REPORTAGE : Songe d’une nuit d’été de Benjamin Britten à l’Opéra de TOURS (13, 15 et 17 avril 2018).

tours-opera-britten-midsummer-nights-dream-benjamin-pionnierREPORTAGE : Songe d’une nuit d’été de Benjamin Britten à l’Opéra de TOURS (13, 15 et 17 avril 2018). La nouvelle production présentée à l’Opéra de Tours sous la direction de Benjamin Pionnier offre une nouvelle vision de la partition de Britten, inspirée de Shakespeare. Nuit enivrante, extatique ou cauchemar halluciné ? Un peu des deux certainement. Car le désordre règne dans une Nature chaotique – et même bitumineuse ici, – ; si le retour à l’ordre s’opère dans la représentation de la tragédie Pyrame et Thisbé par les artisans rustics, amateurs devenus acteurs (un rien parodique délirants), le chemin parcouru depuis le début par tous les personnages les laisse éprouvés : l’ordre oui, mais à quel prix ! Le spectacle est la première mise en scène de Jacques Vincey, directeur du centre dramatique régional de Tours qui à l’invitation de Benjamin Pionnier, directeur de l’Opéra de Tours, réalise ainsi une éblouissante relecture de la partition, à la fois, onirique et cynique – Production événement à Tours en 3 dates : les 13, 15 et 17 avril 2018. ENTRETIENS, EXPLICATIONS, PRESENTATION DES PERSONNAGES ET DES OPTIONS DE MISE EN SCENE avec Jacques Vincey et Benjamin Pionnier – réalisation : Philippe Alexandre PHAM / © studio CLASSIQUENEWS.TV 2018 – Durée : 8mn 08.

 

 

 

——————————–

 

 

 

BRITTEN, Un SONGE D’UNE NUIT D’ETE,
A Midsummer night’s Dream
Nouvelle production

TOURS, Opéra / Grand Théâtre
Vendredi 13 avril 2018 – 20h
Dimanche 15 avril 2018 – 15h
Mardi 17 avril 2018 – 20h

RESERVEZ VOTRE PLACE
http://www.operadetours.fr/a-midsummer-night-s-dream

Grand Théâtre de Tours
34 rue de la Scellerie
37000 Tours

02.47.60.20.20
theatre-billetterie@ville-tours.f

 

 

 

benjamin_britten_vieuxTOURS, Opéra. Les 13, 15 et 17 avril 2018. BRITTEN : Songe d’une nuit d’été (A Midsummer Night’s Dream) plonge au cœur de l’illusion amoureuse en labyrinthe des coeurs qui éprouvent chaque protagonistes qu’il soit souverain, comédien, homme ou fée, voire « rustre » (rustics)… Entre fable et drame tragique, légende onirique et action théâtrale, Benjamin Britten (1913-1976) a conçu une suite musicale à la pièce de Shakespeare (créée dans les années 1590) d’une toute autre inspiration que celle de son prédécesseur sur le même sujet, Mendelssohn (dont il chantait adolescent la partie d’alto). La comédie amoureuse cible la gravité de l’amour manipulateur, son oeuvre illusoire ; il ne rend pas heureux, il désespère les âmes éprouvées, trompées, égarées. Comme The Rape of Lucrezia (Le Viol de Lucrèce), Britten approfondit encore sa propre conception de l’opéra de chambre anglais, viscéralement théâtral, mais d’une fausse légèreté dans sa réalisation : Midsummer a été conçu pour le festival d’Aldeburgh, fondé 10 ans auparavant par Britten (1948). LIRE NOTRE PRESENTATION complète

 

 
 

VOIR aussi notre TEASER VIDEO court : Le Songe d’une nuit d’été de Benjamin Britten à l’Opéra de Tours, nouvelle production éblouissante

 
  

Comments are closed.