Compte rendu concert. Blagnac. Odyssud. Le 10 Avril 2018. Voix Sacrées. Pepe Frana. Gabriele Miracle. Fadia Tom El-Hage. Françoise Altan. Patricia Bovi

Compte rendu concert. Blagnac. Odyssud. Le 10 Avril 2018. Voix Sacrées. Pepe Frana. Gabriele Miracle. Fadia Tom El-Hage. Françoise Altan. Patricia Bovi : direction. Trois très belles voix mais surtout trois grandes Dames Courage. Le dernier concert  des rencontres de Musiques Baroques et Anciennes d’Odyssud à Blagnac a peut être été le plus émouvant de tous ceux auxquels nous avons assisté, en tout cas c’est bien le plus courageux. Ce programme commandé à Patricia Bovi a failli ne pas voir le jour. La première devait suivre de quelques jours le terrible attentat de Charly Hebdo. Le courage a permis au Festival d’Anvers de le programmer malgré le deuil et le choc, au lieu de l’annuler. Ce qui représente un acte d’assurance et de foi dans la culture contre la barbarie. Ce concert  « Voix Sacrées » réunit donc trois voix de femmes, formées au chant lyrique, qui ont inventé un voyage à travers la tolérance et l’amour.

 

Les femmes sont traditionnellement exclues du chant liturgique. Et sur la même scène offrir au public un florilège de chants sacrés et profanes mêlant l’antique, le traditionnel, le savant, le populaire, cherchant et trouvant des connexions à travers le temps et les Trois Livres est une très belle idée. L’amour est présent avec des similitudes entre le sacré et le profane dans toutes les langues. Grec, Araméen, Latin, Italien, Arabe, Juif et j’en oublie. Ce voyage dans la profondeur de l’âme et de la culture humaine a certainement demandé un travail colossal pour arriver à ce degré d’harmonie et de beauté.

 

Le résultat est enthousiasmant. Comme si la spiritualité et l’humaine chaleur de l’amour de l’autre prenaient le pouvoir grâce à ces trois artistes et dépassaient ce que les hommes ont fait de la religion en des excès mortifères dont nous n’avons pas fini de payer le prix. Fadia Tomb-Helag, libanaise maronite a cette élégance du mot digne de Ferouz ainsi qu‘une chaleur vocale envoûtante. Françoise Altan a une présence noble et sa voix sait s‘alléger pour planer haut. Patricia Bovi qui joue également de la harpe porte ce projet de toute sa considérable énergie. Elle change de voix selon le style, capable de chanter un Stabat Mater traditionnel corse à l’émotion inoubliable, comme une pièce très savante de Hildegarde Von Bingen. Pourtant ce sont les trois moments musicaux dans lesquels les trois voix se mêlent comme des lianes ou des rubans en une invention de la plus haute poésie qui sont les plus convaincants. Ainsi le Kyrie Eleison avec des variations vocales surprenantes est un grand moment de joie partagée avec le public. Il a été bissé dans une version encore plus sensuelle. L’attention de chacun dans la vaste Salle d’Odyssud pleine à craquer a créé un moment de grande émotion. Oui, assurément, les femmes et les hommes de Paix sont plus nombreux que les barbares.

Ce concert d’une grande originalité et d’une parfaite composition sait provoquer une émotion très particulière et a conquis partout son public. N’oublions pas de saluer les deux instrumentistes qui sont des artistes exceptionnels car comme les chanteuses ils savent aller dans toutes les directions stylistiques. Pepe Frana sait jouer du Oud, avec ses 1/4 de tons, comme du Luth, qui permet de riches accords, avec un art égal. Gabriele Miracle sait avec un tact exquis trouver dans chaque pièce l’instrument idéal allant chercher dans le monde entier et travers les âges toutes sortes de percussions.

Un très beau concert termine donc les rencontres de Musique Baroque et Ancienne de Blagnac. Son directeur, Emmanuel Gaillard, a su à nouveau programmer des merveilles rares. Le public debout a fait un bel hommage à ce concert de paix, de générosité et de beauté ! Merci et bravo mesdames !

___________________

Compte rendu concert. Blagnac. Odyssud. Le 10 Avril 2018. Voix Sacrées. Chants sacrés et profanes en référence aux trois religions, Chrétienne, Juive et Musulmane. Pepe Frana, Oud et Luth. Gabriele Miracle, percussions. Fadia Tom El-Hage, chant. Françoise Altan, chant. Patricia Bovi, chant, harpe et direction.

Liens vidéo vers un concert similaire en Italie

Comments are closed.