Briançonnais. FESTIVAL MESSIAEN au pays de la Meije 2017 (les 20 ans)

MESSIAEN festival messiaen au pays de la meije par classiquenews presentation temps forts pourquoi y aller absolument Affiche-finale22122016FESTIVAL MESSIAEN au pays de la Meije : 22-30 juillet 2017 (Hautes-Alpes). Le 20è festival Messiaen au Pays de la Meije offre un somptueux « voyage à travers le son », Olivier Messiaen qui avait élu résidence sur le territoire, ayant depuis toujours cultiver un regard critique sur le son. Grâce au directeur artistique, Gaëtan Puaud, fier gardien des lieux et de l’événement depuis les débuts du Festival dans le Briançonnais, les spectateurs au Pays de la Meije, de La Grave à Briançon, ont toujours pu mesurer l’esprit défricheur et le perfectionnisme sonore du compositeur : c’est aussi l’occasion, chaque été de considérer l’autre composante majeure de son écriture : sa spiritualité. Non pas l’expression d’une bondieuserie réductrice, mais l’affirmation d’un idéal transcendant qui porte toujours plus haut chacune de ses partitions. En juillet 2017, les auditeurs pourront écouter “Des Canyons aux étoiles”, le “Quatuor pour la fin du Temps”, “Harawi”, les “Visions de l’Amen”, “Saint François d’Assise” (version Loriod pour chant et piano), les “Cinq Rechants »… Soit un cocktail de joyaux incontournables d’autant plus opportuns en 2017 qu’il s’agit aussi de commémorer les 25 ans de la disparition d’Olivier Messiaen, en 1992.

Cette édition anniversaire ne déroge pas à la règle et affirme très fort l’esprit d’innovation qui l’anime (8 créations en 2017), dans le respect du travail musical défendu par Messiaen. Songez que par exemple, la partitions de « Des Canyon aux étoiles » fait appel à une machine à vent : le chant des éléments naturels ayant de puis toujours inspiré le compositeur. Or rien de comparable au paysage naturel qui s’offre au festivalier : La Grave, située à 1500 m d’altitude, présente un paysage environnant d’une beauté sauvage et puissante à couper le souffle, avec au versant nord, des massifs montagneux enneigés d’où paraissent comme suspendus des glaciers majestueux…

« MURAIL, l’explorateur des sons »….Cette année, Tristan Murail est à l’honneur ; lui aussi prolonge le travail de Messiaen sur le son. Au sein de l’Ircam, il a pu s’engager toujours plus loin, au sein de l’école spectrale, ciselant davantage la qualité du timbre. Depuis 20 ans, le festival défend avec grande cohérence l’esprit de création et d’audace, l’originalité créative que le Messiaen pédagogue a su transmettre à chacun de ses élèves. Au coeur des activités vers les publics, s’affirment l’enseignement et la pédagogie car Gaëtan Puaud entend élargir et renouveler toujours les publics du Festival : quoi de plus efficace et concret que d’organiser des rencontres et des conférences avec les scolaires du Briançonnais sur tout le territoire pour partager et transmettre la passion des mondes sonores de Messiaen et de ses disciples ? C’est chose faite depuis déjà 6 années, chaque mois de juin avant le déroulement du Festival. En 2017, il s’agit depuis le Conservatoire de Briançon, de sensibiliser les jeunes auditeurs à la musique de Tristan Murail. La programmation 2017 souligne la modernité de son enseignement comme la profonde diversité de son invention comme compositeur. Sur place le festivalier fait l’expérience de concerts accueillis dans plusieurs lieux, principalement les églises du territoire (quoique que La Grave demeure le centre de gravité du cycle musical), tout en découvrant les sites naturels qui marquent profondément le déroulement de l’événement. D’ailleurs, Gaëtan Puaud tient particulièrement à l’équilibre concerts, conférences, randonnées (comme celle organisée le 24 juillet à 8h45). Rien de mieux pour la satisfaction des sens qu’un programme complet associant explications, exercice physique et délectation musicale. Voilà qui fait depuis 20 ans, la valeur et l’attrait d’un festival estival parmi les plus intéressants de l’Hexagone.

 

 

MESSIAEN festival pays de la meije presentation temps forts du festival par classiquenews édition 2017 Olivier Messiaen et Tristan Murail - classiquenews ColinSamuels-2016-07-28-0019-18h-La-Grave-HR-

 

 

TOUTES LES INFOS sur le Festival Messiaen au Pays de la Meije 2017

(20ème édition en juillet 2017), du 22 au 33 juillet 2017

http://www.festival-messiaen.com/programme-presentation-fr.html

_________________

 

 

 

Festival Messiaen au Pays de la Meije
Du 22 au 30 juillet 2017
Nos 5 temps forts

 

 

 

1- Samedi 22 juillet 2017
Eglise de La Grave, 21h
Murail : L’Esprit des dunes
Hervé : A l’air libre (création mondiale)
Hervé a été l’lèvre de Grisey, lui-lême élève de Messiaen. La transmission est donc concrète.
Ensemble orchestral contemporain
Daniel Kawka, direction
+ D’INFOS : http://www.festival-messiaen.com/detail-concert-messiaen-fr/117-.html

 

 

 

2- Dimanche 23 juillet 2017
Collégiale de Briançon, 21h
Messiaen : Des canyons aux étoiles
Orchestre POITOU-CHARENTES
Jean-Frédéric Neuburger, piano
Jean-François Heisser, direction
+ D’INFOS : http://www.festival-messiaen.com/detail-concert-messiaen-fr/118-.html

 

 

 

3- Mercredi 26 juillet 2017
Salle du Dôme, Le Monêtier les bains, 21h
Boulez : Sur incises (pour 3 pianos, 3 harpes, 3 percussions)
Murail : Travel Notes
Bartok : Sonates pour deux pianos et percussions
Ensemble du CNSMDP Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Bruno Mantonvani, direction

+ D’INFOS : http://www.festival-messiaen.com/detail-concert-messiaen-fr/123-.html

 

 

 

4- Jeudi 27 juillet 2017
Eglise de La Grave
Folle Nuit magique de l’électronique, dès 18h
Oeuvres de Jolivet, Murail (oeuvres pour ondes Martenot : Mach 2,5, Tigres de Verre, La conquête de l’Antarctique, Territoire de l’Oubli), Citron, Tisné, Figols-Cuevas (Tox, création mondiale, commande du Festival). Après la « pause collation » : Bedrossian (création mondiale pour deux violons), Murail (Winter Fragments), Grisey, Haapamäki, Boulez (Dialogue de l’Ombre double). Ondes Martenot : Nathalie Forget.
+ D’INFOS : http://www.festival-messiaen.com/detail-concert-messiaen-fr/133-.html

 

 

 

5- samedi 29 juillet 2017
Eglise de La Grave, 21h
Messiaen : Quatuor pour la fin du temps
Fagerlund, Debussy, Murail (Cloches d’adieu, et un sourire…)
Paavali Jumppanen (piano), Corey Cerovsek (violon), Christoffer Sundqvist (clarinette), Jan-Erik Gustafsson (violoncelle)
+ D’INFOS: http://www.festival-messiaen.com/detail-concert-messiaen-fr/130-.html

 

 

 

 

______________________

 

 

MESSIAEN festival messiaen au pays de la meije par classiquenews presentation temps forts pourquoi y aller absolument Affiche-finale22122016BONUS : dimanche 30 juillet 2017, 21h (Eglise de La Grave). Le festivalier curieux d’en vivre plus, ne manquera pas non plus la version pour piano et chant d’Yvonne Loriod-Messiaen, de l’opéra Une lecture de Saint-François d’Assise (extraits)
Avec Didier Henry (Saint François), Marc Mauillon (Le Lépreux), Laura Holm (L’Ange), Kaelig Boché, Jean-Christophe Lanièce, Anne Le Bozec et Flore Merlin (pianos), et Nathalie Forget (ondes Martenot).
http://www.festival-messiaen.com/detail-concert-messiaen-fr/132-.html

 

 

 

Comments are closed.