COMPTE-RENDU, concert. Festival musique à la Ferme. LANCON DE PROVENCE, Chèvrerie Honnoré, le 9 juin 2019. Thomas Enhco (piano), Vassilena Serafimova (marimba)

COMPTE-RENDU, concert. Festival musique à la Ferme. LANCON DE PROVENCE, Chèvrerie Honnoré, le 9 juin 2019. Thomas Enhco (piano), Vassilena Serafimova (marimba). Depuis douze ans maintenant, le festival Musique à la Ferme permet aux mélomanes provençaux (et d’ailleurs) d’assister à des concerts (essentiellement de musique de chambre) de grande qualité, et ceci dans le cadre unique et champêtre d’une chèvrerie, dont l’acoustique n’a pourtant rien à envier à certaines salles de concert institutionnelles…

 

 

enhco-thomas-serafimova-duo-marimba-piano-concert-critique-par-classiquenews-critique-opera-classiquenews

 

 

Pour le concert de clôture – après 10 jours bien remplis, avecdes artistes de renom (Emmanuelle Bertrand, Trio Helios, Quatuor Arod, Elèves de l’Académie Jaroussky…) -, l’infatigable directeur artistique de la manifestation provençale (Jérémie Honnoré) a eu la bonne idée d’inviter le fabuleux duo constitué par le pianiste français Thomas Enhco et la percussionniste bulgare Vassilena Serafimova (marimba), pour un concert sortant des sentiers battus…

Ces deux-là revisitent des chefs-d’œuvre de la musique classique, à commencer par des œuvres célèbres de J. S. Bach (Vivace de la Sonate en trio pour orgue N°3, Fugue de la Sonate pour violon seul N°1…) et c’est d’une beauté stupéfiante, l’alliance des deux instruments s’avérant plus que concluante ! Le Double de la Partita pour violon seul N°1 -avec des sons préparés et des « bruitages » sur les deux instruments à base de scotch – est un moment particulièrement drôle et ingénieux, qui permet aux artistes de faire entendre un son qui s’apparente à celui de l’électro ! Mais ils interprètent également leurs propres compositions : Variations sur des chants traditionnels bulgares de Serafimova avec, au début et à la fin, des chants à la mélodie énigmatique et même mystique, tandis que Thomas Enhco fait entendre sa pièce « Sur la route », composée à partir du nom de Bach et de son analogie avec les notes, un morceau jazzy et plein de vie, que vient bientôt rejoindre les marimbas extatiques de Serafimova.

Très décontractés et concentrés à la fois, les deux artistes font preuve d’un étonnant didactisme en présentant chacun à leur tour l’histoire et les particularités de chaque pièce, et ils transmettent à la salle une incroyable énergie qui atteint son point culminant avec une danse macédonienne déchaînée, d’une force vitale qui manque souvent dans les concerts classiques… En tout cas, les nombreux spectateurs réunis sous le toit de la chèvrerie ne boudent pas leur plaisir et adressent une longue ovation debout (et méritée) à ces deux artistes lunaires… On languit déjà la 13ème édition qui se tiendra du 19 au 31 mai 2020 !

 

   

 

________________________________________________________________________________________________

Compte-rendu, concert. Festival musique à la Ferme. Lançon-de-Provence, Chèvrerie Honnoré, le 9 juin 2019. Thomas Enhco (piano), Vassilena Serafimova (marimba).

 

   

 

Comments are closed.