CD, coffret. BERLINER PHILHARMONIKER : Simon RATTLE / MAHLER : Symphonie n°6 (2 cd, 1 blu ray – Ă©ditions Berliner Philharmoniker recordings)

mahler-rattle-symphony-symphonie-6-berliner-philharmoniker-annonce-review-critique-cd-par-classiquenewsCD, coffret. BERLINER PHILHARMONIKER : Simon RATTLE / MAHLER : Symphonie n°6 (2 cd, 1 blu ray – Ă©ditions Berliner Philharmoniker recordings). La 6è de Mahler marque un tournant dĂ©cisif dans le travail de l’orchestre et du chef britannique : voici leur premier enregistrement de novembre 1987 ; puis celui de juin 2018, – soit 30 ans après, tel le volet de la saison des adieux, car Simon Rattle quitte le direction musicale Ă  l’étĂ© 2018 (après 16 annĂ©es d’une direction qui laisse pourtant mitigĂ©). C’est un apport rĂ©flĂ©chi qui trouve un Ă©cho prĂ©cĂ©dent d’une admirable profondeur, plus profonde, mieux ambivalente Ă  notre avis ; avec les annĂ©es, la sonoritĂ© s’est enrichie, atteignant une rondeur hĂ©doniste que n’aurait pas dĂ©savouĂ© Claudio Abbado. Mais qui a perdu son sens des contrastes et des vertiges intĂ©rieurs… Avec les annĂ©es, Rattle s’est comme assagi, optant en 2018 pour une lecture d’une perfection sonore très (trop) sĂ©duisante) ; mais en novembre 1987, il y avait un souffle d’une tension « wagnĂ©rienne », une âpretĂ© qui s’est attĂ©nuĂ©e avec les annĂ©es… La confrontation entre les deux lectures est passionnante et dĂ©voile l’évolution d’un travail en complicitĂ© et en approfondissement. Double vision en guise de testament artistique du chef qui tire sa rĂ©vĂ©rence, et fait ainsi ses adieux en juin 2018 par l’enregistrement, aux instrumentistes du Berliner Philharmoniker. Grande critique du coffret Symphonie n°6 de Gustav Mahler par Simon Rattle et le Philharmoniker Berliner, Ă  venir dans le mag cd dvd livres de classiquenews.com.

 
 
 

________________________________________________________________________________________________

CONTENU du coffret

 
 
 

Berliner Philharmoniker
Sir Simon Rattle, direction / conductor

Gustav Mahler : Symphony No. 6 

CD 1: Recorded in June 2018 from the Philharmonie Berlin
CD 2: Recorded in November 1987 from the Philharmonie Berlin

Bonus video:
Documentary: “Echoing an Era: Simon Rattle and the Berliner Philharmoniker,

2002-2018” (67 min)
Introduction by Sir Simon Rattle (10 min)

 
 
 

RATTLE-Simon-berliner-philharmoniker-portrait-adieux-critique-annonce-par-classiquenews

 
 
 

Gustav Mahler: Symphony No. 6
2 CD + 1 Blu-ray + download / hardcover linen edition
Prix indicatif : 44, 90 euros

Contenu du coffret commémoratif
CDs 1&2 :
Gustav Mahler: Symphony No. 6
CD 1: Recording from 20 June 2018
CD 2: Recording from 15 November 1987
BLU-RAY DISC :
Concert Video: Symphony No. 6 from 20 June 2018 (83 min)
High resolution audio:
Symphony No. 6 from 20 June 2018
2.0 PCM Stereo 24-bit/96 kHz
5.1 DTS-HD MA 24-bit/96 kHz
Symphony No. 6 from 15 November 1987
2.0 PCM Stereo 24-bit/96 kHz
Bonus
· Documentary: “Echoing an Era – Simon Rattle and the Berliner Philharmoniker 2002–2018” (67 mins)
· Introduction by Sir Simon Rattle
Full HD 16:9 / PCM Stereo
5.1 Surround DTS-HD
Region Code: ABC (worldwide)
Accompanying booklet
72 pages / German, English
Download Code
For high resolution audio files of
the entire album (24-bit / up to 192 kHz)
Digital Concert Hall
7- Day Ticket for the Berliner Philharmoniker’s
virtual concert hall

 
 
 

MAHLER-RATTLE-Symphonie-symphony-6-berliner-philharmoniker-review-cd-critique-cd-par-classiquenews-CLIC-de-CLASSIQUENEWS

 
 
 

Plus d’infos sur le site du Berliner Philharmoniker :
https://www.berliner-philharmoniker-recordings.com/mahler-6.html

 
 
 

Jean Sibelius : IntĂ©grales des Symphonies – complete symphonies (Simon Rattle, City of Birmingham symphony Orchestra / 4 cd Warner classics).

rattle-simon-birmingham-jean-sibelius-complete-symphonies-integrale-des-symphonies-critique-review-classiquenews-juin-2015-4cd-warner-classicsJean Sibelius : IntĂ©grales des Symphonies – complete symphonies, Les OcĂ©anides, Opus 55 (SImon Rattle, City of Birmingham symphony Orchestra  / 4 cd Warner classics). Formidable travail de Rattle Ă  la fin des annĂ©es 80 et au dĂ©but des annĂ©es 90, soit en plein boom du compact : les instrumentistes du Symphonique de Birmingham (City of Birmingham symphony Orchestra), manifestement galvanisĂ©s par leur directeur musical, atteignent une cohĂ©rence d’approche, une qualitĂ© et une unitĂ© technique phĂ©nomĂ©nale qui Ă  l’Ă©preuve des climats et atmosphères d’un Sibelius mĂ©ditatif, philosophe, panthĂ©iste permettent d’Ă©galer les meilleures phalanges europĂ©ennes et amĂ©ricaines. Le cd 1 est une immersion sans rĂ©serve ni hĂ©sitation d’aucune sorte dans le grand bain trĂ©pidant de la texture sibĂ©lienne  (premier mouvement tellurique et fracassant): cosmogonie orchestrale au diapason de la nature ocĂ©an dont la vitalitĂ©, l’ivresse symphonique est magistralement comprise par le chef. Son irrĂ©pressible urgence, affirmation de la volontĂ© et d’une pulsion viscĂ©rale ancrĂ©e, qui s’expose et se dĂ©veloppe sans retenue mais avec beaucoup de finesse et de rĂ©flexion dans l’Ă©quilibre des pupitre (cordes / cuivres) s’affirme nettement. Le cd 2 est en ce sens des plus emblĂ©matiques d’une comprĂ©hension intuitive et instinctive plus que convaincante, Ă©lectrisante : la Symphonie n°2 est son appel furieusement Ă©nergique Ă  l’hĂ©donisme paien, la 3 qui suit, Ă  la fois plus intĂ©rieure et mahlĂ©rienne, quoique aussi dansante et Ă©chevelĂ©e que sa prĂ©cĂ©dente, suffit Ă  mesurer l’engagement de l’orchestre britannique dont Simon Rattle fait une formidable machine sensible oĂą triomphent l’unisson aĂ©rien des cordes, l’Ă©clat des bois et des vents, la tension colorĂ©e et chaude des cuivres, le tout magnifiquement structurĂ©, dans un Ă©quilibre toujours clair des pupitres.

 

 

 

Formidable Symphonique de Birmingham

Rattle outrageusement sibélien

 

CLIC D'OR macaron 200Au delĂ  de la performance instrumentale et orchestrale, c’est aussi le geste impĂ©rialement organique du chef qui restituant au cycle, son unitĂ© intĂ©rieure, sa cohĂ©rence trĂ©pidante, le souffle des Ă©lĂ©ments oĂą s’inscrit le chant de la nature, – massif des forĂŞts et masse maritime-, s’affirme au sommet de la discographie. Si Karajan n’aborda les Symphonies de Sibelius que partiellement, Rattle nous offre ici une intĂ©grale qui a comptĂ© pour sa maturitĂ© de musicien et aussi dans l’histoire de la formation de Birmingham, appelĂ©e Ă  se dĂ©passer littĂ©ralement. Le rĂ©sultat est d’une finesse irrĂ©sistible : s’y impose la lumière et la prĂ©sence concrète des frondaisons comme de la houle, comme la sensualitĂ© mĂ©ditĂ©e de l’instrumentation de Tchaikovski, de Mahler avec ce sentiment tragique et lyrique qui sont spĂ©cifiques et sans Ă©gal. Ajoutons dans un crescendo dont Sibelius a le secret dans la diffraction de la texture instrumentale, ce sentiment d’Ă©merveillement pour la nature tel qu’il transparait par exemple dans la formidable ouverture ou poème symphonique Les OcĂ©anides couplĂ© avec la Symphonie n°1. Quelle leçon de symphonisme mesurĂ©, nuancĂ©, d’une transparence hĂ©doniste magistrale.
Scintillant, poĂ©tique et poète mĂŞme, Rattle nous livre un Sibelius enchantĂ©, habitĂ©, voire hallucinĂ© : la matière Ă©purĂ©e de la 7ème Symphonies avec ses textures sourdes et allusives des cuivres puis des cordes, gravissant la montagne vers l’Ă©blouissement final, est bouleversante. Rattle joint l’excellence technicienne et la justesse de l’intention.

Et la totalitĂ© du cycle, est de la mĂŞme eau ; c’est un accomplissement qu’il ne faut pas nĂ©gliger dans toute discographie de Sibelius. A moins de 20 euros, ce coffret rĂ©Ă©ditĂ© est incontournable et doit figurer dans toute discothèque du symphoniste averti.

 

 

CD, coffret. Intégrale CLIC de classiquenews. Sibelius: Complete Symphonies : 1-7. Les Océanides, opus 55. City of Birmingham symphony Orchestra. Sir Simon Rattle (4 cd Warner classics 0825646198788). Réédition événement.

 

 

Baden Baden 2014 : Simon Rattle et Sol Gabetta

simon-rattle1TĂ©lĂ©. ARTE, le 20 avril, 18h. Baden Baden 2014 : Sir Simon Rattle et Sol Gabetta. Sir Simon Rattle et l’Orchestre Philharmonique de Berlin : En direct du Festival de Pâques de Baden-Baden. PrĂ©sentation : Annette Gerlach. La violoncelliste Sol Gabetta fĂŞte en grande pompe sa première collaboration avec la Philharmonie de Berlin, sous la direction de Simon Rattle. La jeune virtuose d’origine argentine, dont la carrière internationale fut lancĂ©e en 2004, sait envoĂ»ter le public par l’intelligence et la puissance Ă©motionnelle de ses interprĂ©tations, autant que par l’étendue de son rĂ©pertoire. Le programme est Ă©clectique : un concerto romantique du britannique Elgar et le prĂ©lude Ă©thĂ©rĂ© de Lohengrin cĂ´toient la pièce Atmosphères de György Ligeti (rendue cĂ©lèbre par la bande originale de 2001, L’odyssĂ©e de l’espace), le tout s’achevant sur l’exaltant Sacre du Printemps de Stravinsky.

Au programme:

György Ligeti
Atmosphères

Richard Wagner
Prélude à l’acte I de Lohengrin

Edward Elgar
Concerto pour violoncelle en mi mineur op. 85

Igor Stravinsky
Le Sacre du Printemps