CD, annonce. Aben Hamet (1884), l’opéra orientaliste de Théodre Dubois ressuscité par Jean-Claude Malgoire

CD, annonce. Aben Hamet (1884), l’opéra orientaliste de Théodre Dubois ressuscité par Jean-CLaude Malgoire. Représenté en version scénique en mars 2014, Aben Hamet créait l’événement au printemps dernier : d’après les Aventures du dernier Abencérages de Chateaubriand, l’ouvrage évoque l’ambition avortée d’Aben Hamet, dernier héritier parti de Carthage pour Grenade avec l’espoir de lever les Maures d’Espagne pour reconquérir la Péninsule au nom d’Allah. Mais le musulman tombe amoureux de la chrétienne Bianca : malgré leur désir réciproque, aucun ne souhaite abjurer sa foi. Et Aben mourra sous le coup des épées espagnoles. Que peut la sincérité des cœurs contre la guerre des religions ?

Aben et Bianca pourront-ils s’aimer ?

 

aben-hamet-dubois-cd-jean-claude-malgoire-theodore-dubois-guillaume-andrieux-cd-CLIC-de-classiquenewsFidèle à son intuition souvent visionnaire, Jean-Claude Malgoire révèle une partition éloquente et colorée composée par Théodore Dubois, fameux pour son traité d’harmonie comme l’orthodoxie musicale classique qu’il a professé au Conservatoire. A partir de la partition piano et chant, le chef fondateur de l’Atelier Lyrique de Tourcoing imagine la version pour orchestre, en soignant particulièrement le raffinement instrumental, la lisibilité du contrepoint, la suavité très pudique qui fonde la sensualité orientalisante d’un Dubois, assimilateur de Gounod et de Massenet. A partir des partitions du Paradis Perdu (récemment ressuscité), des Symphonies également, Jean-Claude Malgoire propose une immersion complète dans l’imaginaire instrumental de Dubois où comme pour ses contemporains et comme l’attestent les traités d’orchestration d’époque, priment la harpe, le saxophone et aussi l’ophicléide (basse de cuivre) entre autres… C’est une peinture très complète du motif espagnol arabisant, à la façon des tableaux contemporain de l’excellent Gérôme : Jean-Claude Malgoire a surtout puisé dans la seconde version d’Aben Hamet, celle que Dubois a préparé dès 1888 : plus courte, plus équilibrée dramatiquement; l’impossibilité des deux coeurs de religion différente de s’unir, y gagne en force, comme le montraient déjà Atala et René de Chateaubriand. C’est le poids des guerres aveugles et répétitives, mais aussi la folie des ascendants pris dans l’enfer de la fatalité guerrière qui sont particulièrement épinglés ici : la propre mère d’Aben, Zuléma ne cesse d’exhorter son fils à la conquête armée, pour venger son père Boabdil, reconquérir Grenade signifie effacer l’outrage du Cid, ce chrétien irrésistible, vainqueur des Maures au XIème siècle.  Que peuvent deux jeunes amoureux contre la guerre et la haine qui opposent leurs familles respectives ? Le thème renvoie aussi à la légende de Roméo et Juliette.

malgoire_jean_claudeLa distribution réunie par Jean-Claude Malgoire est l’autre argument en faveur de cette recréation majeure aujourd’hui édité par l’Atelier Lyrique de Tourcoing (et donc disponible sur le site de l’Atelier Lyrique de Tourcoing) : Guillaume Andrieu, baryton chante Aben aux côtés de Ruth Rosique, Hasnaa Bennani, Marc Boucher et Nora Sourouzian… Prochaine grande critique du cd Aben Hamet par Jean-Claude Malgoire et l’Atelier Lyrique de Tourcoing dans le mag cd dvd livres de classiquenews.com. Lors de la création française de la production d’aben Hamet à Tourcoing, les équipes vidéo du studio classiquenews.com étaient présentes et ont réalisé un reportage vidéo exclusif : VOIR le reportage vidéo Aben Hamet recréé à Tourcoing en mars 2014

video-aben-hamet-par-jean-claude-magloire-atelier-lyrique-de-tourcoing-cd-video-grand-reportage-classiquenews-mars-2014

Comments are closed.