Huelgas Ensemble. Les Larmes de LisbonneBruxelles. Flagey, le jeudi 14 juin 2007 à 20h15

On connaît l’infatigable défricheur et grand spécialiste des sonorités de la Renaissance chorale. Parrallèlement à la musique polyphonique,le fondateur du Huelgas Ensemble nourrit une passion pour le fado. Né au début du 19e siècle dans les quartiers portuaires de Lisbonne, le fado était à l’origine composé de chants poétiques qui étaient rituellement entonnés dans une petite pièce plongée dans l’obscurité devant un public silencieux. Les thèmes sont de ceux qui ont toujours fait rêver: la nostalgie des marins, les amours impossibles, le côté éphémère de toute chose et la difficulté de vivre dans les barrios pauvres…

Formellement, le fado est un genre soliste, à l’opposé du villancico, un chant polyphonique profane qui date, lui, du Portugal du 16e siècle. Mais tous deux s’abreuvent à la même source: la saudade, cette mélancolie si caractéristique de Lisbonne, la ville onirique en bordure de l’océan Atlantique. Ce concert nous fera entendre tour à tour ces deux traditions qui font la part belle à l’émotion: le villancico, avec l’Ensemble Huelgas, chantre de la musique polyphonique, et le fado, avec deux de ses aficionados, Beatriz da Conceição et António Rocha.

Programme:
Anonyme (Portugal, 16e siècle): Que he o que ve jo, Levamtese el pemsamemto, Lagrimas de saudades, Não tragais borzeguis pretos, Minina dos olhos verdes, Em mi gram sufrimento, Dipues vienes delhaldea, Espera sem fim
Beatriz da Conceição: Voltaste, Eu preciso de te ver, Noite, Prece a Lisboa, Meu Corpo, Vesti a minha saudade
António Rocha: Procura va, Só pode ser amor, Sombra fugida, Um hino á vida, Guitarra casca de noz, Sempre esperando

Paul Van Nevel, direction.
Beatriz da Conceição, António Rocha, chant.
Manuel Mendes, guitarra portuguesa.
Luis Miguel ramos, viola

Bruxelles, Flagey
Jeudi 14 juin 2007 à 20h15

Crédit photographique:
Paul Van Nevel (DR)

Comments are closed.