DVD, danse, critique. A EKMAN : ESKAPIST (1 dvd BelAir classiques, avril 2019)

eskapist dvd alexander ekman belair classiques critique classiquenews ballet danse critiqueDVD, danse, critique. A EKMAN : ESKAPIST (1 dvd BelAir classiques, avril 2019). On connaît bien à présent l’univers déjanté, coloré du chorégraphe suédois Alexander Ekman. Play ou sa version poétique du Songe d’une nuit d’été ont affirmé un tempérament de feu pour les tableaux métissés, épicés, éclectiques qui s’appuient surtout sur une maîtrise virtuose de l’écriture collective. Pour nous, quel bonheur de savourer un groupe de danseurs, libres, sans entraves, non masqués, partageant en contacts et confrontations millimétrés un même et seul espace : c’était avant la covid 19 ! Stockholm, avril 2019… en costumes rayés d’abord, les danseurs semblent les forçats (joyeux) d’un monde déréglé, fragmenté mais à la mécanique heureuse ; le monde d’Ekman multiplie à l’infini les séquences collectives aux gestes souples et répétés, en apesanteur qui interrogent le sens du groupe, la direction d’une société.

Il y a mère nature (la femme en robe blanche aux 2 plantes en pot), l’homme qui se brosse les dents sous la douche, la femme mannequin qui pose … autant de figures éparses auxquelles succèdent l’homme en pyjama seul qui se questionne (Eskapist, héros de cette fable entre fantasme et cauchemar), ou l’homme pelouse ébouriffé qui pousse une tondeuse (silencieuse)…Tout exprime ce syndrome du Titanic ; le monde avance, l’humanité s’hystérise en saynètes simultanées, poétiquement drôles quasi surréalistes mais ce tout sans unité va irrémédiablement à sa perte.

Le chorégraphe interroge le vocabulaire du mouvement et le créateur questionne la finalité de la société. Le corps du ballet suédois illustre la machine humaine entendue comme une somme désunie d’individualités au destin impossible, au devenir d’apocalypse car irréconciliables.
Le groupe est enchainé net aux solos, duos… Le jeu est heureux apparemment décomplexé mais dans cette insouciance souple et flexible (sensuel et somptueux ballet des femmes sur un rythme tribal) il pose la question fondamentale de l’avenir de notre société contemporaine.
Le titre du ballet et le héros qui s’impose peu à peu à nous, rétablissent la cohérence de ce bain bouillonnant d’images et de situations apparemment décousues : elles font sens, comme dérivés de l’esprit du rêveur, l’escapist (ESKAPIST), ce surdoué qui a la capacité en s’évadant quand il le souhaite, dans ses mondes intérieurs, d’accroître fortement sa créativité. CLIC D'OR macaron 200Une échappée positive, transcendante qui a la qualité d’aiguiser notre acuité cognitive et critique, notre pleine conscience : en somme le propre de l’art. Si l’on regrette parfois des lenteurs, en particulier dans les séquences filmées avec le soliste blond (aux faux airs de Pierre Richard dans Le grand blond à la chaussure noire), l’onirisme se révèle en particulier dans l’hypnotique tableau final qui est un rêve d’harmonie mémorable, quand le corps de ballet semble soudainement se fondre en pure magie, à l’image du couple dont l’un se reconnecte à l’autre. Globalement captivant. Parution annoncée : le 11 sept 2020.  DVD, danse, critique. Alexander EKMAN : ESKAPIST / Ballet royal de Suède – Musique de Mikael Karlsson (1 dvd BelAir classiques, avril 2019).

 

 

 

 

 

TEASER VIDEO :

 

 

 

 

 

 LIRE aussi :

 

Karlsson mikael erman alexander dvd bel air classiques critique dvd review dvd par classiquenews BAC141-Midsummer Night's Dream 3D DVD copieDVD, compte rendu critique. Midsummer night dream, Alexander Ekman (1 dvd BelAir classiques, 2016). Le Midsummer / Midsommar en suédois, fêté entre le 20 et le 25 juin, chaque année, le jour de la Saint-Jean marque le solstice de l’été, un passage primordial dans le déroulement d’une année et pour le chorégraphe suédois Alexander Ekamn, c’est essentiellement une célébration collective et païenne qui favorise aussi l’émergence du rêve (dream). Les femmes couronnées de fleurs, les verres que l’on élève à l’assemblée pour trinquer, le mât autour duquel on danse et se réjouit d’être ensemble… composent ici les jalons d’un rituel profane …

PLAY-ekman-opera-garnier-paris-dec-2017-critique-ballet-danse-par-classiquenews-DVD-bel-air-classiques-CLIC-de-CLASSIQUENEWSDVD événement, critique. PLAY : Alexander Ekman (Ballet de l’Opéra de Paris, 2017, 1 dvd BelAir classiques). Réjouissante création chorégraphique… PARIS, Opéra Garnier, décembre 2017. La musique de Mikael Karlsson renforce l’impact visuel et rythmique du ballet conçu par le suédois Alexander Ekman ; la force expressive et suspendue du premier, la liberté imaginative du second forment ici un spectacle d’une beauté saisissante, au mouvement vif, nerveux, haletant jusque dans ses contrastes ludiques voire espiègles (ballons, balles, bulles renforcent la vision aérienne, immatérielle du drame…) qui alternent les tableaux aux couleurs nettes, aux géométries claires et propres.

Comments are closed.