CD événement, annonce. COFFRET ANTOINE REICHA (3 cd Alpha)

reicha musiqe de chmabre coffret cd alpha review critique cd par classiquenews livres dvd mag classiquenewsCD événement, annonce. COFFRET ANTOINE REICHA (3CD Alpha). Le coffret consacré à la musique de chambre d’Anton Reicha (1770-1836) souligne avec pertinence l’oeuvre du Haydn français qu’il reçoit directement du Maître viennois (entre 1802 et 1808 : trentenaire, Reicha se souviendra longtemps de cette formation formatrice, essentielle pour sa propre maturation), les secrets de l’art du Quatuor entre autres. Reicha, maître de Berlioz, qui fut grâce à la tutelle de son oncle nommé Concertmeister au théâtre de Bonn en 1785, flûtiste dans l’orchestre allemand, aux côtés de Beethoven, alors altiste. A l’époque de l’impérialisme napoléonien, Reicha se rend à Hambourg, Paris, puis Vienne (recueillant les préceptes de Salieri …). A 38 ans, Reicha se fixe à Paris, pourtant estimé « allemand », il devient professeur au Conservatoire de Paris en 1818. L’équilibre de son écriture, une vision lumineuse et classique, – haydnienne et mozartienne de la musique, s’incarne dans ses traités dont celui de Haute composition (1824). En 1829, Reicha naturalisé français (59 ans), occupe une place considérable dans l’histoire du romantisme français, influençant Berlioz jusqu’à Franck, sans omettre Liszt et Gounod. Son grand classicisme, d’une élégance rare, ne doit pas mettre dans l’ombre, un souci visionnaire pour l’expérimentation. Classique, cultivé, Reicha fut aussi un expérimentateur, en connexion permanente avec l’avenir. Souvent ses intuitions se sont révélées particulièrement justes, favorisant par exemple la propre fureur moderniste de son élève, Berlioz… Reicha meurt en 1836, un an après avoir été nommé membre de l’Institut. Le triple coffret édité par ALPHA souligne la grande diversité des formes musicales abordées par Reicha, leur audace comme leur raffinement (sonates, fugues, études et variations Anton_Reicha_01pour piano, trio, quatuor ou encore quintette à deux altos…). C’est donc un jalon majeur de la musique romantique française qui est ainsi dévoilé au grand jour. Prochaine grande critique du coffret Reicha édité par Alpha, dans le mag cd dvd livres de classiquenews.com. Ce coffret 3 cd pourrait bien être l’un des cd événements de la rentrée 2017. Le visuel de couverture qui emprunte au peintre Hammershoi, la poésie ineffable d’un intérieur, à la fois austère et énigmatique, souligne combien dans le cas de Reicha la musique de chambre atteint par sa finesse et subtilité d’intonation comme de construction, la complexité fascinante de la musique pure. Et si Reicha était le digne continuateur en France, des pièces maîtresses des grands viennois : Mozart, Haydn, Beethoven…? A suivre sur classiquenews.com

Comments are closed.