COMPTE-RENDU, concert. Festival musique à la Ferme. LANCON DE PROVENCE, ChÚvrerie Honnoré, le 9 juin 2019. Thomas Enhco (piano), Vassilena Serafimova (marimba)

COMPTE-RENDU, concert. Festival musique Ă  la Ferme. LANCON DE PROVENCE, ChĂšvrerie HonnorĂ©, le 9 juin 2019. Thomas Enhco (piano), Vassilena Serafimova (marimba). Depuis douze ans maintenant, le festival Musique Ă  la Ferme permet aux mĂ©lomanes provençaux (et d’ailleurs) d’assister Ă  des concerts (essentiellement de musique de chambre) de grande qualitĂ©, et ceci dans le cadre unique et champĂȘtre d’une chĂšvrerie, dont l’acoustique n’a pourtant rien Ă  envier Ă  certaines salles de concert institutionnelles


 

 

enhco-thomas-serafimova-duo-marimba-piano-concert-critique-par-classiquenews-critique-opera-classiquenews

 

 

Pour le concert de clĂŽture – aprĂšs 10 jours bien remplis, avecdes artistes de renom (Emmanuelle Bertrand, Trio Helios, Quatuor Arod, ElĂšves de l’AcadĂ©mie Jaroussky
) -, l’infatigable directeur artistique de la manifestation provençale (JĂ©rĂ©mie HonnorĂ©) a eu la bonne idĂ©e d’inviter le fabuleux duo constituĂ© par le pianiste français Thomas Enhco et la percussionniste bulgare Vassilena Serafimova (marimba), pour un concert sortant des sentiers battus


Ces deux-lĂ  revisitent des chefs-d’Ɠuvre de la musique classique, Ă  commencer par des Ɠuvres cĂ©lĂšbres de J. S. Bach (Vivace de la Sonate en trio pour orgue N°3, Fugue de la Sonate pour violon seul N°1…) et c’est d’une beautĂ© stupĂ©fiante, l’alliance des deux instruments s’avĂ©rant plus que concluante ! Le Double de la Partita pour violon seul N°1 -avec des sons prĂ©parĂ©s et des « bruitages » sur les deux instruments Ă  base de scotch – est un moment particuliĂšrement drĂŽle et ingĂ©nieux, qui permet aux artistes de faire entendre un son qui s’apparente Ă  celui de l’électro ! Mais ils interprĂštent Ă©galement leurs propres compositions : Variations sur des chants traditionnels bulgares de Serafimova avec, au dĂ©but et Ă  la fin, des chants Ă  la mĂ©lodie Ă©nigmatique et mĂȘme mystique, tandis que Thomas Enhco fait entendre sa piĂšce « Sur la route », composĂ©e Ă  partir du nom de Bach et de son analogie avec les notes, un morceau jazzy et plein de vie, que vient bientĂŽt rejoindre les marimbas extatiques de Serafimova.

TrĂšs dĂ©contractĂ©s et concentrĂ©s Ă  la fois, les deux artistes font preuve d’un Ă©tonnant didactisme en prĂ©sentant chacun Ă  leur tour l’histoire et les particularitĂ©s de chaque piĂšce, et ils transmettent Ă  la salle une incroyable Ă©nergie qui atteint son point culminant avec une danse macĂ©donienne dĂ©chaĂźnĂ©e, d’une force vitale qui manque souvent dans les concerts classiques
 En tout cas, les nombreux spectateurs rĂ©unis sous le toit de la chĂšvrerie ne boudent pas leur plaisir et adressent une longue ovation debout (et mĂ©ritĂ©e) Ă  ces deux artistes lunaires
 On languit dĂ©jĂ  la 13Ăšme Ă©dition qui se tiendra du 19 au 31 mai 2020 !

 

   

 

________________________________________________________________________________________________

Compte-rendu, concert. Festival musique à la Ferme. Lançon-de-Provence, ChÚvrerie Honnoré, le 9 juin 2019. Thomas Enhco (piano), Vassilena Serafimova (marimba).