ENTRETIEN AVEC SILAS BASSA, pianiste hors normes, à propos de son cd “Dualità” (Paraty)

Classiquenews.com

recevez l'info en continu: inscrivez vous ici

dépêches

  • APAP Gilles violon enchanteur concert presentation actualites par classiquenews salel gaveau paris concert 28 mars 2018

    PARIS, Gaveau. Gilles APAP, le 28 mars 2018, 20h30. ECLECTIQUE, LIBRE, l’archet hors normes de GILLES APAP.  Avec son complice, le pianiste Itamar Golan, le violoniste hors normes, Gilles APAP, présente un concert atypique, entre jazz et classique, romantisme et impro, salle Gaveau à Paris, le 28 mars prochain. Homme de contact, doué d’un charisme communicatif, Gilles Apap a depuis longtemps croiser les genres et les styles, réaliser des associations musicales éclectiques et électriques, élargi l’imaginaire de la musique classique, osant et réussissant des combinaisons, alliances, complicités souvent irrésistibles. De Janáček à Gershwin et Enesco en passant par les fiddles…

  • schumann_robert

    POITIERS, TAP: concert SCHUMANN, le 28 février 2018, 20h30. Vertus des instruments d’époque dans la compréhension de SCHUMANN… Superbe concert Robert Schumann, à la fois symphonique et concertant. Le Concerto pour piano de Robert Schumann cristallise tout l’amour (immense) du compositeur pour son épouse Clara, divine pianiste, célèbre à son époque. Tandis que sa 3ème Symphonie marque le sommet de son inspiration orchestrale, porté par un inéluctable espérance et jubilation, positive et lumineuse. L’intérêt du concert à Poitiers vient des instruments d’époque, ceux fins, caractérisés, subtils de l’Orchestre des Champs-Elysées, avec accent spécifique, la couleur et le format sonore particulier…

  • weber portrait par classiquenews OBERON EURYANTHE opera par classiquenews Carl-Maria-von-Weber

    ARTE, dimanche 4 mars 2018, 1h20. WEBER : OBERON. La rareté de l’opéra de Weber, même à une heure indue sur Arte, mérite notre focus et l’annonce que nous dédions à cette diffusion lyrique. Né le 18 novembre 1786 à Eutin (Allemagne), décédé le 05 juin 1826 à Londres, Weber incarne l’essor de l’opéra romantique germanique après Mozart et Beethoven. Un génie du drame sombre et fantastique dont témoignent ses opéras plus connus qu’Obéron, surtout Der Freischütz (ouvrage halluciné, diabolique, fantastique qui convoque le surnaturel sur les planches lyriques), et aussi la sublime Euryanthe dont Jessye Norman a laissé une…

  • Brahms johannes concertos pianos orchestre par adam laloum nelson freire critique annonce par classiquenews

    LILLE, ONL : 22 février 2018. Brahms : 3è Symphonie. L’Orchestre National de Lille aborde demain, l’un des sommets du symphonisme romantique tardif germanique : la 3è Symphonie de Brahms. BRAHMS : les Symphonies. Denses et passionnelles mais d’une structure complexe autant qu’équilibrée (comme Beethoven), les quatre Symphonies de Brahms ont l’ivresse échevelée des quatre opus de Schumann (son mentor et ami rencontré à 20 ans), sans omettre sa curiosité pour les motifs populaires, … ce qui le rapproche de Schubert. Inauguré avec la création de la Symphonie n°1 en 1876 (l’année du premier Ring de Wagner à Bayreuth), achevé…

  • GERGIEV-VIGNETTE-livre-chez-actes-sud-annonce-par-classiquenews-gergiev-valery-rencontre-entretiens-actes-sud-livre-critique-presentation-compte-rendu-par-classiquenews-livre-critique-par-classiquenews-9782330056285---copie

    LIVRE, annonce. RENCONTRE AVEC VALERY GERGIEV par Bertrand Dermoncourt (Actes Sud). Le TSAR GERGIEV… Fruit de dix ans d’entretiens avec Bertrand Dermoncourt, l’ouvrage qu’édite en février 2018 Actes Sud, donne la parole au chef d’orchestre Valery Gergiev (né en 1953), maestro hyperactif et incontournable en Russie, bâtisseur de l’actuel complexe musical du Mariinsky de Saint-Pétersbourg… Il en est le directeur indiscuté depuis près de trente ans. Les entretiens paraissent l’année où Valery Gergiev entame, à la tête de l’Orchestre du Mariinsky, une intégrale de L’Anneau du Nibelung de Richard Wagner sur deux saisons, entouré de chanteurs de sa troupe permanente…

lire toutes les dépêches

à ne pas manquer

    radio

    tous les programmes accéder au mag radio
  • France Musique, le 27 mai 2018, 20h. Wagner : Parsifal. Nouvelle production présentée fin avril 2018, ce Parsifal dirigé par Philippe Jordan, directeur musical réunit une distribution plutôt terne dans une mise en scène de Richard Jones, en rien annoncée par le visuel qui sert d’affiche. Onirique, contrastée, en clair-obscur outrée… Que donnera cette production attendue comme le temps fort de la saison lyrique en cours ? On sera certainement déçu, moins par la fosse que la réalisation scénique comme d’habitude à l’Opéra de Paris. Parsifal… c’est pourtant un espace temps fusionné, vortex musical et visuel qui produit cet enchantement,…

  • France Musique, dimanche 18 février 2018, 20h. BELLINI : Il Pirata. A 26 ans, Bellini achève son opéra Il Pirata créé à la scala en 1827 : c’est un triomphe immédiat qui inaugure une série de succès pour le jeune auteur romantique. Défendant sa valeur, refusant de prendre le risque d’une saturation du rythme de travail, Bellini négocie alors une rémunération confortable lui permettant d’écrire sans la contrainte d’un poste régulier. Il Pirata amorce surtout sa coopération avec le librettiste talentueux Felice Romano, avec lequel il concevra encore 6 autres ouvrages dont La straniera (Scala, 1829), Zaira (Parme, 1829, premier…


    télé

    tous les programmes accéder au mag télé
  • ARTE, dimanche 4 mars 2018, 1h20. WEBER : OBERON. La rareté de l’opéra de Weber, même à une heure indue sur Arte, mérite notre focus et l’annonce que nous dédions à cette diffusion lyrique. Né le 18 novembre 1786 à Eutin (Allemagne), décédé le 05 juin 1826 à Londres, Weber incarne l’essor de l’opéra romantique germanique après Mozart et Beethoven. Un génie du drame sombre et fantastique dont témoignent ses opéras plus connus qu’Obéron, surtout Der Freischütz (ouvrage halluciné, diabolique, fantastique qui convoque le surnaturel sur les planches lyriques), et aussi la sublime Euryanthe dont Jessye Norman a laissé une…

  • France 3, le 23 février 2018, 20h55. VICTOIRES DE LA MUSIQUE CLASSIQUE 2018 – liste des nommés (25è édition). La liste des nommés pour la 25e édition des Victoires de la Musique Classique 2018 a été proclamée. La cérémonie se déroule à la Grange au Lac à EVIAN LES BAINS et est retransmise sur France 3 et sur France Musique, vendredi 23 février 2018 à 20h55… La chaîne annonce une édition anniversaire ambitieuse faisant la part belle aux anciens nouveaux et jeunes talents devenus stars… et des surprises en cours de soirée pour souffler les 25 ans en direct. Pour…


    concerts et opéras

    voir notre agenda accéder au mag concerts et opéra
  • POITIERS, TAP: concert SCHUMANN, le 28 février 2018, 20h30. Vertus des instruments d’époque dans la compréhension de SCHUMANN… Superbe concert Robert Schumann, à la fois symphonique et concertant. Le Concerto pour piano de Robert Schumann cristallise tout l’amour (immense) du compositeur pour son épouse Clara, divine pianiste, célèbre à son époque. Tandis que sa 3ème Symphonie marque le sommet de son inspiration orchestrale, porté par un inéluctable espérance et jubilation, positive et lumineuse. L’intérêt du concert à Poitiers vient des instruments d’époque, ceux fins, caractérisés, subtils de l’Orchestre des Champs-Elysées, avec accent spécifique, la couleur et le format sonore particulier…

  • LILLE, ONL : 22 février 2018. Brahms : 3è Symphonie. L’Orchestre National de Lille aborde demain, l’un des sommets du symphonisme romantique tardif germanique : la 3è Symphonie de Brahms. BRAHMS : les Symphonies. Denses et passionnelles mais d’une structure complexe autant qu’équilibrée (comme Beethoven), les quatre Symphonies de Brahms ont l’ivresse échevelée des quatre opus de Schumann (son mentor et ami rencontré à 20 ans), sans omettre sa curiosité pour les motifs populaires, … ce qui le rapproche de Schubert. Inauguré avec la création de la Symphonie n°1 en 1876 (l’année du premier Ring de Wagner à Bayreuth), achevé…

  • PARIS, Gaveau. Gilles APAP, le 28 mars 2018, 20h30. VIOLON FUNAMBULE… Avec son complice, le pianiste Itamar Golan, le violoniste hors normes, Gilles APAP, présente un concert atypique, entre jazz et classique, romantisme et impro, salle Gaveau à Paris, le 28 mars prochain. Homme de contact, doué d’un charisme communicatif, Gilles Apap a depuis longtemps croiser les genres et les styles, réaliser des associations musicales éclectiques et électriques, élargi l’imaginaire de la musique classique, osant et réussissant des combinaisons, alliances, complicités souvent irrésistibles. De Janáček à Gershwin et Enesco en passant par les fiddles irlandais et les mélodies tziganes, son…

  • BELFORT. Concert LAMBERT, le 28 mars 2018. La Cathédrale St-Christophe de Belfort accueille un programme baroque prometteur : à l’honneur les Leçons de Ténèbres de Michel Lambert, … soit l’une des expressions les plus poignantes de la spiritualité française au XVIIè, illustrée par un compositeur de l’intime à la vocalité touchante de simplicité comme d’élégance. En écho au cycle de Lambert, les oeuvres de Guillaume-Gabriel Nivers témoignent de l’influence de cet art du chant sur la musique d’orgue du Grand Siècle. Michel Lambert a participé à l’éclosion de l’opéra français sous Louis XIV, nouveau genre bientôt piloté par privilège exclusif…

  • LIEGE, ORW. AUBER : le Domino noir. 23 fev-3 mars 2018. L’Opéra royal de Wallonie ressuscite en Belgique – preuve que l’opéra romantique français est toujours mieux servi hors de l’Hexagone, un joyau de l’opéra comique, né sous la plume de François-Esprit AUBER, maître du genre et très convaincant alors par la fusion qu’il opéra entre élégance et « grâce » purement française. Elève de Cherubini, Auber sait synthétiser tout ce qui réussit et brille dans les opéras de Rossini : la rapidité, la finesse, le brillant. Sans omettre ces couleurs fantastiques, plus inquiétantes… Ainsi, ouvrage très efficace et d’un…

  • AVIGNON, Les Sacqueboutiers, le 11 fév 2018, 17h. La saison 2017 – 2018 de Musique Baroque en Avignon poursuit son cours et invite un collectif de vents et de cuivres anciens d’une éloquence rare : les Sacqueboutiers, ensemble réuni autour du leader fondateur Jean-Pierre Canihac… Chacun y maîtrise la sonorité faite chant des cornets à bouquin, sacqueboutes (ancêtre du trombone moderne…), … Des instruments rares, venus des siècles passés, et des musiciens passionnés, que Musique Baroque accueille ainsi pour la première fois en Avignon, promettent pour le 6e rendez-vous de la saison 2017-2018, un concert original fondé sur l’accord des…

  • TOURS, Opéra. GOUNOD : Philémon et Baucis. 16, 18, 20 février 2018. DEUX MORTELS CHEZ JUPITER… C’est assurément l’événement lyrique majeur de ce début d’année 2018 et le temps fort de l’année GOUNOD 2018 (Centenaire de la naissance 1818 – 2018). Comme porté par les succès récents de ses précédents ouvrages Le Médecin malgré lui et Faust, Charles Gounod devenu le nouveau génie de la scène romantique française se voit invité à écrire un nouvel opus d’après La Fontaine (lui-même inspiré d’Ovide) : cela sera un opéra comique, Philémon et Baucis. Commandé en 1859, la partition est en 2 actes.…

  • LEVALLOIS, le 29 mars 2018. MOZART ou SALIERI ? Vienne, 1786 : Joseph II, empereur d’Autriche commande simultanément deux opéras comiques en un acte auprès de deux compositeurs dont la rivalité deviendra bientôt romanesque (chez Pouchkine) : Mozart et Salieri. La soirée sera un succès pour Salieri et une déception pour Mozart, en cause le livret. Mais la postérité en a décidé tout autrement. Déjà Pouchkine avait décelé l’intelligence et la perfection du génie mozartien, en imaginant non sans raison que Salieri, jaloux de son jeune contemporain, l’avait fait assassiner : d’un côté, chez Wolfgang, le génie fulgurant, incandescent mais…

  • LILLE, le 15 février 2018. Prokofiev : Alexandre Nevski, JC Casadesus. En février 2018, Jean-Claude Casadesus, chef fondateur du National de Lille propose un programme prometteur associant Brahms et Prokofiev… En 1938, le compositeur russe Sergueï Prokofiev écrit la musique du film de Sergueï Eisenstein : Alexandre Nevski qui relate la lutte du prince Nevski dans la Russie médiévale et sauvage du XIIIè. Prokofiev en conçoit une vaste fresque avec choeur et orchestre qui est aussi une cantate pour mezzo-soprano (en 7 parties, devenant à la suite de la musique intégrale pour le film originel, une oeuvre à parti entière).…

  • TOURCOING, DEBUSSY 2018:Pelléas et Mélisande  par Jean-Claude Malgoire. Créé en avril 2015, le spectacle choc piloté par JC Malgoire reprend du service pour le centenaire Debussy 2018, en 3 dates incontournables : les 23, 25 et 27 mars 2018. C’est l’événement lyrique et le temps fort de l’année DEBUSSY 2018 : tant pour la pertinence de la lecture orchestrale (sur instruments d’époques dont les cordes en boyau… lesquelles furent de mise dans les orchestres français jusque dans les années 1940 !,) que pour la distribution idéale, réunissant des chanteurs français… Articulation et intelligibilité, garantis (une exception actuelle qui mérite évidemment…

  • ORLEANS, les 10 et 11 février 2018. Beethoven… Et l’influence folklorique. L’Orchestre Symphonique d’Orléans poursuit sa nouvelle saison 2017 – 2018 en croisant les écritures éclectiques de Bartok, Beethoven, Kodaly… Toutes manifestent une volonté de renouvellement en intégrant les mélodies du folklore… On ne soulignera jamais assez la présence et l’influence des musiques populaires de tradition orale, dans le processus de création et de compositions des compositeurs, y compris chez les plus grands. Voilà qui efface bien des clichés et des partis pris, opposant de façon improductive, le « savant » (ou la grande musique) et le populaire… On ne…

  • PARIS, Silas Bassa / Dualita. Le 9 février 2018. Avec son dernier album DUALITÁ, le pianiste Silas Bassa fait bouger les lignes, repousse encore les frontières musicales, agissant sur son piano comme un alchimiste facétieux, habile en confrontations, filiations secrètes, correspondances et résonances poétiques. Voilà une sélection de pièces méticuleusement choisies qui disent une pensée subtile où l’humour et la finesse voyagent en terres connues et mondes parallèles. Avec son précédent recueil Oscillations (édité aussi chez PARATY en 2016), Dualità élargit encore la conscience experte en associations et jubilatoires équilibres. Gorecki, Glass, Berio, Ravel, Messiaen, Duckworth sont convoqués dans cette…

temps forts

    en direct sur internet

    toute la grille accéder au mag internet
  • En direct sur internet, ce soir, 20h : récital du pianiste Seong-Jin Cho, nouveau signataire chez l’écurie Deutsche Grammphon, après son triomphe récent au dernier Concours Chopin de Varsovie. Concert en direct depuis Reims. Il a remporté le premier Prix lors du dernier Concours Chopin de Varsovie en octobre 2015 (17ème Concours).
     
    Né à Séoul le 28 mai 1994, Seong-Jin Cho est un jeune talent prometteur qui a déjà remporté plusieurs distinction : Grand Prix du Concours international Chopin pour jeunes pianistes (2008), 3e prix du concours international Tchaïkovski (2011), 3e prix du Concours international Arthur Rubinstein… Elu et…

  • En direct sur internet. Fairy Queen en direct sur internet, ce jour 19h30 sur le www.mupa.hu. C’est le chef dont on parle en Hongrie : Gyorgy Vashegyi, qui a dirigé de mains de maître Les Fêtes de Polymnie de Rameau en 2015 (l’un des meilleurs apports de l’année Rameau à ce jour, avec le programme Rameau par le jeune ensemble Zaïs de Benoît Babel : 2 disques ” CLIC” de CLASSIQUENEWS en 2014 et 2015), réalise en direct sur internet ce soir, 19h30 sur le site du Palais des Arts De Budapest (www. mupa.hu), la fantaisie lyrique Fairy Queen d’Henry…

  • En direct sur internet. La Nuit des Rois : Jordi Savall à Versailles, mardi 30 juin 2015 en direct sur culturebox, dès 20h. 2015 marque le tricentenaire de la mort de Louis XIV (en septembre exactement). Par mi les nombreuses célébrations de la mort du Roi Soleil le septembre 1715, Versailles invite Jordi Savall pour la Nuit des Rois : 3 concerts dans 3 Lieux du château pour célébrer la gloire et le goût musical et artistique des 3 souverains bourbons qui ont marqué un âge d’or de la culture française à l’âge baroque, du premier XVIIè à l’esprit des…

  • Rameau : Dardanus. En direct sur culturebox, , le 22 avril 2015, 20h. Depuis l’Opéra de Bordeaux. Dardanus, opéra spectaculaire de Rameau, est à l’affiche de l’Opéra de Bordeaux de 18 au 22 avril 2015. Une jeune équipe aborde l’une des tragédies lyriques les plus ambitieuses de Rameau, comptant des profils individuels parfaitement caractérisés, des épreuves amoureuses intenses, des épisodes collectifs, infernaux et dansés parmi les plus impressionnants et spectaculaires jamais écrits. En homme des Lumières, Rameau ne fait pas que divertir. Le théoricien expérimentateur superbement honoré pendant son année 2014, ose tout dans Dardanus : réinventer l’opéra, renouveler la…

  • Culturebox. Bellini : Capuletti e i Montecchi. Le 18 janvier 2015, 19h, en direct de La Fenice de Venise.  L’opéra I Capuleti e i Montecchi est une commande du théâtre La Fenice, pour le Carnaval de 1830 ; la partition est créée in loco le 11 mars de la même année (avec Giuditta Grisi en Roméo, future interprète d’Adalgisa puis Norma dans Norma). Le livret signé Felice Romani, – futur partenaire de Bellini pour les opéras à suivre : deux chefs d’oeuvres du bel canto romantique italien : La Somnambula et Norma,- aborde le mythe des amants maudits, Roméo et…


    cinéma

    toute la grille accéder au mag cinéma
  • CINEMA. Le 25 avril 2017, 19h : SNEGOUROTCHKA de Rimsky-Korsakov. En direct de l’Opéra national de Paris, les salles de cinéma partenaires diffusent en direct l’opéra de Rimski-Korsakov très rarement jouée en France: SNEGOUROTCHKA ou LA FILLE DE NEIGE. Chef-d’œuvre de la littérature populaire slave, LA FILLE DE NEIGE développe un imaginaire féerique nourri des rigueurs du climat. C’est la nouvelle soprano égérie du label Decca, Aida Garifullina, qui prête sa voix à Snegourotchka, la direction musicale et la mise en scène réunissant deux autres artistes russes : le jeune chef d’orchestre Mikhail Tatarnikov et le metteur en scène Dmitri…

  • CINEMA. Sonya Yoncheva chante Norma, lundi 26 septembre 2016, 19h30. En direct du Royal Opera House de Covent Garden, les salles de cinéma diffusent la prise de rôle événement de cette rentrée lyrique européenne : Norma par la soprano vedette Sonya Yoncheva.
     
     
    A l’affiche du Royal Opera House de Covent Garden à Londres, le sommet belcantiste de Bellini, Norma de 1831, permet actuellement une prise de rôle proche du sublime par la soprano Sonya Yoncheva, – pour classiquenews, l’une des divas assolutas de l’heure, avec sa consoeur Anna Netrebko (dont le récent album discographique Verismo a obtenu le…

  • Cinéma. Strauss : ELEKTRA, le 30 avril 2016, 18h45. En direct du Metropolitan opera New York, samedi 30 avril 2016,1845h. Rôle incandescent, voix hurlante embrasée proche de la rupture et du cri primal, animée par une fureur vengeresse … que seul son frère Oreste saura apaiser (en prenant sa défense et l’aidant à réaliser son projet), Elektra est l’un des rôles pour soprano les plus ambitieux, du fait de l’écriture du chant, du fait a surtout de la présence scénique du personnage quasiment toujours en scène (comme Suzanna dans les Noces de Figaro de Mozart ou à présent depuis la…

  • Cinéma. Roberto Devereux, le 16 avril 2016, 18h55. En direct du Metropolitan Opera de New York, Roberto Devereux poursuit sa carrière sur les planches, affirmant en particulier le relief des caractères vocaux qui y conduisent l’action historico-tragique. L’opéra de Donizetti sur la dynastie Tudor, est créé en 1837 et son format ambitieux laissait espérer pour l’auteur, une carrière enfin reconnue, célébrée à … Paris, alors temple européen du lyrique. Sur le plan artistique, Donizetti signe un éblouissant portrait amoureux, intime de la Reine Elizabeth Ière. Son rêve de gloire parisienne se réalisera avec les partitions à venir : les Martyrs…

  • Adam, Gauthier : le ballet Giselle au cinéma, le 6 avril 2016, 20h15. Morte, Giselle sait pardonner à celui qui l’a tuée mais qu’elle aime toujours. La production est celle du Royal Opera House de Londres (chorégraphie de Marius Petipa), avec dans les rôles majeurs des deux amants maudits : Marianela Nuñez (Giselle), Vadim Muntagirov dans le rôle du Comte Albrecht. Si l’acte est celui de l’amour trompé, où paraît tout d’abord la paysanne Giselle trop crédule, l’acte II est pareil à un tableau fantastique où la défunte est un spectre aérien, volant tel un insecte lunaire au dessus des…


    expos

    toute la grille accéder au mag concerts et expos
  • PARIS. EXPOSITION, CATALOGUE : PATRICE CHÉREAU, METTRE EN SCÈNE L’OPÉRA, dès le 18 novembre 2017. Metteur en scène, cinéaste et comédien, Patrice Chéreau (1944-2013) a marqué la mise en scène d’opéra. Simultanément à la reprise de De la maison des morts de Leoš Janáček à l’Opéra Bastille, l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France présentent dans la galerie musée de l’Opéra Garnier à Paris, la première exposition exclusivement consacrée au parcours de l’homme de théâtre sur les scènes lyriques. Á travers les onze productions qu’il a réalisées, Patrice Chéreau a apporté un nouveau souffle à la mise…

  • EXPO, PARIS. Derniers jours pour l’exposition MARIA CALLAS à l’Istituto Italiano di Cultura (7è ardt). Jusqu’au 4 octobre 2017. C’est bien l’exposition la plus originale et la mieux conçue actuellement, célébrant les 40 ans de la mort de Maria Callas. La soprano dramatique et lyrique y est magnifiquement évoquée à travers les costumes des héroïnes qu’elle a incarnée dans les années 1950, sur la scène de la Scala de Milan. C’est là que les spectateurs déjà connaisseurs d’une voix sublime et d’un tempérament réaliste inouï, découvre la nouvelle silhouette de la prima donna : celle d’une élégante sirène ayant réussi…

  • PARIS, EXPOSITION :Mozart, Une passion française,20 juin – 24 septembre 2017. Bibliothèque-musée de l’Opéra. MOZART et les français… La Bibliothèque nationale de France et l’Opéra national de Paris présentent une exposition événement, consacrée à Wolfgang Amadeus Mozart : l’enfant, adolescent et ses premiers voyages en France, jusqu’à la gloire du musicien accompli et mûr, puis son apothéose posthume sur les diverses scènes lyriques nationales. Quel est la nature de la relation de la France et de Mozart, du vivant du compositeur puis après sa mort ? À travers une sélection de 140 pièces, dont certaines inédites, issues pour la plupart…

  • EXPOS, PARIS, Palais Garnier. « Mozart, Une passion française ». Bibliothèque-musée de l’Opéra, 20 juin – 24 septembre 2017. La Bibliothèque nationale de France et l’Opéra national de Paris présentent une exposition consacrée à Mozart, de ses premiers voyages en France jusqu’à sa gloire posthume sur les diverses scènes lyriques nationales. En 140 pièces sélectionnées pour l’occasion, dont certaines inédites, issues pour la plupart des collections de la Bibliothèque nationale de France, l’exposition parisienne retrace les grandes étapes de la reconnaissance du compositeur par le public français : fascination d’abord, pour la précocité de l’enfant prodige, adaptation, ensuite, de ses…

  • PARIS, EXPOSITION : Valentin de Boulogne, jusqu’au 22 mai 2017. Le titre de la première rétrospective dévolue à Valentin de Boulogne, le plus romain des peintres français (comme Nicolas Poussin plus tard) est bien connu des spécialistes de la peinture du Seicento (XVIIIè siècle). Moins du grand public, qui découvrira dans l’exposition présentée par le Musée du Louvre, un exceptionnel génie pictural, créateur inégalé entre réalisme et allégorie, clair-obscur et introspection… un immense artiste qui comme son modèle Caravage, fut érudit, lettré, et aussi habituel pilier de tavernes (la légende probablement véridique voudrait qu’il périsse noyé dans une fontaine de…


ENTRETIEN AVEC SILAS BASSA, pianiste hors normes, à propos de son cd “Dualità” (Paraty)

BASSA silas cd dualita cd presentation announce review cd critique cd par classiquenews label paraty3f7d3b_23065300bc3846e5b386a03b3d9cb7f7~mv2ENTRETIEN AVEC SILAS BASSA, pianiste hors normes. A propos de son nouveau programme « Dualità », sujet de ce son dernier album discographique édité chez Paraty. L’interprète est aussi compositeur. Dans un recueil plus personnel encore que ses précédents, Silas Bassa joue aussi les architectes virtuoses, habiles faiseurs de filiations, confrontations, associations qui stimulent imaginaire et questionnement…

 

 

 

BASSA-silas-piano-programme-cd-dualita-concert-et-cd-presentation-et-entretien-par-classiquenews

 

 

 

CLASSIQUENEWS : De quelle façon le programme du cd Dualità prolonge / enrichit celui d’Oscillations ?

Silas Brassa : En effet j’ai conçu « Dualità » comme une suite de mon premier album « Oscillations ». Partant du même principe de créer un programme où les œuvres se relient et se répondent les unes avec les autres dans un dialogue perpétuel. Comme dans mon premier disque, j’alterne des œuvres du répertoire qui m’inspirent et me touchent avec mes propres compositions ; dans ces dernières, j’ai souhaité pour ce nouveau disque me mettre plus en avant, me dévoiler d’avantage en tant que compositeur. C’est dans ce désir d’aller plus loin et d’explorer plus profondément ma nature que je m’intéresse à la « dualité », si présente dans la vie. Je pourrais dire que c’est un programme plus intense et plus personnel que le précédent.

CNC: Selon quels critères avez vous choisi et associé chaque partition des compositeurs retenus ?

SB : Comme dans la vie, le choix des pièces est une histoire de rencontres et de circonstances. Je me laisse guider par mon intuition et par les émotions que ces musiques provoquent en moi, et aussi par les sensations physiques qu’elles me procurent au moment de les jouer. Souvent ce sont des « coups de foudre » qui se réalisent au moment même de poser les mains sur le clavier. Elles répondent à quelque chose qui est au-delà de ma volonté et d’un critère purement rationnel. Rien dans mon travail n’est issu d’un calcul ; c’est toujours le désir et l’impulsion qui mènent à la réalisation qui sera après jugée, ordonnée, réfléchie. C’est ainsi que le concept de « dualité » inspiré de mes lectures des livres de philosophie et notamment de Jean Klein, se présente à moi et m’apparaît comme une évidence au moment de la création de ce programme.

CNC : Comment vos propres pièces trouvent-elles leur rôle et leur sens dans la combinaison / l’enchainement ainsi produit ?

SB : Tout naturellement mes compositions naissent d’instants d’improvisation. Je ne note rien, et elles trouvent leur forme et caractère dans l’écoulement du temps. Ensuite dans ce processus créateur, mes pièces trouvent leur place d’une manière assez simple et évidente entre ces compositeurs et ces musiques qui m’inspirent tant et qui se relient à ma sensibilité. Mes œuvres n’ont pas forcement de rôle puisqu’elles jaillissent de ma spontanéité ; elles sont l’écoute de ce qui me vient du dehors, souffle et son.

CNC : Y aura-t-il une suite à ce cycle ? Et quelles directions allez-vous emprunter et pourquoi ?

SB : J’ai envie de continuer dans ce chemin de la création qui me relie à moi-même. Il s’agit pour moi de continuer à vivre et d’explorer à travers la composition. Un chemin de liberté et d’équilibre. Ecrire, c’est remercier la vie.

Propos recueillis en février 2018.

 

 

——————–

 

 

CD événement, présentation. SILAS BASSA : DUALITA (1 cd PARATY)

BASSA silas cd dualita cd presentation announce review cd critique cd par classiquenews label paraty3f7d3b_23065300bc3846e5b386a03b3d9cb7f7~mv2CD événement, présentation. SILAS BASSA : DUALITA (1 cd PARATY). ENERGIE électrique, APPEL au MYSTERE… Après un précédent album “Oscillations” (également publié par le label Paraty), le pianiste argentin, retrouve avec grâce ce jeu pétillant et stimulant de l’ambivalence féconde : oscillations, pulsions premières, et ici “dualité” qui sait électriser le geste défricheur… Ce qui frappe immédiatement dans le geste et la pensée de Silas Bassa c’est sa grande culture, sa sensibilité aiguë et une liberté recréative dans ses associations musicales. Son piano élargit les chemins traditionnels, « ose » défricher, assembler, débattre. La musique est langage, mieux, elle est pensée. Voici sous les doigts de l’interprète et du compositeur, … LIRE la critique complète

 

 

bassa-silas-piano-concert-dualita-paris-annonce-et-presentation-critique-par-CLASSIQUENEWS-fevrier-2018PARIS, Silas Bassa / Dualita. Le 9 février 2018. Avec son dernier album DUALITÁ, le pianiste Silas Bassa fait bouger les lignes, repousse encore les frontières musicales, agissant sur son piano comme un alchimiste facétieux, habile en confrontations, filiations secrètes, correspondances et résonances poétiques. Voilà une sélection de pièces méticuleusement choisies qui disent une pensée subtile où l’humour et la finesse voyagent en terres connues et mondes parallèles. Avec son précédent recueil Oscillations (édité aussi chez PARATYen 2016), Dualità élargit encore la conscience experte en associations et jubilatoires équilibres. Gorecki, Glass, Berio, Ravel, Messiaen, Duckworth sont convoqués dans cette chambre musicale à la fois symboliste, surréaliste, intensément poétique. Le pianiste collectionneur oeuvre surtout en compositeur, intercalant, déduisant plusieurs épisodes d’une fantaisie personnelle inventive et récréative (cf « Into the rush », entêtant, rythmé, séduisant). Le jeu pianistique est à la fois brillant et d’une grande force spirituelle. Le poète pianiste sait éblouir et enivrer. CD et CONCERT événements. LIRE notre présentation complète du concert “Dualità” par Silas Bassa, piano… 

 

 

 

 

———————

 

 

PARIS, Le Bal de la Rue Blomet
33 rue Blomet 75015 Paris
Silas Bassa, piano
Programme « Dualita »
Vendredi 9 février 2018 2018, 20h30

Réservations : 01 45 66 95 49
www.balblomet.fr

 

 

 

Comments are closed.