CD. Jean-Sébastien Bach : le Clavier bien tempéré. Pierre Laurent Aimard, piano (1 cd Deutsche Grammophon). Annonce

bach-clavier-tempere-well-tempered-pierre-laurent-aimard,-piano-cd-deutsche-GrammophonCD. Jean-Sébastien Bach : le Clavier bien tempéré. Pierre Laurent Aimard, piano (1 cd Deutsche Grammophon). Sommet, bible, Everest du clavier baroque – en fait du clavier tout court-, “le Clavecin bien tempéré” ainsi qu’il était nommé du vivant de Bach, – encore que le choix de l’instrument et du clavier soit laissé par Bach à la discrétion de l’interprète-, reste la pierre angulaire, l’accomplissement artistique de tout claveciniste comme de tout pianiste. Après avoir enregistré entre autres pour Deutsche Grammophon, L’art de la fugue, le pianiste français Pierre-Laurent Aimard (ailleurs subtile interprète de Messaien ou Debussy…),  aborde les deux recueils du Clavier bien tempéré en un coffret de 2 cd à paraître également chez Deutsche Grammophon, le 25 août prochain.  Le Premier Livre – BWV846 à 869-, achevé dès 1722 (mais révisé jusqu’à la mort de Bach en 1750) est écrit quand Bach est à Köthen ; suivra 22 ans plus tard (à Leipzig), le 2ème Livre en 1744 (BWV 870 à BWV 893) … Outre les qualités hautement pédagogiques des pièces créées par le génie de Jean-Sébastien, les 2 cahiers fixent un genre désormais emblématique de la recherche musicale baroque : l’enchaînement prélude et fugue. Défricheur, expérimentateur, audacieux, en virtuose de l’écriture contrapuntique et des combinaisons harmoniques simultanées, Bach innove et éblouit par sa science poétique. Car l’interprète appelé à en relever les multiples défis techniques (carrure et clarté de la structure fuguée, ligne souple et aérienne de la mélodie, lisibilité des passages et changements harmoniques…), se doit aussi de révéler la transe chorégraphique, l’ivresse et les vertiges expressifs des pièces ainsi collectées et que Bach n’a cessé de réviser sa vie durant. Au point de constituer un testament artistique, l’emblème de sa pensée musicale… Aujourd’hui, le Clavier bien tempéré représente davantage qu’un formidable défi technicien lancé au claviériste (claveciniste ou pianiste). La réponse qu’en donne Pierre-Laurent Aimard en août 2014 sait accorder performance digitale et accomplissement poétique.

aimard-pierre-laurent-piano-Bach-debussy-messiaen-Deutsche-GrammophonAimard-LrgLe cd Le Clavier bien tempéré de Jean-Sébsstien Bach par Pierre-Laurent Aimard paraît chez Deutsche Grammophon le 25 août 2014. Critique complète du cd ” Le Clavier bien tempéré de Jean-Sébsstien Bach par Pierre-Laurent Aimard “, élu CLIC de classiquenews, dans le mag cd dvd livres de classiquenews.com, à partir du 25 août 2014.

Comments are closed.