FESTIVAL FORMAT RAISINS 2019. Entretien avec Jean-Michel DEJEUNE, directeur

format raisins 2019 festival evenement par classiquenewsENTRETIEN avec JEAN-MICHEL DEJEUNE, directeur du Festival FORMATS RAISINS. Singularité et cohérence de la déjà 7ème édition 2019 (10 – 21 juillet 2019)…. Le Festival permet la découverte d’un territoire étonnant qui frappe par sa diversité : les formes du spectacle vivant y sont favorisées ; elles composent en juillet un portait étonnant. C’est tout le mérite d’un festival pluridisciplinaire à la fois ouvert et novateur, accessible et critique que de traverser ainsi une géographie spécifique en lui restituant sa cohérence première. Vignobles du Centre Loire, Réserve naturelle du Milieu de Loire ou premiers villages de la célèbre forêt des Bertranges redessinent une sorte de monde enchanté entre la Nièvre et le Cher. Une chance pour les habitants et tous les festivaliers de retrouver le goût de l’inconnu. Entretien exclusif pour classiquenews.

 

 

Quels sont les grands principes qui ont présidé à la création du festival Format Raisins ? Comment cette initiative vient-elle s’articuler avec l’offre culturelle et artistique de la région dans laquelle il est implanté ?
L’idée générale, c’est de proposer autour d’une programmation musicale et chorégraphique ambitieuse, tout un ensemble d’événements qui permettent de découvrir dans ses différentes composantes un territoire, ici celui qui réunit les vignobles du Centre Loire, la Réserve naturelle du Milieu de Loire et les premiers villages de la célèbre forêt des Bertranges. Concerts et spectacles de musique baroque, de musique classique et romantique, musique du XXème siècle, musiques du monde, danse contemporaine, action culturelle, actions liées au paysage, au patrimoine, aux vins et aux vignobles, mais également visites d’entreprises et projections de documents, dressent une sorte de portrait vivant de ce territoire. Le festival est présent dans plus d’une vingtaine de villes et villages de la Nièvre et du Cher. Chaque année, un volet d’action culturelle permet à de nombreux musiciens du territoire de se retrouver autour d’un projet collaboratif. Format Raisins – à côté de grands événements comme Jazz à Nevers en automne, comme le récent Aux quatre coins du Mot, en mai, tourné vers la langue, la littérature et le théâtre ou le célébrissime Printemps de Bourges – est essentiellement tourné vers la musique classique des différentes époques, des différentes régions du monde. Quelques Å“uvres en création, commandées par le festival – et souvent redonnées dans des lieux emblématiques (festival Présences, Abbaye de Royaumont, Eclats à Stuttgart, Archipel à Genève, Guggenheim à Bilbao…) – permettent à chacun de découvrir les langages d’aujourd’hui et l’actualité de la création musicale.

 

 

Pour cette septième édition, quels sont les principaux événements ? Sur quelle base ont-ils été déterminés ?

Cette année, plus d’une cinquantaine de jeunes musiciens et danseurs, issus de certains des lieux de formation les plus exigeants, ou qui commencent tout juste leurs carrières, sont à l’honneur. Ils font preuve d’invraisemblables talents, d’enthousiasme communicatif et dressent un panorama des initiatives qu’ils prennent dans diverses directions : quintet de jazz, ensemble de musique baroque, quatuor vocal, duos de guitares, quatuor à cordes, formation cantates, projets interculturels, créations chorégraphiques… Deux des Å“uvres musicales données en création ont été commandées à des compositeurs, brillantissimes, finissant cette année leurs études. Créations également avec la venue de trois jeunes danseurs du Centre National de Danse Contemporaine (Angers) qui nous présentent des solos du répertoire de la danse moderne ou contemporaine, mais aussi leurs propres créations, réalisées au cours des derniers mois.

Le projet La Septième nuit qui regroupe de nombreux musiciens pratiquant les instruments à vent ou les percussions, sous la direction de Fabrice Kastel, sera l’un des moments importants de cette septième édition.

L’ensemble contemporain 2 E 2 M, grand acteur de la création musicale internationale, ainsi que l’altiste Adrien Boisseau, le percussionniste Sylvain Lemêtre (pour un spectacle produit par l’Ensemble Cairn) et le pianiste Nicolas Stavy viennent donner de sublimes moments musicaux, aux répertoires les plus variés. Les compagnies Toujours après Minuit et Les Productions du dehors nous apportent d’audacieux spectacles de danse, pleins d’images et qui s’adressent à tous.

 

 

Que vivent les festivaliers les festivaliers qui vous suivent ?

Les quelque quatre-vingts événements de cette septième édition permettent aux festivaliers – habitants du territoire, vacanciers, touristes de passages, chaque année plus nombreux à venir d’autres régions, d’autres pays – de découvrir, en vacances, une belles variété de propositions, dans un festival qui accueille tout autant les connaisseurs que ceux qui rejoignent pour la première fois la musique et la danse. L’excellence, la simplicité et la convivialité priment. D’année en année, les auditeurs reviennent. Les journées proposent pour ceux qui le souhaitent un grand nombre de visites, des rencontres, de promenades en pleine nature. Les fins d’après-midi et les soirées sont les moments magiques des spectacles et concerts, souvent suivis de moments informels en compagnie des artistes.

 

______________________________________________________

 

TOUTES LES INFOS et les modalités d’accès et de réservation sur le site du FESTIVAL FORMATS RAISINS 2019

Propos recueillis en juin 2019

Comments are closed.