Mozart: Le Nozze di Figaro (Böhm, 1966) 2 dvd Arthaus Musik. Salzbourg 1966

Noces réjouissantes


Salzbourg 1966: autre époque, autre rituel du premier festival lyrique européen. Les premières images de ce document d’archives en noir et blanc et prise de son mono, insistent sur l’éclat d’un festival modèle, fréquenté par l’élite dont le statut social se mesure au profil de la voiture qui “livre” ses précieuces têtes couronnées ou mondains mélomanes… Il est vrai que ces Nozze, emportées par le divin Boehm, y déversent une énergie et une cohérence, absente dans bien des scènes actuelles. La finesse, le bouillonnement y croisent avec l’espièglerie et la vocalità, subtile et impertinente. L’impertinence voire l’insolence prérévolutionnaire, sont les valeurs clés d’un ouvrage de femmes, d’une poésie enchanteresse. Karl Boehm nous fait entendre tout cela, du début à la fin et l’on comprend qu’en 1966, chacun se presse pour écouter et voir une production si délectable.

Incroyable impression de troupe dans un festival aussi prestigieux… le couple à la ville à la scène Mathis/Berry s’impose évidemment en Cherubino/Figaro… Edith Mathis dans un rôle où elle surprend mais convainc… Même la Susanne de Reri Grist et la Comtesse de Claire Watson sont sans défauts. D’une musicalité simple, naturelle… respectueuse de la vérité mozartienne…

Mise en scène classique mais opérationnelle, baguette magicienne d’un grand mozartien, équipe vocale d’une cohérence à faire pâlir les plus récentes productions, voici des Noces lumineuses.

Wolfgang Amadeus Mozart: Le Nozze di Figaro. Ingvar WIxell, Calire Watson, Reri Grist, walter Berry, Edith Mathis… Wiener Philharmoniker. Karl Böhm, direction. Günther Rennert, mise en scène.

Comments are closed.