Paris, festival Présences. 3 créations mondiales signées Rivas, Cresta, Fedele

oggi l italia presences 2016 festival musique contemporaine VIGNETTEParis, Festival PrĂ©sences. Ce soir, vendredi 12 fĂ©vrier 2016, 20h. L’Auditorium de la Maison de la Radio affiche 3 nouvelles crĂ©ations mondiales (commandes de Radio France). C’est un nouveau temps fort de la programmation du festival PrĂ©sences 2016, qui prĂ©sente un focus inĂ©dit sur la diversitĂ© de la crĂ©ation contemporaine italienne. Au programme, Esodo infinito de Sebastian Rivas, Hinneni – Alle madri rifugiate de Gianvincenzo Cresta, enfin Lexikon II d’Ivan Fedele. L’Orchestre Phiharmonique de Radio France (Pascal RophĂ©, direction) relĂšve ce nouveau dĂ©fi en trois volets, avec le concours du rĂ©citant Nicolas Vaude et du flĂ»tiste Mario Caroli.

 

CrestaPOUR LA DIGNITE HUMAINE…. Comme Luca Francesconi qui souhaite rĂ©tablir l’Ă©criture musicale avec le corps, lui confĂ©rant une prĂ©sence incarnĂ©e nouvelle – ce qui fut saisissant en particulier lors de la crĂ©ation de Bread, Salt and Water (d’aprĂšs les premiers discours de Nelson Mandela, crĂ©Ă© en France pour le concert inaugural du 5 fĂ©vrier dernier),  Gianvincenzo Cresta dĂ©fend ce soir une mĂȘme posture engagĂ©e, aux cĂŽtĂ©s des femmes migrantes, oĂč dans Henneni, le compositeur rĂ©tablit la dignitĂ© humaine aux femmes rĂ©fugiĂ©es, jeunes filles et mĂšres dont le souffle dit la vie, le dĂ©sir, l’espoir. Dans la mĂȘme veine fraternelle, sebastian-rivasSebastian Rivas (Esodo infinito) semble recueillir lui aussi comme en rĂ©sonance, l’actualitĂ© humaine la plus bouleversante : ambassadeur d’une humanitĂ© expatriĂ©e, en exode, Rivas mĂȘle chants siciliens et maghrĂ©bins prĂ©enregistrĂ©s aux textes de Pasolini et Didi-Huberman. Enfin, Ă©loignĂ© des diktats anciens si soucieux de concepts comme d’intellect, Ruah (crĂ©ation française) d’Ivan Fedele affirme le souffle comme Ă©lĂ©ment fondateur de l’acte de crĂ©ation. Ce soir, l’Ă©criture contemporaine s’incarne et s’humanise. Programme passionnant Ă  l’Auditorium de Radio France.

 

 

 

Festival PrĂ©sences 2016 Ă  ParisProchains concerts du festival PrĂ©sences 2016 (“Oggi l’Italia” / Aujourd’hui l’Italie, jusqu’au 14 fĂ©vrier 2016) : samedi 13 fĂ©vrier 2016,  (Studio 104) : Ă  17h, le Quatuor Prometeo (Fedele, Corrado) ; Ă  20h, l’Orchestre Philharmonique de Radio France (Tito Ceccherini, direction), interprĂšte de Sciarrino, Stroppa, Jacques Lenot (crĂ©ation mondiale de “Ce sont les cygnes, lĂ -bas?” , et Fedele.

Le pass Présences 2016 (15 euros) donne accÚs à tous les concerts. Réservations au 01 56 40 15 16.

 

 

INFOS. Toutes les informations, les programmes détaillés, les modalités de réservation sur le site du Festival Présences 2016 / Maison de la Radio

 

 

VOIR notre reportage vidĂ©o / prĂ©sentation gĂ©nĂ©rale festival PrĂ©sences 2016 de Radio France, Oggi l’Italia, du 5 au 14 fĂ©vrier 2016

 

 

 

Festival Présences 2016, 5-14 février 2016. Reportage vidéo

oggi l italia presences 2016 festival musique contemporaine VIGNETTEReportage vidĂ©o PrĂ©sences 2016 : Oggi l’Italia ! Du 5 au 14 fĂ©vrier 2016, la Maison de la Radio Ă  Paris propose son nouveau festival PrĂ©sences (26Ăšme Ă©dition en 2016), entiĂšrement dĂ©diĂ© Ă  l’écriture contemporaine et Ă  la crĂ©ation. Cette annĂ©e pleins feux sur les compositeurs italiens : Francesconi, Fedele, Romitelli, Morciano
 mais aussi les français Dutilleux, PĂ©cou, Canat de Chizy, Lenot et Grisey. Jean-Pierre Derrien, conseiller artistique, prĂ©sente l’édition 2016, avec les compositeurs Luca Francesconi et Lara Morciano, ainsi que Sofie Jeannin (chef de chƓur)
 prĂ©sentation gĂ©nĂ©rale ; concerts Francesconi et Mociano Ă  l’affiche ; Ă  9mn45 : existe-t-il une « école italienne » ; Ă  13mn54 : singularitĂ© du festival PrĂ©sences de Radio France
 reportage vidĂ©o exclusif © studio CLASSIQUENEWS.COM / rĂ©alisation : Philippe-Alexandre Pham (fĂ©vrier 2016)

 

3 Concerts du Festival Présences 2016

oggi l italia presences 2016 festival musique contemporaine VIGNETTEPARIS. 3 concerts du Festivals PrĂ©sences, Maison de la Radio, les 9, 10 et 11 fĂ©vrier 2016. Suite de l’immersion exceptionnellement riche au sein de l’Ă©criture contemporaine italienne, proposĂ©e par Radio France. Selon son fil conducteur 2016, “Oggi l’Italia”, aujourd’hui l’Italie, PrĂ©sences, le festival de la crĂ©ation musicale de Radio France, propose trois concerts Ă©vĂ©nements les 9 (ce soir, 20h, Studio 104), 10 et 11 fĂ©vrier prochains.

Festival PrĂ©sences 2016 Ă  ParisCe soir, mardi 9 fĂ©vrier 2016, (Studio 104, 20h), l’ensemble MultilatĂ©rale et Les Solistes XXI interprĂštent Filidei (Finito ogni gesto), Momi (Almost Requiem), surtout en crĂ©ation mondiale, Visio d’Edith Canat de Chizy, et Fogli d’Iride de Stefano Bulfon (commande de Radio France). Informations et rĂ©servations : sur le site du festival PrĂ©sences 2016 / Maison de la Radio

Festival PrĂ©sences 2016 Ă  ParisMercredi 10 fĂ©vrier 2016 (Studio 104, 20h30). L’ensemble 2E2M joue 3 crĂ©ations mondiales : Canzona de Francesco Filidei, Troglodyte Angels Clank By de Clara Iannotta et DĂ©shabillage impossible de Francesca Verunelli, aux cĂŽtĂ©s de Trazos d’Aureliano Cattaneo. Pierre Roulier, directeur musical met en lumiĂšre les jeunes compositeurs les plus brillants et originaux de la nouvelle gĂ©nĂ©ration des crĂ©ateurs contemporains en Italie. Ianotta dĂ©friche, explore de nouvelles formes ; Verunelli s’affranchit de l’Ă©lectroacoustique pour traiter une maniĂšre d’Ă©pure instrumentale ; Filidei rĂ©invente le jeu instrumental en lui associant des sonoritĂ©s inĂ©dites et troublantes…

Festival PrĂ©sences 2016 Ă  ParisJeudi 11 fĂ©vrier 2016 (Auditorium, 20h). L’Orchestre national d’Île de France (Enrique Mazzola, direction) crĂ©ent une nouvelle oeuvre en premiĂšre mondiale : SĂ©rĂ©nade sur la modulation des vents de Alberto Colla (commande de Radio France) ; mais aussi entre autres, Metabolai de Marco Stropa, Times like that d’Ivan Fedele, Un leggero ritorno del cielo de Stefano Gervasoni… Qui a dit que la musique contemporaine n”Ă©tait que pure extrapolation conceptuelle ? Rien de tel, aprĂšs “Bread, Water and Salt” de Francesconi, d’aprĂšs les discours de Mandela, – concert inaugural de PrĂ©sences 2016, ce 5 fĂ©vrier dernier-, voici donc Times Like That oĂč Fedele s’inspire des discours d’Obama, Lech Walesa et Aung San Kyi… La libertĂ© qui y est chantĂ©e, exprimĂ©e, cĂ©lĂ©brĂ©e est d’autant plus prĂ©cieuse et nĂ©cessaire qu’elle permet l’acte de crĂ©ation. Enfin la piĂšce de Bruno Maderna (Serenata per un satellite – Musik of Gaiety) rend hommage aux virginalistes anglais du XVIĂš/XVIIĂšme…

boutonreservationParis, 3 concerts du Festivals Présences 2016. Les 9, 10 et 11 février 2016 (Studio 104, Auditorium de la Maison de la Radio). Informations, réservation sur le site du Festivals Présences 2016 / Maison de la Radio, Paris

oggi l italia presences 2016 festival musique contemporaine VIGNETTEVOIR aussi notre reportage exclusif Festival PrĂ©sence 2016, “Oggi l’Italia !”, avec Jean-Pierre Derrien, Luca Francesconi, Lara Morciano, Sofi Jeannin
 Festival PrĂ©sence 2016, Oggi l’italia, du 15 au 14 fĂ©vrier 2016. Informations et rĂ©servation sur le site de la Maison de la Radio / Festival PrĂ©sence 2016. 

Présences 2016, concert n°5 : créations de Cattaneo et Movio. Francesconi, Grisey et Romitelli.

MDI ensemble (c)Mario TedeschiPARIS, Festival PrĂ©sences 2016. Ce soir, Studio 105, 20h : crĂ©ations Cattaneo, Movio. Grisey et Romitelli. 5Ăšme volet de l’exploration par le public parisien des Ă©critures contemporaines italiennes… Ce soir pour le concert n°5 du Festival PrĂ©sences 2016 de Radio France, le Studio 105 de la Maison de la Radio Ă  Paris accueille plusieurs crĂ©ations attendues signĂ©es Cattaneo et Movio, mais aussi plusieurs autres oeuvres de Luca Francesconi (compositeur mis Ă  l’honneur en 2016 : ainsi ses 2 partitions sont jouĂ©es, “Charlie Chan” pour alto et “Animus II”) et aussi Romitelli (“Domeniche alla periferia dell’imperio”, hommage Ă  GĂ©rad Grisey )et Grisey (“Vortex Temporum I,II,III”). On connaĂźt Ă  prĂ©sent le souci de Luca Francesconi pour revenir Ă  une Ă©criture “corporelle”, c’est Ă  dire plus incarnĂ©e, humaine comme organique, faisant le bilan critique – comme un archĂ©ologue- des annĂ©es de “diktact” dogmatique oĂč le concept et un trop plein de cĂ©rĂ©bralisme Ă©taient de mise. A l’intellect, il prĂ©fĂšre no sans raison, la musique du corps. Ses Ɠuvres signeraient-elle (enfin) le grand retour d’une musique contemporaine plus accessible pour le grand public ?
La premiĂšre soirĂ©e inaugurale qui prĂ©sentait la crĂ©ation française de “Bread, Water and Salt” d’aprĂšs les premiers discours de Mandela (avec la soprano sud africaine Pumeza qui l’avait crĂ©Ă©e prĂ©cĂ©demment en octobre 2015 Ă  Rome) fut un grand moment de musique contemporaine, oĂč la conscience d’un destin hors normes et exemplaire, exprimĂ© par la voix de la soliste et du chƓur, restituait la prĂ©sence physique du combat menĂ©, entre souffrance, tĂ©nacitĂ© et espĂ©rance. Un hymne “pour la fraternitĂ©” selon l’auteur.

Festival PrĂ©sences 2016 Ă  ParisCe soir, lundi 8 fĂ©vrier au Studio 105 (20h), autre temps fort, place aux deux crĂ©ations des Italiens Aureliano Cattaneo (nĂ© en 1974) et de Simone Movio qui a suivi le cursus de l’Ircam (composition et informatique musicale en 2010-2011). PrĂ©sences 2016 programme aussi Fausto Romitelli, disparu trop tĂŽt (2004) et qui a travaillĂ© Ă  partir de l’Ă©criture spectrale transmise par Grisey (Ă©galement reprĂ©sentĂ© ce soir avec Vortex Temporum I,II,III). La partition de Romitelli est d’ailleurs un hommage Ă  Grisey. Il s’agit donc aussi d’une histoire de filiation, d’hommage, de fraternitĂ©s artistiques… Fabuleux programme, ouvert, gĂ©nĂ©reux, inĂ©dit que cette soirĂ©e dont l’Ă©criture des 5 compositeurs affichĂ©s est dĂ©fendue par l’ensemble invitĂ©, MDI, soit 6 instrumentistes qui cultivent la prĂ©cision, l’intensitĂ©, l’Ă©coute collective Ă  un trĂšs haut degrĂ© d’accomplissement.

Les rĂ©fĂ©rences Ă  l’essence de la musique de chambre sont multiples dans ce programme des six musiciens de l’ensemble MDI. A-t-on besoin d’un titre emblĂ©matique pour s’en convaincre ? Aureliano Cattaneao choisit Insieme (ensemble).

Aureliano Cattaneo : ‹Insieme (CF – CRF/Milano Musica)
Luca Francesconi :‹Charlie Chan pour alto
Simone Movio‹: Logos II (CM-CRF/Milano Musica)
Luca Francesconi: ‹Animus II
Fausto Romitelli: ‹Domeniche alla periferia dell’Impero (Hommage Ă  GĂ©rard Grisey)
GĂ©rard Grisey: ‹Vortex Temporum I, II, III

Ensemble MDI
Sonia Formenti, flûte
Paolo Casiraghi, clarinette
Lorenzo Gentili-Tedeschi, violon
Paolo Fumagalli, alto
Giorgio Casati, violoncelle
Luca Leracitano, piano
Benjamin Miller, réalisation informatique musicale GRM

 

 

 

 

boutonreservationRAPPEL : LE PASS PRESENCES 2016. L’achat du Pass PrĂ©sences au tarif unique de 15 € vous donne accĂšs Ă  tous les concerts du festival, dans la limite d’une place par concert et par pass et dans la limite des places disponibles.
Infos et réservation sur le site du Festival Présences 2016, Maison de la Radio à Paris

 

Toutes les modalitĂ©s de rĂ©servations sur le site de la Maison de la Radio / Festival PrĂ©sences 2016, “Oggi l’Italia”, du 5 au 14 fĂ©vrier 2016

 

 

VOIR aussi notre reportage vidĂ©o exclusif PrĂ©sences 2016, Oggi l’Italia, du 5 au 14 fĂ©vrier 2016 (PrĂ©sentation du festival PrĂ©sence 2016 par Jean-Pierre Derrien, conseiller artistique, entretiens exclusifs avec les compositeurs Luca Francesconi et Lara Morciano Ă  propos d’une Ă©cole italienne de musique contemporaine…© studio CLASSIQUENEWS.COM

 

 

 

Reportage vidĂ©o PrĂ©sences 2016 : Oggi l’Italia ! Du 5 au 14 fĂ©vrier 2016

oggi l italia presences 2016 festival musique contemporaine VIGNETTEReportage vidĂ©o PrĂ©sences 2016 : Oggi l’Italia ! Du 5 au 14 fĂ©vrier 2016, la Maison de la Radio Ă  Paris propose son nouveau festival PrĂ©sences (26Ăšme Ă©dition en 2016), entiĂšrement dĂ©diĂ© Ă  l’écriture contemporaine et Ă  la crĂ©ation. Cette annĂ©e pleins feux sur les compositeurs italiens : Francesconi, Fedele, Romitelli, Morciano
 mais aussi les français Dutilleux, PĂ©cou, Canat de Chizy, Lenot et Grisey. Jean-Pierre Derrien, conseiller artistique, prĂ©sente l’édition 2016, avec les compositeurs Luca Francesconi et Lara Morciano, ainsi que Sofie Jeannin (chef de chƓur)
 prĂ©sentation gĂ©nĂ©rale ; concerts Francesconi et Mociano Ă  l’affiche ; Ă  9mn45 : existe-t-il une « école italienne » ; Ă  13mn54 : singularitĂ© du festival PrĂ©sences de Radio France
 reportage vidĂ©o exclusif © studio CLASSIQUENEWS.COM / rĂ©alisation : Philippe-Alexandre Pham (fĂ©vrier 2016)

 

Paris, ce soir : concert inaugural Présences 2016

Festival PrĂ©sences 2016 Ă  ParisParis, ce soir, Concert inaugural Festival PrĂ©sences 2016, Maison de la Radio, 20h. Concert Ă©vĂ©nement en ouverture du festival PrĂ©sence 2016, le festival de la crĂ©ation contemporaine de Radio France : ce vendredi 2015, Ă  l’Auditorium de la Maison de la Radio Ă  20h promet d’ĂȘtre un grand moment de musique vocal et symphonique. Sollicitant toutes les ressources maison : – MaĂźtrise, Choeur de Radio France (Sofi Jeannin, direction), Orchestre Philharmonique de Radio France, sous la direction de l’excellent Mikko Franck, le programme d’ouverture de la 26Ăšme Ă©dition du Festival, affiche la crĂ©ation française de Luca Francesconi; inspirĂ©e des discours de Nelson Mandela : “Bread, Water and Salt”, piĂšce majeure de l’Ă©vĂ©nement, d’autant mieux dĂ©fendue qu’elle engage Ă  Paris, la soprano sud-africaine Pumeza Matchikiza, qui maĂźtrise totalement la langue Xhosa, sa langue maternelle qui fut aussi le premier langage de Mandela. L’Ɠuvre mi parlĂ© mi chantĂ©, en Xhosa et en anglais, exprime toute l’odyssĂ©e du prisonnier devenu prĂ©sident, un hymne de fraternitĂ© oĂč les souffrances et les blessures s’inscrivent dans le corps mĂȘme de la chanteuse soliste et du chƓur, voix collective, douloureuse mais aussi portĂ©e par un indĂ©fectible espoir. Le programme comprend aussi : The Poppy in the cloud de Fausto Romatelli (avec la MaĂźtrise de Radio France, d’aprĂšs les poĂšmes d’Emily Dickinson), Timbres, Espace, Mouvement ou la Nuit Ă©toilĂ©e de Dutilleux, sans omettre Soleil rouge de Thierry PĂ©cou. En direct sur France Musique, Ă  partir de 20h.

oggi l italia presences 2016 festival musique contemporaine VIGNETTEVOIR aussi notre reportage exclusif Festival PrĂ©sence 2016, “Oggi l’Italia !”, avec Jean-Pierre Derrien, Luca Francesconi, Lara Morciano, Sofi Jeannin… Festival PrĂ©sence 2016, Oggi l’italia, du 15 au 14 fĂ©vrier 2016. Informations et rĂ©servation sur le site de la Maison de la Radio / Festival PrĂ©sence 2016. 

Paris, Festival PrĂ©sences 2016 : Oggi l’Italia !

maison de la radio logoFestival PrĂ©sences 2016. Du 5 au14 fĂ©vrier 2016. Oggi l’Italia : Aujourd’hui l’Italie. Suite du grand tour europĂ©en des maniĂšres musicales dans le monde. AprĂšs la MĂ©diterranĂ©e (2013), Paris – Berlin (2014), les deux AmĂ©riques (2015), le festival PrĂ©sences de Radio France interroge en fĂ©vrier 2016 la crĂ©ation musicale italienne. Voilà longtemps dĂ©jĂ  que l’idĂ©e mĂȘme de musique officielle, cristallisĂ©e autour d’un sentiment national, s’est diluĂ©e avec la mondialisation des Ă©changes, des croisements culturels, des dĂ©placements. Le festival PrĂ©sences nous parle surtout d’individualitĂ©s fortes et d’expĂ©riences… de parcours personnels. Dans les faits, dĂšs le XVIĂš, tout cela avait cours comme le cas d’Adriaen Willaert nous le rappelle : nĂ© Ă  Brugges, le compositeur fait carriĂšre Ă  Ferrare et Milan avant de de venir maĂźtre de chapelle Ă  San Marco de Venise oĂč il meurt… Pourtant malgrĂ© la diversitĂ© des itinĂ©raires, la mĂ©moire se souvient du passĂ© qui a fait de l’Italie au dĂ©but du XVIIĂš, le creuset oĂč est nĂ© l’opĂ©ra. Tous les compositeurs italiens savent articuler leur langue depuis Monteverdi, ils y apportent une couleur Ă©minemment dramatique et sensuelle. Filidei (nĂ© en 1973) vient de crĂ©er son opĂ©ra Giordano Bruno Ă  Porto et Strasbourg (festival Musica 2015)… quand Ă  l’inverse, quittant la plasticitĂ© de l’italien, Luca Francesconi prĂ©pare son prochain opĂ©ra inspirĂ© de Balzac,… en français. Quoiqu’il en soit l’opĂ©ra inventĂ© en Italie pĂšse de tout son poids dans l’imaginaire musical des compositeurs et Berio (auquel fut consacrĂ© le festival PrĂ©sences 1997) disait lui-mĂȘme :…” qu’il faut vivre dans l’esprit de la fin de la Renaissance et des dĂ©buts du Baroque, dans l’esprit de Monteverdi qui inventait la musique des trois siĂšcles Ă  venir”.

 Festival Présences 2016 à Paris

 

 

Présences 2016 : dans le sillon de Berio, Maderna, Nono, le meilleur de la créativité musicale italienne est à Paris

Francesconi, Fedele, Stroppa… les Italiens Ă  Paris

 

 

radio france maison_de_la_radioDe fait en l’absence d’une figure tutĂ©laire clairement fĂ©dĂ©ratrice, comme Verdi pour le XIXĂš, dominent la seconde moitiĂ© du XXĂš : Maderna, Nono, Berio. Filidei outrepasse les Ă©poques et le temps des filiations et prĂ©fĂšre se rĂ©clamer directement de Puccini (que l’on tenait pourtant il y a encore quelques annĂ©es pour le musicien bourgeois et larmoyant par excellence). Tout en saluant la mĂ©moire Ă©ternelle des anciens dont Gesualdo, crĂ©ateur atypique et mythe inclassable, PrĂ©sences 2016 (Oggi l’Italia) n’oublie pas, outre les crĂ©ateurs dĂ©jĂ  citĂ©s, deux figures particuliĂšrement actives et reconnues aujourd’hui : Ivan Fedele (ainsi que ses Ă©lĂšves : Marco Momi, Lara Morciano, Stefano Bulfon, Pasquale Corrado et Sebastian Rivas…) et Luca Francesconi (tous deux directeurs successifs de la Biennale de Venise), sans omettre Franco Donatoni, le raffinement de Salvatorre Sciarrino ou Fausto Romitelli, disparu trop tĂŽt.

Festival de personnalités, Présences aime saluer et dévoiler les singularités à part, comme celle du solitaire Marco Stroppa, de Clara Iannotta (émule de Helmut Lachenmann), Francesca Verunelli (et son écriture du temps spécifique).

Depuis PrĂ©sences 1997 (et la monographie Berio), l’Italie continue de marquer l’imaginaire musical français : avec le recul, PrĂ©sences 2016 montre par exemple la force et la cohĂ©rence de certaines maniĂšres comme celles de Francesconi, Fedele, Stroppa, trois crĂ©ateurs qui garderont une place importante dans la crĂ©ation contemporaine.

Exposition Henri Dutilleux pendant le festival 2016. RĂ©sonances fĂ©condes, PrĂ©sences 2016 met en regard Italiens et Français, et parmi ces derniers, celles et ceux qui ont sĂ©journĂ© en Italie (Jacques Lenot, Henri Dutilleux, Prix de Rome 1938 dont 2016 marque le Centenaire – une exposition lui sera dĂ©diĂ©e le temps du festival) ou ceux qui ont composĂ©s sur des textes italiens (Chizy, Grisey d’aprĂšs les poĂšmes du peintre de la Renaissance Piero della Francesca).

maison de la radio logoParis, Maison de la Radio / Radio France. Festival PrĂ©sences 2016, du 5 au 14 fĂ©vrier 2016 : Oggi l’Italia… Aujourd’hui l’Italie. 26Ăšme Ă©dition. VOIR toutes les infos, programmes, dates et interprĂštes sur le site du Festival PrĂ©sences 2016


LIRE aussi nos biographies express dĂ©diĂ©es Ă  Luca Francesconi, Ivan Fedele… deux compositeurs formĂ©s Ă  Milan, particuliĂšrement mis Ă  l’honneur Ă  PrĂ©sence 2016

Paris, Maison de Radio France. Festival Présences

Paris. Festival PrĂ©sences 2015 : Les deux AmĂ©riques : 6 > 21 fĂ©vrier 2015. La Maison de Radio France accueille en fĂ©vrier son festival dĂ©diĂ© Ă  la musique contemporaine et aux crĂ©ations. Le 25Ăšme festival PrĂ©sences rĂ©alise un superbe et prometteur Ă©cart transatlantique. Accoster sur les terres amĂ©ricaines signifie ici dĂ©couvrir toutes les musiques continentales : de l’Alaska jusqu’à la Terre de feu, du Rio de la Plata jusqu’au Labrador, d grand nord au Sud le plus mĂ©ridional. La crĂ©ation musicale revĂȘt bien des formes et des Ă©critures car le spectre est large : il investit la Maison de Radio France en particulier les salles rĂ©novĂ©es et flambant neuves de l’Auditorium et du Studio 104 rĂ©ouvert.

 

 

 

 

Ecart transatlantique

 

 

presences-festival-2015-les-deux-ameriques-fevrier-6---21-fevrier-2015-fond-coloreLes quatre formations maison (l’Orchestre National de France, l’Orchestre  Philharmonique de Radio France, le ChƓur et la MaĂźtrise de Radio France) sont Ă  pied d’oeuvre pour transmettre le grand frisson, celui du grand large, dĂ©diĂ© depuis les dĂ©but du festival, Ă  la musique contemporaine et Ă  la crĂ©ation. C’est en prolongement de la thĂ©matique du festival 1991 quand il s’intĂ©ressait dĂ©jĂ  Ă  l’AmĂ©rique musicale mais cette fois Ă  l’AmĂ©rique du nord. Les champs d’exploration 2015 dĂ©passent la notion d’Ă©cole nationale et mĂȘme Ă©largissent leur investigation au delĂ  des seuls Etats-Unis. PrĂ©sences traque depuis ses dĂ©buts les personnalitĂ©s et les tempĂ©raments charismatiques dont l’Ă©criture transcende tout nationalisme : ainsi aux cĂŽtĂ©s des compositeurs connus John Adams (Doctor Atomic Symphony et Son of Chamber Symphony ), ou de Steve Reich, s’affirment les argentins que Paris stimule depuis longtemps (de Ricardo Nillni Ă  Martin Matalon), mais aussi Victor Ibarra (d’origine mexicaine), le brĂ©silien Januibe Tejera ou Luis Fernando Rizo-Salom (nĂ© Ă  Bogota) … dont les maniĂšres s’enrichissent des traditions mondialisĂ©es, elles mĂȘmes hĂ©ritiĂšres de cultures anciennes. MĂ©tissages, passerelles, rencontres et synthĂšses… ainsi jaillissent les musiques personnelles et donc originales d’Osvaldo Golijov (polyphonies Yoruba du Nazareno jouĂ©es par les sƓurs LabĂšque), de Luis Nahon (paysages changeants de Quebrada/Horizonte), d’Esteban Benzecry (superbe triptyque prĂ©colombien : Rituales amerindios)…
Ici l’accumulation des savoirs recomposent de nouvelles mosaĂŻques dont les confrontations stimulent les compositeurs : “JosĂ© Evangelista est un musicien canadien d’origine espagnole, Juan Pablo Carreno  s’est formĂ© en Colombie, aux États-Unis et en France. Tous Ă©prouvent cependant le besoin d’exprimer  quelque chose (une nostalgie, un sentiment de la danse, une impatience de l’avenir) et ne se contentent  pas d’illustrer des formes pures et parfaites. Beaucoup d’entre eux Ă©galement aiment l’orchestre, et on  se rĂ©jouira que la moitiĂ© des concerts de cette Ă©dition de PrĂ©sences fasse appel Ă  ce type de formation, ce qui permettra Ă  l’Orchestre National de France et Ă  l’Orchestre Philharmonique de Radio France  de donner toute la mesure de leur talent, avec peut-ĂȘtre, cĂŽtĂ© Philharmonique, une attirance pour l’AmĂ©rique du Sud et, cĂŽtĂ© National, un tropisme borĂ©al. Joshua Dos Santos, James Gaffigan, Domingo Hindoyan, pour n’en citer que quelques uns, illustreront la vitalitĂ© de la direction d’orchestre amĂ©ricaine, ce qui n’empĂȘche pas notre festival, Ă©videmment, d’inviter de nombreux ensembles et solistes qui font de la crĂ©ation leur pain quotidien et leur oxygĂšne indispensable. Et au ChƓur et Ă  la MaĂźtrise de Radio France de participer Ă  la Transmigration of the Soul selon Adams “, prĂ©cise Jean-Pierre Rousseau, directeur de la musique de Radio France.

 

 

esteban-benzecry-festival-presences-2015A l’honneur au sein de la programmation de PrĂ©sences 2015, l’imaginaire si visuel du compositeur argentin Esteban Benzecry, diplĂŽmĂ© des Beaux-Arts de Buenos Aires. En France,  Ă  Paris, l’autodicate se forme sĂ©rieusement Ă  la composition et l’orchestration dĂšs 1997. Il peut y rĂ©aliser et approfondir entre autres son admiration pour les grands coloristes Debussy, Ravel, Messiaen, Ă©galement Dutilleux et les tenants de la musique spectrale. Riche de multiples sources et d’admirations composites, Benzecry s’est façonnĂ© son propre imaginaire musical, suivant les pas de Ginastera,  Stravinsky, Villa-Lobos, et les mexicains Carlos Chavez et Silvestre Revueltas. Le compositeur se dĂ©finit tel un “scĂ©nographe sonore” n’hĂ©sitant pas Ă  composer des Ɠuvres ambitieuses exigeant des effectifs impressionnants : grand orchestre, choeur. Benzecry est aussi peintre : ses rĂ©fĂ©rences sont toujours trĂšs visuelles et donc picturales. Il emprunte naturellement aux riches folklores toujours trĂšs vivaces dans la musique argentine.

 

 

trapani-christopher-compositeur-festival-presences-2015-creation-musicalePrĂ©sences 2015 met aussi l’accent sur le compositeur Christopher Trapani, nĂ© dans la capital du jazz, la Nouvelle OrlĂ©ans : Ă  ses dĂ©buts trompettiste, Trapani rejoint Paris rapidement oĂč il s’intĂ©resse Ă  la musique de GĂ©rard Grisey. Il met en parallĂšle et Ă©tablit un dialogue fructueux entre musique amĂ©ricaine populaire (blues) et musique spectrale, intĂšgre dans son Ă©criture l’Ă©lectronique liĂ© Ă  sa formation Ă  l’Ircam. Aujourd’hui, le compositeur voyage entre Paris, Manhattan et Istanbul…  Spinning in infinity  fait fusionner concrĂštement la musique Ă©lectronique (bande enregistrĂ©e comprenant une partie de banjo et de canun turc) Ă  l’orchestre (les enceintes sont mĂȘme placĂ©es parmi les instrumentistes de l’orchestre). En exprimant l’idĂ©e de tournoiement (to spin), la piĂšce s’inspire d’une song de Paul Simon oĂč l’Ă©noncĂ© de catastrophes se fait sur un tapis carnavalesque – plutĂŽt dĂ©calĂ© -, qui associe des rythmes mĂ©tissĂ©s sud-africains, bluegrass, cajun, folk amĂ©ricain… formellement, Spinning in infinity suit structurellement la trapani christopher festival presences 2015 radio Francefigure d’une spirale et d’un tourbillon qui Ă©grĂšne ensuite de façon dĂ©veloppĂ©e la multitude d’Ă©vĂ©nements Ă©noncĂ©s trĂšs rapidement au dĂ©but. Foisonnant, Trapani enchasse les fils mĂ©lodiques en les enchevĂȘtrant comme David Foster Wallace dans Infinite Jest qui accumule plusieurs narrations au point de dĂ©router le lecteur. Trapani avoue travailler sur le raffinement de la lĂ©gĂšretĂ© : ” je veux une musique lĂ©gĂšre, fluide, attirante,  mais avec une construction et de nombreux dĂ©tails sous  la surface. Ligeti, Ravel, Debussy, Berlioz, Monteverdi  allient le raffinement du dĂ©tail et la lĂ©gĂšretĂ©. Parmi nos  contemporains, Leroux, Matalon, Hersant ont le mĂȘme  souci de la lĂ©gĂšretĂ©” confie-t-il.

 

Paris, Festival Présences 2015 : les deux Amériques. 14 rendez vous, du 6 au 21 février 2015, Paris, Maison de Radio France.

 

 

 

Festival Présences 2015 Les deux Amériques

6 concerts incontournables

 
 

Vendredi 6 février, 20hpresences-festival-2015-les-deux-ameriques-fevrier-6---21-fevrier-2015-fond-colore
Auditorium- Concert inaugural (n°1)

Conlon NANCARROW – PiĂšce n° 2 pour petit orchestre
Richard DUBUGNON – Concerto sacra pour hautbois et orchestre, op. 67*
commande de Radio France, création mondiale

Eesteban BENZECRY – Concerto pour violoncelle**
commande de Radio France, création mondiale

Darwin AQUINO – Espacio ritual
Evencio CASTELLANOS – Santa Cruz de Pacairigua

Olivier Doise, hautbois*
Gautier Capuçon, violoncelle**
Orchestre Philharmonique de Radio France
Manuel Lopez-Gomez, direction

Diffusé en direct sur France Musique

Concert d’ouverture du festival dans le nouvel Auditorium de Radio France : l’Orchestre Philharmonique propose deux concertos donnĂ©s en vis-Ă -vis et en crĂ©ation mondiale (il s’agit dans les deux cas d’une commande de Radio France) : l’un de Richard Dubugnon qui engage un dialogue entre l’Europe et l’AmĂ©rique latine avec le Concerto sacra pour hautbois inspirĂ© notamment du chant grĂ©gorien, Olivier Doise jouant la partie soliste ; l’autre d’Esteban Benzecry, Argentin installĂ© Ă  Paris dont Gauthier Capuçon crĂ©era le Concerto pour violoncelle. Avec en dĂ©but de programme, une piĂšce de Conlon Nancarrow, afin de rendre hommage Ă  un crĂ©ateur solitaire qui fut dans son genre un pionnier, et pour terminer  l’AmĂ©rique latine, reprĂ©sentĂ©e par Evencio Castellanos, mort en 1984, l’une des grandes figures de la musique du Venezuela.

 
 

Jeudi 12 février, 20hpresences-festival-2015-les-deux-ameriques-fevrier-6---21-fevrier-2015-fond-colore
Auditorium (concert n°5)

Christopher ROUSE – Prospero’s room
création française
Andrew NORMAN – Suspend, concerto pour piano et orchestre*
création française
Sean SHEPHERD – Wanderlust
création française
John ADAMS – Doctor Atomic Symphony

Inon Barnatan, piano*
Orchestre national de France
James Gaffigan, direction

Diffusé en direct sur France Musique

L’Orchestre National de France entre en scĂšne Ă  son tour avec un programme entiĂšrement nord-amĂ©ricain reprenant, en crĂ©ation française, trois piĂšces rĂ©centes commandĂ©es et crĂ©Ă©es par de grandes formations elles aussi nord-amĂ©ricaines : Prospero’s Room de Christopher Rouse (commande du New York Philharmonic), Suspend d’Andrew Norman (commande du Los Angeles Philharmonic), Wanderlust de Sean Shepherd (commande du Cleveland Orchestra). Avec, en apothĂ©ose, la Doctor Atomic Symphony de John Adams.

 
 

Samedi 14 février, 11h
Auditorium, concert n°7

Luis Nahon : Quebrada / Horizonte

Orchestre Philharmonique de Radio France
Domingo Hindoyan, direction
Luis Naon, présentation
Présentation par Luis Naon en personne, pour un public familial, de Quebrada/
Horizonte, hommage aux paysages de l’AmĂ©rique.

 
 

Jeudi 19 février, 20h
Auditorium (concert n°12)

Eesteban BENZECRY – Madre Tierra
commande de radio France, création mondiale
Peter Lieberson – Neruda Songs
Charles IVES – The Unanswered Question
John ADAMS – On the Transmigration of the Soul
Kelley O’Connor, mezzo-soprano
ChƓur de Radio France
Marc Korovitch, chef de chƓur
MaĂźtrise de Radio France
Sofi Jeannin, chef de chƓur
Orchestre national de France
Giancarlo Guerrero, direction

Le ChƓur et la MaĂźtrise de Radio France, l’Orchestre National de France au grand complet : un programme spectaculaire qu’ouvre la crĂ©ation mondiale de Madre Tierra d’Esteban Benzecry, Ă©cho des mythologies prĂ©-colombiennes. On passe ensuite du Sud au Nord avec les Neruda Songs de Lieberson puis la fameuse Unanswered Question de Charles Ives, avant de partir dans cet Ă©trange voyage qu’est On the Transmigration of the Soul de John Adams.
Diffusion en direct sur France Musique

 
 

Vendredi 20 février, 20h
Studio 104 (concert n°13)

HebertT VAZQUEZ – Des jardins/Des PrĂšs, concerto pour alto*
création mondiale
Luis Fernando RIZO SALOM – El Juego
JosĂ© EVANGELISTA – Alap et Gat
John ADAMS – Son of Chamber Symphony

Christophe Desjardins, alto*
Ensemble Orchestral Contemporain
Daniel Kawka, direction

Le programme de l’Ensemble Orchestral Contemporain propose deux piĂšces ludiques, El juego et Alap et Gat, encadrĂ©es par un concerto et une symphonie. Le concerto est signĂ© Hebert Vazquez, qui eu la bonne idĂ©e de l’écrire pour l’altiste  Christophe Desjardins. La symphonie n’est autre que la cĂ©lĂšbre Son of Chamber Symphony de John Adams.

 
 

 
 

Samedi 21 février, 20h
Auditorium (concert de clÎture n°14)

Christopher TRAPANI – Spinning in Infinity*
commande de Radio France, création mondiale
Osvaldo GOLIJOV  – Nazareno, concerto pour deux pianos, percussions et ensemble (nouvelle version)
création française
Esteban BENZECRY – Rituales amerindios, triptyque prĂ©colombien pour orchestre
création française

Katia et Marielle LabĂšque, piano
Raphaël Seguinier, Gonzalo Grau, percussions
Orchestre Philharmonique de Radio France
Diego Matheuz, direction
Grégory Beller, réalisateur informatique musicale, Ircam*
Coproduction Radio France / Ircam

 
 

Afin de conclure en beautĂ©, trois grandes partitions pour orchestre pour fermer comme il se doit l’édition 2015 du festival PrĂ©sences avec l’Orchestre  Philharmonique de Radio France. La crĂ©ation de Spinning in Infinity de Christopher Trapani (commande de Radio France) pour commencer :  une Ɠuvre tournoyante Ă©crite par un musicien de La Nouvelle-OrlĂ©ans qui se partage entre New York et Paris. Puis l’étonnant Nazareno d’Osvaldo Golijov, qui fait entendre des percussions Yoruba rĂ©inventĂ©es pour les pianos des sƓurs LabĂšque.  Enfin, un grand triptyque orchestral d’Esteban Benzecry en forme d’hommage Ă  l’écho perdu des civilisations prĂ©colombiennes.

presences-festival-2015-les-deux-ameriques-fevrier-6---21-fevrier-2015-fond-coloreFestival PrĂ©sences 2015 Les deux AmĂ©riques.14 rendez vous, du 6 au 21 fĂ©vrier 2015, Paris, Maison de Radio France : Auditorium et Studio 104.  + d’infos, rĂ©servations, billetterie en ligne : consultez le site du festival PrĂ©sences 2015 de Radio France

 

 

Présences 2014. Concert 9 : Schöllhorn, Bauckholt, Dohmen, Cavanna

PrĂ©sences 2014, le festival de Radio France 100% musique contemporaineParis, Maison de Radio France, le 22 fĂ©vrier 2014, 17h. Festival PrĂ©sences : Paris-Berlin. Du 13 au 25 fĂ©vrier 2014. Festival de crĂ©ation musicale … Concert 9 : Schöllhorn, Bauckholt, Dohmen, Cavanna … 13 jours de programmation dĂ©diĂ©e exclusivement aux Ă©critures contemporaines produisent ici le plus important festival français de musique actuelle, consacrĂ© Ă  la crĂ©ation musicale, soit 13 concerts synthĂ©tisant sur le thĂšme choisi (Paris-Berlin donc en 2014 pour la 24Ăšme Ă©dition) les Ă©critures les plus significatives. Un nombre impressionnant de crĂ©ations (crĂ©ations françaises ou crĂ©ations mondiales soit pour cette annĂ©e respectivement 17 et 9 !) renforce encore la valeur d’un Ă©vĂ©nement qui frappe toujours par la diversitĂ© de son regard et le trĂšs haut niveau de la sĂ©lection artistique. En 2014, le festival PrĂ©sences invite interprĂštes français et allemands pour un formidable partage avec le public : National de France pour l’ouverture le 13 fĂ©vrier ; Philharmonique de Radio France les 14 et 25 fĂ©vrier; ensembles : Neue vocalsolisten, 2e2m, Modern, Alternance, Variances, Cairn, Kammerensemble Neue Musik Berlin… C’est aussi l’occasion pour les formations maison : MaĂźtrise et Choeur de Radio France, Orchestre Philharmonique et Orchestre national de France de s’investir totalement dans l’interprĂ©tation des oeuvres actuelles, souvent, bĂ©nĂ©fice exceptionnel, en compagnie du compositeur prĂ©sent Ă  leur cĂŽtĂ©. En lire +

PrĂ©sence 2014. Concert 9 : Schöllhorn, Bauckholt, Dohmen, Cavanna …
Paris, Maison de Radio France, le 22 février 2014, 17h

Johannes Schöllhorn : Ralentir travaux

Carola Bauckholt : Streicheln

Andreas Dohmen : Tmesis/Protokoll
crĂ©ation française – crĂ©ation mondiale

Bernard Cavanna : Karl Koop Konzert, comédie pompiÚre

Pascal Contet, accordéon. Ensemble 2e2m
Pierre Roullier, direction

logo_france musiqueDiffusion en différé sur France Musique

Présences 2014. Concert 7 : André, Bianchi, Matalon, Stahnke

PrĂ©sences 2014, le festival de Radio France 100% musique contemporaineParis, Maison de Radio France, le 16 fĂ©vrier 2014, 20h. PrĂ©sences 2014.  Paris. Festival PrĂ©sences : Paris-Berlin. Du 13 au 25 fĂ©vrier 2014. Festival de crĂ©ation musicale … Concert 7: AndrĂ©, Bianchi, Matalon, Stahnke. 13 jours de programmation dĂ©diĂ©e exclusivement aux Ă©critures contemporaines produisent ici le plus important festival français de musique actuelle, consacrĂ© Ă  la crĂ©ation musicale, soit 13 concerts synthĂ©tisant sur le thĂšme choisi (Paris-Berlin donc en 2014 pour la 24Ăšme Ă©dition) les Ă©critures les plus significatives. Un nombre impressionnant de crĂ©ations (crĂ©ations françaises ou crĂ©ations mondiales soit pour cette annĂ©e respectivement 17 et 9 !) renforce encore la valeur d’un Ă©vĂ©nement qui frappe toujours par la diversitĂ© de son regard et le trĂšs haut niveau de la sĂ©lection artistique. En 2014, le festival PrĂ©sences invite interprĂštes français et allemands pour un formidable partage avec le public : National de France pour l’ouverture le 13 fĂ©vrier ; Philharmonique de Radio France les 14 et 25 fĂ©vrier; ensembles : Neue vocalsolisten, 2e2m, Modern, Alternance, Variances, Cairn, Kammerensemble Neue Musik Berlin… C’est aussi l’occasion pour les formations maison : MaĂźtrise et Choeur de Radio France, Orchestre Philharmonique et Orchestre national de France de s’investir totalement dans l’interprĂ©tation des oeuvres actuelles, souvent, bĂ©nĂ©fice exceptionnel, en compagnie du compositeur prĂ©sent Ă  leur cĂŽtĂ©. En lire +

Présence 2014. Concert 7: André, Bianchi, Matalon, Stahnke
Paris, Maison de Radio France, le 16 février 2014, 20h

Mark André : Üg
création française

Oscar Bianchi : Permeability
création française

Martin Matalon : De polvo y piedra
création française

Manfred Stahnke : Such(t) Maschline
création française

Ensemble Modern
Franck Ollu, direction

logo_france musiqueDiffusion en différé sur France Musique

Radio France, festival PrĂ©sences 2014 : PARIS – BERLIN.13>25 fĂ©vrier 2014

PrĂ©sences 2014, le festival de Radio France 100% musique contemporaineParis. Festival PrĂ©sences : Paris-Berlin. Du 13 au 25 fĂ©vrier 2014. Festival de crĂ©ation musicale 
 13 jours de programmation dĂ©diĂ©e exclusivement aux Ă©critures contemporaines produisent ici le plus important festival français de musique actuelle, consacrĂ© Ă  la crĂ©ation musicale, soit 13 concerts synthĂ©tisant sur le thĂšme choisi (Paris-Berlin donc en 2014 pour la 24Ăšme Ă©dition) les Ă©critures les plus significatives. Un nombre impressionnant de crĂ©ations (crĂ©ations françaises ou crĂ©ations mondiales soit pour cette annĂ©e respectivement 17 et 9) renforce encore la valeur d’un Ă©vĂ©nement qui frappe toujours par la diversitĂ© de son regard et le trĂšs haut niveau de la sĂ©lection artistique. En 2014, le festival PrĂ©sences invite interprĂštes français et allemands pour un formidable partage avec le public : National de France pour l’ouverture le 13 fĂ©vrier ; Philharmonique de Radio France les 14 et 25 fĂ©vrier; ensembles : Neue vocalsolisten, 2e2m, Modern, Alternance, Variances, Cairn, Kammerensemble Neue Musik Berlin
 En lire +

billetterie, réservations

L’ensembre des 13 concerts a lieu à Paris.
Les deux premiers concerts des 13 et 14 février 2014 ont lieu respectivement au Chùtelet,et à la Salle Pleyel.

logo_francemusiqueLe dernier, le 25 fĂ©vrier, Ă  la CitĂ© de la musique. Tous les autres, du 15 au 23 fĂ©vrier Ă  la Maison de Radio France (Studio 106). Tous les concerts sont enregistrĂ©s par France Musique. Les concert du soir des 13, 14, 17 et 25 fĂ©vrier sont diffusĂ©s en direct sur France Musique. Tous les concerts sont gratuits pour les moins de 28 ans. Les concerts des 15 fĂ©vrier (15h) et du 17 fĂ©vrier (20h) sont gratuits. Tarifs selon les concerts Ă  5 ou 15 €.

Toutes les infos Festival de crĂ©ation musicale PrĂ©sences 2014 ” Paris Berlin ” sur le site de Radio France. TĂ©lĂ©phone : 01 56 40 15 16 (lundi-samedi : 10h-18h).

boutonreservation

RĂ©servez en ligne

 

 

presences 2014_banner - radio france festival presences 2014

Vidéo. RADIO FRANCE. Festival Présences 2014. Paris, du 13 au 25 février 2014

" Paris Berlin " : 24e festival PrĂ©sencesRadio France, festival PrĂ©sences Paris Berlin. Paris : 13 < 25 fĂ©vrier 2014. 8 crĂ©ations mondiales, 13 concerts …  Radio France offre Ă  Paris, son festival de crĂ©ation musicale, PrĂ©sences : sur le thĂšme Paris Berlin, les 13 concerts affichent crĂ©ations mondiales et crĂ©ations françaises signĂ©es par les auteurs les plus inventifs d’aujourd’hui entre France et Allemagne : Fabien LĂ©vy, Oliver Schneller, Anno Schreier, Philippe Manoury, Helmut Lachenmann sans omettre Pierre Boulez (derniĂšre version du Visage Nuptial pour la clĂŽture) ou le regrettĂ© Hans Werner Henze … Pour se faire toutes les formations de Radio France sont sur le pont : MaĂźtrise et ChƓur de Radio France, Orchestre national de France, Orchestre Philharmonique de Radio France. Festival Ă©vĂ©nement du 13 au 25 fĂ©vrier 2014 Ă  Paris : ChĂątelet, Maison de la Radio, CitĂ© de la musique, Salle Pleyel… Grand reportage vidĂ©o

 

 

 

 

presences 2014, festival Presences, Radio France, 2014 Paris Berlin concertsParis. Festival PrĂ©sences : Paris-Berlin. Du 13 au 25 fĂ©vrier 2014. Festival de crĂ©ation msuicale … 13 jours de programmation dĂ©diĂ©e exclusivement aux Ă©critures contemporaines produisent ici le plus important festival français de musique actuelle, consacrĂ© Ă  la crĂ©ation musicale, soit 13 concerts synthĂ©tisant sur le thĂšme choisi (Paris-Berlin donc en 2014 pour la 24Ăšme Ă©dition) les Ă©critures les plus significatives. Un nombre impressionnant de crĂ©ations (crĂ©ations françaises ou crĂ©ations mondiales soit pour cette annĂ©e respectivement 17 et 9) renforce encore la valeur d’un Ă©vĂ©nement qui frappe toujours par la diversitĂ© de son regard et le trĂšs haut niveau de la sĂ©lection artistique. En 2014, le festival PrĂ©sences invite interprĂštes français et allemands pour un formidable partage avec le public : National de France pour l’ouverture le 13 fĂ©vrier ; Philharmonique de Radio France les 14 et 25 fĂ©vrier; ensembles : Neue vocalsolisten, 2e2m, Modern, Alternance, Variances, Cairn, Kammerensemble Neue Musik Berlin…

 

 

 

PARIS – BERLIN

création musicale entre France et Allemagne en 13 concerts

 

Les figures tutĂ©laires d’un dialogue France Allemagne seront Ă©videmment cĂ©lĂ©brĂ©es : Kurt Weil : Berliner Requiem, le 16 ; Henze : Sebastian im Traum le 13  ; Zimmermann :  crĂ©ation française de la Symphonie extraite de l’opĂ©ra Die Soldaten, le 14. C’est aussi la derniĂšre version de Visage nuptial de Pierre Boulez qui sera crĂ©Ă©e lors du concert de clĂŽture le 25 fĂ©vrier (Philharmonique de Radio France. Pascal RophĂ©, direction).

Le festival est l’occasion d’Ă©couter sur quelques jours un choix trĂšs large de pratiques et de sensibilitĂ©s musicales de France et d’Allemagne, avec plusieurs “portraits” de compositeurs offerts lors des concerts programmĂ©s : tous dans leur parcours attestent d’une activitĂ© entre les deux pays, porteur d’une expĂ©rience spĂ©cifique, comme nourrissant un regard croisĂ© sur la modernitĂ© ; ainsi -entre autres-, Fabien LĂ©vy (prĂ©sent Ă  Darmstadt et qui a Ă©tudiĂ© Ă  Berlin avec Edison Denisov…) ; Olivier Schneller qui a frĂ©quentĂ© Darmstadt et Donaueschingen, ayant pour hĂ©ros Messiaen et Ligeti et qui interroge les esthĂ©tiques Ă  travers une Ă©tude comparĂ©e des PellĂ©as de Debussy et de Schoenberg…; Philippe Manoury dont la comprĂ©hension de la musique Ă©lectronique se rĂ©alise Ă  travers les oeuvres de Stockhausen ; Helmut Lachenmann, impressionnĂ© par Nono, qui fut l’Ă©lĂšve de Stockhausen et de Henri Pousseur…

presences 2014, festival Presences, Radio France, 2014 Paris Berlin concertsParmi les autres compositeurs programmĂ©s (dont le bruitiste et saturationiste RaphaĂ«l Cendo : Rokh, mouvement 1, le 16 fĂ©vrier, puis Charge, le 23 fĂ©vrier) et comme un fil rouge regroupant les 9 crĂ©ations mondiales annoncĂ©es, notons ainsi les oeuvres de Oliver Schneller (WuXing/Water, le 13 fĂ©vrier puis Alice Blue, le 16), Geoffroy Drouin (Via della croce, le 15), Anno Schreier (Berceuse, le 16), Johannes Schöllhorn (Ralentir travaux), Bernard Cavanna (Karlkoop konzert) et Andreas Dohmen (Tmesis/Protokoll, ces trois oeuvres crĂ©Ă©es le 22 Ă  17h (Pascal Contet, accordĂ©on. 2e2m; Pierre Rollier, direction), JĂ©rĂŽme Corbier (StĂšle d’air) et Mark Barden (Five monoliths) ces deux oeuvres sont crĂ©Ă©es le 23 fĂ©vrier Ă  18h.

billetterie, réservations

L’ensembre des 13 concerts a lieu Ă  Paris.
Les deux premiers concerts des 13 et 14 février 2014 ont lieu respectivement au Chùtelet,et à la Salle Pleyel.

logo_francemusiqueLe dernier, le 25 fĂ©vrier, Ă  la CitĂ© de la musique. Tous les autres, du 15 au 23 fĂ©vrier Ă  la Maison de Radio France (Studio 106). Tous les concerts sont enregistrĂ©s par France Musique. Les concert du soir des 13, 14, 17 et 25 fĂ©vrier sont diffusĂ©s en direct sur France Musique. Tous les concerts sont gratuits pour les moins de 28 ans. Les concerts des 15 fĂ©vrier (15h) et du 17 fĂ©vrier (20h) sont gratuits. Tarifs selon les concerts Ă  5 ou 15 €.

Toutes les infos Festival de crĂ©ation musicale PrĂ©sences 2014 ” Paris Berlin ” sur le site de Radio France. TĂ©lĂ©phone : 01 56 40 15 16 (lundi-samedi : 10h-18h).

boutonreservation

RĂ©servez en ligne

 

 

 

presences 2014_banner - radio france festival presences 2014

 

 

Radio France, festival PrĂ©sences 2014 : PARIS – BERLIN

presences 2014, festival Presences, Radio France, 2014 Paris Berlin concertsParis. Festival PrĂ©sences : Paris-Berlin. Du 13 au 25 fĂ©vrier 2014. Festival de crĂ©ation musicale 
 13 jours de programmation dĂ©diĂ©e exclusivement aux Ă©critures contemporaines produisent ici le plus important festival français de musique actuelle, consacrĂ© Ă  la crĂ©ation musicale, soit 13 concerts synthĂ©tisant sur le thĂšme choisi (Paris-Berlin donc en 2014 pour la 24Ăšme Ă©dition) les Ă©critures les plus significatives. Un nombre impressionnant de crĂ©ations (crĂ©ations françaises ou crĂ©ations mondiales soit pour cette annĂ©e respectivement 17 et 9) renforce encore la valeur d’un Ă©vĂ©nement qui frappe toujours par la diversitĂ© de son regard et le trĂšs haut niveau de la sĂ©lection artistique. En 2014, le festival PrĂ©sences invite interprĂštes français et allemands pour un formidable partage avec le public : National de France pour l’ouverture le 13 fĂ©vrier ; Philharmonique de Radio France les 14 et 25 fĂ©vrier; ensembles : Neue vocalsolisten, 2e2m, Modern, Alternance, Variances, Cairn, Kammerensemble Neue Musik Berlin
 En lire +

billetterie, réservations

L’ensembre des 13 concerts a lieu à Paris.
Les deux premiers concerts des 13 et 14 février 2014 ont lieu respectivement au Chùtelet,et à la Salle Pleyel.

logo_francemusiqueLe dernier, le 25 fĂ©vrier, Ă  la CitĂ© de la musique. Tous les autres, du 15 au 23 fĂ©vrier Ă  la Maison de Radio France (Studio 106). Tous les concerts sont enregistrĂ©s par France Musique. Les concert du soir des 13, 14, 17 et 25 fĂ©vrier sont diffusĂ©s en direct sur France Musique. Tous les concerts sont gratuits pour les moins de 28 ans. Les concerts des 15 fĂ©vrier (15h) et du 17 fĂ©vrier (20h) sont gratuits. Tarifs selon les concerts Ă  5 ou 15 €.

Toutes les infos Festival de crĂ©ation musicale PrĂ©sences 2014 ” Paris Berlin ” sur le site de Radio France. TĂ©lĂ©phone : 01 56 40 15 16 (lundi-samedi : 10h-18h).

boutonreservation

RĂ©servez en ligne

 

 

presences 2014_banner - radio france festival presences 2014

Paris. Festival PrĂ©sences 2014 : Paris – Berlin (13-25 fĂ©vrier 2014)

presences 2014, festival Presences, Radio France, 2014 Paris Berlin concertsParis. Festival PrĂ©sences : Paris-Berlin. Du 13 au 25 fĂ©vrier 2014. Festival de crĂ©ation msuicale … 13 jours de programmation dĂ©diĂ©e exclusivement aux Ă©critures contemporaines produisent ici le plus important festival français de musique actuelle, consacrĂ© Ă  la crĂ©ation musicale, soit 13 concerts synthĂ©tisant sur le thĂšme choisi (Paris-Berlin donc en 2014 pour la 24Ăšme Ă©dition) les Ă©critures les plus significatives. Un nombre impressionnant de crĂ©ations (crĂ©ations françaises ou crĂ©ations mondiales soit pour cette annĂ©e respectivement 17 et 9 !) renforce encore la valeur d’un Ă©vĂ©nement qui frappe toujours par la diversitĂ© de son regard et le trĂšs haut niveau de la sĂ©lection artistique. En 2014, le festival PrĂ©sences invite interprĂštes français et allemands pour un formidable partage avec le public : National de France pour l’ouverture le 13 fĂ©vrier ; Philharmonique de Radio France les 14 et 25 fĂ©vrier; ensembles : Neue vocalsolisten, 2e2m, Modern, Alternance, Variances, Cairn, Kammerensemble Neue Musik Berlin… C’est aussi l’occasion pour les formations maison : MaĂźtrise et Choeur de Radio France, Orchestre Philharmonique et Orchestre national de France de s’investir totalement dans l’interprĂ©tation des oeuvres actuelles, souvent, bĂ©nĂ©fice exceptionnel, en compagnie du compositeur prĂ©sent Ă  leur cĂŽtĂ©.

 

 

 

PARIS – BERLIN

création musicale entre France et Allemagne en 13 concerts

 

Les figures tutĂ©laires d’un dialogue France Allemagne seront Ă©videmment cĂ©lĂ©brĂ©es : Kurt Weil : Berliner Requiem, le 16 ; Henze : Sebastian im Traum le 13  ; Zimmermann :  crĂ©ation française de la Symphonie extraite de l’opĂ©ra Die Soldaten, le 14. C’est aussi la derniĂšre version de Visage nuptial de Pierre Boulez qui sera crĂ©Ă©e lors du concert de clĂŽture le 25 fĂ©vrier (Philharmonique de Radio France. Pascal RophĂ©, direction).

Le festival est l’occasion d’Ă©couter sur quelques jours un choix trĂšs large de pratiques et de sensibilitĂ©s musicales de France et d’Allemagne, avec plusieurs “portraits”  et confrontations de compositeurs offerts lors des concerts programmĂ©s : tous dans leur parcours attestent d’une activitĂ© entre les deux pays, porteur d’une expĂ©rience spĂ©cifique, comme nourrissant un regard croisĂ© sur la modernitĂ© ; ainsi -entre autres-, Fabien LĂ©vy (prĂ©sent Ă  Darmstadt et qui a Ă©tudiĂ© Ă  Berlin avec Edison Denisov…) ; Oliver Schneller qui a frĂ©quentĂ© Darmstadt et Donaueschingen, ayant pour hĂ©ros Messiaen et Ligeti et qui interroge les esthĂ©tiques Ă  travers une Ă©tude comparĂ©e des PellĂ©as de Debussy et de Schoenberg…; Philippe Manoury dont la comprĂ©hension de la musique Ă©lectronique se rĂ©alise Ă  travers les oeuvres de Stockhausen ; Helmut Lachenmann, impressionnĂ© par Nono, qui fut l’Ă©lĂšve de Stockhausen et de Henri Pousseur…

presences 2014, festival Presences, Radio France, 2014 Paris Berlin concertsParmi les autres compositeurs programmĂ©s (dont le bruitiste et saturationiste RaphaĂ«l Cendo : Rokh, mouvement 1, le 16 fĂ©vrier, puis Charge, le 23 fĂ©vrier) et comme un fil rouge regroupant les 9 crĂ©ations mondiales annoncĂ©es, notons ainsi les oeuvres de Oliver Schneller (WuXing/Water, le 13 fĂ©vrier puis Alice Blue, le 16), Geoffroy Drouin (Via della croce, le 15), Anno Schreier (Berceuse, le 16 : mise en regard avec l’oeuvre “source” de Henze : Wiegenlied der Mutter Gottes), Johannes Schöllhorn (Ralentir travaux), Bernard Cavanna (Karlkoop konzert) et Andreas Dohmen (Tmesis/Protokoll, ces trois oeuvres crĂ©Ă©es le 22 Ă  17h (Pascal Contet, accordĂ©on. 2e2m; Pierre Rollier, direction), JĂ©rĂŽme Corbier (StĂšle d’air) et Mark Barden (Five monoliths) ces deux oeuvres sont crĂ©Ă©es le 23 fĂ©vrier Ă  18h.

billetterie, réservations

L’ensembre des 13 concerts a lieu Ă  Paris.
Les deux premiers concerts des 13 et 14 février 2014 ont lieu respectivement au Chùtelet,et à la Salle Pleyel.

logo_francemusiqueLe dernier, le 25 fĂ©vrier, Ă  la CitĂ© de la musique. Tous les autres, du 15 au 23 fĂ©vrier Ă  la Maison de Radio France (Studio 106). Tous les concerts sont enregistrĂ©s par France Musique. Les concert du soir des 13, 14, 17 et 25 fĂ©vrier sont diffusĂ©s en direct sur France Musique. Tous les concerts sont gratuits pour les moins de 28 ans. Les concerts des 15 fĂ©vrier (15h) et du 17 fĂ©vrier (20h) sont gratuits. Tarifs selon les concerts Ă  5 ou 15 €.

Toutes les infos Festival de crĂ©ation musicale PrĂ©sences 2014 ” Paris Berlin ” sur le site de Radio France. TĂ©lĂ©phone : 01 56 40 15 16 (lundi-samedi : 10h-18h).

boutonreservation

RĂ©servez en ligne

 

 

 

presences 2014_banner - radio france festival presences 2014

 

 

VIDEO. Festival Présence de Radio France janvier 2011. Esa Pekka Salonen

Esa Pekka Salonen, invité du festival Présence 2011

VIDEO_CNC2_presences_salonen_2011Pour son festival PrĂ©sences 2011, Radio France invite le chef et compositeur finnois Esa-Pekka Salonen… Portrait double du quinqua nĂ© en 1958 qui renouvelle l’Ă©criture moderne pour orchestre. A Paris, toute l’oeuvre de Salonen sera jouĂ©e, mise en perspective avec les oeuvres de ses “modĂšles”: Ligeti, Lutoslawski, mais aussi VarĂšse sans omettre sa compatriote et complice de longue date, Kaija Saariaho… Reportage exclusif classiquenews