STRASBOURG, MULHOUSE : Nouvelle Calisto de Cavalli

Cavalli_francescoOPERA DU RHIN. CAVALLI : La Calisto. Du 26 avril au 14 mai 2017. Venise invente dĂšs 1637, l’opĂ©ra public : un spectacle total qui aime Ă  mĂȘler les genres tragiques, hĂ©roĂŻques, pathĂ©tiques, comique surtout, souvent dans un effectif instrumental rĂ©duit qui permet au texte d’ĂȘtre articulĂ©, projetĂ©, habitĂ©. VĂ©ritable thĂ©Ăątre en musique (dramma in musica), le genre inventĂ© Ă  Florence trente annĂ©es auparavant, a gagnĂ© en puissance dramatique, en diversitĂ© formelle, en justesse et profondeur psychologique. Dans les annĂ©es 1640, Monteverdi saisit par sa sensualitĂ© et son expressivitĂ©. Dans sa suite, Cavalli ajoute l’ivresse et la frĂ©nĂ©sie de situations riches et dĂ©lirantes qui cultivent les quiproquos et les travestissements, mĂȘlant aussi impertinence et tragĂ©die. Jamais l’opĂ©ra baroque ne fut plus riche et flamboyant : La Calisto (1651, Sant Appollinare) appartient Ă  un cycle d’opĂ©ras particuliĂšrement rĂ©ussis oĂč la sĂ©duction formelle sert l’acuitĂ© d’un discours d’une justesse et d’une vĂ©ritĂ© profondes. La production superlative rĂ©alisĂ©e par Herbert Wernicke (1993), Ă  l’époque dirigĂ©e par RenĂ© Jacobs, (prĂ©sentĂ©e en France, – aprĂšs Bruxelles, Ă  Lyon, jamais proposĂ©e Ă  Paris) avait dĂ©montrer le gĂ©nie de Cavalli en maĂźtre du thĂ©Ăątre des passions humaines.

 

 

 

Venise, 1651

 

 

L’OpĂ©ra national du Rhin a donc bien raison d’afficher un drame fort et fĂ©Ă©rique qui est aussi un spectacle d’une rare sensualitĂ©. A travers la sĂ©duction qu’opĂšre Jupiter auprĂšs de la nymphe Calisto, Cavali et son librettiste propose un catalogue des Ă©tats amoureux et du dĂ©sir : amour charnel (JupitĂ©rien), amour chaste (celui de Diane), amour heureux, amour malheureux, amour joyeux, amour languissant, amour loyal, amour perfide, conjugal (Junon), et mĂȘme l’amour homosexuel, car Jupiter se dĂ©guise en femme divine, Diane, pour abuser de Calisto.

 

 

 Nouvelle Calisto à l'Opéra du Rhin

 

 

InspirĂ©e des MĂ©tamorphoses d’Ovide, l’histoire de la nymphe Calisto, transformĂ©e en ourse par Junon jalouse et haineuse, puis Ă©levĂ©e au rang de constellation par Jupiter coupable
 croise le chemin de personnages moins prestigieux mais tout aussi Ă©mouvants : le berger Endymion (aux airs et lamenti parmiles plus dĂ©veloppĂ©s de l’opĂ©ra), du dieu Pan, de Mercure, de la vieille nymphe LymphĂ©e qui veut enfin connaĂźtre un homme, du petit Satyre lubrique
 La comĂ©die vĂ©nitienne telle qu’elle paraĂźt sur la scĂšne lyrique au XVIIĂš anonce dĂ©jĂ  par sa richesse et ses contrastes aussi dĂ©chirants que mordants, la ComĂ©die de Balzac. Cavalli n’a pas la lame incisive, au scalpel du Français – fin analyste des rouages pervers de notre sociĂ©tĂ©, mais Venise a le goĂ»t de la satire et de la parodie, de la tragĂ©die et du comique bouffon dont il fait une fresque irrĂ©sistible, en particulier dans Calisto.

 

 

 

____________________

 

Nouvelle production
Francesco Cavalli : La Calisto
Dramma per musica en trois actes avec prologue
Livret de Giovanni Faustini
Créé au Théùtre San Apollinare de Venise, le 28 novembre 1651

Direction musicale : Christophe Rousset
Mise en scÚne : Mariame Clément

 

 

La Calisto: Elena Tsallagova
EternitĂ  Diana: Vivica Genaux
Giove: Giovanni Battista Parodi
Mercurio: Nikolay Borchev
Endimione: Filippo Mineccia
Destino, Giunone: Raffaella Milanesi
Linfea: Guy de Mey
Satirino: Vasily Khoroshev
Natura, Pane: Lawrence Olsworth-Peter
Silvano: Jaroslaw Kitala
2 Furies: Tatiana Zolotikova, Yasmina Favre

Les T. Lyriques

Durée totale du spectacle : 3h00 environ
Entracte aprùs l’Acte II

 

 

 

STRASBOURG, Opéra
me 26 avril, 20h
ve 28 avril, 20h
di 30 avril, 15h
ma 2 mai, 20h
je 4 mai, 20h

MULHOUSE, La Sinne
ve 12 mai, 20 h
di 14 mai, 15 h

RESERVEZ VOTRE PLACE
http://www.operanationaldurhin.eu/opera-2016-2017–la-calisto-opera-national-du-rhin.html

 

 

Comments are closed.