Sommaire vidéos: musique ancienne et baroque (studio classiquenews.tv)

classiquenews.tv
présente

Sommaire vidéos
Musique ancienne et baroque


1er festival de musique
ancienne du Marais
. C’est l’événement musical de juin 2010 à
Paris. La capitale attendait un vrai grand festival de musique ancienne
et baroque: attente satisfaite grâce à ce premier opus qui comprend 8
concerts événements, programmés dans deux lieux emblématiques du 4è
arrondissement. Reportage exclusif et entretien du nouvel événement avec
Miguel Yisrael, fondateur et directeur artistique

“Portrait d’Iris”. Bruno Procopio et Emmanuelle Guigues, jeunes virtuoses de la nouvelle génération baroque, éditent un nouveau disque entièrement dédié à François Couperin… Le disque François Couperin intitulé “Portrait d’Iris” sort en avril 2010 chez Paraty.

Bruno Procopio, clavecin joue François Couperin. A Paris, dans le salon d’honneur des Invalides, le claveciniste Bruno Procopio joue plusieurs pièces de François Couperin. L’interprète publie un nouvel album dédié à François Couperin, avec entre autres
partenaires, l’excellente gambiste Emmanuelle Guigues, en avril 2010,
chez le label qu’il a récemment fondé, Paraty. 4 vidéos exclusives


Festival d’Ambronay 2009: reportage exclusif (1/2). En 2009, le Festival d’Ambronay souffle ses 30 ans… édition magique
où aux côtés des pionniers baroqueux dont Christie, Garrido, Kuijken…
paraissent les nouveaux grands talents de la scène musicale dont le
jeune chef argentin Leonardo Garcia Alarcon

Festival d’Ambronay 2009: Leonardo
Garcia Alarcon (1/2). En 2009, le Festival d’Ambronay souffle ses 30
ans… Dans le cadre de sa résidence à Ambronay, le jeune chef
argentin, Leonardo Garcia Alarcon
poursuit son travail spécifique sur l’articulation baroque…


Atys de Lully 2009 :
présentation
du travail d’Hugo Reyne et des chanteurs sur le texte, son
articulation. Comment réussir l’art délicat de la prosodie du 17è
siècle? Entretien avec les solistes phares de cette production
mémorable: Aimery Lefèvre (Célénus, baryton), Amaya Dominguez (Cybèle,
mezzo), surtout Romain Champion (haute-contre, remarquable Atys)…

Doulce Mémoire: Le Procès de Monteverdi
Denis Raisin Dadre
s’intéresse à la fameuse controverse orchestrée par le Chanoine Artusi
contre le jeune et “dangereux”réformateur, Claudio Monteverdi. Derrière
une querelle esthétique passionnante, se profile aussi le choc de deux
mondes, l’ancien et le moderne, et le triomphe du langage moderne,
celui irrésistible, qui engendre l’âge baroque.

Christina Pluhar & L’Arpeggiata
Un nouvel album dédié à la passion amoureuse, en particulier celle de Monteverdi (Teatro d’amore)
souligne l’engagement interprétatif de l’enchanteresse et de son
ensemble. Fidèle à son approche détaillée et scintillante, Christina
Pluhar que l’audace et l’expérimentation inspirent, ose des options
nouvelles…

Françoise Lasserre interprète Hasse
Dans le cadre du 29ème Festival d’Ambronay, Françoise
Lasserre
“recréait” l’oratorio inédit de Johann Adolf Hasse, Petrus &
Magdalena, jamais joué depuis sa création au XVIIIème siècle à Venise.
La directrice et fondatrice d’Akadêmia présente l’oeuvre, ses temps
forts, mais aussi l’esthétique virtuose de Hasse, compositeur à Venise,
époux de la célèbre cantatrice Faustina Bordoni qui fut formée dans les
institutions musicales vénitiennes. Reportage avec Françoise Lasserre,
Akadêmia, et les solistes de cette production créée à Ambronay le 4
octobre 2008…


Theodora de Haendel par Christoph Spering


Christoph Spering et son ensemble sur instruments
d’époque, Das Neue Orchester, interprètent pour la première fois,
l’oratorio de la maturité de Haendel, Theodora (1750), chef-d’oeuvre de
profondeur contemplative dans lequel sur le sujet de la princesse
romaine Theodora, exemple de constance fervente, Haendel exprime aussi
sa foi intime. D’une durée exceptionnellement longue (chef et ensemble
jouent une lecture de 3 h de temps dans le cadre du Festival d’Ambronay
2008), Theodora est aussi une partition cohérente qui pourrait se
prêter à une mise en scène…

Recréation du Ballet des Arts de Jean-Baptiste Lully (1663)
La recréation du Ballet
des Arts,
composé en 1663, reste l’événement baroque de l’année 2008: présentée à
l’été à La Chabotterie, puis à Sablé, enfin à l’Automne, dans
l’orangerie du Château de Versailles, la production portée par Hugo
Reyne, dévoile le génie du jeune Lully dans l’rt du ballet de Cour.
Autour du jeune Louis XIV, beau, puissant, viril,
toute la Cour danse, dont les plus belles femmes du royaume: tel
Apollon célébré par les muses… Machinerie sophistiquée, politique et
sociale, la partition aux clés, lectures, et jeux d’esprits multiples
est restituée avec poésie et clarté par le trio Hugo Reyne (direction
musicale), Marie-Geneviève Massé (danse) et Vincent Tavernier (mise en
scène). Visionner nos vidéos exclusives du Ballet des Arts de Lully, réalisées au moment de la présentation du spectacle lors du Festival de Sablé (août 2008).

Jan Dismas Zelenka: Marek Stryncl dirige Lamentations et Airs (Philippe Jaroussky)
En août 2008, le Festival de Sablé dans le département de la Sarthe,
soufflait ses 30 ans. Aux côté d’autres programmes inédits, l’édition
2008 affichait la poursuite de son volet consacré aux musiciens
tchèques dont Jan Dismas Zelenka. Le chef de Musica Florea, Marek
Stryncl, présente les oeuvres inédites ainsi révélées: Lamentations et
airs du compositeur, surnommé le Bach de Dresde, avec la collaboration
du contre-ténor Philippe Jaroussky… Voir notre entretien vidéo avec Marek Stryncl, directeur musical de Musica Florea à propos de Jan Dismas Zelenka

Patrick Cohën-Akenine: Reconstitution de l’Orchestre de Louis XVI: les Vingt Quatre Violons du Roy
Autre
événement baroque de l’année 2008: la reconstitution de l’orchestre des
Vingt-Quatre Violons du Roy, institution musicale créée depuis 1630 et
que Lully perfectionne
jusqu’à l’excellence (tenue d’archet disciplinée). Patrick
Cohën-Akénine restitue l’ampleur et la richesse sonore originale de
l’orchestre versaillais, idéal pour l’interprétation des ballets,
comédies-ballets et tragédies en musique du Grand Siècle. Le programme
présenté à Versailles en octobre 2008, après Sablé, aborde plusieurs
intermèdes de la Tragicomédie Psyché (1670) afin de révéler la richesse
caractérisée et « centrée » d’une sonorité sans égale (restitution des
hautes-contre, tailles et quintes de violons). Visionner notre entretien exclusif avec Patrick Cohën-Akénine à propos de la reconstitution des Vingt-Quatre violons du Roy

Andrea Marcon (Vivaldi)
évoque la personnalité d’Antonio Vivaldi à l’occasion de la parution de
son album discographique Amor Profano (Archiv). Cycle de 5 entretiens
vidéo. Voir les vidéos Andrea Marcon



Hugo Reyne
(Lully, Cavalli, Louis XIV)
brosse un portrait de Lully et évoque son album discographique paru
chez Accord, autour des musiques du mariage de Louis XIV pour
lesquelles le compositeur vénitien Cavvali, invité par Mazarin, signe
la musique quand les ballets sont signés du jeune Lulli. Cycle de 5
entretiens vidéo. Voir les vidéos Hugo Reyne

Festival Musique et mémoire (Haute Saône)

Juillet 2008. Chaque été, au mois de juillet, le festival Musique et mémoire depuis
15 ans, associe les répertoires contemporains et baroques en un
laboratoire artistique riche et captivant. Fabrice Creux,
directeur artistique, explique la ligne du festival situé au Pays des
Mille étangs. Festival atypique, modèle sur le plan de sa programmation
musicale et des paris défendus depuis ses débuts, Musique et mémoire
témoigne de la vitalité de la scène musicale en province: “scène
ancienne et scène nouvelle”…


Bruno Procopio
(CPE Bach, Festival de Paraty)
Le Claveciniste Bruno Procopio joue CPE Bach, évoque le festival de
Paraty au Brésil, dresse un bilan de ses recherches sur les musiques du
Nouveau Monde à l’époque baroque. Cycle de 3 entretiens vidéo. Voir les vidéos Bruno Procopio

Comments are closed.