ENTRETIEN AVEC SILAS BASSA, pianiste hors normes, à propos de son cd “Dualità” (Paraty)

Classiquenews.com

recevez l'info en continu: inscrivez vous ici

dépêches

  • Cycle BEETHOVEN sur Arte les 2, 9, 16, 23 et 30 octobre 2016

    TOURS, Opéra. Les 9 et 10 juin : BEETHOVEN. Fantaisie pour piano, choeur et orchestre. Deux monstres du romantisme germanique se dévoilent à Tours sous la baguette de Benjamin Pionnier, avec la complicité du pianiste David Bismuth. Aux  côtés du célébrissime Concerto pour piano n°4 de Beethoven, place au défi choral et orchestral du Requiem de Cherubini, directeur au Conservatoire de Paris et figure haïe par Berlioz… C’est un point d’accomplissement pour le coeur maison, sous la direction d’Alexandre Herviant.
    La perle du concert pour nous demeure la Fantaisie sublime qu’a conçu Beethoven pour piano, choeur et orchestre en 1808,…

  • PARRA hector ONL concert presentation par classiquenews hectorparra

    LILLE, le 16 juin 18 : IMMERSION, HECTOR PARRA. A 18h30, L’ONL Orchestre national de Lille présente la dernière création de son compositeur en résidence (avec Benjamin Atahir), le catalan Hector Parra : « INSCAPE ». Pour mieux comprendre enjeux et sens, comme déroulement (spatialisé) et instrumentarium de la nouvelle pièce pour orchestre de Hector Parra, le directeur musical de l’ONL, Alexandre Bloch prend le micro et en préambule, présente quelques extraits de la partition… pour transmettre au public présent à la lcréation de l’oeuvre, des clés d’écoute. Précédemment créée à Barcelone le 19 mai dernier, Inscape est une œuvre …

  • Wagner portrait

    FRANCE MUSIQUE, Dim 3 juin 2018, 20h. WAGNER : PARSIFAL. C’est l’affaire lyrique qui a secoué le landernau parisien depuis avril et produit un sérieux dérapage financier pour l’Opéra de Paris, empêché d’assurer nombre de représentations pour cause technique. La sécurité étant essentielle sur les planches, il aura fallu attendre plus de 10 jours pour retrouver des conditions de représentations normales et sécurisées. Conséquence : la nouvelle production de PARSIFAL version Jordan s’est faite attendre, suscitant bien des conjectures… satisfaites ? A vous de choisir. Dans tous les cas, il faudra renflouer les caisses d’une maison diminuée qui doit à…

  • RACHMANINOV LSO Gergiev cycle critique review cd by classiquenews CLIC de classiquenews Cover_LSO0816_3000px_1024x1024

    CD, critique. RACHMANINOV : Symphonies, Danses Symphoniques… (3 cd, 1 blu ray LSO LIVE – Valery Gergiev). A l’écoute, la première Symphonie du jeune chef-compositeur de 24 ans, frais moulu du Conservatoire de Moscou (où il fut élève de Arensky et Taneiev) sonne certes parfois épaisse, grave, lugubre, mais rien ne peut justifier l’échec à sa création en 1897, jetant Rachma au fond d’un gouffre dépressif dont il ne se remettra qu’en 1901, soit après 3 années de retraite et d’interrogation totalement stérile. A la tête du prodigieux LSO, Valery Gergiev varie le caractère des séquences, prenant un tempo volontiers…

  • Armida de Haydn en tournée

    ARTE, dim 3 juin 2018, 00h45. HAYDN : La Création. Concert (?). Impossible de savoir quels sont les interprètes de ce concert Haydn diffusé par Arte… D’ailleurs, la chaîne réduit considérablement ses programmes de musique classique, préférant aujourd’hui, les documentaires sur les jardins, la vie secrète des lacs, ou des concerts de musique pop. Alors qu’elle était l’une des rares chaînes à préserver une belle visibilité au classique, voici une absence qui fait cruellement défaut. Peut-être au moment des festivals d’été, y aura-t-il comme précédemment les opéras depuis Salzbourg et Aix en Provence ? A suivre, et à pleurer. Pour…

lire toutes les dépêches

à ne pas manquer

    radio

    tous les programmes accéder au mag radio
  • FRANCE MUSIQUE, Dim 3 juin 2018, 20h. WAGNER : PARSIFAL. C’est l’affaire lyrique qui a secoué le landernau parisien depuis avril et produit un sérieux dérapage financier pour l’Opéra de Paris, empêché d’assurer nombre de représentations pour cause technique. La sécurité étant essentielle sur les planches, il aura fallu attendre plus de 10 jours pour retrouver des conditions de représentations normales et sécurisées. Conséquence : la nouvelle production de PARSIFAL version Jordan s’est faite attendre, suscitant bien des conjectures… satisfaites ? A vous de choisir. Dans tous les cas, il faudra renflouer les caisses d’une maison diminuée qui doit à…

  • France Musique, le 27 mai 2018, 20h. Wagner : Parsifal. Nouvelle production présentée fin avril 2018, ce Parsifal dirigé par Philippe Jordan, directeur musical réunit une distribution plutôt terne dans une mise en scène de Richard Jones, en rien annoncée par le visuel qui sert d’affiche. Onirique, contrastée, en clair-obscur outrée… Que donnera cette production attendue comme le temps fort de la saison lyrique en cours ? On sera certainement déçu, moins par la fosse que la réalisation scénique comme d’habitude à l’Opéra de Paris. Parsifal… c’est pourtant un espace temps fusionné, vortex musical et visuel qui produit cet enchantement,…


    télé

    tous les programmes accéder au mag télé
  • ARTE, dim 3 juin 2018, 00h45. HAYDN : La Création. Concert (?). Impossible de savoir quels sont les interprètes de ce concert Haydn diffusé par Arte… D’ailleurs, la chaîne réduit considérablement ses programmes de musique classique, préférant aujourd’hui, les documentaires sur les jardins, la vie secrète des lacs, ou des concerts de musique pop. Alors qu’elle était l’une des rares chaînes à préserver une belle visibilité au classique, voici une absence qui fait cruellement défaut. Peut-être au moment des festivals d’été, y aura-t-il comme précédemment les opéras depuis Salzbourg et Aix en Provence ? A suivre, et à pleurer. Pour…

  • ARTE, Berlioz : Benvenuto Cellini, Gilliam, dim 20 mai 2018, 00h15. C’était en mars dernier 2018, l’Opéra Bastille accueillait la production de l’opéra romantique français Benvenuto Cellini (1838), dans la vision du réalisateur déjanté Terry Gilliam, auteur des Monty Python. De la truculence, du délire, et aussi une surenchère dans le spectaculaire… voilà qui annonçait un barnum haut en couleur. Pour autant la sauce n’a pas tourné au ratage et à en croire notre rédacteur présent lors des représentaitons parisiennes, Florent Coudeyrat, le spectacle avait même une tenue certaine : ainsi, en témoigne un extrait de son long compte rendu…


    concerts et opéras

    voir notre agenda accéder au mag concerts et opéra
  • TOURS, Opéra. Les 9 et 10 juin : BEETHOVEN. Fantaisie pour piano, choeur et orchestre. Deux monstres du romantisme germanique se dévoilent à Tours sous la baguette de Benjamin Pionnier, avec la complicité du pianiste David Bismuth. Aux  côtés du célébrissime Concerto pour piano n°4 de Beethoven, place au défi choral et orchestral du Requiem de Cherubini, directeur au Conservatoire de Paris et figure haïe par Berlioz… C’est un point d’accomplissement pour le coeur maison, sous la direction d’Alexandre Herviant.
    La perle du concert pour nous demeure la Fantaisie sublime qu’a conçu Beethoven pour piano, choeur et orchestre en 1808,…

  • LILLE, le 16 juin 18 : IMMERSION, HECTOR PARRA. A 18h30, L’ONL Orchestre national de Lille présente la dernière création de son compositeur en résidence (avec Benjamin Atahir), le catalan Hector Parra : « INSCAPE ». Pour mieux comprendre enjeux et sens, comme déroulement (spatialisé) et instrumentarium de la nouvelle pièce pour orchestre de Hector Parra, le directeur musical de l’ONL, Alexandre Bloch prend le micro et en préambule, présente quelques extraits de la partition… pour transmettre au public présent à la lcréation de l’oeuvre, des clés d’écoute. Précédemment créée à Barcelone le 19 mai dernier, Inscape est une œuvre …

  • ONL, HAYDN en tournée : 16 < 25 mai 2018. Phalange démocratique, l’ONL Orchestre National de Lille se fait itinérant et part en tournée sur le territoire lillois et s’offre en 5 dates, un voyage régional diffusant « la joie de vivre de Monsieur Haydn ». Le père de la symphonie, d’une élégance rare, et d’une orchestration des plus raffinées permet à l’orchestre de retrouver son chef, Alexandre Bloch, et de renouveler l’expérience des « Belles Sorties de la Métropole Européenne de Lille » soit 4 concerts en métropole lilloise à partir de ce mercredi 16 mai, et un concert…

  • AVIGNON, Mus Calvet : récital Léa Desandre, le 13 mai 2018, 18h30. JEUNE DIVA A SUIVRE… La saison Musique Baroque en Avignon poursuit son exploration des musiques anciennes et invite la jeune mezzo Léa Desandre, jeune diva baroque particulièrement convaincante, déjà auréolée d’une Victoire de la Musique Classique (Révélation lyrique 2017) : chant ardent et incarné, agilité et souffle assuré, la cantatrice a débuté une carrière internationale qui ambitionne demain les grands rôles haendéliens (Ariodante, sur les traces d’une Anne Sofie von Otter) ; mais Léa Desandre a conquis le public en incarnant Messaggeria dans l’Orfeo de Monteverdi (rôle qu’elle…

  • MONTREUIL. THE EMIDY PROJECT, Jegede, Baroni. La Marbrerie, le 6 juin 2018. ODYSSÉE D’UN ESCLAVE GUINÉEN DEVENU VIOLONISTE VIRTUOSE. Diana Baroni flûtiste baroque et chanteuse, en complicité avec le compositeur et joueur de Kora, Tunde Jegede ont conçu un spectacle total, inédit qui dresse le portrait « sensible et universel de la vie extraordinaire de Joseph Emidy ». Les artistes célèbrent ainsi la figure d’un personnage exemplaire, méconnu de l’Histoire de l’émigration et de l’esclavage, et dont la carrière inouïe fut déjà célébrée lors des commémorations du bicentenaire de l’abolition de l’esclavage en Grande Bretagne en 2007. The Emidy Project…

  • ORLÉANS, Orchestre Symphonique. CHANTEZ, OISEAUX… 26, 27 mai 2018. Le nouveau programme symphonique proposé fin mai par l’Orchestre Symphonique d’Orléans (OSO), met en avant les capacités solistiques voire ultrapoétiques des instruments de l’orchestre, pour une évocation exceptionnelle des éléments naturels et de nos chers volatiles tels qu’ils sont présents dans l’imaginaire des compositeurs. Le naturalisme en musique a inspiré plusieurs pages parmi les mieux écrites (c’est à dire les plus raffinées sur le plan de l’orchestration) et les plus impressionnantes de l’histoire de la musique.
    Le programme défendu par Marius Stieghorst et les musiciens de l’Orchestre Symphonique d’Orléans, défie la…

  • TOURS, Gd Théâtre. L’âme Russe, les 12,13 mai 2018. Foyer symphonique de premier plan, grâce au cap fixé par le directeur des lieux, Benjamin Pionnier, qui est aussi chef symphonique et lyrique (voir nos récents reportages vidéos consacrés aux opéras que le maestro a dirigé à Tours : le rare Philémon et Baucis de Gounod (février 2018), puis plus récemment encore, l’excellent A Night’s Summer Dream de Britten, avril 2018), l’Opéra de Tours accueille en mai, un nouveau programme de musique russe, celle acerbe, affûtée, vive, d’un grand lyrisme rentré, tels qu’ils rayonnent en soleils noirs, dans l’écriture de Dmitri…

  • SAINT-ETIENNE, Opéra. Création : 2, 4, 6 mai18. FANDO ET LIS de Benoît Menut. L’homme en société serait-il encore plus abject et finalement condamné que s’il était seul, connecté avec la nature ?En 3 dates événements, Benoît Menut dévoile son nouvel opéra volontiers barbare, mais si juste quant au cynisme de notre société ordinaire / ordurière contemporaine. L’humanité est en souffrance, dans ce conte lyrique post apocalyptique qui livre la dernière femme, LIS, dans une errance incertaine, noire, sans retour. A l’approche du vide – pourtant annoncé, l’homme déconstruit et s’aveugle par irresponsabilité, par faiblesse sur sa propre destinée, il…

  • LILLE PIANO(S) Festival : 8, 9, 10 juin 2018. Réservez et organisez dès aujourd’hui votre séjour à Lille, pour la déjà 15è édition du festival le plus important destiné au piano, chaque printemps. A l’initiative de l’ONL, Orchestre National de Lille, et de son chef fondateur Jean-Claude Casadesus, Lille devient pendant 3 journées la capitale du clavier. « Classique, curieux, innovant », le festival sait varier les formes (de la « grande soirée symphonique concertante »… au récital pour piano seul, jusqu’aux dispositifs mis en scène…), combiner les sensibilité (présence de l’Orchestre de Picardie, partenaire familier de l’ONL), croiser les…

  • PARIS, le 24 avril 2018 : Concert ” BESTIAIRE ” par Sabine Revault d’Allonnes et Stéphanie Humeau. Deux artistes françaises Sabine Revault d’Allonnes (soprano) et Stéphanie Humeau (piano) se frottent ici au défi des textes et évocations poétiques inspirés par les animaux. Le concert du 24 avril prochain (Mairie du IIIè arrdt à Paris, lire en fin d’article, la présentation du concert) est aussi le sujet de leur nouveau album discographique. Parcours étonnant et convaincant, serti de mélodies méconnues, de pièces pianistiques réenchantées, grâce à un très subtil travail sur le sens des textes et leur enchaînement… En réalité c’est…

  • LUXEUIL (VOSGES). Le 29 avril 2018, 18h. Les Timbres jouent Orphée. En préambule à l’opéra de Monteverdi qui ouvre la 25 è édition du festival Musique et mémoire (13 juillet 2018), le collectif associé au Festival des Vosges du sud, propose une immersion inédite dans l’histoire du poète de Thrace, avec le concours des élèves des écoles de musique. C’est un spectacle inédit qui allie partage et transmission, tout en permettant aux instrumentistes de travailler et répéter pour le spectacle de cet été… Avec Marc Mauillon annoncé dans le rôle titre, cette nouvelle lecture pourrait régénérer notre approche de l’oeuvre,…

  • TOURCOING, L’Atelier Lyrique joue BEETHOVEN, les 25, 27 mai 2018… Depuis samedi 14 avril dernier, nous avons appris la disparition du fondateur de l’Atelier Lyrique de Tourcoing. Selon sa volonté, tous les concerts dont celui ci, révélant un Beethoven méconnu mais passionnant, sont maintenus…  Sur instruments d’époque et avec le nerf comme l’engagement que nous lui connaissons, L’Atelier Lyrique poursuit à Tourcoing son travail exemplaire au service du rayonnement musical à l’adresse du plus grand nombre. C’est aux côtés de Jean-Claude Casadesus à Lille, une approche complète de la musique et la plus accessible possible  qui ne cesse de porter…

temps forts

    en direct sur internet

    toute la grille accéder au mag internet
  • INTERNET, live, ce soir. HAENDEL : Messie, G. Vashegyi, ce soir à 19h30. En quelques années, grâce à ses concerts éblouissants dédiés au Baroque français (Mondonville, Rameau, dont le récent Naïs, enregistré et publié en mai 2018 est devenue une référence : lire notre critique de Naïs par G. Vashegyi), le chef hongrois György Vashegyi ne cesse de convaincre pilotant de grands effectifs, choeur et solistes, avec son propre orchestre sur instruments anciens, Orfeo Orchestra. Le sens de l’architecture, le souci de la clarté et de l’intelligibilité, ce feu ardent qui manque souvent aux chefs français pourtant ici et là…

  • EN DIRECT sur le NET : GYÖRGY VASHEGYI dirige RAMEAU : Les Indes Galantes, dès 19h, depuis le MÜPA, Budapest. Le chef hongrois ne cesse de se dédier à l’interprétation du Baroque français du « grand » XVIIIè. Après avoir ressuscité Isbé de Mondonville dans les mêmes lieux (Concert Hall MÜPA de Budapest, mars 2016), voici ce soir Les Indes Galantes de Rameau : opéra ballet d’une fantaisie onirique et sentimentale à couper le souffle, auquel le maestro saura apporter comme dans ses récentes réalisations, acuité expressive, finesse et vitalité rare, attention à l’équilibre sonore comme à l’architecture dramatique des…

  • En direct sur internet, ce soir, 20h : récital du pianiste Seong-Jin Cho, nouveau signataire chez l’écurie Deutsche Grammphon, après son triomphe récent au dernier Concours Chopin de Varsovie. Concert en direct depuis Reims. Il a remporté le premier Prix lors du dernier Concours Chopin de Varsovie en octobre 2015 (17ème Concours).
     
    Né à Séoul le 28 mai 1994, Seong-Jin Cho est un jeune talent prometteur qui a déjà remporté plusieurs distinction : Grand Prix du Concours international Chopin pour jeunes pianistes (2008), 3e prix du concours international Tchaïkovski (2011), 3e prix du Concours international Arthur Rubinstein… Elu et…

  • En direct sur internet. Fairy Queen en direct sur internet, ce jour 19h30 sur le www.mupa.hu. C’est le chef dont on parle en Hongrie : Gyorgy Vashegyi, qui a dirigé de mains de maître Les Fêtes de Polymnie de Rameau en 2015 (l’un des meilleurs apports de l’année Rameau à ce jour, avec le programme Rameau par le jeune ensemble Zaïs de Benoît Babel : 2 disques ” CLIC” de CLASSIQUENEWS en 2014 et 2015), réalise en direct sur internet ce soir, 19h30 sur le site du Palais des Arts De Budapest (www. mupa.hu), la fantaisie lyrique Fairy Queen d’Henry…

  • En direct sur internet. La Nuit des Rois : Jordi Savall à Versailles, mardi 30 juin 2015 en direct sur culturebox, dès 20h. 2015 marque le tricentenaire de la mort de Louis XIV (en septembre exactement). Par mi les nombreuses célébrations de la mort du Roi Soleil le septembre 1715, Versailles invite Jordi Savall pour la Nuit des Rois : 3 concerts dans 3 Lieux du château pour célébrer la gloire et le goût musical et artistique des 3 souverains bourbons qui ont marqué un âge d’or de la culture française à l’âge baroque, du premier XVIIè à l’esprit des…


    cinéma

    toute la grille accéder au mag cinéma
  • CINEMA, le 12 avril 2018. BERLIOZ : Benvenuto Cellini par Terry Gilliam. Créée en 2014 en Grande Bretagne (pour l’English National Opera), la production de Benvenuto Cellini de Berlioz – grand opéra historique Renaissance du Romantique, admirateur de Gluck, a tourné dans les grands théâtres lyriques d’Europe – Madrid, Barcelone et Rome, … dans la conception du réalisateur pétaradant Terry Gilliam (ex Monty Python, concepteur du film lui aussi délirant et très juste Brazil). Pas sûr que l’imagination style « grand bazar » facile au grand écran, s’accore idéalement au dispositif de la scène lyrique… à la réalité de sa…

  • CINEMA. Le 25 avril 2017, 19h : SNEGOUROTCHKA de Rimsky-Korsakov. En direct de l’Opéra national de Paris, les salles de cinéma partenaires diffusent en direct l’opéra de Rimski-Korsakov très rarement jouée en France: SNEGOUROTCHKA ou LA FILLE DE NEIGE. Chef-d’œuvre de la littérature populaire slave, LA FILLE DE NEIGE développe un imaginaire féerique nourri des rigueurs du climat. C’est la nouvelle soprano égérie du label Decca, Aida Garifullina, qui prête sa voix à Snegourotchka, la direction musicale et la mise en scène réunissant deux autres artistes russes : le jeune chef d’orchestre Mikhail Tatarnikov et le metteur en scène Dmitri…

  • CINEMA. Sonya Yoncheva chante Norma, lundi 26 septembre 2016, 19h30. En direct du Royal Opera House de Covent Garden, les salles de cinéma diffusent la prise de rôle événement de cette rentrée lyrique européenne : Norma par la soprano vedette Sonya Yoncheva.
     
     
    A l’affiche du Royal Opera House de Covent Garden à Londres, le sommet belcantiste de Bellini, Norma de 1831, permet actuellement une prise de rôle proche du sublime par la soprano Sonya Yoncheva, – pour classiquenews, l’une des divas assolutas de l’heure, avec sa consoeur Anna Netrebko (dont le récent album discographique Verismo a obtenu le…

  • Cinéma. Strauss : ELEKTRA, le 30 avril 2016, 18h45. En direct du Metropolitan opera New York, samedi 30 avril 2016,1845h. Rôle incandescent, voix hurlante embrasée proche de la rupture et du cri primal, animée par une fureur vengeresse … que seul son frère Oreste saura apaiser (en prenant sa défense et l’aidant à réaliser son projet), Elektra est l’un des rôles pour soprano les plus ambitieux, du fait de l’écriture du chant, du fait a surtout de la présence scénique du personnage quasiment toujours en scène (comme Suzanna dans les Noces de Figaro de Mozart ou à présent depuis la…

  • Cinéma. Roberto Devereux, le 16 avril 2016, 18h55. En direct du Metropolitan Opera de New York, Roberto Devereux poursuit sa carrière sur les planches, affirmant en particulier le relief des caractères vocaux qui y conduisent l’action historico-tragique. L’opéra de Donizetti sur la dynastie Tudor, est créé en 1837 et son format ambitieux laissait espérer pour l’auteur, une carrière enfin reconnue, célébrée à … Paris, alors temple européen du lyrique. Sur le plan artistique, Donizetti signe un éblouissant portrait amoureux, intime de la Reine Elizabeth Ière. Son rêve de gloire parisienne se réalisera avec les partitions à venir : les Martyrs…


    expos

    toute la grille accéder au mag concerts et expos
  • SAINT-DENIS, Exposition « MARIA CALLAS, inconnue » du 5 au 27 avril 2018. L’université PARIS 8 à Saint-Denis accueille un cycle d’événements dédiés à Maria Callas, le 5 avril prochain, suivi d’une exposition MARIA CALLAS, inconnue, ouverte au public du 6 au 27 avril 2018. On pensait tout connaître de la diva légendaire, icône lyrique mais aussi vedette médiatique, ambassadrice de la mode, de l’élégance parisienne propre aux années 1950 et 1960. Le cycle d’événements et l’exposition d’avril 2018 ont été conçus par Jean-Jacques Hanine-Roussel, historien de l’opéra, biographe et doctorant du LER (Laboratoire d’Etudes Romanes, Paris 8). Jean-Jacques Hanine-Roussel…

  • PARIS. EXPOSITION, CATALOGUE : PATRICE CHÉREAU, METTRE EN SCÈNE L’OPÉRA, dès le 18 novembre 2017. Metteur en scène, cinéaste et comédien, Patrice Chéreau (1944-2013) a marqué la mise en scène d’opéra. Simultanément à la reprise de De la maison des morts de Leoš Janáček à l’Opéra Bastille, l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France présentent dans la galerie musée de l’Opéra Garnier à Paris, la première exposition exclusivement consacrée au parcours de l’homme de théâtre sur les scènes lyriques. Á travers les onze productions qu’il a réalisées, Patrice Chéreau a apporté un nouveau souffle à la mise…

  • EXPO, PARIS. Derniers jours pour l’exposition MARIA CALLAS à l’Istituto Italiano di Cultura (7è ardt). Jusqu’au 4 octobre 2017. C’est bien l’exposition la plus originale et la mieux conçue actuellement, célébrant les 40 ans de la mort de Maria Callas. La soprano dramatique et lyrique y est magnifiquement évoquée à travers les costumes des héroïnes qu’elle a incarnée dans les années 1950, sur la scène de la Scala de Milan. C’est là que les spectateurs déjà connaisseurs d’une voix sublime et d’un tempérament réaliste inouï, découvre la nouvelle silhouette de la prima donna : celle d’une élégante sirène ayant réussi…

  • PARIS, EXPOSITION :Mozart, Une passion française,20 juin – 24 septembre 2017. Bibliothèque-musée de l’Opéra. MOZART et les français… La Bibliothèque nationale de France et l’Opéra national de Paris présentent une exposition événement, consacrée à Wolfgang Amadeus Mozart : l’enfant, adolescent et ses premiers voyages en France, jusqu’à la gloire du musicien accompli et mûr, puis son apothéose posthume sur les diverses scènes lyriques nationales. Quel est la nature de la relation de la France et de Mozart, du vivant du compositeur puis après sa mort ? À travers une sélection de 140 pièces, dont certaines inédites, issues pour la plupart…

  • EXPOS, PARIS, Palais Garnier. « Mozart, Une passion française ». Bibliothèque-musée de l’Opéra, 20 juin – 24 septembre 2017. La Bibliothèque nationale de France et l’Opéra national de Paris présentent une exposition consacrée à Mozart, de ses premiers voyages en France jusqu’à sa gloire posthume sur les diverses scènes lyriques nationales. En 140 pièces sélectionnées pour l’occasion, dont certaines inédites, issues pour la plupart des collections de la Bibliothèque nationale de France, l’exposition parisienne retrace les grandes étapes de la reconnaissance du compositeur par le public français : fascination d’abord, pour la précocité de l’enfant prodige, adaptation, ensuite, de ses…


ENTRETIEN AVEC SILAS BASSA, pianiste hors normes, à propos de son cd “Dualità” (Paraty)

BASSA silas cd dualita cd presentation announce review cd critique cd par classiquenews label paraty3f7d3b_23065300bc3846e5b386a03b3d9cb7f7~mv2ENTRETIEN AVEC SILAS BASSA, pianiste hors normes. A propos de son nouveau programme « Dualità », sujet de ce son dernier album discographique édité chez Paraty. L’interprète est aussi compositeur. Dans un recueil plus personnel encore que ses précédents, Silas Bassa joue aussi les architectes virtuoses, habiles faiseurs de filiations, confrontations, associations qui stimulent imaginaire et questionnement…

 

 

 

BASSA-silas-piano-programme-cd-dualita-concert-et-cd-presentation-et-entretien-par-classiquenews

 

 

 

CLASSIQUENEWS : De quelle façon le programme du cd Dualità prolonge / enrichit celui d’Oscillations ?

Silas Brassa : En effet j’ai conçu « Dualità » comme une suite de mon premier album « Oscillations ». Partant du même principe de créer un programme où les œuvres se relient et se répondent les unes avec les autres dans un dialogue perpétuel. Comme dans mon premier disque, j’alterne des œuvres du répertoire qui m’inspirent et me touchent avec mes propres compositions ; dans ces dernières, j’ai souhaité pour ce nouveau disque me mettre plus en avant, me dévoiler d’avantage en tant que compositeur. C’est dans ce désir d’aller plus loin et d’explorer plus profondément ma nature que je m’intéresse à la « dualité », si présente dans la vie. Je pourrais dire que c’est un programme plus intense et plus personnel que le précédent.

CNC: Selon quels critères avez vous choisi et associé chaque partition des compositeurs retenus ?

SB : Comme dans la vie, le choix des pièces est une histoire de rencontres et de circonstances. Je me laisse guider par mon intuition et par les émotions que ces musiques provoquent en moi, et aussi par les sensations physiques qu’elles me procurent au moment de les jouer. Souvent ce sont des « coups de foudre » qui se réalisent au moment même de poser les mains sur le clavier. Elles répondent à quelque chose qui est au-delà de ma volonté et d’un critère purement rationnel. Rien dans mon travail n’est issu d’un calcul ; c’est toujours le désir et l’impulsion qui mènent à la réalisation qui sera après jugée, ordonnée, réfléchie. C’est ainsi que le concept de « dualité » inspiré de mes lectures des livres de philosophie et notamment de Jean Klein, se présente à moi et m’apparaît comme une évidence au moment de la création de ce programme.

CNC : Comment vos propres pièces trouvent-elles leur rôle et leur sens dans la combinaison / l’enchainement ainsi produit ?

SB : Tout naturellement mes compositions naissent d’instants d’improvisation. Je ne note rien, et elles trouvent leur forme et caractère dans l’écoulement du temps. Ensuite dans ce processus créateur, mes pièces trouvent leur place d’une manière assez simple et évidente entre ces compositeurs et ces musiques qui m’inspirent tant et qui se relient à ma sensibilité. Mes œuvres n’ont pas forcement de rôle puisqu’elles jaillissent de ma spontanéité ; elles sont l’écoute de ce qui me vient du dehors, souffle et son.

CNC : Y aura-t-il une suite à ce cycle ? Et quelles directions allez-vous emprunter et pourquoi ?

SB : J’ai envie de continuer dans ce chemin de la création qui me relie à moi-même. Il s’agit pour moi de continuer à vivre et d’explorer à travers la composition. Un chemin de liberté et d’équilibre. Ecrire, c’est remercier la vie.

Propos recueillis en février 2018.

 

 

——————–

 

 

CD événement, présentation. SILAS BASSA : DUALITA (1 cd PARATY)

BASSA silas cd dualita cd presentation announce review cd critique cd par classiquenews label paraty3f7d3b_23065300bc3846e5b386a03b3d9cb7f7~mv2CD événement, présentation. SILAS BASSA : DUALITA (1 cd PARATY). ENERGIE électrique, APPEL au MYSTERE… Après un précédent album “Oscillations” (également publié par le label Paraty), le pianiste argentin, retrouve avec grâce ce jeu pétillant et stimulant de l’ambivalence féconde : oscillations, pulsions premières, et ici “dualité” qui sait électriser le geste défricheur… Ce qui frappe immédiatement dans le geste et la pensée de Silas Bassa c’est sa grande culture, sa sensibilité aiguë et une liberté recréative dans ses associations musicales. Son piano élargit les chemins traditionnels, « ose » défricher, assembler, débattre. La musique est langage, mieux, elle est pensée. Voici sous les doigts de l’interprète et du compositeur, … LIRE la critique complète

 

 

bassa-silas-piano-concert-dualita-paris-annonce-et-presentation-critique-par-CLASSIQUENEWS-fevrier-2018PARIS, Silas Bassa / Dualita. Le 9 février 2018. Avec son dernier album DUALITÁ, le pianiste Silas Bassa fait bouger les lignes, repousse encore les frontières musicales, agissant sur son piano comme un alchimiste facétieux, habile en confrontations, filiations secrètes, correspondances et résonances poétiques. Voilà une sélection de pièces méticuleusement choisies qui disent une pensée subtile où l’humour et la finesse voyagent en terres connues et mondes parallèles. Avec son précédent recueil Oscillations (édité aussi chez PARATYen 2016), Dualità élargit encore la conscience experte en associations et jubilatoires équilibres. Gorecki, Glass, Berio, Ravel, Messiaen, Duckworth sont convoqués dans cette chambre musicale à la fois symboliste, surréaliste, intensément poétique. Le pianiste collectionneur oeuvre surtout en compositeur, intercalant, déduisant plusieurs épisodes d’une fantaisie personnelle inventive et récréative (cf « Into the rush », entêtant, rythmé, séduisant). Le jeu pianistique est à la fois brillant et d’une grande force spirituelle. Le poète pianiste sait éblouir et enivrer. CD et CONCERT événements. LIRE notre présentation complète du concert “Dualità” par Silas Bassa, piano… 

 

 

 

 

———————

 

 

PARIS, Le Bal de la Rue Blomet
33 rue Blomet 75015 Paris
Silas Bassa, piano
Programme « Dualita »
Vendredi 9 février 2018 2018, 20h30

Réservations : 01 45 66 95 49
www.balblomet.fr

 

 

 

Comments are closed.