VIDEO. Festival CLASSICA 2019 : 3è Récital-Concours de mélodies françaises

fc-2020-pastille-sniVIDEO. Festival CLASSICA 2019 : 3ème Récital Concours de mélodies françaises. C’est la plus récente des compétitions internationales mais dès sa 3è édition dans le cadre du Festival CLASSICA au Québec, le Récital-Concours porté par le baryton (et directeur général de Classica) Marc Boucher s’impose comme le plus important (et mieux doté) des Concours dédiés à la mélodie française, un genre spécifique et particulièrement exigeant qui concentre les écritures des génies romantiques et modernes, de Berlioz à Ravel… et aussi des compositeurs canadiens contemporains.

 

 

 

CLASSICA-festival-recital-concours-de-melodies-francaises-opera-francais-critique-annonce-classiquenews

 

 

 

Présentation du Récital-Concours

C’est un « Récital-Concours » : les candidats vivent donc l’expérience du concours comme s’il s’agissait d’un concert pour le public ; celui-ci est d’ailleurs sollicité pour voter ; le total des votes étant comptabilisé en donnant 50% au public et 50% au juges. Le constat est sans appel jusque là : les deux classements (Jury et Public) se recoupent bien souvent. L’expérience nous prouvant la pertinence de ce procédé puisque le vote du public est quasi en tous points conforme à celui des juges; l’objectivité règne malgré ce que l’on pourrait croire.

 

Le Récital-Concours est sans limite d’âge, ni de restriction géographique pour participer. En s’appuyant sur la très active école de chant québécoise, depuis longtemps réputée pour être l’une des meilleures au monde dans l’articulation du français, le Récital-Concours réunit déjà de très nombreuses nationalités, preuve que le genre de la mélodie intéresse les chanteurs. Comme le bel canto ou le lied, la mélodie française exige une technique infaillible qui permet aux plus talentueux de se distinguer.

 

La riche dotation des prix en fait un concours particulièrement prisé et recherché des jeunes compétiteurs. Au total sont remis à travers les différentes distinctions et prix :  45 000 $ (dollars canadiens).

 

Le répertoire imposé est large, outre les mélodies françaises romantiques (Berlioz, Gounod, Massenet, Hahn…) et du début du XXè (Ravel, Debussy, Poulenc…), le Récital-Concours impose aussi une mélodie d’un compositeur canadien en français (lors de la demi finale).

Pour la Finale, le Récital-Concours propose aux finalistes d’interpréter un cycle de mélodie original, quelque soit sa durée, mais qui s’affirme par son unité poétique et musicale. Qu’il s’agisse des cycles courts de Poulenc aux corpus plus ambitieux de Ravel. Là encore, les possibilités sont multiples et doivent dévoiler dans le choix, la pertinence de l’interprète.

 

Aujourd’hui, le choix d’un piano historique (en 2019, un piano Érard 1854) renforce la haute valeur de la compétition : la notion de sonorité et de format sonore d’époque invite les candidats à servir le plus fidèlement possible l’esthétique de la mélodie française originelle. Le diapason est plus bas que de coutume : 435 (au lieu de l’actuel 440). A la surprise des chanteurs, l’approche des airs en est facilitée.  Un prix spécial récompense aussi le/la meilleur(e) accompagnateur/trice.

 

Prochaine édition 2020 : 4ème Récital-Concours les 16 et 18 juin 2020. Infos, modalités de candidature et déroulement des épreuves sur le site : https://www.festivalclassica.com/recital-concours 

 

 PARTICIPEZ

au 4ème Récital Concours international de Mélodies françaises

Dépôt des candidatures jusqu’au 29 mars 2020

 

 

recital-concours-saint-lambert-classica-2020-candidatures-classiquenews

 

 

 

REPORTAGE VIDEO : VOIR aussi le reportage vidéo Festival CLASSICA 2019 : Récital-Concours de mélodies françaises (Québec, juin 2019)
sur VIMEO :

Festival CLASSICA 2019 : 3è Récital-Concours de mélodies françaises (JUIN 2019) from Classiquenews Classiquenews on Vimeo.

 

 

 

QUÉBEC, Festival CLASSICA 2019. Palmarès de la DEMI-FINALE du Récital Concours international de Mélodies françaises

classica-festival-canada-logo-vignette-classiquenews-annonce-concerts-festivals-operaQUÉBEC, Festival CLASSICA 2019. Palmarès de la DEMI-FINALE du Récital Concours international de Mélodies françaises. Au terme de la première épreuve 2019, les 5 finalistes sélectionnés par le public et les membres du jury, sont :

 

 

5 FINALISTES pour la FINALE 2019 :

Axelle Fanyo (France)
Caroline Gélinas (Canada)
Geoffroy Salvas (Canada)
Suzanne Taffot (Canada)
Jacqueline Woodley (Canada)

 

 

recital concours mélodies françaises quebec saint lambert festival classicaProchaine épreuve, dimanche 16 juin 2019 à 16h. Outre les Prix habituels récompensant les meilleur(e)s diseuses/eurs, la 3è édition du Récital-Concours remettra aussi 3 Prix spéciaux : Prix de la meilleure interprétation de la mélodie québécoise, Prix spécial Artiste émergent, enfin Prix spécial pour le meilleur pianiste ; cette dernière distinction est spécifique et mérite d’être soulignée, car cette année, le Récital se déroule avec le concours d’un piano ERARD 1854 dont la mécanique et la sonorité particulière obligent à une attention décuplée dans la ciselure musicale ; paramètre oublié ou écarté de la plupart des autres concours dans le monde. La présence d’un clavier historique ajoute à la pertinence de la compétition en public créée par Marc Boucher. Tout l’art du chanteur diseur est d’articuler et incarner un texte, en fusion avec les couleurs du clavier mais en développant aussi projection et intonation à l’adresse du public. Car le Récital-Concours est avant tout un concert où la présence des auditeurs et des spectateurs est primordiale. Qu’en sera-t-il dimanche 16 juin à l’issue de la dernière épreuve ? Vous le saurez en assistant à la FINALE qui promet bien des découvertes.

 

__________________________________________

 

RECITAL-CONCOURS international de Mélodies Françaises

FINALE

Dimanche 16 juin 2019, 16h
SAINT-LAMBERT, Paroisse catholique
41, avenue Lorne, Saint-Lambert

Les 5 chanteurs et chanteuses finalistes interprètent un cycle de mélodies, complet. Dans la salle les 5 juges évaluent et distinguent les plus convaincants. Le public est invité à voter (son vote global compte pour 50% dans le palmarès). Au terme de cette seconde et dernière épreuve seront remis l’ensemble des PRIX (valeur totale 40 000 dollars canadiens) :

Grand prix : 10 000 $ CA
2e prix : 7 500 $ CA
3e prix : 5 500 $ CA

4e prix : 3 000 $ CA
5e prix : 3 000 $ CA

6e prix : 1 000 $ CA
7e prix : 1 000 $ CA
8e prix : 1 000 $ CA
9e prix : 1 000 $ CA
10e prix : 1 000 $ CA

Prix spécial Meilleur(e) pianiste : 3 000 $ CA
Prix Meilleure mélodie canadienne : 2 000 $ CA
Prix Artiste émergent : 1 000 $ CA

 

 

______________________________

LIRE aussi notre présentation du Récital-Concours international de mélodies françaises fondé par Marc Boucher et présenté chaque année dans le cadre du dernier week end du Festival CLASSICA / les 10 candidats en lice pour la 3è édition 2019

https://www.classiquenews.com/quebec-festival-classica-recital-concours-de-melodies-francaises-14-16-juin-2019/

 

 

classica 2019 festival saint lambert canada annonce critique classiquenews

 

 

QUÉBEC (Canada), Festival CLASSICA, du 24 mai au 16 juin 2019 (9è édition)

classica-festival-canada-logo-vignette-classiquenews-annonce-concerts-festivals-operaQUÉBEC (Canada). FESTIVAL CLASSICA 2019 : BERLIOZ, OFFENBACH, ROUSSEL et les BEE GEES. Du 24 mai au 16 juin 2019 (9ème édition). C’est le premier grand festival de musique classique au Québec, éclectique, fédérateur, populaire, au sens le plus noble du terme, le Festival CLASSICA depuis le cœur de la ville de Saint-Lambert, au sud de Montréal, n’en finit pas de croître et convaincre les publics, proposant une diversité de spectacles dans plusieurs cités québécoises tout au long du Saint-Laurent.

 
 

CLASSICA mozart JC Malgoire festuval classica edition 2018 2019 concerts festival critique classiquenews saint lambert quebec canada

 
 

Le cocktail est enchanteur : à Saint-Lambert, s’étendre au cœur du bourg, offrant des scènes en plein air, des concerts en salles (dans les églises regroupées en centre ville), pour un pérégrination urbaine et familiale, inédite. Rencontrer, découvrir les artistes en devenir, ceux expérimentés sans omettre la relève et les jeunes talents à suivre et à encourager… Puis, essaimer au fil des villes satellites où s’inscrivent les concerts les plus divers. Les temps forts ce printemps ci en sont les grandes célébrations en plein air (rock symphonique en hommage aux Bee Gees, les 31 mai, 1er, 2 juin), et le RV des amateurs de mélodies françaises, le CONCOURS INTERNATIONAL DE MELODIES françaises (demi finale le 14 juin, puis finale en récital le 16 juin 2019)… Cette année, le festival CLASSICA célèbre le génie des compositeurs français fêtés en 2019 (anniversaires oblige) : BERLIOZ, OFFENBACH, Albert ROUSSEL… Parmi les artistes à ne pas manquer : le violoncelliste Stéphane Tétreault, Le Petite bande de Montréal, l’Orchestre Métropolitain, les pianistes Pascal Amoyel, Jean-Philippe Sylvestre, … les chanteurs Magali Simard-Galdès, Antonio Figueroa, Marianne Lambert, … le violoniste Alexandre Da Costa, Nathalie Choquette (dans un nouveau spectacle pour les enfants, et leurs parents), …

 
 

classica-festival-critique-annonce-concerts-classiquenews-festival-classica-saint-lambert-2018  
 
 

________________________________________________________________________________________________  
 
 

Mélodies, opéras, symphonique, sacré, concerts enfants, musique de chambre, guitare, rock symphonique…

CLASSICA 2019
1er FESTIVAL FEDERATEUR au Québec

 
 
 

classica-festival-plein-air-concert-bee-gees-classica-2019-concerts-festivals-annonce-critique-festivals-crtiique-concerts-opera-classiquenews-plein-air

  Les grands concerts en plein air pour tous (DR)

 
 

Dès le 24 mai, le Festival CLASSICA décline le classique à l’adresse du plus grand public ; l’événement fédérateur a séduit et convaincu 70 000 festivaliers en 2018. Son lancement et ses premiers concerts marquent le début de la belle saison, celle des concerts en partage et des expériences musicales étourdissantes jusqu’à l’été. C’est une immersion et un parcours unique à ce jour qu’il faut vivre absolument… au Québec.

________________________________________________________________________________________________  
 
 

INFORMATIONS & RESERVATIONS
sur le site du Festival CLASSICA / programme
https://www.festivalclassica.com/programme

OFFRES packagées et abonnements 4 billets, « Familial », Mélomane » :
https://app.beavertix.com/fr/billetterie/achat-de-billet/1034/3912/

 
 
 

CLASSICA-festival-2019-classiquenews-annonce-berlioz-bee-gees-festivals-concerts-classiquenews-offres-abonnement-famille

 
 
  
 
 
 

________________________________________________________________________________________________

 

LIRE AUSSI notre compte rendu général de l’édition 2018 du Festival CLASSICA (25 mai – 16 juin 2018)

 
 
 

classica-festival-saint-lambert-plein-air-scene-critique-festival-concerts-classiquenews-Grands-evenements-Festival-Classica-tienne-Boucher-Cazabon2  
 
 

QUÉBEC, Saint-Lambert : 3è RÉCITAL-CONCOURS INTERNATIONAL DE MÉLODIES FRANÇAISES 2019 (14 et 16 juin 2019)

fc-2019-bandeau-rm-fr-9900000000079e3cQUÉBEC, Saint-Lambert : 3è RÉCITAL-CONCOURS INTERNATIONAL DE MÉLODIES FRANÇAISES 2019. APPEL A CANDIDATURES. Chanteurs de tous les pays, passionnés de mélodies françaises, jeunes tempéraments, professionnels déjà reconnus, présentez votre candidature pour la 3è édition du RÉCITAL-CONCOURS INTERNATIONAL DE MÉLODIES FRANÇAISES à Saint-Lambert au Québec (Canada). Volet du formidable festival de printemps, CLASSICA, porté par son directeur, le baryton Marc Boucher (9è édition en 2019 – du 24 mai au 16 juin 2019), le Récital-Concours de Saint-Lambert défend le répertoire français et la langue française, en distinguant chaque printemps, le/la/ meilleur(e) interprète, habile diseur(euse), capable d’articuler et d’enchanter chez Berlioz, Fauré, Debussy, Massenet… Au final, après sélection, 10 finalistes se présenteront à Saint-Lambert, les 14 juin (demi-finale) puis 5 candidats le 16 juin 2019, pour la finale à 16h. Tous les candidats sont invités à interprété un cycle de mélodies françaises. Cette année, nuance d’importance : les épreuves se déroulent avec un PIANO ERARD de concert 1854 (accordé au diapason 435 Hz), note d’élégance et musicalement d’importance. L’intimisme et la sonorité propre aux salons, écrins habituels des mélodies françaises au XIXè, sont ainsi respectés. Une touche à la fois historique et élégante qui accrédite davantage la valeur artistique du Concours en langue française au Québec.

 
 
   
 
 

APPEL A CANDIDATURES
sans restriction d’âge
Dotation des prix : 40 000 dollars canadiens
Grand Prix : 10 000 dollars canadiens

3è RECITAL CONCOURS INTERNATIONAL
DE MELODIE FRANCAISE

 

Vendredi 14 juin 2019
DEMI FINALE

Dimanche 16 juin 2019
FINALE

 

INSCRIPTIONS EN LIGNE
jusqu’au dimanche 31 MARS 2019

Le public sera appelé à voter, ce vote comptant pour 50 % de la note finale accordée à chaque participant.  
 
   
 
 

 

fc-recital-concours_1200x6281-9900000000079e3c

   
 
 

 

PRIX
Des bourses totalisant 40 000 $ CA seront attribuées. Le jury décernera treize prix dont un grand prix d’une valeur de 10 000 $ et douze autres prix répartis comme suit : 7 500 $, 5 500 $, deux prix de 3 000 $, cinq prix de 1 000 $, un prix spécial de 3 000 $ au meilleur(e) pianiste, un prix de 2 000 $ pour la meilleure mélodie canadienne ainsi qu’un prix de 1 000 $ pour l’artiste émergent.

 
 
 

Les critères d’admissibilité sont disponibles sur le site Internet du Festival Classica à
http://www.festivalclassica.com/recital-concours.html.

  
 
   
 
 

PARIS, 5 et 15 nov. Récitals de JEAN-PHILIPPE SYLVESTRE, piano.

sylvestre-jean-philippe-piano-majeur-portrait-annonce-concerts-par-classiquenewsPARIS, 5 et 15 nov. JEAN-PHILIPPE SYLVESTRE, piano. “Poète du piano” (selon les propres mots du chef Yannick Nézet-Séguin), jeu incarné et pourtant clair et détaillé, engagé et lumineux, le pianiste québécois Jean-Philippe Sylvestre est l’honneur de l’art musical de l’autre côté de l’Atlantique. En 2008, il se voyait remettre le prestigieux prix Virginia Parker, la plus haute distinction décernée par le Conseil des Arts du Canada. C’est assurément la grande technicité associée à une imagination nuancée qui font la différence : l’artiste à l’écoute de la nature se révèle ainsi, dans un chatoiement de couleurs personnelles d’une rare justesse. En plus d’être expressif, Jean-Philippe Sylvestre sait exprimer le feu singulier de chaque partition, tout en apportant son propre éclairage. La pensée se joint à la digitalité. Voilà l’alchimie qui se réalise sous ses doigts magiciens. Solitaire à l’écoute de la Nature matricielle (cf. les forêts canadiennes et la côte maritime québécoise), l’interprète révise chaque jour sa propre acuité artistique en se ressourçant dans l’écoute des « grands » qui l’ont précédé, ou de ceux qui jouent encore aujourd’hui et qui ne cessent de l’inspirer par leur propre imaginaire sonore et poétique : Vladimir Horowitz, Glenn Gould, Samson François, György Cziffra, Grigory Sokolov, Martha Argerich et Andras Schiff… généalogie de tempéraments éloquents auxquels le pianiste sait apporter sa contribution contemporaine.

mathieu andre piano j p sylvestre concerto de quebec annonce par classiquenewsRécemment, on a pu juger sur pièce, dans le Concerto pour piano de son compatriote André Mathieu – lors du dernier Festival Classica (mai et juin 2018), où l’interprète rapprochait non sans pertinence le style de Mathieu (Concerto n°4) de sa source originelle, …Rachmaninov à travers Variations sur un thème de Paganini (LIRE notre compte rendu du concert Mathieu / Rachmaninov par Jean-Philippe Sylvestre au Festival Classica 2018 / 31 mai 2018). Le feu direct, la franchise et la sincérité du jeu avaient convaincu, révélant tout ce que les deux compositeurs avaient en partage comme en spécificité. Puissance, finesse, intériorité et projection… le jeu du pianiste est complet. Ses prochains concerts en Europe, à PARIS, les 5 et 15 nov, le 19 à Barcelone, puis – consécration auprès des mélomanes les plus affûtés, à Vienne (Musikverein, le 21 nov), sont des événements à ne pas manquer.

 

 

 A PARIS

A Paris, Jean-Philippe Sylvestre joue d’abord à GAVEAU (le 5 nov, 20h) : JS BACH, SCHUBERT, MOZART, BEETHOVEN, évidemment CONCERTO DE QUEBEC de MATHIEU, enfin Islamey de BALAKIREV
http://www.sallegaveau.com/spectacles/jean-philippe-sylvestre-piano

puis,

le 15 nov, 20h (Centre Culturel Canadien : Festival Jazzycolors 2018 / 130 rue du Fbg St-Honoré) : GERSHWIN, …
https://canada-culture.org/event/jean-philippe-sylvestre-3/

 

 

A BARCELONE
19 novembre 2018, Sala 2 Oriol Martorell, 20h
JS BACH, MOZART, SCHUBERT, BEETHOVEN
https://www.auditori.cat/es/jean-philippe-sylvestre

 

 

A VIENNE
21 novembre 2018, Musikverein, Brahms Saal, 19h30
JS BACH, SCHUBERT, MOZART, BEETHOVEN, MATHIEU, BALAKIREV

 

 

 

 

Plus d’infos sur le site de JEAN-PHILIPPE SYLVESTRE, page concerts / agenda 2018
https://jeanphilippesylvestre.com/fr/concerts

CD, coffret. Compte rendu critique. Charles Dutoit РThe Montr̩al Years / Decca sound (35 cd Decca).

Dutoit charles decca montreal coffret box 35 cd review compte rendu critique classiquenews fevrier mars 2016CD, coffret. Compte rendu critique. Charles Dutoit – The Montréal Years / Decca sound (35 cd Decca). Symphonisme canadien des 80′s. Quelle tradition symphonique au Canada dans les années 1980-2000 ? Ce coffret compose un legs symphonique de premier plan : le suisse Charles Dutoit né à Lausanne en octobre 1936 (80 ans en 2016) cultive une connaissance spécifique de l’orchestre, ayant été avant la direction, passionné par le violon… qu’il joue excellement. Il a toujours et de façon pionnière défendu le répertoire romantique et post romantique français : à l’époque où le bénéfice des instruments d’époque n’était pas encore aussi reconnu et légitimement sollicité, le chef a ciselé un travail particulier sur l’équilibre des pupitres, jusqu’à un hédonisme sonore alliant sensualité et détail, – mais aussi plaidé pour une architecture explicite, analytique et dramatique dans les Symphonies de Berlioz, Bizet et Franck, surtout plénitude sonore pour Saint-Saëns (Symphonie avec orgue). Pas moins de 4 cd Ravel (Daphnis et Chloé – partition célébrée qui marque aussi le début de la collaboration…, Boléro, Alborada del Gracioso, La Valse, Rhapsodie espagnole, Concertos pour piano avec Pascal Rogé, Menuet antique, Ma Mère l’Oye, Valses nobles et sentimentales….), 3 cd Debussy (Images, Nocturnes, La mer, Jeux, Le martyre de saint-Sébastien, Prélude à l’après midi d’un Faune, Children’s corner, La Boîte à joujoux…) ; l’élégance de Dutoit se dévoile chez Suppé (ouvertures), Fauré (Requiem avec les solistes, Kiri Te Kanawa et Sheril Milnes) ; symphoniste dans l’âme, artisan de la texture orchestrale à Montréal, Charles Dutoit se dédie aussi pour les russes : Moussorgski et Rimsky, Stravinsky (le Chant du Rossignol, L’Oiseau de feu, Scherzo fantastique…), sans omettre Respighi (Pins et Fontaines de Rome…), Mendelssohn, mais aussi Bartok (Concerto pour orchestre), Orff (Carmina Burana), Holst (The Planets). Pour saisir le soin du détail et du flux organique global, il faut se reporter à son album Ibert (Escales…). Les choix de répertoire sont finalement étendus mais cohérents. 

 

 

dutoit charles chef maestro classiquenews DECCA montreal years coffret box 35 cd review critique cdCollaboration chef/orchestre/label… Le coffret 35 cd illustre de façon exhaustive une collaboration chef/orchestre/label, amorcée au début des années 80, entre Charles Dutoit, l’Orchestre Symphonique de Montréal et Decca. Soit près de 25 années d’une entente artistique semée de réalisations comme d’accomplissements. A mesure que les jalons de cette sensibilité surtout française romantique s’est précisée et nuancée, Decca ciselait aussi ses modes d’enregistrement (le fameux son Decca des années 1980, prenant naissance en particulier à Paris, lors de sessions mémorables à l’église Saint-Eustache). Nommé premier chef d’orchestre du Symphonique de Montréal en 1977, Charles Dutoit devait ainsi marquer en profondeur l’histoire de l’orchestre canadien jusqu’en 2002, soit 25 ans d’une coopération passionnante, qui connaît alors ses heures de gloire à partir de 1980, quand le maestro signe un contrat exclusif avec Decca Londres. Amorçant un cycle discographique universellement salué (comme Karajan chez Deutsche Grammophon), avec Daphnis et Chloé de Ravel (1981), le chef dirige son orchestre dans le monde entier, lors d’une tournée mondiale (Japon, Hong Kong, Corée du nord, Amérique du Sud, Europe…) assurant au duo maestro/orchestre, une notoriété international et une très solide réputation. Le coffret Decca sound regroupe les meilleures réalisations symphoniques, hors les deux intégrales lyriques qui ont connu elles aussi un très grand succès (Pelléas et Mélisande, 1991 ; et Les Troyens de Berlioz, 1994, également enregistrées par Decca).

Boulimie fatale… Le chef accepte en parallèle, la direction du Symphonique du Minnesota (1983), la direction estivale du Philhadelphia Orchestra (1990), mais aussi plusieurs engagements comme premier chef invité du National de France (1991-2001), et aussi la direction du NHK Symphony (1998-2003)… mais trop de fonctions ici et là prises au sacrifice d’une intégrité artistique réellement sereine et dédiée, l’obligent à remettre sa démission auprès du OSM (Orchestre Symphonique de Montréal), le 11 avril 2002 : ainsi se clôturait une entente qui était arrivée au bout de ses possibilités au début du XXè. Les relations d’un chef et des musiciens qui composent “son” orchestre, relèvent le plus souvent d’une histoire de couple : les enregistrements Decca évoquent deux décennies de travail où le chef et le Symphonique de Montréal ont donné leur maximum, réalisant des enregistrements devenus des classiques du genre (Ravel, Stravinsky…). 35 cd d’une odyssée orchestrale passionnante.

 

CD, coffret. Compte rendu critique. Charles Dutoit РThe Montr̩al Years / Decca sound (35 cd Decca). Sortie le 5 f̩vrier 2016.