CD, concert : actualités de ” Prima donna ” l’opéra de Rufus Wainwright (2009)

Rufus_Wainwrightrufus_wainwright_prima_donna_deutsche_grammophone_operaCD, concert : actualités de ” Prima donna ” l’opéra de Rufus Wainwright (2009). Belle année 2015 pour Wainwright : en septembre, son opéra Prima Donna (créé en 2009) sort en disque et est repris à Athènes… De quelle diva le compositeur américano-canadien Rufus Wainwright s’est-il inspiré pour écrire son opéra Prima Donna créé en 2009 à Manchester ? Qu’il s’agisse de Régine Crespin ou de Maria Callas, l’oeuvre totalement chantée en français (cocorico!) évoque le retour à la scène d’une ancienne prima donna (“Régine Saint-Laurent”) à l’âge de 70 ans. A travers le livret, plusieurs thématiques passionnantes sont traitées ; l’image des artistes âgées (quel autre compositeur a conçu un rôle pour une soprano coloratoure mûre ?) et aussi la métamorphose de la femme et la perte de sa voix chantée donc de son identité y sont abordés : confrontée au jaillissement imprévu d’un sentiment amoureux irrépressible pour le journaliste venu l’interroger (incarné par le ténor Antonio Figueroa), la cantatrice comme Violetta Valéry (La Traviata de Verdi) à la fin de sa carrière parisienne, éprouve un désir irrépressible d’autant plus émouvant qu’il est intense et sincère, et vécu au crépuscule de sa vie… cette rencontre ressuscite chez la vieille artiste, toutes les scènes d’amour qu’elle a jouées sans les éprouvées réellement (en particulier quand elle chantait son fameux rôle d’Aliénor : une prise de rôle qui la fait connaître et qui à l’époque avait déjà marqué le jeune journaliste).  Leur rencontre et les épisodes du voyage de la diva dans son passé revivifié par l’apparition du jeune homme, font en particulier toute la valeur de l’acte II qui alterne immersion enchantée dans le passé où elle était jeune et adulée, et séquences plus âpres voire cyniques et désenchantées où l’ex diva évoque ses souvenirs perdus en présence du journaliste…

Deutsche Grammophon édite ce 11 septembre l’opéra Prima Donna en 2 cd avec dans le rôle titre, la créatrice Janis Kelly. Le chef George Petrou propose sa version de l’ouvrage lyrique ce 15 septembre à Athène, Théâtre Odéon Hérode Atticus avec bonus vidéo (signé Francesco Vezzoli) destiné à attirer les geek et jeunes branchés, la photographe Cindy Sherman paraîtrait dans le rôle de la diva et dans des costumes portés par Maria Callas, prêtés par la maison Tirelli (“ PRIMA DONNA, a Symphonic visual concert ” : programmé dans le cadre du Festival Epidaurus d’Athènes 2015, le 15 septembre, 21h30). En seconde partie de soirée, le compositeur Rufus Wainwright participe à la soirée en interprétant une sélection de ses mélodies et songs favorites. Prochaine critique complète de l’opéra PRIMA DONNA de Rufus Wainwright (2 cd Deutsche Grammophon) dans le mag cd dvd livres de classiquenews.com

Reprises de Prima Donna de Rufus Wainwright à Lisbonne le 27 novembre 2015, puis à Hong Kong le 1er mars 2016 (Hong Kong cultural centre). + d’infos, voir le site de Rufus Wainwright

Comments are closed.