CENTENAIRE GOUNOD 2018 : l’Opéra de Tours dévoile Philémon & Baucis, les 16, 18 et 20 février 2018

GOUNOD charles-gounod-2CENTENAIRE GOUNOD 2018 : l’événement est à Tours, les 16, 18 et 20 février 2018. L’Opéra de Tours, grâce à la direction de Benjamin Pionnier (qui assure aussi la direction musicale de cette nouvelle production) poursuit avec éclat sa politique de défrichement du répertoire, avec d’autant plus de justesse et de pertinence cette année qu’il vient enrichir considérablement l’année du centenaire Gounod 2018, en révélant un opéra comique méconnu, écrit entre Faust et Roméo et Juliette : Philémon et Baucis (Paris, Théâtre Lyrique, 1860). Dans les faits et après une première écoute, c’est un joyau lyrique d’une très belle facture, composé à l’époque où Offenbach s’empare mais sur le mode burlesque et déjanté, de l’opéra « mythologique », comme un genre à succès (et à gags). Aucune surenchère grivoise chez Gounod cependant, dont la langue n’a jamais semblé aussi maîtrisée, subtile, et aussi très efficace sur le plan dramatique.

 

 

Philémon léger, subtile, sincère : l’Opéra de Tours ressuscite un GOUNOD méconnu, irrésistible

 

 
philemon-et-baucis-opera-de-tours-choeur-bacchanale-acte-II-copyright-classiquenews-com-studio-classiquenews

 

 

Ce Gounod méconnu, rare, heureusement révélé à TOURS, est donc incontournable. Parmi les arguments d’un ouvrage raffiné et juste, poétique et onirique à ne pas manquer : le duo truculent des dieux « comiques » : Jupiter et son acolyte Vulcain (le mari volage, et le mari trompé… contrastant de facto avec l’époux fidèle et constant, monolithe moral,.. : Philémon) ; l’acte du choeur (acte II) exceptionnellement réalisé ici car il s’agit d’une version intégrale de l’opéra : les hommes se rebellent contre le pouvoir et les dieux ; leur révolte se fait outrageuse et contestataire bacchanale. C’est un épisode saisissant jusqu’à l’hystérie collective, par sa maîtrise et la complexité de l’écriture requise pour les choristes ; une surprise sérieuse, superbement ouvragée par les équipes de l’Opéra de Tours, révélant chez le Gounod poli, classique, tranquille, une facette de son génie…d’un insolence inouïe. Enfin le couple Philémon et Baucis dont la candeur, la constance et la sincérité assurent le charme irrésistible de la partition. Evidemment, le rôle féminin tient la vedette : le personnage de Baucis pour soprano coloratoure (vocalises au III) fut conçu pour l’épouse du directeur du Théâtre Lyrique, la cantatrice Caroline Miolan-Carvalho, – créatrice de la Marguerite du Faust, opéra précédent. Il y a en effet du Marguerite dans les airs de Baucis, dont le profil d’amoureuse simple et touchante, annonce surtout …Juliette.

philemon-et-baucis-gounod-opera-de-tours-gounod-2018-copyright-classiquenews-2018

En plus de nous dévoiler la saveur de l’ouvrage dans sa version intégrale, Benjamin Pionnier restitue aussi le relief incisif des dialogues et textes parlés puisque certains passages ont été réécrits et actualisés avec la complicité du metteur en scène Julien Ostini. Le genre opéra comique reprend alors sa causticité parodique, ses pointes polémiques, ajoutant de la malice critique, à l’action principale où c’est l’amour véritable, sincère et partagé, qui est finalement célébré.

A Tours, la résurrection ainsi réussie est bien ce qu’on en avait dit : c’est indiscutablement l’événement lyrique de l’année Gounod 2018. La révélation d’une œuvre jalon dans la carrière de Gounod et pour la scène tourangelle, la confirmation que Tours poursuit un exceptionnel travail sur l’opéra romantique français. Sur le territoire hexagonal, cette prise de risque n’est pas si fréquente : elle mérite absolument d’être saluée, encouragée, suivie. Pour mieux connaître Gounod et le savourer dans sa verve légère mais profonde, courrez à l’Opéra de Tours, les 16, 18 et 20 février 2018 : pour 3 représentations événements. Surprises, découvertes et plaisir garantis.

 
———-
 

VOIR : notre teaser vidéo Philémon & Baucis, recréation événement à l’Opéra de Tours

LIRE aussi notre présentation complète de la recréation à l’Opéra de Tours (nouvelle production) de Philémon & Baucis de Charles Gounod, événement lyrique de l’année GOUNOD 2018

LIRE aussi notre dossier les célébrations 2018 : 4 compositeurs de génie à l’honneur en 2018, COUPERIN, BERNSTEIN, DEBUSSY, GOUNOD

 

 

Crédits photographiques : La Bacchanale de l’acte II, enfin révélée / Philémon et Baucis (air final au III) : ou l’amour fidèle et constant récompensé / © Studio CLASSIQUENEWS.COM 2018

 
 
———-
 

VOIR aussi notre reportage vidéo complet Philémon et Baucis à l’Opéra de TOURS (fév 2018)
 

Comments are closed.