Compte-rendu, concert. 30ème Jeudi Musicaux de Royan.Seudre, le jeudi 6 sept 2018. Quatuor Danel : œuvres de Beethoven, Weingberg,Chostakovich.

Compte-rendu, concert. 30ème Jeudi Musicaux de Royan (et de son agglo). Eglise de l’Eguille sur Seudre, le jeudi 6 septembre 2018. Quatuor Danel : œuvres de Beethoven, Weingberg et Chostakovich.

chostakovitch-compositeur-dmitri-classiquenews-dossier-portrait-1960_schostakowitsch_dresdenInaugurés en 1989, les Jeudis Musicaux de Royan (et de son agglomération) fêtent cette année leurs 30 ans, et ce ne sont pas moins de 33 concerts dans les 33 communes de l’agglomération royannaise qui sont proposés à un public mêlant gens d’ici et touristes. L’affiche est particulièrement alléchante cet été (concerts entre le 7 juin et le 20 septembre) et, de fait, le festival n’a rien à envier à certaines manifestations plus prestigieuses et médiatisées. Yann Le Calvé, le directeur artistique de la manifestation charentaise, a ainsi pu réunir – entre autres – des artistes ou formations tels que Philippe Jaroussky, le Quatuor Modigliani, Thomas Dunford, Adam Laloum, le Quatuor Ebène, Béatrice Uria-Monzon, Vanessa Wagner, Jordi Savall, ou encore le Quatuor Danel que nous somme venus entendre dans un programme réunissant des œuvres de Beethoven, Weinberg et Chostakovitch.

 

Le 30ème concert se déroule à l’église (Saint-Martin) de l’Eguille sur Seudre qui, si elle n’a pas le charme de certaines églises romanes dont est parsemée la région, offre en revanche une acoustique idéale avec son plafond en bois et sa nef unique. De quoi mettre en tout cas en valeur l’excellent Quatuor Danel, un ensemble fondé en 1991, connu pour avoir reçu l’enseignement du prestigieux Quatuor Borodine. Avant leurs deux chevaux de bataille que sont justement les œuvres de Weinberg et de Chostakovitch, c’est le Quatuor N°2 opus 18 que les quatre instrumentistes (Marc Danel, Gilles Millet, Vlad Bogdanas, Yovan Markovitch) abordent, une œuvre dans laquelle ils frappent par la perfection de la mise en place, l’intelligence des tempi et la justesse stylistique : soulignant les accents et les contrastes, ils privilégient une approche incisive, voire drue et rugueuse, toujours vivante et engagée de l’opus beethovénien.

 

Proche de Chostakovitch, le compositeur russe d’origine polonaise Mieczyslaw Weinberg a composé pas moins de 17 quatuors, dont les Danel ont gravé une Intégrale (chez CPO), et qu’ils ont également interprété lors d’un concert marathon à Manchester en 2007. Ce sont donc des spécialistes de ce répertoire, et le Cinquième quatuor (1945) qu’ils joue ce soir en fait la preuve. Cette œuvre angoissante, accablante même – écrite peu après l’extermination de la sœur et de la mère de l’artiste dans les camps d’extermination nazis – implique un engagement important des interprètes, les premier et second violons ayant ainsi la curieuse habitude de jouer les pieds levés, surtout dans les moments de grande intensité. Le Quatuor N°3 de Chostakovitch qui suit a été composé un an après le précédent, en 1946, mais se montre beaucoup plus sage, presque « classique », au grand dam de la censure soviétique : les cinq mouvements qui le constituent joue ainsi au jeu du chat et de la souris avec elle. Là aussi le quatuor Danel offre une lecture tout en probité, sans la moindre faute de goût, et le public ne boude pas son plaisir à l’issue des dernières notes du concert.

 

Il reste trois concerts pour ceux qui ont la chance d’habiter le pays royannais ou d’y prendre des vacances en septembre : un concert à l’Eglise de Saint Palais sur Mer réunissant Jean-François Heisser, Didier Sandre et Béatrice Uria-Monzon le jeudi 13/9, un autre le même soir à l’Abbaye de Sablonceaux avec l’Ensemble Perspectives et un dernier, le 20/9, à l’Eglise de Meschers sur Gironde, présenté par l’inénarrable Frédéric Lodéonn, et réunissant Victor Julien-Laferrière au violoncelle, Théo Fouchenneret au piano et Florian Pujuila à la clarinette. Et comme après chaque concert, un moment de convivialité autour d’un verre de cidre et d’une part de galette charentaise sera organisé pour échanger avec les artistes… ce qui est une  initiative très appréciée par le public !

 

 

Compte-rendu, concert. 30ème Jeudi Musicaux de Royan (et de son agglo). Eglise de l’Eguille sur Seudre, le jeudi 6 septembre 2018. Quatuor Danel : œuvres de Beethoven, Weingberg et Chostakovich.

Comments are closed.