MOZART : Lucio Silla depuis La Monnaie de Bruxelles

mozart_portraitARTE, Dimanche 21 janvier 2018. 00h20 : MOZART : Lucio Silla au thĂ©Ăątre de la Monnaie de Bruxelles. Alors qu’il a banni de la ville Ă©ternelle ses adversaires politiques, Lucio Silla, dictateur de Rome, souhaite Ă©pouser la fille de l’un de ses plus farouches ennemis, Ă©prise d’un sĂ©nateur en exil. L’homme d’État devra faire preuve de clĂ©mence pour ramener l’ordre dans une ville chamboulĂ©e. Au thĂ©Ăątre de la Monnaie de Bruxelles, Tobias Kratzer met en scĂšne cette Ɠuvre de jeunesse de Mozart (composĂ©e Ă  16 ans !), dont les motifs et thĂ©matiques seront repris dans son dernier opĂ©ra, La clĂ©mence de Titus. Dans les rĂŽles titres, le tĂ©nor Jeremy Ovenden et la soprano Lenneke Ruiten. L’ouvrage bien que portĂ© par le gĂ©nie d’un adolescent surdouĂ© de 16 ans, exprime tous les tourments du sentiment amoureux. Tout en respectant le cadre souvent assĂȘchant de l’opĂ©ra seria (ses formules mĂ©caniquement successives : rĂ©citatifs seccos puis arias avec orchestre), Mozart sait varier, colorer, nuancer comme aucun autre compositeur des annĂ©es 1770, la langue musicale infĂ©odĂ©e aux vertiges de la passion. Dans Lucio Silla, le jeune compositeur se taille une rĂ©putation grandissante ; il opĂšre aussi sa propre rĂ©forme du genre seria, plus tard illustrĂ©e par Idomeneo (grande amplification du tissu orchestral), puis surtout son dernier opĂ©ra Ă©crit l’annĂ©e de sa mort, 1791, La ClĂ©mence de Titus. 

 

 

Comments are closed.