Compte-rendu, Festival. LISBONNE, VERAO CLASSICO : 1er au 10 août 2017. Festival et Académie au Portugal

verao classico lisboa lisbonne festival presentation classiquenews 2015Compte-rendu, Festival. LISBONNE, VERAO CLASSICO : 1er au 10 août 2017 : Qu’est-ce qui fait aujourd’hui un bon festival de musique de chambre ? Evidemment la qualité des instrumentistes invités, la diversité et le rythme de l’expérience musicale à destination du public … et peut-être surtout comme ici à Lisbonne, le désir de renouveler et d’enrichir le genre. A toutes ces questions primordiales, le directeur artistique de l’événement et pianiste Filipe Pinto-Ribeiro a trouvé les réponses, mais il va plus loin en assurant simultanément aussi, l’enrichissement technique des jeunes élèves de l’académie, comme pour les festivaliers, une immersion exceptionnelle dans le mécanisme du concert et de l’interprétation. A la fois festival et académie, Verao Classico répond aux attentes des deux côtés de la scène.

 

 

 

Lisbonne, festival et académie

VERAO CLASSICO, fleuron des nouveaux festivals de musique de chambre

 

 

verao-classico-2017-masterclass-violoncelle-par-classiquenews

 

 

AU CCB, Centre culturel de Belem… Dans le Centre culturel de Belem, à Lisbonne, spectateurs, instrumentistes en herbe, musiciens renommés qui sont professeurs animent pendant 10 jours, une véritable ruche, – c’est à dire une manière de cité musicale idyllique, où l’apprentissage voisine avec l’expérience du concert, où surtout les apprentis peuvent écouter et analyser le jeu de leurs professeurs… eux-mêmes invités à se produire devant leurs cadets et devant le public qui a accès à toutes les sessions. L’expérience est d’autant plus méritante et estimable qu’il n’existe pas comme en France ou en Allemagne de tradition chambriste au Portugal. Le festival comble donc un vide criant. Tout en faisant du temps estival, un cycle d’approfondissement plus que formateur pour nombre de jeunes instrumentistes, venus parfaire leur technicité de soliste ou améliorer leurs aptitudes à jouer collectivement.

L’idée d’implanter au CCB, ce festival et cette académie offre une opportunité unique pour les musiciens portugais et tous les jeunes instrumentistes internationaux de suivre ici les conseils avisés des plus grands concertistes, habitués aussi à jouer ensemble (certains d’entre eux ont l’habitude de se retrouver à l’affiche de festivals et de salles illustres dans le monde). La force de l’Académie à Lisbonne vient des personnalités invitées : cette année, entre autre : les violonistes Corey Cerovsek ou Elina Vähälä ; la corniste Marie-Luise Neunecker, le clarinettiste Pascal Moraguès ou les violoncelliste Gary Hoffman et Kyril Zlotnikov… Evidemment la classe du violoncelliste américain Gary Hoffmann, – personnalité ô combien charismatique, d’une culture et d’une sensibilité stimulantes (et qui de surcroît parle un français impeccable-, ne désemplit pas ; et chacune de ses prestations en concert, en soliste et aux côtés de ses confrères aussi expérimentés suscitent l’enthousiasme par sa musicalité et sa probité musicale, sans parler de son intelligence artistique. Un Maître assurément.

 

 

VERAO-CLASSICO-gary-hofmann-masterclass-lisbonne-critique-par-classiquenews-2017

 

 

LE SENS DES ALCHIMIES MUSICALES… Le talent de Filipe Pinto-Ribeiro est d’avoir su réunir, au sein de l’équipe pédagogique, des pointures charismatiques, qui savent aussi jouer ensemble : de sorte qu’après la journée de cours et de répétitions intenses, chaque concert des Maîtres (intitulé « masterfest »), est un cadeau, un phare, une source de stimulation et de dépassement. Pour tous. Pour les jeunes apprentis, pour le public, pour les plus aguerris, heureux d’écouter leurs confrères ou de jouer de concert dans le partage et l’estime réciproque.

 

 

verao-classico-2017-masterfest-concert-des-professeurs-critique-compte-rendu-par-classiquenews

 

 

UNE ECOLE DE VIE… Le temps de notre séjour, à Lisbonne, il a été possible de mesurer le degré d’implication des jeunes musiciens académiciens (à l’été 2017, plus de 150 jeunes venus de toute l’Europe, d’Asie et des Amériques…), la qualité des cours assurés par les professeurs, l’organisation des concerts proposés au public. Chacun y puise un bénéfice humain, artistique, technique d’une très grande valeur. La musique de chambre exige une qualité d’écoute, une humilité, une grande ouverture d’esprit qui s’avèrent dans la vie elle-même, de précieux bagages. Rien ne remplace les apports d’une expérience musicale collective. Jouer ensemble, c’est apprendre à vivre avec les autres. La métaphore montre combien le cycle et l’offre sont essentiels aujourd’hui. Au cœur du programme, s’imposent l’enseignement et l’expérience des 4 concerts de professeurs (« les « MasterFest »), et les 6 concerts des jeunes instrumentistes académiciens (« TalentFests »).
Aux côtés des profils internationaux, originaires du monde entier, de très nombreux jeunes musiciens portugais suivent les sessions de travail et participent aux concerts : l’école de musique de l’Orchestre Métropolitain de Lisbonne, autre ruche musicale permanente, qui accueille tous les profils de jeunes instrumentistes, est un partenaire privilégié du festival académie du CCB : ainsi, chacun y trouve sa place selon son niveau et ses objectifs.
Les frontières s’affranchissent : une seule famille se précise et se renforce au diapason des nationalités associées (20 pays différents sont représentés ainsi à Lisbonne), des rencontres et des échanges. Rien ne saurait atteindre à ce degré d’émulation collective, tant l’expérience de la musique de chambre, telle qu’elle est vécu à Lisbonne, le temps du festival-académie Verao classico (en portugais, l’été classique) transforme les esprits, leur façon de jouer et de vivre la musique. L’expérience des autres, l’écoute des partenaires… l’offrande finale donnée en partage aux festivaliers lors de chaque concert réactive cet idéal européen où les nationalités s’unissent pour bâtir une harmonie soudainement tangible et audible. Par son fonctionnement, son but, ses réalisations, le festival académie VERAO CLASSICO à Lisbonne est un exemple à suivre. Une utopie devenue réalité.

Prenez note des dates 2018 : du 29 juillet au 7 août 2018.
Toutes les infos et les modalités de réservations sur le site du festival Académie VERAO CLASSICO à Lisbonne (Portugal).

 

 

 

 

Pour rappel : l’équipe pédagogique 2017, réunie grâce à Filipe Pinto-Ribeiro en août 2017

—————————-
VERAO CLASSICO 2017
L’équipe pédagogique :


· Filipe Pinto-Ribeiro (Portugal) : Piano, Soloist and Chamber Musician, Artistic and Pedagogical Director

· Eldar Nebolsin (Russia) : Piano, Professor at Hochschule für Musik “Hanns Eisler” Berlin
· Corey Cerovsek (Canada) : Violin, Soloist and Chamber Musician, Stradivarius “Milanollo”
· Elina Vähälä (Finland) : Violin, Professor at Hochschule für Musik Karlsruhe
· Isabel Charisius (Germany) : Viola, Professor at Lucerne University and Violist at the Alban Berg Quartet
· Gary Hoffman (USA) : Cello, Professor at Queen Elisabeth Music Chapel of Belgium
· Kyril Zlotnikov (Israel) : Cello, Soloist and Cellist of the Jerusalem Quartet
· Gunars Upatnieks (Latvia) : Double Bass, Professor at Hochschule für Musik “Hanns Eisler” Berlin and Double Bassist in the Berliner Philharmoniker
· Ramón Ortega Quero (Spain) : Oboe, 1st Principal Oboe in the Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks
· Pascal Moraguès (France) : Clarinet, Professor at Conservatoire de Paris and 1st Principal Clarinet at Orchestre de Paris
· Marie-Luise Neunecker (Germany) : Horn, Professor at Hochschule für Musik “Hanns Eisler” Berlin

 

 

———————————-

 

 

LIRE aussi notre annonce du Festival et académie VERAO CLASSICO à Lisbonne, 1er au 10 août 2017
http://www.classiquenews.com/lisbonne-verao-classico-festival-academie-1er-10-aout-2017/

 

 

TOUTES LES PHOTOS / COPYRIGHT © studio classiquenews.tv – 2017 – Réalisation : Philippe-Alexandre PHAM
 

Comments are closed.