JEUNES TALENTS. RENCONTRE, PORTRAIT : TAMARA CAUCHETEUX, piano

JEUNES TALENTS. RENCONTRE, PORTRAIT : TAMARA CAUCHETEUX, piano. En partenariat avec le site SHIIMER, classiquenews souligne la diversité des talents d’aujourd’hui et présente les artistes et les projets qui méritent d’être suivis aujourd’hui. La jeune pianiste Tamara Caucheteux cultive les affinités allusives entre Fauré et Debussy, comme en témoigne les deux enregistrements discographiques qu’elle nous présente dans notre entretien. C’est aussi une artiste à la sensibilité ouverte et généreuse qui sait inspirer les autres disciplines de l’art, « osant » le dialogue des arts entre piano, sculpture et peinture. Rencontre et agenda avec une jeune interprète qui fait bouger les lignes…

 

 

caucheteux-tamara-piano-bras-long-concert-presentation-par-classiquenews

 

 

 

Entretien avec Tamara Caucheteux, pianiste

 

 

Quel est votre répertoire de prédilection actuellement et pourquoi ?

 

Mon répertoire de prédilection en ce moment privilégie la musique de la fin 19ème et du début du 20ème siècle. J’aime l’étirement apporté à l’harmonie à cette époque-là. Les compositeurs ont essayé d’aller le plus loin possible ; ils déstabilisent l’auditeur en enlevant les repères harmoniques habituels. J’aime particulièrement les auteurs français de cette période, car ils ont une finesse d’écriture rarement égalée. Ravel et ses orchestrations influencées par le Jazz, Debussy et l’impressionisme, Fauré et l’harmonie des 7èmes, si bien manipulées, Poulenc et l’humour dans le néoclassique … : tout cela me plaît énormément. J’ai d’ailleurs déjà enregistré les 6 premiers Nocturnes de Fauré (chez Sheva collection / VOIR mon extrait vidéo commenté et présenté à la fin de notre entretien).
En ce moment, je prépare un album consacré à Debussy. J’aime également beaucoup Bartok, Prokofiev, Gershwin,… L’écriture de toute cette période (circa 1870 à 1950) a subi une accélération et un enrichissement des styles, particulièrement captivants.

 

 

 

Pouvez citer 2 artistes du passé ou actuels, qui seraient vos modèles ? Pour quelles raisons ?

 

N’en citer que deux est très difficile pour moi mais j’aime énormément Martha Argerich qui est une modèle de simplicité et qui a une aura incroyable. J’ai eu la chance de la voir en concert ; c’est un souvenir qui m’a marqué profondément. J’aime également beaucoup Pierre-Alain Volondat, pour sa frénésie et pour son humanité. J’ai eu la chance de jouer à quatre mains avec lui au festival Durbuyssimo ; il a été d’une gentillesse et d’une grande générosité avec moi. Ce fut une expérience incroyable.

 

 

 

Sur quel programme précis travaillez-vous actuellement ? Quels en sont les défis techniques (vocaux/instrumentaux) ?

 

Pour le moment, je travaille donc à la préparation d’un nouvel enregistrement discographique sur Debussy. Bien sûr, il y a quelques défis techniques mais surtout, il y a un travail spécifique sur l’atmosphère et le rapport à l’imaginaire. La couleur et les sons ont une importance fondamentale que j’essaye de perfectionner à de chaque séance de travail.

 

Quelle serait la qualité artistique qui vous singularise ?

 

La qualité et la finesse du son ont une importance particulière pour moi. J’essaye toujours de veiller à ce que l’auditeur aie une compréhension et une lisibilité assez claire de la pièce entendue. Tout cela passe par un travail d’analyse assez ardu de chaque pièce travaillée. Cela me passionne et m’inspire pour l’interprétation des Å“uvres jouées mais également pour mon travail de composition qui me prend un certain temps.

 

 

Sur quel type d’instrument jouez vous ? Quelles en sont les qualités / spécificités ?

 

caucheteux-tamara-piano-grande-image-en-concert-par-classiquenewsJ’aime diversifier les types d’instrument et y chercher leurs qualités sonores. En tant que pianiste, nous sommes rarement amener à jouer sur le même instrument lors des concerts. Cela peut générer un stress mais peut aussi amener une richesse dans les interprétations. La rencontre avec un instrument est un peu comme une rencontre avec un être humain, on y trouve ses qualités, ses défauts ; ensemble, on essaye de donner le meilleur. C’est en rencontrant les pianos les plus diversifiés que l’on s’enrichit également.

L’album Debussy sera enregistré au mois d’avril 2018 et je travaille parallèlement à la composition d’un quatuor. Donc je fais une pause pour les concert d’ici l’été 2018.
J’ai un dernier concert prévu (- avant ma pause d’hibernation, sourires-), le 14 janvier 2018 prochain. C’est une performance artistique, pluridisciplinaire qui se fera en même temps que le piano. Avec un sculpteur et une peintre. Pendant que je jouerai, les deux artistes plasticiens créeront une Å“uvre en direct. Cela promet d’être haut en couleur…   Au programme: Debussy (Estampes, quelques Préludes) et plusieurs Nocturnes de Fauré (dont ceux que je joue habituellement et que j’ai enregistrés).

Propos recueillis en novembre 2017

 

 

——————————

APROFONDIR

Visitez le site de la pianiste Tamara Caucheteux :
http://tamaracaucheteux.wix.com/tamara-caucheteux

 

VIDEO

VOIR Tamara Caucheteux joue Fauré… (Nocturne opus 63 n°6)
vidéo youtube: https://www.youtube.com/watch?v=fOBkTKp59zo

 

 

AGENDA
caucheteux-tamara-piano-concert-janvier-2018-presentation-annonce-par-classiquenewsVERVIERS (Belgique). Galerie NAO EXPO, le 14 janvier 2018, 15h. De Fauré à Debussy… exploration pluridisciplinaire (peinture, sculpture, piano). Le programme est à Fauré et à Debussy. Je joue Trois nocturnes de Gabriel Fauré, invitation à sillonner l’atmosphère de la nuit à travers des ambiances intenses, passionnées mais aussi pleines d’introspection. Puis j’explore l’impressionnisme de Debussy (Estampes, trois Préludes, « la cathédrale engloutie »,  « la puerta del vino », « les feuilles mortes ».  Particulièrement suggestives et imaginatives, les partitions que j’aborde au piano inspireront les deux artistes plasticiens dans la création d’une œuvre en « live ».

Le concert se passe à 15h à la Galerie d’art Nao Expo, Rue Thier Mère Dieu / 10 4800 Verviers. PAF: Libre - Info: +32 476 54 75 77 ou info@nao-expo.be ou facebook.com/naoexpo.

—————-