BD, critique. THAÏS : Guy Delvaux / Antonio Ferrara, d’aprĂšs l’opĂ©ra de Massenet. Editions KifadassĂ©

CLIC D'OR macaron 200BD, critique. THAÏS : Guy Delvaux / Antonio Ferrara, d’aprĂšs l’opĂ©ra de Massenet. Editions KifadassĂ©. Souvent, quoiqu’on en dise, les livrets d’opĂ©ras sont dignes d’un bon scĂ©nario cinĂ©matographique. Prenez le cas de ThaĂŻs, ouvrage de Jules Massenet, compositeur postromantique qui marque l’OpĂ©ra de Paris Ă  la fin du XIXĂš. Le drame crĂ©Ă© en 1894 s’inspire lui-mĂȘme d’Anatole France, d’oĂč sa trĂšs solide structure narrative. L’éditeur belge KifadassĂ© rĂ©invente la BD et l’accĂšs au lyrique en inaugurant ainsi une nouvelle collection qui met l’accent sur l’intrigue captivante des opĂ©ras cĂ©lĂšbres (Collection « Si l’opĂ©ra m’était dessiné »). A venir aprĂšs ThaĂŻs, deux nouveaux ouvrages annoncĂ©s sur Alcina (de Haendel) et Norma (de Bellini).

thais-si-lopera-metait-contĂ©-kifadasse-bd-opera-critique-annonce-opera-critique-classiquenewsIcĂŽne d’Alexandrie, ThaĂŻs est incarnation de la voluptĂ© la plus lascive, provocante, adorĂ©e, entretenue par le dilettante obsessionnel, Nikias ; face Ă  elle, le moine AthanaĂ«l que son amour pour la belle courtisane, prĂȘtresse de VĂ©nus, submerge. Et voilĂ  plantĂ©e la situation de dĂ©part
 L’une des plus captivantes Ă  l’opĂ©ra car Massenet traite musicalement d’un mouvement de bascule croisĂ©, Ă  l’évolution progressive inversĂ©e : Ă  mesure que la courtisane pĂ©cheresse se voue Ă  Dieu, le moine ne peut Ă©carter sa propre voluptĂ© et son dĂ©sir charnel pour la superbe crĂ©ature. D’un cĂŽtĂ© la grande pĂ©cheresse d’Alexandrie devient une sainte ; de l’autre, le moine cĂ©nobyte tombe dans le gouffre du dĂ©sir charnel
 Amour divin, amour lascif s’entrechoquent en une rencontre au destin opposĂ©.
Au centre de ce parcours qui Ă©branle deux cƓurs exacerbĂ©s, la fameuse « MĂ©ditation », jouĂ© Ă  l’opĂ©ra au violon et qui sur le plan dramatique, indique la transformation de ThaĂŻs, de sirĂšne Ă  pieuse
 dans la BD, la beautĂ© Ă©gyptienne se coupe les cheveux.
Le dessin aigu, acĂ©rĂ© (Antonio Ferrara) souligne les arĂȘtes de ce conflit intĂ©rieur qui dĂ©chire les Ăąmes. L’Egypte scandaleuse (avec citation de l’art Ă©gyptien du Nouvel Empire), l’ariditĂ© brĂ»lante du dĂ©sert oĂč se devine aux confins Ă©blouissants le couvent des filles blanches, jusqu’au tumulte des adorateurs d’une vie de dĂ©bauche au cƓur d’Alexandrie, vĂ©ritable Babylone obscĂšne (foule et danseurs Ă  la fin de l’acte II), 
 tout est scrupuleusement Ă©voquĂ©, exposĂ© avec une lumineuse clartĂ©. Jusqu’à la couverture dont le dessin linĂ©aire et aigu lĂ  encore fait crisser le brĂ»lant dĂ©sir du moine pour la dĂ©esse incarnĂ©e : il est nu, dĂ©muni, terrassĂ© par ce dĂ©sir qui l’embrase. Superbe album.

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

BD, critique. THAÏS : Guy Delvaux / Antonio Ferrara, d’aprĂšs l’opĂ©ra de Massenet. Editions KifadassĂ© – Collection « Si l’opĂ©ra m’était dessiné »  (parution : dĂ©but dĂ©cembre 2019). CLIC de CLASSIQUENEWS. A suivre : Alcina (de Haendel) et Norma (de Bellini).

 

thais-massenet-kifadasse-bande-dessinee-critique-opera-classiquenews-critique-livre-opera-thais-athanael

 

________________________________________________________________________________________________

Editeur : Kifadassé
Titre : ThaĂŻs
Collection : Si l’opĂ©ra m’était dessiné 
Auteurs : Guy Delvaux / Antonio Ferrara
Format : 22 x 29 cm
Nombre de pages : 60
Reliure : Cartonné
Poids : 550 g
Prix public : 24,90 €
EAN : 9782931035009
CLIL : 3772 – Parution : 28 novembre 2019

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

 

thais-si-loperametait-dessine-editions-kifadasse-critique-compte-rendu-classiquenews

 

 

athanael-opera-massenet-classiquenews-critique-livre-bande-dessinee-kifadasse-clic-de-classiquenews-THAIS-ATHANAEL-1200-1200-nc