Publications. Opéra magazine n°108, juillet/août 2015. En couverture : le ténor Roberto Alagna…

opera-magazine-opera-magazine-108-roberto-alagna-108-presentation-revue-de-presse-classiquenewsPublications. Opéra magazine n°108, juillet/août 2015. En couverture : le ténor Roberto Alagna… Couverture et grand entretien : Roberto Alagna. En couverture le plus célèbre de nos ténors français se félicite sur l’évolution de ses conditions vocales et physiques : ” Je suis content parce que ma voix commence à ressembler à ce que j’entends intérieurement “. Fidèle aux Chorégies d’Orange depuis plus de vingt ans, le ténor français y retrouve Manrico dans Il Trovatore / Le Trouvère de Verdi, les 1er et 4 août 2015, huit ans après son triomphe dans le rôle auThéâtre Antique. Un retour qui fait suite à un premier semestre 2015 marqué par deux somptueuses incarnations à l’Opéra National de Paris : Rodrigue dans Le Cid, puis Lancelot dans Le Roi Arthus. On attend maintenant avec impatience ses débuts dans Vasco de Gama de Meyerbeer et La Juive d’Halévy, respectivement à Berlin et Munich, au cours de la saison 2015-2016.

Rencontres
Katie Mitchell : Révélée au Festival d’Aix en Provence par Written on Skin, en 2012, la metteure en scène britannique s’attaque, trente-sept ans après Jorge Lavelli au Théâtre de l’Archevêché, à Alcina, l’un des plus purs chefs-d’œuvre de Haendel, au Grand Théâtre de Provence, le 2 juillet 2015.
Jonathan Dove : Après Berlin, en allemand, et Londres, en anglais, le Festival d’Aix-en-Provence accueille, le 8 juillet, avec toujours Simon Rattle à la baguette, l’adaptation française de The Monster in the Maze (Le Monstre du labyrinthe), «  opéra pour tous  », à partir de 6 ans.
Ana Sokolovic : Créé à Toronto, en 2011, Svadba connaîtra les honneurs d’une nouvelle production, le 3 juillet, dans le cadre de l’Académie du Festival d’Aix-en-Provence. Il s’agira de la création européenne, en version scénique, de cet «  opéra de chambre  » en langue serbe.
Olivier Desbordes et Michel Fau : Désormais réunis sur le plan juridique et administratif, les festivals de Saint-Céré et Figeac offrent également une complémentarité dans leur programmation, comme nous l’expliquent leurs directeurs artistiques respectifs.
Julien Caron : du 21 au 30 août, le festival de La Chaise Dieu, la prestigieuse  manifestation fondée par György Cziffra, en 1966, au cœur de l’Auvergne accueillera  une programmation mêlant, comme toujours, répertoire sacré et profane. Son directeur nous la présente.

Événement : La Jacquerie de Lalo.  Après la première mondiale de Fiesque, en 2006, le Festival de Radio France et Montpellier poursuit l’exploration de l’œuvre lyrique d’Édouard Lalo avec La Jacquerie. Resté inachevé à la mort de son auteur, complété par Arthur Coquard, cet opéra en quatre actes, aujourd’hui totalement oublié, a vu le jour à Monte-Carlo, le 9 mars 1895, avec une belle distribution. Celle que l’on pourra entendre le 24 juillet, au Corum de Montpellier, n’est pas moins brillante, réunissant notamment, sous la baguette de Patrick Davin, Véronique Gens, Nora Gubisch et Charles Castronovo.

En coulisse : Peralada
Beaucoup moins bien dotée en festivals d’art lyrique que d’autres pays européens, l’Espagne en possède tout de même un de stature internationale. Niché au nord de la Catalogne, à quelques kilomètres de la France, il accueille depuis près de trente ans les plus grands noms de l’opéra, de Montserrat Caballé à Juan Diego Florez, en passant par José Carreras, Placido Domingo, Roberto Alagna et Jonas Kaufmann. Sa programmation pour l’été 2015 est, une fois encore, particulièrement alléchante. Si vous êtes las de Bayreuth, Salzbourg ou Vérone, courez à Peralada !

Comptes rendus
Les scènes, récitals et concours.

Guide pratique
La sélection CD, DVD, livres et l’agenda international des spectacles.

Publications. Opéra magazine n°108, juillet/août 2015. En couverture : le ténor Roberto Alagna…

Comments are closed.