CD événement, annonce. JONAS KAUFMANN chante l’opéra romantique français (1 cd Sony classical)

kaufmann_jonas tenor derlieder von der erde cd classiquenewsCD événement, annonce. JONAS KAUFMANN chante l’opéra romantique français chez Sony classical : Berlioz, Thomas, Bizet, Lalo, Offenbach, Massenet… La lyre française inspirerait-elle particulièrement le ténor munichois, Jonas Kaufmann, actuelle star mondiale du beau chant planétaire? Le visuel du nouveau cd à paraître mi septembre 2017, comme le programme récemment dévoilé tendent à le faire penser. En Jonas Kaufmann, l’opéra français a trouvé un nouvel ambassadeur de choc, d’un raffinement dramatique exceptionnel, auréolé d’une diction que bien des chanteurs nés français peuvent lui envier.
Celui qui vient de triompher dans son premier Otello de Verdi, scénique à Londres (juin 2017) fut à l’Opéra Bastille,  un Werther bouleversant. De Massenet toujours, il interprète dans son nouvel album, l’abbé Desgrieux, tiraillé entre le devoir et son amour pour la belle et délurée Manon. Des fondamentaux – aujourd’hui oubliés, du théâtre français au XIXè, Jonas Kaufmann a le souci du verbe, de la situation dramatique, de la séduction mélodique : ainsi, il chantera le duo Nadir / Zurga des Pêcheurs de Perles, première extase amoureuse partagée au souvenir ravivé par l’apparition de Leila devenu prêtresse de Brahma (acte I). Mais les amateurs et connaisseurs d’opéra, attendent d’emblée le ténor pour les rôles qui lui sont chers, car ils ont marqué son parcours et jalonner sa maturation artistique, et aussi parce qu’ils exigent tout de l’interprète, une technique exceptionnelle qui s’oublie par sa fluidité et son naturel, une déclamation parfaite, un style et des intentions claires et riches : tout l’apanage d’un chanteur qui doit être aussi acteur.
Wilhelm Meister dans Mignon de Thomas ; Don José de Carmen de Bizet (et sa fleur envoûtée…) ; « Ah! lève-toi, soleil! » de Roméo (Gounod) ; sans omettre, le grand air du grand opéra français : «Rachel, quand du Seigneur » (Fromental Halévy, La Juive) ; ni surtout, d’Hector Berlioz, et sa « Damnation de Faust, l’errance prophétique solitaire du docteur Faust, usé, désillusionné, prêt à ressusciter : « Merci, doux crépuscule! ». Hymne à la déconcertante nature … dépression de l’homme démuni, impuissant, mais spectateur ébloui des mystères de l’Univers. Après ses précédents exploits, véritables défis artistiques superbement relevés (albums monographiques Verdi et Puccini), voici venir l’heure du KAUFMANN, français et romantique.
Pour autant sera-t-il un parfait diseur, expert du mot comme du sentiment ? Réponse mi septembre, à la parution du nouveau cd de Jonas Kaufmann. Grande critique à venir sur CLASSIQUENEWS.
Le chanteur aurait pour partenaires de ce disque très attendu : le baryton Ludovic Tézier et la soprano voluptueuse, Sonya Yoncheva… A suivre

yoncheva-kaufmann-chantent-opera-francais-romantique-cd-nouveau-annonce-critique-cd-par-classiquenews

 

Sur sa page Facebook Sonya Yoncheva témoigne du travail musical sur l’enregistrement du dernier album de Jonas Kaufmann, avec lequel elle chante en duo, Manon de Massenet. La pulpeuse sirène insouciante, l’amoureux transi tiraillé. Pour Sony, deux tempéraments lyriques parmi les plus convaincants accordent leur sensibilité (DR)

 

 

——————

 

 

LIRE notre précédente dépêche : l’Opéra romantique français par JONAS KAUFMANN

Le premier OTELLO scénique de Jonas Kaufmann – Londres Royal Opera House, juin 2017

 

 

Dernier CD paru de JONAS KAUFMANN : Le Chant de la Terre / Der Lied von der Erde (Sony, mars 2017) – CLIC de CLASSIQUENEWS

 

 

Jonas Kaufmann suspendu de scène pour grosse fatigue (septembre 2016)

 

 

kaufmann-jonas-homepage-582

 

 

 

Comments are closed.