ORLEANS : concert O FORTUNA (Carl Orff)

ORLEANS O FORTUNA concert evenement par classiquenews 2018ORLEANS, Orch Symphonique : les 16 et 17 juin 2018. O FORTUNA. Somptueux programme que celui défendu par l’Orchestre symphonique d’Orléans et son chef Marius Stieghorst. Le dernier rv symphonique à Orléans pour cette saison 2017 – 2018 met l’accent sur la combinaison choeur et orchestre, un fil rouge développé pendant toute la saison : un défi aussi pour le chef qui doit piloter des effectifs ambitieux et construire une cathédrale sonore, dans le souffle et la ciselure soliste. A travers les 3 pièces choisies, – autour des années 1930-, ce sont surtout les mélodies populaires qui fondent un riche terreau sonore sur lequel les compositeurs dits « savants » ont échafaudé leur propre monde expressif.

 
 
 

RALPH VAUGHAN-WILLIAMS
Fantasia on « Greensleeves »
La Fantaisia on « Greensleeves » est basée sur l’arrangement pour orchestre de cette très célèbre mélodie populaire réalisée par Vaughan Williams pour servir d’interlude entre les deux scènes de l’acte IV de son opéra « Sir John in Love » (1929). L’opéra, au livret presque entièrement inspiré par Les Joyeuses Commères de Windsor de Shakespeare, met en scène le personnage de Falstaff.
Musique médiévale sacrée pour chœur / Musique médiévale profane pour 3 sacqueboutes et tambours. L’art du Britannique Vaughan-Williams s’est accompli en sublimant le patrimoine du passé et celui populaire auxquels il apporte sa subtile de l’orchestration apprise au début du siècle à Paris auprès de Ravel…

PAUL HINDEMITH
Cantique du soleil de Saint François d’Assise : Passacaglia
Ce sont les fresques de Giotto consacrées à la vie de saint François d’Assise, dans l’une des chapelles de l’église Santa Croce à Florence, qui inspirèrent à Hindemith, en 1937, le sujet d’un ballet, « une légende dansée ». Le dernier des 3 mouvements est une Passacaglia dont le thème, exposé avec éclat aux cuivres, inspire vingt variations. Nul doute que le musicien manifeste ici sa maîtrise de la forme et du traitement contrapuntique. Mais le sens que dépose le compositeur dans ce cycle formellement parfait suit aussi une verticalité toute spirituelle; comme l’expression d’une agissante ferveur.

CARL ORFF
Carmina Burana,
pour solistes, chœurs et orchestre
En 1937, Carl ORFF crée ce qui restera son testament musical : Carmina Burana. Auteur en complaisance malheureuse avec le régime nazi, Orff bâtit une nouvelle langue populaire qui puise dans la tradition et le folklore, réinventant le genre de l’oratorio du peuple. A la fois incantatoire, fantastique, halluciné, le caractère des pièces cite aussi les beuveries collectives.
En dépit de sa genèse délicate, Carmina Burana, exige beaucoup des effectifs requis : solistes, choeurs, orchestre plétorique.
Å’uvre inspirée de plusieurs poèmes du Moyen Âge retrouvés dans l’abbaye de Beuren, près de Munich, les Carmina Burana mêlent des textes en latin, en moyen haut allemand et en vieux français. Les sujets sont profanes et à caractère universel : la luxure, le jeu, les plaisirs de l’alcool, la nature éphémère de la vie… Le mouvement le plus connu est le chÅ“ur initial « O Fortuna », abondamment repris au cinéma et par la création publicitaire. En plus des instrumentistes de l’orchestre Symphonique d’Orléans, la pièce de Orff réclame la participation de 5 ensembles de choristes. Un défi de taille pour les musiciens et une conclusion en beauté pour la saison 2017 – 2018 de l’Orchestre.

 
 
 
 
 
 

Concert de l’Orchestre Symphonique d’Orléans
O FORTUNA !

Ralph Vaughan-Williams : Fantasia
Paul Hindemith : Cantique
Carl Orff : Carmina Burana

Samedi 16 juin – 20h30
Dimanche 17 juin – 16h

SALLE TOUCHARD
THÉÂTRE D’ORLÉANS

 
 
 

Soprano: Pauline TEXIER
Ténor: Sébastien LEHMANN
Baryton: Christian HELMER

Chœur Symphonique du Conservatoire d’Orléans
(Chef de Chœur : Elisabeth RENAULT)
Ensemble Vocal Anonymus
(Chef de Chœur : Anne-Cécile CHAPUIS)
Cantate (Chef de Chœur : Frédéric LABADIE)
Chœur d’Enfants du CRD d’Orléans
(Chef de Chœur : Emilie LEGROUX)
Classes CHAM du Collège Jeanne d’Arc d’Orléans
(Chef de Chœur : Philippe BOUTONNET)

Orchestre Symphonique d’Orléans
Marius STIEGHORST, direction

 
 
 

INFOS & RESERVATIONS

CATÉGORIE 1 : 28/24/13€ / CATÉGORIE 2 : 25/22/13€ euros
http://www.orchestre-orleans.com/concert/o-fortuna/

 
 
 

ORELANS orchestre concert fortunat par classiquenews annonce JUIN-AFFICHE-PNG-524x1024

 
 
 
 
 
 

Comments are closed.