Cd, compte rendu critique. Beydts : SADMP (Samuel Jean, 1 cd Klarthe, avril 2015).

BEYDTS GUITRY la SADMP samuel jean critique reviw cd par classiquenews CLIC de classiquenews kla040couv_lowCd, compte rendu critique. Beydts : SADMP (Samuel Jean, 1 cd Klarthe, avril 2015). Comme chef invitĂ© principal, Samuel Jean pilote depuis 5 ans l’Orchestre RĂ©gional Avignon Provence sans compter ses efforts pour Ă©largir le rĂ©pertoire et enrichir encore l’approche expressive des oeuvres choisies. Pour preuve d’un engagement artistique et interprĂ©tatif mĂ©ritoire, ce disque qui vient prolonger une sĂ©rie de reprĂ©sentations donnĂ©es en Avignon, au printemps 2015. A la fois accessible, drĂŽle, irrĂ©sisitible mĂȘme et rare, l’opĂ©rette sur un livret de Guitry : La S.A.D.M.P, La SociĂ©tĂ© Anonyme des Messieurs Prudents confirme la rĂ©ussite du compositeur Louis Beydts (1895-1953).

Ici les Quatre messieurs « prudents » sont prĂȘts de leur sous et rĂ©duisent les dĂ©penses, en particulier le poste des plaisirs charnels : habitant dans le mĂȘme immeuble, ils partagent la mĂȘme cocotte coquette vĂ©nale (Elle : Ă  la crĂ©ation, en novembre et dĂ©cembre 1931, Yvonne Printemps) ; les copropriĂ©taires calculent les charges et les services concernĂ©s selon leurs milliĂšmes respectifs : deux jours pour chacun, exception du conte qui se limitera au seul dimanche –normal puisqu’il est vieux, et le moins tenace

A la finesse Ă©moustillante de Guitry, rĂ©pond la partition courte, incisive, mordante, lĂ©gĂšre, raffinĂ©e de Louis Beydts, soit moins d’une heure de pure facĂ©tie sublimant la cabriole. Ici Samuel Jean retient une sĂ©lection soit l’ouverture et 10 airs/sĂ©quences, chacun marquant par l’entrain et la finesse de sa mĂ©lodie.
La vivacitĂ© teintĂ©e d’humour et de dĂ©licieuse mĂ©lodie caractĂ©risent l’écriture de Beydts qui cultive l’irrĂ©vĂ©rence comme une courtoisie. Tout l’art de joyeusement dĂ©vergonder l’auditoire, mine de rien, et avec Ă©lĂ©gance
 il est Ă©vident que l’esprit scintillant de Guitry diffuse dans la musique complice de Beydts, et inspire tous les solistes de cette production. En dĂ©coule cette opĂ©ra bouffe dont la libertĂ© de sa verve, indique la pertinence d’un ton jamais creux ni artificiel. Qui maniant l’art lyrique avec gĂ©nie, offre du dĂ©licat et de l’exquis dans l’ énoncĂ© des airs et des ensembles.
L’élĂšve de Messager reprend et prolonge l’ivresse enchantĂ©e que savait dĂ©velopper son aĂźnĂ© ; en cela Beydts connaĂźtra aprĂšs La SADMP, une belle carriĂšre comme compositeur ai cinĂ©ma et pour le thĂ©Ăątre – en fait la ComĂ©die Française, crĂ©ant entre autres, la musique de scĂšne du Barbier de SĂ©ville de Beaumarchais, ou Il ne faut jurer de rien de Musset, au dĂ©buts des annĂ©es 1940.

La prĂ©sente production sĂ©lectionne le meilleur, plutĂŽt trĂšs bien chantant, comptant sur une distribution idĂ©ale, regroupant les meilleurs talents lyriques de la jeune gĂ©nĂ©ration : Isabelle Druet (Elle), Mathias Vidal (Le Gros Commerçant), JĂ©rome Billy (Henri), Thomas DoliĂ© (Le Conte AgĂ©nor de Machinski) et Dominique CĂŽtĂ© (Le Grand Industriel). Chacun cisĂšle son caractĂšre tout en se jouant du verbe poĂ©tique dramatique allusif. Y Ă©blouit l’esprit Ă  la fois cynique et tendre d’un Guitry, grand connaisseur et analyste de l’ñme humaine.
Samuel Jean porte, nuance, caresse lui aussi une joute et une arĂšne verbale facĂ©tieuse et enjouĂ©e. VoilĂ  qui assoit derechef la facilitĂ© et l’intelligence d’une baguette tissĂ©e pour l’éloquence et la suggestion. Ici, le lĂ©ger voisine avec la magie poĂ©tique. MĂȘme en version sĂ©lective, la production discographique enchante, captive, convainc. CLIC de CLASSIQUENEWS de l’étĂ© 2017.

——————————

CLIC_macaron_2014Cd, compte rendu critique. Beydts : SADMP (Samuel Jean, 1 cd Klarthe, avril 2015). Avec Isabelle Druet (Elle), Mathias Vidal (Le Gros Commerçant), JĂ©rome Billy (Henri), Thomas DoliĂ© (Le Conte AgĂ©nor de Machinski), Dominique CĂŽtĂ© (Le Grand Industriel). Orchestre rĂ©gional Avignon-Provence. Samuel Jean, direction — 1 cd Klarthe KLA 040.

 

Tracklisting :

1. Ouverture
2. Mon coeur bat !
3. Ne touchez pas Ă  ce bouton !
4. Je n’connais rien d’plus agaçant
5. Nous Ă©tions lĂ  bien avant vous…
6. Ciel ! Taisez-vous ! J’entends sa voix !
7. Les cartes Ă  jouer sont de belles images
8. N’ai-je pas l’air d’une cartomancienne
9. J’ai une idĂ©e que je trouve trĂšs bonne !
10. Savez-vous ce qu’on appelle une SociĂ©tĂ© Anonyme
11. à Responsabilité Limitée ?
12. Hue !

Comments are closed.