Dossier Claudio Monteverdi 2017 : les 450 ans

Claudio+Monteverdi+monteverdiFEUILLETON MONTEVERDI 2017… pour les 450 ans de Claudio Monteverdi, l’inventeur de l’opĂ©ra. Claudio Monteverdi (1567 – 1643). 2017 marque les 450 ans du CrĂ©monais Claudio Monteverdi, gĂ©nie entre Renaissance et Baroque dont l’écriture sut exprimer comme nul autre avant lui, la profondeur et la sensualitĂ© du sentiment ; inventant au terme d’une longue Ă©volution personnelle, l’opĂ©ra, grâce Ă  ses styles implorant (prière de l’église), langoureux (dĂ©sir amoureux) et surtout « concitato » (agitĂ©, celui Ă©nergique du combat : Ă©couter ici le fameux Combattimento di Tancredi e Clorinda de 1638), Monteverdi maĂ®tre d’une nouvelle harmonie, plus riche en accords dissonnants assumĂ©s, invente littĂ©ralement la langue lyrique, alors façonnĂ©e pour exprimer l’intensitĂ© du drame musical.

 

 

 

En 2017, l’inventeur de l’opéra aurait eu 450 ans. Ses drames fascinent toujours autant…

 

 

Monteverdi 2017 claudio monteverdi dossier biographie 2017 510_claudio-monteverdi-peint-par-bernardo-strozzi-vers-1640.jpg.pagespeed.ce.FhMczcVnmyDramma in musica : ainsi est posĂ© clairement les composantes de l’esthĂ©tique dite baroque ; oĂą la musique est servante du texte ; la force du verbe prime sur tout ; pour en articuler le message, le sens du théâtre montĂ©verdien se dote d’une basse continue, soutien harmonique sur lequel le chant libĂ©rĂ©, peut dĂ©sormais exprimer le chant d’un personnage de plus caractĂ©risĂ©. Cette conception esthĂ©tique est l’aboutissement d’une très longue Ă©volution et d’une recherche expĂ©rimentale constante dont rendent compte les LIVRES DE MADRIGAUX du compositeur. De ses premières annĂ©es de musicien en quĂŞte d’une identitĂ© jusqu’aux accomplissements de la pleine maturitĂ©, – madrigaux des Livres I, II, III, IV et V, puis fixant les règles de la monodie et de la basse continue naissants, – madrigaux dramatiques, antichambre de l’opĂ©ra nouveau : Livres VI, VII, VIII, Monteverdi prĂ©pare sa propre langue lyrique, Ă  partir des avancĂ©es rĂ©glĂ©es dans ses madrigaux. Comme Strauss s’est d’abord ciselĂ© son propre langage orchestral dans es poèmes symphoniques (si dramatiques) pour mieux rĂ©ussir ses opĂ©ras qui ont suivi (avec le triomphe que l’on sait, dès Elektra et SalomĂ©). MĂŞme principe prĂ©paratoire chez Monteverdi, chez lequel, la matière expĂ©rimentale des madrigaux a pu affiner toute l’approche du drame musical et lyrique…
A Mantoue où il sert un duc ingrat, incapable de mesurer le génie du compositeur qui le sert, puis surtout à Venise, où il connaît enfin la gloire, Monteverdi qui s’est converti, devenant Prêtre, édifie un théâtre nouveau propre aux années 1640 (Le Couronnement de Poppée, puis Le Retour d’Ulysse dans sa patrie), cycle ultime, porteur d’une sensualité souveraine et aussi d’un cynisme philosophique en liaison avec la pensée vénitienne du XVIIè. Son travail prolonge le souci de cohérence et d’unité dramatique tel qu’il l’avait déjà fixé dans le premier véritable opéra de l’histoire : Orfeo en 1607. A travers ses drames musicaux, même si beaucoup ont été perdus, se dessine une cohérence absolue de la pensée musicale et dramatique.

 

 

______________________

Monteverdi_claudio_portrait_claudio_monteverdi_1_hiMONTEVERDI 2017 / FEUILLETON 1 : Histoire et Ĺ“uvre de Monteverdi : l’odyssĂ©e madrgalesque, l’Orfeo, les VĂŞpresLIRE le feuilleton 1 : d’Orfeo au Vespro, Claudio Monteverdi Ă  Mantoue… Monteverdi est le premier gĂ©nie baroque italien, d’une modernitĂ© inĂ©dite alors. Il permet le passage de la Renaissance au Baroque, c’est Ă  dire de l’abstraction polyphonique (XVIè) Ă  l’esthĂ©tique monodique (XVIIè), oĂą une voix haute incarne le chant de plus en plus individualisĂ© de l’âme humaine (sur une basse continue, qui en assure l’accompagnement harmonique : ce type d’écriture libère dĂ©sormais la ligne du dessus, dĂ©volue dĂ©sormais Ă  l’expression des passions humaines. Une telle transformation esthĂ©tique se lit aussi en peinture quand Ă  la mĂŞme Ă©poque, – approximativement, c’est Ă  dire presque 20 ans avant Monteverdi, Caravage Ă  Rome – soit dans les annĂ©es 1590 (Ă  l’église Saint-Louis des Français principalement), rĂ©alise ses compositions oĂą dans une dramatisation nouvelle de la figuration, ombre et lumière, surgit le rĂ©alisme du portrait : immĂ©diatement, le peintre incarne des personnages bibliques et christiques en leur confĂ©rant une intĂ©rioritĂ© humaine jamais vue auparavant (on dit qu’il embauchait pour les peindre, des gens de la rue, pour portraiturer ainsi Madeleine, La Vierge, le Christ, Pierre, ou les Pèlerins… 

 

 

 

______________________

CD, rééditions, livres, parutions Monteverdi en 2017 : bilan des parutions célébrant Monteverdi en 2017

 

 

COFFRET MONTEVERDI / RICERCAR (7 cd)  
monteverdi the heritage of monteverdi jean tubery ricercar 7 cd critique compte rendu classiquenews presentation annonce review cd cd critique 584811494e11aCD, coffret, annonce critique. MONTEVERDI : The Heritage of Monteverdi. La Fenice, Jean Tubéry (7 cd Ricercar).  Avant de défricher des oeuvres plus récentes, L’ensemble La Fenice au tournant des années 1990-2000 s’est taillé une solide réputation grâce à son sens de la ciselure expressive et instrumentale au service de l’Italie Baroque… A l’époque La Fenice était un ensemble reconnu pour son éloquente articulation des passions du premier baroque, -soit le XVIIè italien ou Seicento,  le corniste et pilote de son propre ensemble instrumental, Jean Tubéry « osait » rétablir Monteverdi dans son époque en dédiant un cycle entier à « l’héritage du compositeur crémonais » dont chacun après lui, ou dès son contact, ciselait davantage les vertiges sensuels et expressifs de la langue amoureuse, qu’elle soit ivre de langueur ou animé par une férocité jalouse. EN LIRE +

 

 

NOUVEAUTES 2017 / :

monteverdi balletti e sonate zachary wilder cd ricercar cd review cd critique classiquenews 58d27e4864261CD, compte rendu critique. MONTEVERDI : Balletti & Sonate (Clematis, — 1 cd Ricercar 2016). CLIC DE CLASSIQUENEWS d’avril 2017. Qui Ă©tait le jeune Claudio Monteverdi, violiste talentueux venant de sa CrĂ©mone natale (nĂ© en 1570), quand il rejoint la Cour ducale de Mantoue ? Alors que règnent d’autres instrumentistes compositeurs dont le violoniste Salomone Rossi (de trois ans son cadet, nĂ© en 1570), le CrĂ©monais âgĂ© de 23 ans lors de son recutement Ă  la cour ducale (1590) joue de viola « alla bastarda » ou « vioula » ; ainsi paraĂ®t-il dans un tableau de cette pĂ©riode (cf. illustration ci dessous d’un musicien de CrĂ©mone avec une viole de gambe). DĂ©jĂ  auteur des deux premiers Livres de Madrigaux (I et II, respectivement de 1587 et donc 1590 quand il arrive Ă  Mantoue), Monteverdi s’impose alors immĂ©diatement par une opulence et un souffle inĂ©dit qui restitue tout son relief, Ă©loquence et sensualitĂ© Ă  la langue mise en musique ; ainsi s’affirme dans la continuitĂ© des oeuvres prĂ©alables de Rossi, l’invocation linguistique de Tempro la cetra (VIIè Livre de madrigaux, 1619, Ă©ditĂ© alors que le compositeur mĂ»r est maĂ®tre de chapelle Ă  San Marco de Venise), d’une puissance hallucinĂ©e inouĂŻe alors. LĂ  se dĂ©ploie la lyre amoureuse en l’honneur de Mars ; lĂ  les mots enivrĂ©s frappent comme des armes, et les cordes finales, Ă©galement incisives et d’une souplesse qui captivent, s’imposent dĂ©sormais comme le chant d’OrphĂ©e Ă  Pluton (et Proserpine). Et l’on se rend compte Ă  tel point l’écriture de Monteverdi Ă©tait moderne, mais aussi tout entière comme Mozart, dĂ©diĂ©e Ă  l’amour… EN LIRE +

 

 

56139de8d856d-221x300REEDITION MAJEURE. LE TEMPS DE MONTEVERDI / The time of Monteverdi (8 cd Ricercar). EditĂ© en mars 2016 dĂ©jĂ , ce coffret somptueusement Ă©ditorialisĂ© par Ricercar et avec un texte fourni de JĂ©rĂ´me Lejeune demeure une clĂ© d’accès et de comprĂ©hension pour l’oeuvre de Monteverdi, idĂ©ale car au livret important illustrĂ© de tableaux du peintre Caravane (le sensuel et si poĂ©tique ange musicien du Repos pendant la fuite en Egypte) qui a rĂ©volutionnĂ© lui aussi mais un peu plus tĂ´t (25 annĂ©es auparavant) le langage pictural, l’Ă©diteur ajoute un volume regroupant tous les cd, soit 8 galettes qui concentrent les meilleures interprètes baroques et de musique ancienne du label belge. LIRE notre prĂ©sentation et compte rendu complet / coffret CLIC de classiquenews 2016. LIRE la prĂ©sentation critique complète du coffret le Temps de Monteverdi / The time of Monteverdi

 

 

 

 

 

______________________

 

AGENDA MONTEVERDI 2017 (opéras, concerts Monteverdi à ne pas manquer en 2017) :

MONTEVERDI 2017. Nouvel Ulysse Ă  PARIS, TCE

monteverdi claudio portraitPARIS, TCE. Monteverdi : Ulisse, 28 février-13 mars 2017. Chanteur vedette de la production parisienne, le ténor franco mexicain Rolando Villazon, interprète du rôle-titre : Ulisse / Ulysse, héros accablé mais digne et courageux-, mène une manière de thérapie vocale depuis plusieurs années… Plus de rôles trop lourds pour lui, mais un choix de répertoire qui reconstruit et préserve une voix demeurée entière ; soit Mozart à Baden-Baden où il poursuit l’enregistrement sur le vif des grands opéras de Mozart (Titus dans La Clémence de Titus, les 6 et 9 juillet 2017); et avec Emmanuelle Haïm, une aventure initiée depuis 2006, qui le mène aujourd’hui sur les rives monteverdiens, à Paris, à partir du 28 février. Avec la chef d’orchestre, le ténor modifiant couleurs, maîtrisant autrement son vibrato (avant assez envahissant), renouvelle sa technique et son style. Il a chanté la partie du narrateur (Testo) dans Le combat de Tancrède et Clorinde (en 2006). Il a découvert les délices du chant montéverdien où la langue et son articulation sensuelle priment avant tout. Où le chant et l’orchestre, la musique et le théâtre fusionnent totalement, dans un spectacle poétique qui mêle alors les genres : tragique, pathétique, comique, amoureux… EN LIRE +

 

 

musqies-en-nos-murs-bar-le-duc-2017-festival-presentation-annonce-classiquenewsLes 12, 13 et 14 mai 2017 – FESTIVAL MUSIQUES EN NOS MURS 2017 Ă  BAR LE DUC (55), en Meuse (LORRAINE) entre Reims et Nancy, le village Renaissance de Bar le Duc, accueille 3 jours de concerts, rencontres, ateliers et confĂ©rence, autour principalement de la figure centrale, gĂ©niale du compositeur crĂ©mones, CLAUDIO MONTEVERDI (le thème est prĂ©cisĂ©ment : “MONTEVERDI EN SON JARDIN”)… Tout est dit — Infos et prĂ©sentation du festival MONTEVERDI EN SON JARDIN A BAR LE DUC … EN LIRE +