAS, inconnue, ouverte au public du 6 au 27 avril 2018. On pensait tout connaître de la diva légendaire, icône lyrique mais aussi vedette médiatique, ambassadrice de la mode, de l’élégance parisienne propre aux années 1950 et 1960. Le cycle d’événements et l’exposition d’avril 2018 ont été conçus par Jean-Jacques Hanine-Roussel, historien de l’opéra, biographe et doctorant du LER (Laboratoire d’Etudes Romanes, Paris 8). Jean-Jacques Hanine-Roussel…

  • PARIS. EXPOSITION, CATALOGUE : PATRICE CHÉREAU, METTRE EN SCÈNE L’OPÉRA, dès le 18 novembre 2017. Metteur en scène, cinéaste et comédien, Patrice Chéreau (1944-2013) a marqué la mise en scène d’opéra. Simultanément à la reprise de De la maison des morts de Leoš Janáček à l’Opéra Bastille, l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France présentent dans la galerie musée de l’Opéra Garnier à Paris, la première exposition exclusivement consacrée au parcours de l’homme de théâtre sur les scènes lyriques. Á travers les onze productions qu’il a réalisées, Patrice Chéreau a apporté un nouveau souffle à la mise…

  • EXPO, PARIS. Derniers jours pour l’exposition MARIA CALLAS à l’Istituto Italiano di Cultura (7è ardt). Jusqu’au 4 octobre 2017. C’est bien l’exposition la plus originale et la mieux conçue actuellement, célébrant les 40 ans de la mort de Maria Callas. La soprano dramatique et lyrique y est magnifiquement évoquée à travers les costumes des héroïnes qu’elle a incarnée dans les années 1950, sur la scène de la Scala de Milan. C’est là que les spectateurs déjà connaisseurs d’une voix sublime et d’un tempérament réaliste inouï, découvre la nouvelle silhouette de la prima donna : celle d’une élégante sirène ayant réussi…

  • PARIS, EXPOSITION :Mozart, Une passion française,20 juin – 24 septembre 2017. Bibliothèque-musée de l’Opéra. MOZART et les français… La Bibliothèque nationale de France et l’Opéra national de Paris présentent une exposition événement, consacrée à Wolfgang Amadeus Mozart : l’enfant, adolescent et ses premiers voyages en France, jusqu’à la gloire du musicien accompli et mûr, puis son apothéose posthume sur les diverses scènes lyriques nationales. Quel est la nature de la relation de la France et de Mozart, du vivant du compositeur puis après sa mort ? À travers une sélection de 140 pièces, dont certaines inédites, issues pour la plupart…

  • EXPOS, PARIS, Palais Garnier. « Mozart, Une passion française ». Bibliothèque-musée de l’Opéra, 20 juin – 24 septembre 2017. La Bibliothèque nationale de France et l’Opéra national de Paris présentent une exposition consacrée à Mozart, de ses premiers voyages en France jusqu’à sa gloire posthume sur les diverses scènes lyriques nationales. En 140 pièces sélectionnées pour l’occasion, dont certaines inédites, issues pour la plupart des collections de la Bibliothèque nationale de France, l’exposition parisienne retrace les grandes étapes de la reconnaissance du compositeur par le public français : fascination d’abord, pour la précocité de l’enfant prodige, adaptation, ensuite, de ses…


ENTRETIEN AVEC SILAS BASSA, pianiste hors normes, à propos de son cd “Dualità” (Paraty)

BASSA silas cd dualita cd presentation announce review cd critique cd par classiquenews label paraty3f7d3b_23065300bc3846e5b386a03b3d9cb7f7~mv2ENTRETIEN AVEC SILAS BASSA, pianiste hors normes. A propos de son nouveau programme « Dualità », sujet de ce son dernier album discographique édité chez Paraty. L’interprète est aussi compositeur. Dans un recueil plus personnel encore que ses précédents, Silas Bassa joue aussi les architectes virtuoses, habiles faiseurs de filiations, confrontations, associations qui stimulent imaginaire et questionnement…

 

 

 

BASSA-silas-piano-programme-cd-dualita-concert-et-cd-presentation-et-entretien-par-classiquenews

 

 

 

CLASSIQUENEWS : De quelle façon le programme du cd Dualità prolonge / enrichit celui d’Oscillations ?

Silas Brassa : En effet j’ai conçu « Dualità » comme une suite de mon premier album « Oscillations ». Partant du même principe de créer un programme où les œuvres se relient et se répondent les unes avec les autres dans un dialogue perpétuel. Comme dans mon premier disque, j’alterne des œuvres du répertoire qui m’inspirent et me touchent avec mes propres compositions ; dans ces dernières, j’ai souhaité pour ce nouveau disque me mettre plus en avant, me dévoiler d’avantage en tant que compositeur. C’est dans ce désir d’aller plus loin et d’explorer plus profondément ma nature que je m’intéresse à la « dualité », si présente dans la vie. Je pourrais dire que c’est un programme plus intense et plus personnel que le précédent.

CNC: Selon quels critères avez vous choisi et associé chaque partition des compositeurs retenus ?

SB : Comme dans la vie, le choix des pièces est une histoire de rencontres et de circonstances. Je me laisse guider par mon intuition et par les émotions que ces musiques provoquent en moi, et aussi par les sensations physiques qu’elles me procurent au moment de les jouer. Souvent ce sont des « coups de foudre » qui se réalisent au moment même de poser les mains sur le clavier. Elles répondent à quelque chose qui est au-delà de ma volonté et d’un critère purement rationnel. Rien dans mon travail n’est issu d’un calcul ; c’est toujours le désir et l’impulsion qui mènent à la réalisation qui sera après jugée, ordonnée, réfléchie. C’est ainsi que le concept de « dualité » inspiré de mes lectures des livres de philosophie et notamment de Jean Klein, se présente à moi et m’apparaît comme une évidence au moment de la création de ce programme.

CNC : Comment vos propres pièces trouvent-elles leur rôle et leur sens dans la combinaison / l’enchainement ainsi produit ?

SB : Tout naturellement mes compositions naissent d’instants d’improvisation. Je ne note rien, et elles trouvent leur forme et caractère dans l’écoulement du temps. Ensuite dans ce processus créateur, mes pièces trouvent leur place d’une manière assez simple et évidente entre ces compositeurs et ces musiques qui m’inspirent tant et qui se relient à ma sensibilité. Mes œuvres n’ont pas forcement de rôle puisqu’elles jaillissent de ma spontanéité ; elles sont l’écoute de ce qui me vient du dehors, souffle et son.

CNC : Y aura-t-il une suite à ce cycle ? Et quelles directions allez-vous emprunter et pourquoi ?

SB : J’ai envie de continuer dans ce chemin de la création qui me relie à moi-même. Il s’agit pour moi de continuer à vivre et d’explorer à travers la composition. Un chemin de liberté et d’équilibre. Ecrire, c’est remercier la vie.

Propos recueillis en février 2018.

 

 

——————–

 

 

CD événement, présentation. SILAS BASSA : DUALITA (1 cd PARATY)

BASSA silas cd dualita cd presentation announce review cd critique cd par classiquenews label paraty3f7d3b_23065300bc3846e5b386a03b3d9cb7f7~mv2CD événement, présentation. SILAS BASSA : DUALITA (1 cd PARATY). ENERGIE électrique, APPEL au MYSTERE… Après un précédent album “Oscillations” (également publié par le label Paraty), le pianiste argentin, retrouve avec grâce ce jeu pétillant et stimulant de l’ambivalence féconde : oscillations, pulsions premières, et ici “dualité” qui sait électriser le geste défricheur… Ce qui frappe immédiatement dans le geste et la pensée de Silas Bassa c’est sa grande culture, sa sensibilité aiguë et une liberté recréative dans ses associations musicales. Son piano élargit les chemins traditionnels, « ose » défricher, assembler, débattre. La musique est langage, mieux, elle est pensée. Voici sous les doigts de l’interprète et du compositeur, … LIRE la critique complète

 

 

bassa-silas-piano-concert-dualita-paris-annonce-et-presentation-critique-par-CLASSIQUENEWS-fevrier-2018PARIS, Silas Bassa / Dualita. Le 9 février 2018. Avec son dernier album DUALITÁ, le pianiste Silas Bassa fait bouger les lignes, repousse encore les frontières musicales, agissant sur son piano comme un alchimiste facétieux, habile en confrontations, filiations secrètes, correspondances et résonances poétiques. Voilà une sélection de pièces méticuleusement choisies qui disent une pensée subtile où l’humour et la finesse voyagent en terres connues et mondes parallèles. Avec son précédent recueil Oscillations (édité aussi chez PARATYen 2016), Dualità élargit encore la conscience experte en associations et jubilatoires équilibres. Gorecki, Glass, Berio, Ravel, Messiaen, Duckworth sont convoqués dans cette chambre musicale à la fois symboliste, surréaliste, intensément poétique. Le pianiste collectionneur oeuvre surtout en compositeur, intercalant, déduisant plusieurs épisodes d’une fantaisie personnelle inventive et récréative (cf « Into the rush », entêtant, rythmé, séduisant). Le jeu pianistique est à la fois brillant et d’une grande force spirituelle. Le poète pianiste sait éblouir et enivrer. CD et CONCERT événements. LIRE notre présentation complète du concert “Dualità” par Silas Bassa, piano… 

 

 

 

 

———————

 

 

PARIS, Le Bal de la Rue Blomet
33 rue Blomet 75015 Paris
Silas Bassa, piano
Programme « Dualita »
Vendredi 9 février 2018 2018, 20h30

Réservations : 01 45 66 95 49
www.balblomet.fr

 

 

 

Comments are closed.