CD. JS BACH : Le Clavier bien tempéré. Céline Frisch (2 cd Alpha)

frisch celine js bach clavier bien tempere cd critique review classiquenews compte rendu 5620beaea5f57CD. JS BACH : Le Clavier bien tempéré. Céline Frisch (2 cd Alpha). 15 ans après ses Variations Goldberg (1999), Céline Frisch rempile confrontée à la complexité et l’hédonisme textuel du Clavier bien tempéré, -somme conceptuelle, formelle, esthétique et aussi didactique, emporté ici avec une évidente facilité technique. Le digitalité percutante et vive, voire acérée de la claviériste rend justice à l’œuvre de Bach, en particulier en soignant l’arête brûlante du rythme, nerf de tout l’édifice en particulier dans ses séquences fuguées. C’est un Bach moins théoricien du contrepoint que formidable félin percussif qui est argumenté et précisé ici dans une lecture agile, efficace, qui joue astucieusement du sablier. En injectant dans chaque partie / ligne du chant rhétorique, le nerf et l’acuité expressive spécifique, Céline Frisch parcourt l’ensemble des épisodes avec une versatilité continûment caractérisée ; parfois bavarde mais toujours animée. D’une inépuisable verve qui relance les accents d’un geste surtout bondissant, l’interprète affirme au delà des réserves et critiques sur son style, un tempérament bien trempé; ce Clavier n’a au fond rien de “tempéré” : il résume toutes les possibilités, expressives, poétiques, d’un Bach génial, inatteignable, dont la pensée universelle, pense la totalité de la musique depuis sa syntaxe au clavecin : c’est de toute évidence une lecture à connaître pour tout ceux qui douterait encore que le Clavier bien tempéré s’écarte d’un théâtre des passions mesurées. Le feu continu de Frisch dément une partition que l’on a tendance à déjà trop muséaliser au détriment de la diversité des approches.

 

 

 

 

 

CD. JS BACH (1685-1755): Le Clavier bien tempéré, Livre I. Céline Frisch, clavecin (copies d’après modèles allemands de Anthony Sidey) 2 cd Alpha, enregistré en octobre 2014. Durée : 1h42.

 

 

Comments are closed.