CD annonce. LANG LANG : Variations Goldberg (2 cd DG)

LANG LANG piano variations goldberg review critique cd classiquenewsCD annonce. LANG LANG : les Goldberg en diptyque. Le pianiste chinois publie cet automne ses propres Variations Goldberg comme un miroir Ă  deux faces : l’enregistrement en studio qui a prolongĂ© le live d’aprĂšs le concert donnĂ© Ă  Saint-Thomas de Leipzig oĂč repose JS Bach (unique prise). Le nouvel album contient les deux tĂ©moignages, « aboutissement d’un voyage long de 20 ans », prĂ©cise la notice de prĂ©sentation. A 38 ans, Lang Lang veut affirmer une nouvelle maturitĂ©, empruntant ainsi les pas de la lĂ©gende canadienne totalement dĂ©diĂ©e au studio et Ă  l’Ɠuvre de JS Bach, Glen Gould. C’est aujourd’hui une immersion rĂ©flĂ©chie, en Ă©cho Ă  ses premiĂšres approches d’une partition que le jeune pianiste de 19 ans jouait de tĂȘte lors d’une masterclass pilotĂ©e par le chef et pianiste Christoph Eschenbach. depuis il a encore approfondi sa connaissance des Goldberg grĂące aux conseils collectĂ©s auprĂšs du regretté Nikolaus Harnoncourt ou rĂ©cemment Andreas Staier. Lang Lang a enregistrĂ© l’Aria prĂ©liminaire puis ses 30 Variations en studio en mars 2020. L’Ɠuvre composĂ©e en 1741 Ă©tait destinĂ© Ă  l’élĂšve de Bach, le jeune claveciniste Gottlieb Goldberg, qui en jouait sur le clavecin, des sĂ©quences dans un ordre non dĂ©fini, pour tromper les insomnies de son patron, l’ambassadeur russe Ă  la Cour de Dresde. 1 cd Deutsche Grammophon, parution annoncĂ©e le 4 sept 2020. Critique Ă  venir dans le mag cd dvd livres de CLASSIQUENEWS.COM

 

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

VIDEO LANG LANG / Variations Goldberg (durée : 5:47)

TOUL. Festival BACH, week end Variations GOLDBERG, les 29 et 30 juin 2019

TOUL-festival-Bach-annonce-concerts-festival-presentation-BACH-A-TOUL-2019-classiquenewsTOUL. Festival BACH, week end Variations GOLDBERG, les 29 et 30 juin 2019. Pascal Vigneron, directeur du Festival Bach de Toul propose ce week end, samedi 29 et dimanche 30 juin 2019, un cycle entiĂšrement dĂ©diĂ© aux Variations Goldberg de JS BACH, sommet absolu du genre ThĂšme et Variations. La partition sera interprĂ©tĂ©e au piano et au clavecin et aussi Ă  l’orgue par Pascal VIGNERON lui-mĂȘme. Ce dernier a rĂ©cemment fait paraĂźtre une nouvelle interprĂ©tation des Goldberg sur le grand orgue de la CathĂ©drale de Toul (LIRE ici notre critique du cd Variations Goldberg de Bach par Pascal Vigneron, 1cd Quantum).

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

Un été à TOUL
pour célébrer JS BACH

______________________________

prochains concerts du Festival JS BACH Ă  Toul :

29 et 30 juin 2019 – MusĂ©e de Toul – CollĂ©giale Saint-Gengoult – CathĂ©drale Saint Etienne : « « Week-End des Variations Goldberg BWV 988 ». Pieter-Jan Belder, clavecin – Dimitri Vassilakis, piano – Pascal Vigneron, orgue

7 juillet 2019 – 16h – CathĂ©drale Saint Etienne
Les plus belles pages de la musique baroque et classique – Bach – Haendel – Telemann – Vivaldi – Mozart.
Orchestre de Chambre du Marais, Pascal Vigneron (direction)

14 Juillet 2019 – 15h – CathĂ©drale Saint Etienne
La classe d’Orgue du Conservatoire National SupĂ©rieur de Lyon – Professeur : François Espinasse, Emmanuel Culcasi – Yanis Dubois – Fanny Cousseau
L’oeuvre d’Orgue de J. S. Bach

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

TOUTES LES INFOS et les modalités pratiques pour se rendre aux concerts, événements, exposition du 10Ú Festival JS BACH de TOUL sur le site du Festival Bach de TOUL
https://www.toul.fr/?festival-bach-2019-10-ans

BACH festival TOUL festival BACH de toul annonce presentation programme par classiquenews

Téléchargez la brochure du 10Ú Festival BACH de TOUL
https://www.toul.fr/IMG/pdf/livret_bach_2019-web.pdf

LIRE notre présentation complÚte du Festival BACH de TOUL 2019

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

http://www.classiquenews.com/toul-10e-festival-bach-jusquau-12-octobre-2019/TOUL, 10Ăšme FESTIVAL BACH, jusqu’au 12 octobre 2019. En 2019, le Festival Bach de la Ville de Toul fĂȘte ses 10 ans. Noyau d’une nouvelle saison festive, soulignant les 10 ans du Festival, les Grandes Orgues de la CathĂ©drale Saint-Etienne cĂ©lĂšbrent ainsi le gĂ©nie de Jean-SĂ©bastien Bach. Comme aussi les grandes pages de la musique (signĂ©es Couperin, Mozart
 ou Haendel, autre gĂ©nie et contemproain de Jean-SĂ©bastien). Ainsi il n’y a pas qu’à Leipzig que les grandes orgues de la ville abordent l’écriture de Bach en en questionnant la portĂ©e poĂ©tique comme le souffle universel. Bach est indĂ©modable ; sa musique, une source d’inspiration intacte ; les concerts et Ă©vĂ©nement (confĂ©rences, exposition
) du Festival BACH Ă  TOUL nous le prouvent encore pour sa 10Ăš Ă©dition en 2019.

CD critique. JS BACH : Variations Goldberg : Pascal Vigneron, orgue (1 cd Quantum – 2018)

Vigneron pascal variations goldberg js bach critique cd moneta Couverture-QM-7084-362x326 orgue critique cd classiquenewsCD critique. JS BACH : Variations Goldberg : Pascal Vigneron, orgue (1 cd Quantum – 2018). Difficile encore aujourd’hui d’élucider la genĂšse prĂ©cise des Variations Goldberg, point d’accomplissement de la Clavier-Übung (IV). ComposĂ©es fin 1740 (Ă©ditĂ© Ă  Nuremberg en 1741), la partition autographe (dĂ©couverte Ă  Strasbourg) qu’elle ait Ă©tĂ© conçue pour soulager les nuits d’insomnie du Comte Kayserling, et jouĂ©es par son claveciniste virtuose dĂ©diĂ© (le jeune claviĂ©riste Goldberg justement), les 30 Variations d’aprĂšs le thĂšme initial posent un dĂ©fi Ă  l’interprĂšte en terme de construction et d’architecture, d’éloquence et d’articulation, de rĂ©solution des ornements, de direction et de caractĂšre gĂ©nĂ©ral. Musique nocturne, musique de salon, intimiste et cĂ©rĂ©brale
 ou dĂ©veloppement irrĂ©ductible Ă  un instrument et un contexte prĂ©cis ? La proposition de Pascal Vigneron Ă©largit la vision ; elle touche plutĂŽt Ă  l’universel et Ă  l’infini poĂ©tique de la partition. Comme certains pianistes ont su rĂ©vĂ©ler depuis la lecture visionnaire de Rosalyne Turek (puis Gould
) la fascinante dĂ©clamation envoĂ»tante des piĂšces sur clavier moderne, la prĂ©sente approche reconsidĂšre le matĂ©riau d’origine ; douĂ© d’un imaginaire discursif et expressif en liaison directe avec les ressources multiples du grand orgue choisi, Pascal Vigneron rĂ©gĂ©nĂšre notre perception des Goldberg

L’organiste qui est aussi directeur du festival BACH de Toul (Meurthe-et-Moselle) renouvelle la perception et la comprĂ©hension comme le contexte des Goldberg.
Le modĂšle du genre « ThĂšme et variations » (sublimĂ© ensuite par Beethoven dans les Diabelli), Ă©carte ici sa rĂ©alisation sur un clavecin Ă  deux claviers, pour l’universalitĂ© poĂ©tique de l’orgue, son ampleur spatialisĂ©e comme ses ressources de couleurs, de timbres, de dynamique sonore
 Et quel orgue ! puisqu’il s’agit de l’instrument « royal » abritĂ© par la CathĂ©drale de Toul, un instrument unique et trĂšs impressionnant (70 jeux par Curt Schwenkedel en 1963, restaurĂ© ensuite par Y. Koenig de 2012 Ă  2016). L’ampleur sonore sert-elle l’esprit d’une Ɠuvre que l’on penserait plutĂŽt taillĂ©e pour l’intime et la douceur nocturne ?

L’interprĂšte familier de l’Ɠuvre (il l’a dĂ©jĂ  enregistrĂ©, mais dans un « marathon » regroupant le jeu sur clavecin, piano et donc comme ici orgue), ne cesse d’interroger la matiĂšre musicale, conscient de ses rĂ©fĂ©rences manifestes ou le plus souvent subliminales Ă  travers une grille propre Ă  Bach mĂȘlant gĂ©omĂ©trie, mathĂ©matiques, gĂ©matrie et mĂȘme symbolique rosicrucienne. L’organiste prĂ©cise les points forts et de rebond de toute le cycle, vĂ©cu, investi tel un Ă©difice ; il en dĂ©duit la structure et la charpente; « piliers, voĂ»tes et flĂšches » d’une cathĂ©drale sonore dont les dimensions sur l’orgue, atteignent celles, spirituelles, ascensionnelles, de la Messe en si. C’est Ă  la fois un sanctuaire sonore, espace infini pour l’imaginaire, et un itinĂ©raire mental dont le mitemps est le fameux Andante ou 15Ăš Variation (la seule dont Bach ait prĂ©cisĂ© l’indication de tempo).

vigneron pascal orgue variations goldberg jean sebastien bach critique cd bach classiquenewsPour rĂ©ussir le passage du clavecin Ă  2 claviers au grand orgue, Pascal Vigneron a choisi les reprises, les organise en un cheminement cohĂ©rent tout en jouant des timbres caractĂ©risĂ©s (lĂ  oĂč le clavecin ne prĂ©sente qu’une mĂȘme sonoritĂ©). Le grand orgue outre une clarification du sens de chaque reprise (en miroir), ajoute aussi cette spatialisation unique et spĂ©cifique, qui dĂ©ploie l’effet de musique pure quasi abstraite, sans omettre un systĂšme de registration qui colore davantage l’activitĂ© discursive de chaque variation : l’organiste en alchimiste plasticien sert le dessein de la piĂšce, choisit et dose la part des Bourdon, Bombarde, trompette, clairon, flĂ»te, chromorne (entre autres couleurs Ă  sa disposition).
La vision du kalĂ©idoscope musical s’en trouve Ă  la fois redessinĂ©e et magnifiĂ©e dans son propos architecturĂ©: entre les 2 variations aux extrĂ©mitĂ©s du cycle, s’enchaĂźnent (et se rĂ©pondent) : 4 variations en simple miroir ; 5 en triple miroir ; 6 en quadruple.

Sur le grand orgue de la Cathédrale de Toul,
Pascal Vigneron joue JS BACH

Les Goldberg réinventées

Selon ce plan, l’interprĂšte prĂ©cise d’ailleurs dans le livret, chaque registration selon chaque variation. Il en dĂ©coule tout un voyage sonore, astucieusement articulĂ© selon les reprises choisies (leurs Ă©chos ornementĂ©s), chacune brillant par sa registration colorĂ©e ; autant de points dynamiques du discours qui relance continument la trame expressive et l’allant global de ce formidable retable sonore. Les doigts courent, articulent, structurent, organisent,
Le sens de l’articulation, plus Ă©troitement liĂ© Ă  l’intimisme sculptĂ© du clavecin, se ressent aussi d’autant plus que Pascal Vigneorn fait un usage trĂšs mesurĂ© du pĂ©dalier, prĂ©fĂ©rant la ciselure et le relief, Ă  l’ampleur et la puissance. Celles ci ne sont pas totalement Ă©cartĂ©es pour autant : les deux derniĂšres variations, avant la rĂ©itĂ©ration allusive de l’Aria da capo (« adieu dĂ©finitif »), ont toute la noblesse requise pour souligner en quoi dans le monumental aussi, les Goldberg marque l’esprit et retiennent l’écoute, sans jamais perdre le fil de leur Ă©quilibre souverain. Lecture personnelle et sensible d’un monument musical absolu. JS Bach lui-mĂȘme n’aurait peut-ĂȘtre pas Ă©cartĂ© cette adaptation sur l’orgue, instrument dont il fut Ă  en croire ses contemporains, un praticien de premiĂšre valeur. De toute Ă©vidence, le prĂ©sent enregistrement met en lumiĂšre les formidables possibilitĂ©s du grand orgue de la CathĂ©drale de Toul, par l’un de ses plus ardents dĂ©fenseurs. En ce sens, le programme enregistrĂ© est aussi un formidable exemple de valorisation patrimoniale.

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

CD critique. JS BACH : Variations Goldberg : Pascal Vigneron, orgue (1 cd Quantum – enregistrĂ© sur le grand orgue de la CathĂ©drale de Toul en avril 2018)

 

toul-saint-etienne-orgue-festival-bach-de-toul-concerts-festival-BACH-TOUL-critique-concert-annonce-classiquenews

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

LIRE AUSSI

notre annonce des concerts du WEEK END Variations Goldberg du Festival BACH de TOUL 2019 (10Ăšme Ă©dition) :

TOUL-festival-Bach-annonce-concerts-festival-presentation-BACH-A-TOUL-2019-classiquenewsTOUL. Festival BACH, week end Variations GOLDBERG, les 29 et 30 juin 2019. Pascal Vigneron, directeur du Festival Bach de Toul propose ce week end, samedi 29 et dimanche 30 juin 2019, un cycle entiĂšrement dĂ©diĂ© aux Variations Goldberg de JS BACH, sommet absolu du genre ThĂšme et Variations. La partition sera interprĂ©tĂ©e au piano et au clavecin et aussi Ă  l’orgue par Pascal VIGNERON lui-mĂȘme. Ce dernier a rĂ©cemment fait paraĂźtre une nouvelle interprĂ©tation des Goldberg sur le grand orgue de la CathĂ©drale de Toul…