Rameau: Les Indes Galantes, 1735Toulouse, Capitole. Jusqu’au 15 mai 2012

reportage vidéo
Jean-Philippe Rameau

Les Indes Galantes, 1735
nouvelle production
Toulouse, Théâtre du Capitole, jusqu’au 15 mai 2012



Nouvelles Indes à Toulouse. Reportage vidéo par notre correspondante, Mathilde Lacroix. Le Capitole accueille une nouvelle production où ce sont surtout le déploiement visuel et les options de la chorégraphe Laura Scozzi qui assurent la cohérence et la réussite du spectacle. Reportage vidéo court, entretien avec Christophe Rousset, chef d’orchestre…
Le premier des 6 opéras ballets de Rameau comprend 4 entrées sur un
livret de Louis Fuzelier. Pas d’unité d’action d’un tableau à l’autre
mais une diversité musicale qui place danse et musique au premier rang.
Pas d’intrigue préservée mais une série de visions spectaculaires et
trépidantes qui suscite l’imaginaire et la poésie… Les commentateurs
auraient donc tort d’y chercher une cohérence dramatique traditionnelle:
la vitalité des rythmes et des danses structurent le squelette d’une
oeuvre exceptionnelle par sa polyvalence et sa versatilité formelle.

Fleuron de l’esthétique rocaille et rococo, l’opéra-ballet de Rameau est
créé le 28 août 1735, soulignant l’extraordinaire facilité du génie
mélodique, harmonique d’un Rameau venu sur le tard sur la scène
musicale. Les Indes Galantes font suite à son premier opéra d’envergure,
déjà salué pour la richesse foisonnante de son inspiration: la
tragédie lyrique Hippolyte et Aricie (1733). En lire +

Jean-Philippe Rameau

Les Indes galantes

Toulouse, Capitole

jusqu’au 15 mai 2012


Nouvelle production

Laura Scozzi, mise en scène et chorégraphie

Christophe Rousset, direction

Comments are closed.