LEVALLOIS, Opera Fuoco, David Stern. BERENICE, CHE FAI ?

LEVALLOIS, Opera Fuoco, David Stern. BERENICE, CHE FAI ?, le 12 novembre 2017, 20h30. Somptueuse soirĂ©e en perspective qui dans un choix ciselĂ© d’airs de concerts relevant du plus pur classicisme prĂ©romantique, affirme l’engagement vocal et dramatique de jeunes chanteuses parmi les plus convaincantes de leur gĂ©nĂ©ration. Programme incontournable.
OPERA-FUOCO-BERENICE-vignette--cd-berenice-que-fai-opera-fuoco-lea-desandre-natalie-perez-david-stern-cd-review-cd-critique-annonce-presentation-APARTE-reviw-cd-critique-par-classiquenews-600_bereniceUne soirĂ©e lyrique Ă  Vienne chez Mariana Martinez, muse et compositrice
 Au cƓur de la Vienne historique, Ă  quelques mĂštres du site du Burgtheater, les promeneurs peuvent admirer la façade rococo de la GrosserMichaelerhaus. Ce monument Ă©tait la demeure de Mariana Martinez, fille d’un riche diplomate Napolitain, d’ascendance Espagnole. Nombreux sont les tĂ©moignages directs et indirects qui s’intĂ©ressent Ă  la personnalitĂ© de Mariana Martinez. A l’apogĂ©e de l’Opera Seria Ă  Vienne, elle a Ă©tĂ© l’élĂšve de Pietro Metastasio, de Nicola Porpora et a eu comme locataire rien de moins que le jeune Joseph Haydn. Mariana Martinez ne s’est pas contentĂ© d’ĂȘtre une salonniĂšre comme les parisiennes de son Ă©poque ou les grandes dames Viennoises. Elle fut une compositrice accomplie. Adaptant des airs et rĂ©cits de Metastasio, le gĂ©nie musical de Mariana Martinez s’est attachĂ© Ă  rendre les affects et le feu dramatique aux vers de son maĂźtre et locataire. Opera Fuoco prĂ©cise les enjeux esthĂ©tiques du programme et du nouveau cd :
“ Cet enregistrement, en se centrant sur « Ah Berenice » rĂ©cit et air versifiĂ© par Metastasio, veut recrĂ©er l’ambiance musicale du salon de Mariana Martinez dans la GrossMichaelerhaus. De mĂȘme en incluant Ă  la fois l’adaptation de Hasse, de Mazzoni et de Mozart, ainsi qu’un air de Johann Christian Bach, retrouver les possibles inspirations prĂ©alables et postĂ©rieures des affects mĂ©tastasiens mais qui ont sans doute aidĂ© Mariana Martinez dans ses compositions et sont un tĂ©moignage d’une Ă©poque foisonnante de musique dont elle a Ă©tĂ© l’instigatrice, la muse et la pionniĂšre.”

 

A propos du cd nouveau (que reprend le programme de ce concert Ă  Levallois), la RĂ©daction de classiquenews demeure trĂšs enthousiaste Ă  la premiĂšre Ă©coute  : « VoilĂ  bien longtemps que l’on avait pas Ă©tĂ© sĂ©duit par un tel feu musical, servi par d’authentiques tempĂ©raments lyriques dont la prĂ©cision, l’ardeur, l’élĂ©gance comme la nervositĂ© parfois frĂ©nĂ©tique savent ici sublimer le texte de MĂ©tastase sur le thĂšme de l’amoureuse tragique, BĂ©rĂ©nice.
Entre cantate et air de concert, dans une pĂ©riode passionnante oĂč sous la pression esthĂ©tique de courants germaniques tel le « Sturm und Drang » (TempĂȘte et passion), les affects s’égarent et s’alanguissent entre dĂ©lire, folie, dĂ©chirements et dĂ©sir, voici une collection de 6 airs au souffle manifeste, au nerf ardent, au verbe mordant, pour soprano et mezzo-soprano signĂ©s Ă  la fin du XVIIIĂš, dans cette pĂ©riode charniĂšre d’avant et d’aprĂšs Gluck, Hasse le vĂ©nĂ©to-napolitain, les moins connus Mariana MARTINEZ (dont le prĂ©sent programme fait un hommage des plus subtils), surtout Haydn, Mozart,.

 

 

 

BĂ©rĂ©nice amoureuse et tragique de Metastasio sublimĂ©e par  les compositeurs du XVIIIĂš : baroques tardifs, classiques et prĂ©romantiques…

2 JEUNES DIVAS RÉVÉLÉES, CONFIRMÉES :
Lea Desandre, Natalie PĂ©rez

 

 

HAYDN portrait par classiquenews Joseph_HaydnC’est l’époque oĂč la caractĂ©risation de plus en plus nuancĂ©e des Ă©motions permet de passer des passions baroques aux sentiments romantiques. La BĂ©rĂ©nice de Metastasio offre un prĂ©texte somptueux pour chacun, compositeurs et Ă©videmment solistes. Sur un mĂȘme texte (Ă©crit par le poĂšte officiel de la cour impĂ©riale viennoise), les sensibilitĂ©s et la disparitĂ© des Ă©critures se prĂ©cisent. Deux superbes actrices se dĂ©voilent ici et confirment grĂące Ă  la richesse inspirĂ©e de leur chant, une disposition naturelle pour jouer, incarner, toucher ; les jeunes cantatrices dĂ©sormais Ă  suivre : Lea Desandre et Natalie PĂ©rez. La premiĂšre cisĂšle l’urgence ; la seconde Ă©blouit par des aigus d’une exceptionnelle chair diamantine. Deux immenses artistes Ă  suivre de prĂšs. Dans chacune de leur prises de rĂŽles Ă  venir
 EnregistrĂ© en fĂ©vrier 2017, le programme particuliĂšrement bien conçu (honneur au concepteur artistique), rĂ©vĂšle deux artistes majeures de la jeune gĂ©nĂ©ration ; le disque, CLIC de CLASSIQUENEWS de novembre 2017, souligne la sensibilitĂ© filigranĂ©e du chef David Stern, apte Ă  transcender chaque nuance de cet Ă©chiquier des sentiments humains qui sont aussi
 orchestraux : de la nervositĂ© prĂ© gluckiste de Hasse, Ă  la passion Ă  la fois furieuse et prĂ©romantique de Haydn et Mozart
 sans omettre l’acuitĂ© et les accents de la compositrice Mariana Martinez. Prochaine grande critique du cd BERENICE, CHE FAI ?

cd berenice que fai opera fuoco lea desandre natalie perez david stern cd review cd critique annonce presentation APARTE reviw cd critique par classiquenews 600_bereniceSOIRÉE LYRIQUE A LEVALLOIS
 La soirĂ©e de Levallois est d’autant plus incontournable que les instrumentistes d’Opera Fuoco font montre d’un engagement Ă©lectrique, sachant exprimer la nervositĂ© dramatique et aussi le galbe voluptueux des sentiments ici affrontĂ©s, Ă©prouvĂ©s, sublimĂ©s. Les jeunes voix de Lea Desandre et de Natalie PĂ©rez apportent leur intensitĂ© palpitante qui associe en une Ă©quation trop rare aujourd’hui, voix claires et agiles, medium riche, projection percutante et articulation constante, mais aussi ardeur expressive, prĂ©cision des vocalises, nuances d’une palette d’affects, remarquablement colorĂ©es. Avec le nerf et le muscle des musiciens d’Opera Fuoco sous la direction de David Stern, la soirĂ©e renoue avec la grande Ă©poque des baroqueux en leurs premiĂšres heures, de dĂ©frichement et d’implication jusqu’auboutiste.
Temps forts de la soirée : Antigono de Mazzoni (Natalie Pérez), Scena di Berenice de Joseph Haydn
(Lea Desandre).

LEVALLOIS, Salle Ravelboutonreservation
Dimanche 12 novembre 2017, 20h30
RESERVEZ VOTRE PLACE
sur le site de la billetterie en ligne de la salle Ravel de Levallois
Tarifs : 26 / 21 euros
http://billetterie.ville-levallois.dspevent.com/dsp/WEB/Site/index.htm?wId=VL&rId=Ticketing&event=M1193&perf=S1&profil=0

 

 
——————–

 

 

Le programme de ce concert exceptionnel reprend les airs du nouveau cd d’Opera Fuoco, qui remporte le CLIC de CLASSIQUENEWS de novembre 2017

Arias « Ah Berenice » de Hasse, Mazzoni, Martinez, Mozart, Haydn

Natalie Perez – soprano
Lea Desandre – mezzo-soprano
Adùle Charvet – mezzo-soprano
Chantal Santon – soprano

Orchestre d’OPERA FUOCO
David Stern, direction

 
 

Comments are closed.