ENTRETIEN avec Jean-Pierre Wiart (Les Musicales de Cambrai 2017)

cambrai-festival-pave-publicitaire-12-juillet-2017ENTRETIEN avec Jean-Pierre Wiart (Les Musicales de Cambrai 2017). Le Festival de Cambrai est l’un des rares événements de musique classique qui a trouvé une place idéale dans la ville où il se déroule. A Cambrai, les festivaliers peuvent retrouver les concerts de musique de chambre au Théâtre et dans différents lieux, à présent emblématiques. En jouant la carte de l’éclectisme et de la diversité, il s’agit aussi de séduire le plus vaste public possible, dont tous ceux qui dans leur vie quotidienne n’ont que très peu d’occasions d’écouter du classique. Le temps du Festival est donc un rare et exceptionnel moment de partage et de rencontres, vécu par de très nombreux Cambrésiens. Entretien avec Jean-Pierre Wiart, directeur artistique, dont le souci de l’humain et les conditions d’un vrai partage, s’accordent avec l’expérience musicale pour tous.

 

 

 

Comment se déroule le festival ?

wiart-jean-pierre-musicales-de-cambrai-entretien-par-CLASSIQUENEWS,-les-musicales-de-Cambrai-2017Le festival se tient principalement au Théâtre de Cambrai mais aussi Ă  l’église Saint-GĂ©ry et au musĂ©e de Cambrai ainsi que celui de Caudry, le MusĂ©e Matisse. Outre la diffusion de la Musique, nous souhaitons mettre en valeur le patrimoine et permettre l’accessibilitĂ© des lieux culturels autres que ceux dĂ©diĂ©s ” habituellement ” Ă  la musique.
Une attention toute particulière est menĂ©e envers les publics ayant peu ou pas accès Ă  la culture ; nous avons donc organisĂ© durant l’annĂ©e des rencontres solidaires pour mettre en lien direct, les musiciens avec ce type de public dit ” empĂŞchĂ©”. Ce public peut venir gratuitement Ă  un concert du Festival pour prolonger ces Ă©motions souvent nouvelles car mĂ©connues.

 

 

 

Quels sont les critères artistiques qui assurent à la programmation sa cohérence et sa singularité ?

Rendre la programmation la plus Ă©clectique est d’abord la condition essentielle car il faut rĂ©pondre aux diffĂ©rents goĂ»ts du public, sans oublier bien sĂ»r, les envies des artistes ! Des artistes heureux font un public conquis et dĂ©sireux d’en voir plus. Les bords de scène sont Ă©galement un moment très apprĂ©ciĂ© : il y a un Ă©change direct entre musiciens et spectateurs. Cette initiative montre que les rencontres humaines garantissent un succès musical.
En mĂŞme temps, j’ai essayĂ© de varier au maximum les ensembles, … que l’amoureux du piano dĂ©couvre un quintette Ă  vent et vice et versa . Il faut aussi oser, il faut parfois avoir le courage de proposer des Ĺ“uvres mĂ©connues ou des instruments souvent oubliĂ©s : je pense au bandonĂ©on qui va mĂŞler sa tessiture Ă  la guitare, une rencontre très attendue du public !

 

 

 

Quels sont les 3/4 temps forts de l’édition 2017 ?

Il est difficile de choisir des temps forts car Ă©videmment, tous sont pour moi importants. Cependant, la venue de merveilleux artistes tels que Karine Deshayes, Dephine Haidan, Francois Chaplin, Pierre Genisson, le quatuor Modigliani, ou encore la rencontre de deux personnalitĂ©s remarquables que sont le guitariste Emmanuel Rosfelder et le bandĂ©oniste Victor Villena sont un signe que le festival ” les Musicales ” de Cambrai est gage de qualitĂ©. Leur prĂ©sence nous inscrit dĂ©jĂ  parmi les rendez-vous estivaux Ă  ne pas manquer.
Cependant, il serait peu convenable de ne pas nommer les autres artistes, tous très talentueux et aux carrières internationales simplement incroyables, c’est la somme de tous qui crĂ©e la richesse humaine et musicale. Et tous sont unanimes, les lieux oĂą rĂ©sonnent les concerts sont exceptionnels et il est vrai que la ville de Cambrai sait accueillir ces artistes de qualitĂ© : dans la dĂ©couverte d’une ville au patrimoine très important, Ă  la gastronomie locale, tous, sans exception, sont charmĂ©s par notre territoire.

 

 

 

Quelle est l’expérience que vit le festivalier à chaque édition ?

Notre objectif est que le festivalier vive un moment ” hors du temps”. Que l’espace d’une soirĂ©e il oublie le quotidien . La Musique est un voyage, et les artistes prĂ©sents au festival nous embarquent dans leur univers, leur jeu musical… Alors oui, bien Ă©videmment, les Rencontres musicales sont importantes mais comme je l’ai souvent dit la rencontre humaine est fondamentale … Si les artistes acceptent et se donnent au-delĂ  de la musique au rendez-vous peu conventionnel des « bords de scène », c’est qu’ils ont compris la dĂ©marche du directeur artistique que je suis.
Musicien moi-mĂŞme je sais combien il est difficile de mettre des mots sur une Ă©motion musicale et les Ă©changes qui dĂ©coulent sont parfois surprenants, les questions Ă©tant souvent très prĂ©cises voire personnelles ! Mais ce qui est manifeste, c’est que le public reste Ă  l’issue de chaque concert, dĂ©sireux d’en apprendre plus … Une chose est certaine, la bienveillance est de part et d’autre, et dans le monde actuel, cela fait tout simplement du bien. N’est-ce pas lĂ  l’essentiel du partage ?

 

Propos recueillis en juillet 2017.

 

 

_____________________

 

 

 

Les Musicales de Cambrai, au Théâtre de Cambrai – Festival majeur du 4 au 12 juillet 2017. Toutes les infos et les modalitĂ©s de rĂ©servation sur le site des MUSICALES DE CAMBRAI 2017. 

 

 

cambrai-festival-musicales-de-cambrai-juillet-2017-presentation-par-classiquenewsEn juillet 2017, les délices de Cambrai ont une saveur irrésistiblement … musicale. Au cœur du département du Nord, Le Festival Les Musicales entend offrir au plus large public cambrésien, la passion de la musique classique en croisant l’expérience du concert avec quelques données clés : beauté des sites qui accueillent les événements, dévoilement de jeunes talents, diversité de l’offre musicale quant aux formes, aux répertoires, aux alliances et combinaisons de timbres. A partir du 4 et jusqu’au 12 juillet 2017, Cambrai propose un été musical, soit 9 soirées dans divers lieux de la ville : théâtre, église Saint-Géry, musées (musée des beaux-arts, musée départemental Matisse)… A Cambrai plus qu’ailleurs, l’amour de la musique classique cultive le goût du partage, autour d’une langue universelle, celle du cœur.

 

 

 

 

 

Comments are closed.