Anna Netrebko chante Tatiana en direct du Met

netrebko-anna-naturel-portrait-diva-classiquenews-review-cd-critique-cdPLESSIS-ROBINSON (92), Théâtre, samedi 22 avril 2017, 18h55. En direct du MET Metropolitan de New-York : Eugène Onéguine de Tchaikovski avec Anna Netrebko dans le rôle de la jeune amoureuse Tatiana… et l’excellent baryton Peter Mattei dans le rôle du cynique Onéguine. Qu’ont à faire au juste deux âmes amoureuses qui s’avouent leur amour en décalé ? Les ravages d’une passion avouée sur le tard mais qui ne se sera jamais réalisée inspire à Tchaikovski l’un de ses drames lyriques les plus puissants. Le compositeur exprime le souffle tragique d’une relation maudite : s’ils se rencontrent, Tatiana et Onéguine confessent leur amour sans retour ; elle dans une lettre pourtant compromettante (demeurée sans réponse) ; lui plusieurs années après que la belle jeune femme soit devenue une riche épouse respectable qui malgré l’aveu tardif, reste loyal à son nouvel époux malgré ses sentiments demeurés inchangés. Terrible partition en décalé. Et qui en rappelle d’autres dans l’histoires des amants tragiques : Roméo et Juliette, Pyrame et Thisbé…

metropolitan opera oneguine mettropolitan opera new york pouchkine anna netrebko 9.met1617_eugene_oneguine_numver-minLa distribution est prometteuse : on ne présente plus la soprano incandescente Anna Netrebko qui a contrario de la diva de plus en plus capricieuse, Sonya Yoncheva, et aux derniers emplois peu convaincants (Stabat Mater de Pergolesi), chante toujours l’un des rôles clés du répertoire pour sopranos dramatiques angéliques (avec Iolantha, du même Tchaikovsky et que Netrebko chante avec une grâce irrésistible là aussi). Le Théâtre récemment inauguré au Plessis-Robinson mérite d’être connu ; la salle accueille ainsi comme de nombreux autres cinéma en France, le direct attendu depuis le Met de New York, ce samedi 22 avril 2017, à 18h55. Sans égaler la sensation du spectacle vivant, les caméras de ce type d’exercice n’hésite pas à focuser et cultiver les plans rapprochés sur les protagonistes, dévoilant le jeu d’acteur et les expressions, souvent insaisissables dans une salle d’opéra classique, sauf être richissime pour se payer les premiers rangs du parterre… De surcroît les fauteuils des salles de cinéma sont beaucoup plus confortables que celles des autres salles de spectacles…

 

 

____________________

EUGENE INEGUINE de Piotr Illyitch Tchaikovski
En direct du Met
Au théâtre Allegria, Plessis Robinson (92)
Samedi 22 avril 2017, 18h55

Deborah Warner, mise en scène
Robin Ticciati, direction

Distribution :
Anna Netrebko (Tatiana)
Peter Mattei (Eugène Onéguine)
Alexey Dolgov (Lenski)
Elena Maximova (Olga)
Štefan Kocán (Gremin)

 

 

 

TOUTES LES INFOS & LES MODALITES de réservation,
sur le site du Théâtre du Plessis Robinson :
https://maisondesarts.plessis-robinson.com/eugene-oneguine

Théâtre du Plessis Robinson / LA MAISON DES ARTS
1 place Jane Rhodes
92350 Le Plessis-Robinson / 01 81 89 33 66

 

 

 

Comments are closed.