DVD, danse, critique. A EKMAN : ESKAPIST (1 dvd BelAir classiques, avril 2019)

eskapist dvd alexander ekman belair classiques critique classiquenews ballet danse critiqueDVD, danse, critique. A EKMAN : ESKAPIST (1 dvd BelAir classiques, avril 2019). On connaĂźt bien Ă  prĂ©sent l’univers dĂ©jantĂ©, colorĂ© du chorĂ©graphe suĂ©dois Alexander Ekman. Play ou sa version poĂ©tique du Songe d’une nuit d’étĂ© ont affirmĂ© un tempĂ©rament de feu pour les tableaux mĂ©tissĂ©s, Ă©picĂ©s, Ă©clectiques qui s’appuient surtout sur une maĂźtrise virtuose de l’écriture collective. Pour nous, quel bonheur de savourer un groupe de danseurs, libres, sans entraves, non masquĂ©s, partageant en contacts et confrontations millimĂ©trĂ©s un mĂȘme et seul espace : c’était avant la covid 19 ! Stockholm, avril 2019
 en costumes rayĂ©s d’abord, les danseurs semblent les forçats (joyeux) d’un monde dĂ©rĂ©glĂ©, fragmentĂ© mais Ă  la mĂ©canique heureuse ; le monde d’Ekman multiplie Ă  l’infini les sĂ©quences collectives aux gestes souples et rĂ©pĂ©tĂ©s, en apesanteur qui interrogent le sens du groupe, la direction d’une sociĂ©tĂ©.

Il y a mĂšre nature (la femme en robe blanche aux 2 plantes en pot), l’homme qui se brosse les dents sous la douche, la femme mannequin qui pose 
 autant de figures Ă©parses auxquelles succĂšdent l’homme en pyjama seul qui se questionne (Eskapist, hĂ©ros de cette fable entre fantasme et cauchemar), ou l’homme pelouse Ă©bouriffĂ© qui pousse une tondeuse (silencieuse)
Tout exprime ce syndrome du Titanic ; le monde avance, l’humanitĂ© s’hystĂ©rise en saynĂštes simultanĂ©es, poĂ©tiquement drĂŽles quasi surrĂ©alistes mais ce tout sans unitĂ© va irrĂ©mĂ©diablement Ă  sa perte.

Le chorĂ©graphe interroge le vocabulaire du mouvement et le crĂ©ateur questionne la finalitĂ© de la sociĂ©tĂ©. Le corps du ballet suĂ©dois illustre la machine humaine entendue comme une somme dĂ©sunie d’individualitĂ©s au destin impossible, au devenir d’apocalypse car irrĂ©conciliables.
Le groupe est enchainĂ© net aux solos, duos… Le jeu est heureux apparemment dĂ©complexĂ© mais dans cette insouciance souple et flexible (sensuel et somptueux ballet des femmes sur un rythme tribal) il pose la question fondamentale de l’avenir de notre sociĂ©tĂ© contemporaine.
Le titre du ballet et le hĂ©ros qui s’impose peu Ă  peu Ă  nous, rĂ©tablissent la cohĂ©rence de ce bain bouillonnant d’images et de situations apparemment dĂ©cousues : elles font sens, comme dĂ©rivĂ©s de l’esprit du rĂȘveur, l’escapist (ESKAPIST), ce surdouĂ© qui a la capacitĂ© en s’Ă©vadant quand il le souhaite, dans ses mondes intĂ©rieurs, d’accroĂźtre fortement sa crĂ©ativitĂ©. CLIC D'OR macaron 200Une Ă©chappĂ©e positive, transcendante qui a la qualitĂ© d’aiguiser notre acuitĂ© cognitive et critique, notre pleine conscience : en somme le propre de l’art. Si l’on regrette parfois des lenteurs, en particulier dans les sĂ©quences filmĂ©es avec le soliste blond (aux faux airs de Pierre Richard dans Le grand blond Ă  la chaussure noire), l’onirisme se rĂ©vĂšle en particulier dans l’hypnotique tableau final qui est un rĂȘve d’harmonie mĂ©morable, quand le corps de ballet semble soudainement se fondre en pure magie, Ă  l’image du couple dont l’un se reconnecte Ă  l’autre. Globalement captivant. Parution annoncĂ©e : le 11 sept 2020.  DVD, danse, critique. Alexander EKMAN : ESKAPIST / Ballet royal de SuĂšde – Musique de Mikael Karlsson (1 dvd BelAir classiques, avril 2019).

 

 

 

 

 

TEASER VIDEO :

 

 

 

 

 

 LIRE aussi :

 

Karlsson mikael erman alexander dvd bel air classiques critique dvd review dvd par classiquenews BAC141-Midsummer Night's Dream 3D DVD copieDVD, compte rendu critique. Midsummer night dream, Alexander Ekman (1 dvd BelAir classiques, 2016). Le Midsummer / Midsommar en suĂ©dois, fĂȘtĂ© entre le 20 et le 25 juin, chaque annĂ©e, le jour de la Saint-Jean marque le solstice de l’étĂ©, un passage primordial dans le dĂ©roulement d’une annĂ©e et pour le chorĂ©graphe suĂ©dois Alexander Ekamn, c’est essentiellement une cĂ©lĂ©bration collective et paĂŻenne qui favorise aussi l’émergence du rĂȘve (dream). Les femmes couronnĂ©es de fleurs, les verres que l’on Ă©lĂšve Ă  l’assemblĂ©e pour trinquer, le mĂąt autour duquel on danse et se rĂ©jouit d’ĂȘtre ensemble
 composent ici les jalons d’un rituel profane …

PLAY-ekman-opera-garnier-paris-dec-2017-critique-ballet-danse-par-classiquenews-DVD-bel-air-classiques-CLIC-de-CLASSIQUENEWSDVD Ă©vĂ©nement, critique. PLAY : Alexander Ekman (Ballet de l’OpĂ©ra de Paris, 2017, 1 dvd BelAir classiques). RĂ©jouissante crĂ©ation chorĂ©graphique
 PARIS, OpĂ©ra Garnier, dĂ©cembre 2017. La musique de Mikael Karlsson renforce l’impact visuel et rythmique du ballet conçu par le suĂ©dois Alexander Ekman ; la force expressive et suspendue du premier, la libertĂ© imaginative du second forment ici un spectacle d’une beautĂ© saisissante, au mouvement vif, nerveux, haletant jusque dans ses contrastes ludiques voire espiĂšgles (ballons, balles, bulles renforcent la vision aĂ©rienne, immatĂ©rielle du drame
) qui alternent les tableaux aux couleurs nettes, aux gĂ©omĂ©tries claires et propres.

Comments are closed.