mardi, octobre 3, 2023

Haendel: Alessandro (Cencic, Petrou. 2011) 1 cd Decca

A lire aussi
Haendel: Alessandro (Cencic, Petrou. 2011). Quel visage revêt Alexandre le grand pour Haendel ? Ici celui enchanteur et convaincant de l’excellent Max Emanuel Cencic qui signe ici avec sa prestation dans Artaserse de Leonardo Vinci, un personnage particulièrement fouillé, riche émotionnellement, surtout fin et vocalement très abouti. Serait ce ici la version tant attendu d’Alessandro HWV 21 ? Certainement. Le chef captive tout autant par son audace versatile, son intelligence des climats expressifs, toujours hautement dramatique, sensuels, amoureux, passionnés, héroïques et tragiques. La jeune soprano Julia Lezhneva dont tout le monde parle depuis son premier lors d’un concours lyrique à Paris affronte toutes les coloratoures du personnage de la reine Roxane. Elle se dispute avec la Lisaura de Gauvin (plutôt terne) l’amour de l’emperuer conquérant… Rappelons qu’à l’époque Handel avait réuni les deux plus grandes cantatrices de l’heure pour incarner les deux amoureuses d’Alexandre, Faustina Bordoni et Francesca Cuzzoni, rien de moins. Voici donc un coffret très recommandable, pertinent par sa fièvre mythologique, son assise interprétative, le relief qu’apporte Cencic au profil alexandrin.
Haendel: Alessandro. Max Emanuel Cencic, Julia Lezhneva, Karina Gauvin,
Xavier Sabata… Armonia Atenea. George Petrou, direction. 3 cd Decca
4784699. Enregistré en 2011.
- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

CRITIQUE, opéra. PARIS, Théâtre libre, le 14 septembre 2023. XIANZU : Le Pavillon aux pivoines. K.Aiping, S. Xiaming, C. Haiyan, Z. Jingzhi… W. Shudong...

« Faible et de petite vertu, j'ai offensé le Ciel. Les rebelles se sont emparés de ma capitale grâce...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img