Cd, compte rendu critique. Beydts : SADMP (Samuel Jean, 1 cd Klarthe, avril 2015).

BEYDTS GUITRY la SADMP samuel jean critique reviw cd par classiquenews CLIC de classiquenews kla040couv_lowCd, compte rendu critique. Beydts : SADMP (Samuel Jean, 1 cd Klarthe, avril 2015). Comme chef invité principal, Samuel Jean pilote depuis 5 ans l’Orchestre Régional Avignon Provence sans compter ses efforts pour élargir le répertoire et enrichir encore l’approche expressive des oeuvres choisies. Pour preuve d’un engagement artistique et interprétatif méritoire, ce disque qui vient prolonger une série de représentations données en Avignon, au printemps 2015. A la fois accessible, drôle, irrésisitible même et rare, l’opérette sur un livret de Guitry : La S.A.D.M.P, La Société Anonyme des Messieurs Prudents confirme la réussite du compositeur Louis Beydts (1895-1953).

Ici les Quatre messieurs « prudents » sont prêts de leur sous et réduisent les dépenses, en particulier le poste des plaisirs charnels : habitant dans le même immeuble, ils partagent la même cocotte coquette vénale (Elle : à la création, en novembre et décembre 1931, Yvonne Printemps) ; les copropriétaires calculent les charges et les services concernés selon leurs millièmes respectifs : deux jours pour chacun, exception du conte qui se limitera au seul dimanche –normal puisqu’il est vieux, et le moins tenace…
A la finesse émoustillante de Guitry, répond la partition courte, incisive, mordante, légère, raffinée de Louis Beydts, soit moins d’une heure de pure facétie sublimant la cabriole. Ici Samuel Jean retient une sélection soit l’ouverture et 10 airs/séquences, chacun marquant par l’entrain et la finesse de sa mélodie.
La vivacité teintée d’humour et de délicieuse mélodie caractérisent l’écriture de Beydts qui cultive l’irrévérence comme une courtoisie. Tout l’art de joyeusement dévergonder l’auditoire, mine de rien, et avec élégance… il est évident que l’esprit scintillant de Guitry diffuse dans la musique complice de Beydts, et inspire tous les solistes de cette production. En découle cette opéra bouffe dont la liberté de sa verve, indique la pertinence d’un ton jamais creux ni artificiel. Qui maniant l’art lyrique avec génie, offre du délicat et de l’exquis dans l’ énoncé des airs et des ensembles.
L’élève de Messager reprend et prolonge l’ivresse enchantée que savait développer son aîné ; en cela Beydts connaîtra après La SADMP, une belle carrière comme compositeur ai cinéma et pour le théâtre – en fait la Comédie Française, créant entre autres, la musique de scène du Barbier de Séville de Beaumarchais, ou Il ne faut jurer de rien de Musset, au débuts des années 1940.

La présente production sélectionne le meilleur, plutôt très bien chantant, comptant sur une distribution idéale, regroupant les meilleurs talents lyriques de la jeune génération : Isabelle Druet (Elle), Mathias Vidal (Le Gros Commerçant), Jérome Billy (Henri), Thomas Dolié (Le Conte Agénor de Machinski) et Dominique Côté (Le Grand Industriel). Chacun cisèle son caractère tout en se jouant du verbe poétique dramatique allusif. Y éblouit l’esprit à la fois cynique et tendre d’un Guitry, grand connaisseur et analyste de l’âme humaine.
Samuel Jean porte, nuance, caresse lui aussi une joute et une arène verbale facétieuse et enjouée. Voilà qui assoit derechef la facilité et l’intelligence d’une baguette tissée pour l’éloquence et la suggestion. Ici, le léger voisine avec la magie poétique. Même en version sélective, la production discographique enchante, captive, convainc. CLIC de CLASSIQUENEWS de l’été 2017.

——————————

CLIC_macaron_2014Cd, compte rendu critique. Beydts : SADMP (Samuel Jean, 1 cd Klarthe, avril 2015). Avec Isabelle Druet (Elle), Mathias Vidal (Le Gros Commerçant), Jérome Billy (Henri), Thomas Dolié (Le Conte Agénor de Machinski), Dominique Côté (Le Grand Industriel). Orchestre régional Avignon-Provence. Samuel Jean, direction — 1 cd Klarthe KLA 040.

 

Tracklisting :

1. Ouverture
2. Mon coeur bat !
3. Ne touchez pas à ce bouton !
4. Je n’connais rien d’plus agaçant
5. Nous étions là bien avant vous…
6. Ciel ! Taisez-vous ! J’entends sa voix !
7. Les cartes à jouer sont de belles images
8. N’ai-je pas l’air d’une cartomancienne
9. J’ai une idée que je trouve très bonne !
10. Savez-vous ce qu’on appelle une Société Anonyme
11. à Responsabilité Limitée ?
12. Hue !

Comments are closed.