CRITIQUE, CONCERT. GRANDVILLARS, église Saint Martin, le 20 juillet 2019. Tomás Luis de VICTORIA (1548-1611) : Requiem, officium defunctorum. Vox Luminis

Classiquenews.com

recevez l'info en continu: inscrivez vous ici

dépêches

  • 1001-NOTES-festival-classiquenews-concerts-critiques-annonce-classiquenews

    LIMOUSIN : Festival 1001 NOTES, jusqu’au 8 aoĂ»t 2020. EquilibrĂ©, gĂ©nĂ©reux, Ă©clectique, le Festival 1001 NOTES rĂ©invente l’expĂ©rience musicale. Respectueux des mesures sanitaires, le cycle de concerts accueille les festivaliers dans un Ă©crin de verdure Ă  20 mn de Limoges. DĂ©tente, musicothĂ©rapie, concerts… cet Ă©tĂ©, l’idĂ©al musical est limousin ; et pour ses 15 ans, 1001 NOTES rĂ©ussit son jubilĂ© dĂ©confinĂ©. Le week end dernier, 1er et 2 aoĂ»t 2020 : les spectateurs ont pu Ă©couter les pianistes Gaspard Dehaene, Alexandre Tharaud, Alexandre Kantorow mais aussi Rosmary Standley et Lucienne Renaudin-Vary… Au programme des prochains jours, lundi 3, mardi 4…

  • WIEN-VIENNE-GSTAAD-2020-festival-classiquenews-critique-concert-opera-gstaad-menuhin-festival

    EN DIRECT depuis GSTAAD : Le GSTAAD MENUHIN FESTIVAL crĂ©e l’évĂ©nement en proposant en aoĂ»t 4 CONCERTS Ă©vĂ©nements : les 4, 9, 14 et 15 aoĂ»t 2020, tous dĂ©diĂ©s Ă  Beethoven, 250 ans de sa naissance oblige. Le cycle s’intitule «Kosmos Beethoven». Depuis sa plateforme digitale dĂ©diĂ©e, le GSTAAD MENUHIN FESTIVAL met Ă  l’honneur 4 tempĂ©raments d’exception, aptes Ă  relever les dĂ©fis du gĂ©nie beethovĂ©nien. MalgrĂ© l’annulation de son Ă©dition 2020, le Gstaad Menuhin Festival & Academy occupe ainsi l’affiche estivale en aoĂ»t. Les 4 concerts BEETHOVEN depuis la plateforme digitale du festival, sont Ă  suivre en livestream les 4,…

  • classica-le-concert-bleu-quebec-classiquenews-presentation-annonce-concerts-critique

    QUÉBEC : Le Concert Bleu, la rĂ©ponse numĂ©rique exemplaire du Festival CLASSICA Ă  la crise sanitaire. leconcertbleu.com est une nouvelle plateforme numĂ©rique immersive destinĂ©e au milieu de la musique classique du QuĂ©bec, pour maintenir le lien entre les musiciens et leurs public. C’est une rĂ©ponse Ă  la crise sanitaire et aux contraintes du confinement gĂ©nĂ©ral imposĂ© qui a mis sous cloche tous les programmes artistiques destinĂ©s au public. Visionnaires et rĂ©actifs, les artistes quĂ©bĂ©cois Ă  travers l’initiative du Festival CLASSICA, premier festival de musique classique au QuĂ©bec (direction : Marc Boucher) peuvent dĂ©sormais poursuivent leur travail, et le public, suivre…

  • comte-franck-emmanuel-concert-hostel-dieu-portrait-classiquenews-baguette-marco-polo-classiquenews-582-300x210COMTE-FE-classiquenews-portrait-

    ENTRETIEN avec Franck-Emmanuel COMTE, directeur musical et fondateur de l’ensemble sur instruments d’époque, LE CONCERT DE L’HOSTEL DIEU. L’étĂ© 2020, malgrĂ© la crise de la covid 19, reste très actif pour le chef et les musiciens du Concert de l’Hostel Dieu. PortĂ© par les mĂ©tissages et les rencontres interdisciplinaires, Franck-Emmanuel Comte poursuit son exploration des genres et des rĂ©pertoires en rĂ©tablissant la nature mĂŞme du Baroque : un atelier perpĂ©tuel oĂą la forme et les moyens artistiques se rĂ©inventent constamment. GĂ©nĂ©reux, ouvert, curieux, Ă©clectique mais cohĂ©rent, le travail du chef fondateur du Concert de l’Hostel Dieu pose certainement les jalons…

  • fest inventio beethoven 2020 annonce concerts classiquenews

    SEINE ET MARNE (77). FEST’INVENTIO jusqu’au 26 sept 2020. BEETHOVEN… Hors des sentiers battus et urbains, le Festival INVENTIO : « FEST’INVENTIO » propose en Seine et Marne plusieurs concerts chambristes dans des sites inĂ©dits. La formule privilĂ©gie les rencontres et l’intimisme, la dĂ©couverte et le partage. Cette 5è Ă©dition cĂ©lèbre le gĂ©nie de Beethoven jusqu’au 26 septembre 2020. Un choix artistique logique en cette annĂ©e 2020 qui marque les 250 ans de la naissance du compositeur nĂ© Ă  Bonn, actif Ă  Vienne, pilier de la rĂ©volution romantique. Pour Fest’inventio 2020, le violoniste LĂ©o Marillier, directeur artistique, conçoit une programmation…

lire toutes les dépêches

à ne pas manquer

    radio

    tous les programmes accéder au mag radio
  • FRANCE MUSIQUE, en direct, 14 juillet 2020, 19h30 : gala spĂ©cial. DUKAS, FAURE, SAINT-SAENS, R STRAUSS, MOZART. En hommage au dĂ©vouement et au courage du personnel soignant et de tous ceux qui ont Ĺ“uvrĂ© en faveur de la collectivitĂ© au cours des derniers mois, l’OpĂ©ra national de Paris organise deux concerts exceptionnels au Palais Garnier, les 13 et 14 juillet 2020. France Musique diffuse en direct le programme du 14 juillet, fĂŞte nationale. Fanfares prĂ©liminaires, sĂ©quence chorale, enfin scène d’opĂ©ra (Mozart), puis conclusion symphonique (la Jupiter et sa rayonnante vitalitĂ©)… En direct les 13 et 14 juillet sur la page…

  • FRANCE MUSIQUE, 12 aoĂ»t 2020, 20h. STRAUSS : ELEKTRA. Pour son Ă©dition des 100 ans, le Festival de Salzbourg maintient ses productions cet Ă©tĂ© malgrĂ© la pandĂ©mie de la civid 19. Le Festival autrichien affiche l’un des sommets lyriques du dĂ©but du siècle, portĂ© par le gĂ©nie orchestral de Richard Strauss. Elektra (1909) incarne la manière expressionniste nĂ©oclassique d’un Strauss maĂ®tre de l’écriture lyrique et orchestrale. RĂ´le incandescent, voix hurlante embrasĂ©e proche de la rupture et du cri primal, Electre est animĂ©e par une fureur vengeresse … la fille ne peut accepter que sa mère ait assassiner le gĂ©niteur pour…


    télé

    tous les programmes accéder au mag télé
  • ARTE, dim 2 aoĂ»t 2020, 17h : Cosi fan tutte en direct de Salzbourg. Christof Loy, mise en scène. Joana Mallwitz, direction. Le festival autrichien nĂ© en 1922 maintient son Ă©dition malgrĂ© la crise sanitaire actuelle et affiche le dernier des opĂ©ras de la trilogie Mozart / Da Ponte : Cosi fan tutte, chef d’oeuvre rĂ©vĂ©lĂ© Ă  Salzbourg justement dans les annĂ©es 1920 par l’un des fondateurs du Festival, Richard Strauss. Ce Cosi est l’un des temps forts de Sazlbourg 2020 avec l’ELEKTRA du mĂŞme Strauss par le provocateur dĂ©jantĂ© dĂ©lirant Warlikowski. SubtilitĂ©, nostalgie, cynisme… l’opĂ©ra de Mozart est aussi…

  • Arte : Dimanche 9 aoĂ»t Ă  18h55. Karajan au Festival de Salzbourg 1960  -  A Salzbourg en 1960, le plus cĂ©lèbre maestro de la planète dirige l’opĂ©ra de Richard Strauss : Le Chevalier Ă  la rose / Der Rosenkavalier. C’est l’un des spectacles mythiques qui ont marquĂ© l’histoire du Festival autrichien. En 1960, quatre ans après sa prise de fonction en tant que directeur musical du Festival le plus ancien d’Europe (fondĂ© en 1922, l’annĂ©e oĂą fut dĂ©couverte la tombe miraculeuse de Toutankhamon), le maestro Herbert von Karajan inaugure le grand palais des festivals avec un Chevalier Ă  la rose…


    concerts et opéras

    voir notre agenda accéder au mag concerts et opéra
  • PARIS TCE : 16,19 sept 2020. Le Messie, version Mozart, 1788. Der Messias : l’original de Haendel Ă©tait en anglais : destinĂ©Ă  l’origine pour le public britannique. Mais Wolfgang se passionne pour les oratorios du Saxon et dĂ©cide sur une demande particulière d’adapter le livret en allemand et de rĂ©Ă©crire Ă  sa façon certaines parties de la partition originelle. CrĂ©Ă©e pour la Semaine Mozart (Mozart Woche) Ă  Salzbourg en 2019, la production mise en scène par Bob Wilson recyle les vieilles ficelles de son Ă©criture visuelle, figĂ©e entre Ă©pure nĂ©ofuturiste et rĂ©fĂ©rence au Kabuki nippon. Ses tableaux visuels fusionnent ils…

  • PARIS, Pal Garnier. GLUCK: IphigĂ©nie en Tauride, 17 sept – 13 oct 2020. Chez les Scythes dont elle doit affronter et nĂ©gocier la barbarie permanente Ă  travers les exigences du roi Thoas, IphigĂ©nie en Tauride marque en mai 1779 le sommet de la carrière parisienne de Gluck ; 5 ans après son premier triomphe (IphigĂ©nie en Aulide, 1774). IphigĂ©nie en aulide Ă©voque le sacrifice programmĂ© de la princesse de Mycènes : face Ă  l’ordre de Diane outragĂ©e, Agamemnon le père s’incline, mais IphigĂ©nie montre sa mesure morale. Dans IphigĂ©nie en Tauride, plus tardive donc, Gluck traite l’exil d’IphigĂ©nie sauvĂ©e du…

  • PARIS, BASTILLE. WAGNER : DER RING. Le 23 nov 2020. L’évĂ©nement lyrique de la rentrĂ©e 2020 demeure Ă  Bastille, le nouveau Ring de Wagner, toujours dirigĂ© par l’excellent Philippe Jordan - le spectacle attendu est devenu une production “fantĂ´me”, objet d’une profonde dĂ©ception pour l’actuel directeur de l’OpĂ©ra, StĂ©phane Lissner qui a annoncĂ© son dĂ©part anticipĂ© (au 30 dĂ©c 2020) ; pour Philippe Jordan aussi qui quitte ainsi après 12 annĂ©es d’activitĂ© la maison parisienne, pour l’OpĂ©ra de Vienne. En outre, la covid19 Ă©tant passĂ© par lĂ , la nouvelle conception théâtrale de Calisto Bieito ne sera pas rĂ©alisĂ©e sur la…

  • PARIS, Gala du Corps de Ballet, 22 sept > 17 oct 2020. Chaque annĂ©e, c’est la soirĂ©e que tout le monde attend dans l’écrin du Palais Garnier (22 sept 2020) dont le programme tripartite (Hofesh Shechter, Jerome Robbins, Crystal Pite) offre 3 visages de l’écriture chorĂ©graphique contemporaine, repris jusqu’au 17 octobre 2020. Hofesh Shechter, Jerome Robbins, Crystal Pite : trois visages de la danse rĂ©unis en un programme qui interroge la mĂ©moire, l’amour et l’identitĂ©. Dans The Art of Not Looking Back, Shechter ouvre la boĂ®te de Pandore de son enfance oĂą paraissent 9 femmes, autant d’images de la mère…

  • SARTROUVILLE, 78. PENTHÉSILÉE, 11 – 27 mars 2020. Kleist fixe au XIXè avant Schiller et Goethe, le souffle romantique et tragique inspirĂ© des hĂ©ros de l’AntiquitĂ©. En s’emparant de la figure de PenthĂ©silĂ©e, reine des Amazones, Sylvain Maurice revient aux fondamentaux du théâtre : la performance d’acteur au service d’un texte radical et poĂ©tique, Ă  la mesure d’un ĂŞtre hors normes, terrassĂ© et dĂ©truit, violent et dĂ©finitif. Pour compenser ce trop plein de sentiments, le directeur du CND Sartrouville rĂ©serve une place enveloppante Ă  la musique, contemporaine aux aspĂ©ritĂ©s rock et pop, chantĂ© et magistralement composĂ© / jouĂ© par Dayan…

  • TOURCOING, le 3 avril 2020. Passion et RĂ©surrection du Christ. Dominique Visse, chanteur irrĂ©sistible dans les emplois souvent travestis (de Nourrice tendre et prosaĂŻque de l’opĂ©ra baroque, entre autres), dirige ici la veine mystique de Marc-Antoine Charpentier. Le contre-tĂ©nor a sĂ©lectionnĂ© plusieurs partitions de baroque français qui s’il n’a jamais occupĂ© de poste Ă  Versailles, n’en Ă©tait pas moins très apprĂ©ciĂ© de Louis XIV. Le compositeur a le gĂ©nie des harmonies raffinĂ©es, un sens aigu du drame et une Ă©criture sobre, serrĂ©e, particulièrement efficace. Il a su nuancer l’influence des Italiens, en particulier de Carissimi, rencontrĂ© Ă  Rome lors d’un…

  • TOURCOING, ROSSINI : La Cambiale di Matrimonio, 20 – 24 mars 2020. Fidèle Ă  LA COMMEDIA DELL’ARTE, l’opera buffa de Rossini met en musique le fameux trio loufoque, tragicomique du barbon Ă©pais, rustre auquel sont opposĂ©s un couple de jeunes amoureux…
    De fait, l’histoire met en scène un riche nĂ©gociant anglais qui vend par correspondance sa fille unique (amoureuse d’un pauvre) Ă  un riche propriĂ©taire canadien… ce dernier au dĂ©but de l’opĂ©ra, dĂ©barque du nouveau monde, dans l’ancien pour prendre possession de son « bien ». D’une situation assez choquante, surgissent maints effets de théâtre, ceux que Rossini adore :…

  • LILLE. PUCCINI : TURANDOT. 7, 8, 9 juillet 2020. Lille grâce Ă  l’ONLILLE, Orchestre National de Lille poursuit en Ă©tĂ© son offre lyrique. Dans le cadre de son nouveau festival intitulĂ© « Les Nuits d’étĂ© » (2è Ă©dition en juillet 2020), l’ONLILLE aborde TURANDOT de Puccini, les 7, 8 et 9 juillet 2020 (20h) dans son superbe auditorium du Nouveau Siècle. La partition est la dernière transmise par Puccini, qui hĂ©las meurt avant d’avoir achever la totalitĂ© du IIIè acte : de fait si l’on respecte le manuscrit originel, Puccini a interrompu la composition après le suicide de Liu et…

  • LILLE, ONL, le 11 mars 2020, 20h. DESTIN RUSSE. Tchaikovski, Prokofiev. A partir de la musique de Bach (choral « Es ist genug » extrait de la cantate « O Ewigkeit du Donnerwort » BWV 20), le compositeur finlandais en rĂ©sidence Ă  l’ON LILLE Orchestre National de Lille, Magnus Lindberg, suit le traces d’Alban Berg qui a parodiĂ© le mĂŞme choral pour son Concerto pour violon. Le Finlandais en dĂ©duit une partition flamboyante, intitulĂ©e simplement et logiquement “Chorale”, pleine d’espĂ©rance et aussi de vertiges sombres et de tensions inquiĂ©tantes.
    Prokofiev compose en France son Concerto pour piano n°3 pendant l’étĂ©…

  • PARIS, Bastille. WAGNER : Le RING. 10 oct > 21 nov 2020. Après le cycle Ă©vĂ©nement conçu par GĂĽnther Krämer (dĂ©jĂ  dirigĂ© par Philippe Jordan, Bastille 2013), l’OpĂ©ra de Paris prĂ©sente sa nouvelle production de la TĂ©tralogie wagnĂ©rienne, mise en scène cette fois par le catalan volontiers provocateur Calisto Bieito dont la vision reste souvent laide voire prosaĂŻque, soulignant dans l’action tout ce qui relève de notre Ă©poque postmoderniste, cynique, barbare, dĂ©senchantĂ©e. Ce n’est pas ce nouveau cycle qui contredira sa rĂ©putation et force est de prĂ©sumer que ce Ring s’affirmera par son rĂ©alisme dĂ©sabusĂ© et froid (comme sa Carmen,…

  • LILLE, ONL. WEILL par LANBERT WILSON, 4, 5 mars 2020. Lambert Wilson chante Kurt Weill, en 3 concerts : les 4 et 5 mars 2020 au Nouveau Siècle Ă  Lille, rĂ©sidence de l’Orchestre National de Lille; puis le 6 au Théâtre de Bèthune. L’Orchestre National de Lille aime diversifier son rĂ©pertoire, en tĂ©moigne ce programme prometteur, hors des sentiers battus, oĂą le gĂ©nie mĂ©lodique de Kurt Weill est incarnĂ© par le comĂ©dien et chanteur Lambert Wilson ; l’Orchestre National de Lille sous la direction de Bruno Fontaine saura dĂ©fendre quant Ă  lui l’une des Ă©critures les plus raffinĂ©es au dĂ©but…

  • POITIERS, TAP. Jeudi 26 mars 2020. SPECTRE(S) : Grisey, Michaud, Ledoux. Immersions modernes, contemporaines pilotĂ©es par le collectif en rĂ©sidence au TAP de Poitiers : Ars Nova. GĂ©rard Grisey (1946-1998), compositeur majeur du 20ème siècle interroge le spectre du son, le grain du timbre… longueur, hauteur, profondeur, horizon spectrale inĂ©dit. L’approche fut inĂ©dite et vraie porte au pur onirisme. PĂ©riodes (1974) et Partiels (1975) sont deux chefs-d’œuvre du rĂ©pertoire contemporain instrumental. En leur donnant un nouveau dĂ©but, …niente… de Pierre Michaud, et une nouvelle suite, Le vide parfait de Gabriel Ledoux, deux commandes de l’Ensemble Ars Nova, Jean-MichaĂ«l Lavoie et…

temps forts

    en direct sur internet

    toute la grille accéder au mag internet
  • EN DIRECT depuis GSTAAD : Le GSTAAD MENUHIN FESTIVAL crĂ©e l’évĂ©nement en proposant en aoĂ»t 4 CONCERTS Ă©vĂ©nements : les 4, 9, 14 et 15 aoĂ»t 2020, tous dĂ©diĂ©s Ă  Beethoven, 250 ans de sa naissance oblige. Le cycle s’intitule «Kosmos Beethoven». Depuis sa plateforme digitale dĂ©diĂ©e, le GSTAAD MENUHIN FESTIVAL met Ă  l’honneur 4 tempĂ©raments d’exception, aptes Ă  relever les dĂ©fis du gĂ©nie beethovĂ©nien. MalgrĂ© l’annulation de son Ă©dition 2020, le Gstaad Menuhin Festival & Academy occupe ainsi l’affiche estivale en aoĂ»t. Les 4 concerts BEETHOVEN depuis la plateforme digitale du festival, sont Ă  suivre en livestream les 4,…

  • FESTIVAL 1001 (LIMOUSIN), 1er – 8 aoĂ»t 2020. La musique classique se rĂ©invente en Limousin, toujours plus proche, davantage accessible, pour tous les spectateurs. Covid oblige, le festival estival 1001 NOTES a complètement modifiĂ© son dĂ©roulement et son offre pour cet Ă©tĂ©. AnnoncĂ© la première semaine d’aoĂ»t, le premier festival dans le Limousin entend dĂ©fendre sa riche singularitĂ©; il s’annonce repensĂ©, plus ouvert, dans le cadre d’une Ă©dition « dĂ©confinĂ©e », du 1er au 8 aoĂ»t 2020. Pour ses 15 ans, 1001 NOTES ne pouvait mieux souligner combien la musique est libĂ©ratrice, apaisante, idĂ©ale pour retrouver confiance, cultiver le goĂ»t…

  • CHORÉGIES D’ORANGE 2020. A l’heure de la covid19, la circulation internationale des artistes Ă©tant rĂ©duite (probablement jusqu’à la fin de l’annĂ©e 2020), les ChorĂ©gies d’Orange se mettent au diapason de la mĂ©moire et propose une manière de rĂ©trospective, avec focus sur quelques unes des plus belles rĂ©alisations passĂ©es. Un retour sur… en quelque sorte. Histoire des ChorĂ©gies sur le site et la page facebook (exposition photographique jusqu’au 23 juillet 2020 / 1979 – 2009 : 40 ans de photos rĂ©alisĂ©es par Philippe Gromelle : Quarante ans de photos aux ChorĂ©gies d’Orange retracĂ©s grâce Ă  huit courtes vidĂ©os d’environ 5 minutes.…

  • LILLE PIANO(S) FESTIVAL 2020 : 100% digital, les 12, 13 et 14 juin 2020 – Crise sanitaire oblige, le LILLE PIANO(S) FESTIVAL est en 2020, 100% DIGITAL. Le Festival propose tout un cycle de concerts gratuits en direct et en rediffusion sur la chaĂ®ne youtube et la page facebook de l’Orchestre National de Lille (ON LILLE). Au total sur 3 jours, 30 artistes invitĂ©s dans plusieurs programmes entièrement numĂ©rique. Ce sont 19 concerts en direct ou en diffĂ©rĂ© qui porteront la flamme d’un festival parmi les plus importants de la capitale lilloise. Les performances sont assurĂ©es depuis l’auditorium du Nouveau…

  • LILLE PIANO(S) FESTIVAL 2020 : l’Ă©vĂ©nement tout digital du mois de juin 2020 (12, 13, 14 juin 2020). L’Orchestre National de Lille offre en accès direct sur youtube tous les concerts de l’Ă©dition 2020 ; une Ă©dition placĂ©e sous le signe du talent et de Beethoven. Suivez ici en direct, les concerts du LILLE PIANO(S) FESTIVAL : Alexandre Kantorox, Marie-Ange Nguci, David Kadouch, … l’improvisateur et pĂ©dagogue Jean-François Zygel qui nous parle de Ludwig Beethoven, dont le Festival joue, 250 ème anniversaire de la naissance oblige en 2020, l’intĂ©grale des Sonates pour violoncelle et piano(Jonas Vitaud, Victor Julien-Laferrière), le 3è…


    cinéma

    toute la grille accéder au mag cinéma
  • CINEMA, Anna Netrebko chante AIDA de Verdi, les 25 juin et 2 juillet 2020. Retour de l’opĂ©ra dans les salles obscures. Dans le cadre de l’opĂ©ration Viva l’opĂ©ra !, Ă  19h30 pour les deux dates, revivez la magie d’une production convaincante grâce au nerf expressif du chef Riccardo Muti, au timbre charnel blessĂ© de la soprano Anna Netrebko dans le rĂ´le d’Aida, esclave Ă  la cour de Pharaon et dont est Ă©pris le gĂ©nĂ©ral victorieux Radamès… Pour autant, la fille de Pharaon, Amneris (ample contralto sombre) jalouse Aida car elle aime aussi Radamès. Anna Netrebko Ă©tait alors diva verdienne, ayant…

  • CINÉMA, Fidelio le 17 mars 2020, 18h. Jonas Kaufmann chante Florestan dans les salles obscures… CĂ©lĂ©brez le 250ème anniversaire de Mudwig Beethoven, grâce Ă  la diffusion en live de la nouvelle production du Royal Opera Fidelio, avec dans le rĂ´el de Florestan, le prisonnier, victime de l’arbitraire tyranique, JONAS KAUFMANN dont le timbre rauque, de fĂ©lin blessĂ©, la puissance et la finesse devraient renouveler l’interprĂ©tation du personnage, dans le sillon d’un John Vickers avant lui.
    Fidelio narre le parcours de LĂ©onore, qui sous les traits d’un homme (Fidelio), entend sauver son mari Florestan, prisonnier politique dĂ©tenu par le tyran Don…

  • CINEMA, en direct du MET : HAENDEL, AGRIPPINA. Le 29 fĂ©v 2020. Joyce DiDonato, impĂ©ratrice haendĂ©lienne chante la mère de NĂ©ron, prĂŞte Ă  tout pour que l’empereur Claude son Ă©poux, nomme comme son successeur le fils qu’elle a eu en premières noces. NĂ©ron ne pouvait trouver mère plus ambitieuse et travailleuse, et manipulatrice, d’une obsession quasi maladive… au bord de la folie. ERATO vient de publier l’intĂ©grale d’AGRIPPINA avec le très fougueux Maxym Emelyanychev pilotant la nervositĂ© expressive de son ensemble Il Pomo d’Oro. A New York, dans la nouvelle production Ă©vĂ©nement Ă  New york (dĂ©jĂ  vue Ă  Bruxelles), David…

  • CinĂ©ma, ballet. CoppĂ©lia, mardi 10 dĂ©cembre 2019 en direct du ROH, Londres. CoppĂ©lia, grand classique du Royal Ballet Ă  Covent Garden (londres), est ainsi projetĂ© en direct dans les cinĂ©mas partout en France, ce 10 dĂ©cembre 2019 (20h15). Fantastique et poĂ©tique, le ballet CoppĂ©lia bĂ©nĂ©ficie d’une musique raffinĂ©e, conçue par LĂ©o Delibes. A Londres, la partition est devenue un pilier du rĂ©pertoire de la troupe de danseurs britanniques depuis qu’elle a Ă©tĂ© chorĂ©graphiĂ©e par la fondatrice du Royal Ballet, Dame Ninette de Valois. InspirĂ© des Contes d’Hoffmann, l’action fait paraĂ®tre une poupĂ©e mĂ©canique plus vraie que la vie, charmant jusqu’à…

  • LILLE, ONL. STAR WARS, 14 et 15 fĂ©v 2019. CinĂ©-concert de rĂŞve Ă  Lille… La saga Star Wars de George Lucas n’aurait jamais eu son retentissement ni sa puissance dramatique sans le chant de l’orchestre qui sert de rĂ©sonateur, d’amplificateur Ă  sa formidable action interstellaire. John Wiliams a composĂ© l’une des musiques de films les plus envoĂ»tantes, inscrites dans le mystère voire la terreur (quand l’infâme Dark Vador paraĂ®t), mais aussi dans le drame et l’onirisme des Ă©toiles… L’Orchestre National de Lille joue la carte du grand Ă©cran et de la magie orchestrale en proposant pendant deux soirs, les 14…


    expos

    toute la grille accéder au mag concerts et expos
  • CONFINEMENT. EXPOS et musĂ©es virtuels Ă  visiter.
    Et si le confinement Ă©tait tout simplement le temps des musĂ©es et des expos ? Comme pour l’opĂ©ra, les ballets et les concerts en ligne dĂ©sormais, l’offre culturelle musĂ©ale comme les expositions enrichissent considĂ©rablement leurs contenus. Les parcours et programmes virtuels sont en plein essor. CLASSIQUENEWS vous propose sa sĂ©lection des sites les plus captivants. Le monde de demain a dĂ©jĂ  commencĂ© : ce ne sont pas les programmes culturels ci après sĂ©lectionnĂ©s qui infirmeront cette Ă©volution sociĂ©tale et culturelle. Il faut Ă  prĂ©sent envisager de nouvelles manières d’accĂ©der aux Ĺ“uvres, de vivre…

  • ARTE, dim 5 avril 2020, 17h45. JAMES TISSOT L’étoffe d’un peintre – Portraitiste de la haute sociĂ©tĂ© britannique et parisienne, le nantais James Tissot (1836-1902) portraiture les mondanitĂ©s et les rituels sociaux comme les mutations de son temps, en particulier celui de l’Angleterre Ă  l’âge industriel quand il se fixe Ă  Londres (1871) après la guerre de 1870.
    S’il a reniĂ© son prĂ©nom (Jacques-Joseph) fleurant bon la bourgeoisie provinciale (nantaise) du XIXe siècle succombant Ă  l’anglomanie ambiante (l’Angleterre victorienne, celle du musicien Elgar, est la première puissance europĂ©enne), « James » Tissot, nĂ© Ă  Nantes en 1836, a conservĂ© le…

  • PARIS, Palais Garnier, EXPO « L’aventure du Ring en France », 5 mai – 13 sept 2020. Bibliothèque-musĂ©e de l’OpĂ©ra / BNF – OpĂ©ra national de Paris. Histoire de la mise en scène de la TĂ©tralogie en France, de la fin du 19e siècle Ă  aujourd’hui. Au dĂ©but des annĂ©es 1890, Charles Lamoureux s’investit plus que tout autre pour faire Ă©couter les opĂ©ras de Wagner dont Lohengrin et Tristan und Isolde. Mais le Ring wagnĂ©rien crĂ©Ă© Ă  Bayreuth en aoĂ»t 1876 s’imposera plus tard encore sur la scène de l’OpĂ©ra national. Il est vrai que le contexte de la première…

  • PARIS, Louvre. EXPOSITION : LEONARDO DA VINCI et la musique
    Focus spécial CLASSIQUENEWS
    LEONARDO LUTHISTE… Homme de science, Leonard n’a cessĂ© de rechercher les preuves tangibles et visibles de l’harmonie et des rapports harmoniques dans la nature. Ses travaux tĂ©moignent d’une curiositĂ© toujours insatisfaite. Constante, critique et analytique. Des mathĂ©matiques, sa quĂŞte le conduit Ă  l’architecture, Ă  l’anatomie et de fait Ă  la musique. Le rapport des nombres rĂ©vèlent des constructions secrètes qui produisent le son de l’équilibre et de l’harmonie. La peinture dont il a toujours expĂ©rimentĂ© la technique, jusqu’à redĂ©finir un style spĂ©cifique – suggestif, comme voilĂ©, onirique,…

  • EXPO. PARIS, Palais Garnier, Le grand opĂ©ra 1828-1867 : Le spectacle de l’Histoire, jusqu’au 2 fĂ©vrier 2020. A partir du 24 octobre 2019, le Palais Garnier Ă  Paris (Bibliothèque musĂ©e de l’opĂ©ra), accueille sa nouvelle exposition intitulĂ©e « Le grand opĂ©ra, 1828-1867, le spectacle de l’Histoire ». L’exposition cĂ©lèbre les 350 ans de la naissance de l’Institution de l’OpĂ©ra, ex AcadĂ©mie de musique, royale ou impĂ©riale… selon les rĂ©gimes. C’est une nouvelle initiative de cĂ©lĂ©bration Ă  laquelle participe aussi l’exposition du MusĂ©e d’Orsay : Degas Ă  l’OpĂ©ra. Le Palais Garnier expose tableaux, maquettes de dĂ©cors, manuscrits musicaux qui composent une…


CRITIQUE, CONCERT. GRANDVILLARS, église Saint Martin, le 20 juillet 2019. Tomás Luis de VICTORIA (1548-1611) : Requiem, officium defunctorum. Vox Luminis

musique-et-memoire-festival-2019-annonce-programmation-concert-opera-festival-concerts-annonce-critiques-classiquenewsCRITIQUE, CONCERT. GRANDVILLARS, Ă©glise Saint Martin, le 20 juillet 2019. Tomás Luis de VICTORIA (1548-1611) : Requiem, officium defunctorum. Vox Luminis. Ă€ la source d’un genre riche en reprĂ©sentants Ă  chaque siècle, et bien avant ceux de Mozart (dĂ©sarmant, sincère … autobiographique ?), Berlioz (spectaculaire et spatial), Verdi (opĂ©ratique mais si fraternel)… Ă©blouit, tel un gemme tombĂ© du ciel, celui lumineux et solaire de l’espagnol Tomás Luis de Victoria (1548 – 1611), maĂ®tre de la polyphonie Renaissance. Autant ses successeurs, exprimeront les souffrances des pĂŞcheurs, l’incertitude du croyant, la figure effrayante de la mort inflexible, autant Victoria illuminĂ© lui-mĂŞme par la grâce de la rĂ©vĂ©lation, peint au cours de ce sommet de la ferveur datĂ© de 1603 (pour les funĂ©railles de l’impĂ©ratrice douairière Marie de Habsbourg), les champs cĂ©lestes du Paradis… ceux promis pour les justes, mais aussi l’extase des Ă©lus, la bĂ©atitude bienheureuse qu’offrent et diffusent les sphères divines. L’auditeur est comme aspirĂ© vers des hauteurs de plus en plus vertigineuses Ă  peine concevables.

 

 
 

 

VERTIGES ET SENSATION DES HAUTEURS RÉVÉLÉES

 

 

Mais c’est davantage qu’une reprĂ©sentation abstraite et plus qu’une opĂ©ration de lĂ©vitation, car Vox Luminis par la rondeur de la sonoritĂ© collective, la maĂ®trise des nuances, expriment aussi la tendresse d’un Ă©tat de bien-ĂŞtre inouĂŻ. L’ensemble Ă  l’articulation enveloppante et pourtant aussi dĂ©taillĂ©e, plus intelligible que certains anglais, rĂ©vèlent la force poĂ©tique des textes, entre imploration et tendresse, comme l’impressionnante architecture de la partition, de l’ombre et son mystère, Ă  la lumière des hauteurs rĂ©vĂ©lĂ©es.

victoria tomas luis polyphonie 1603 Officium defunctorum critique dossier concert classiquenewsDu chĹ“ur de l’Ă©glise Saint-Martin encore ancrĂ©s au sol et rĂ©solus en une disposition en miroir, jusqu’Ă  la tribune au dessus du porche occidental : voix des anges plutĂ´t que chĹ“ur implorant, les chanteurs de Vox Luminis expriment l’essence mĂŞme de cette Ă©criture faite splendeur et lumière. Comme le Livre des morts de l’Egypte ancienne (et clĂ© de voĂ»te de toute la croyance populaire dans l’AntiquitĂ© Ă©gyptienne), c’est une traversĂ©e d’abord inquiète et intranquille puis immĂ©diatement resplendissante qui nous est rĂ©servĂ©e. Vox Luminis rĂ©alise finalement une promesse exaucĂ©e, celle du dernier voyage dont il font une fabuleuse expĂ©rience : de la nuit Ă  l’aube des bienheureux. Les fabuleux passeurs sont nos guides pour une musique divine (au sens propre du terme). Ils achèvent le voyage dans les hauteurs, sur la tribune du porche, enveloppĂ©s dans les ondes cĂ©lestes qui offrent confort et fĂ©licitĂ©.

Au final, Vox Luminis nous fait entendre la richesse d’une partition parfaitement construite, synthèse et grand œuvre personnelle, comme le sera la Messe en si de Bach (que l’ensemble a interprété l’année dernière pour Musique & Mémoire : voir notre reportage vidéo Vox Luminis chante JS BACH au 25è festival Musique et Mémoire). En un contrepoint sensible, apportant dans cette fresque inspirée qui tend à l’éther, Jean-Charles Ablitzer fait sonner le somptueux orgue ibérique de l’église de Grandvillars, ajoutant à la réalisation, une caractérisation elle aussi bienheureuse. Mais aussi « efficace » car il faut bien accompagner les chanteurs pendant leur pérégrination, du chœur terrestre à la tribune occidentale, céleste. Du grand art, en complicité.

Debout le public sidĂ©rĂ© applaudit chaleureusement les chanteurs et leur chef (Lionel Meunier) en un nouvel accomplissement qui est aussi une première absolue pour les interprètes. CrĂ©ation et commande du festival Musique et MĂ©moire, ce concert demeurera mĂ©morable pour les festivaliers. Il est vrai que le directeur Fabrice Creux a ce don rare de choisir les interprètes, les oeuvres et les lieux, au bon moment. VoilĂ  qui fait de Musique et MĂ©moire l’Ă©crin d’expĂ©riences musicales aussi dĂ©cisives, autant pour le public que pour les artistes. En 2019, le festival dans les Vosges du Sud nous promet bien d’autres (re) decouvertes prometteuses… A suivre.

 

 
 

 

________________________________________________________________________________________________

CRITIQUE, CONCERT. GRANDVILLARS, Ă©glise Saint Martin, le 20 juillet 2019. Tomás Luis de VICTORIA (1548-1611) : Requiem, officium defunctorum. Vox Luminis. Prochains concerts Musique & MĂ©moire 2019 : WEEK END II ou “Acte II” : ALIA MENS joue JS BACH, du vendredi 25 juillet au dimanche 28 juillet 2019. Nouveau cycle de concerts incontournables dans les Vosges du sud, cet Ă©tĂ©.

 

 
 

 

REPORTAGE VIDEO. JS BACH : Messe en si par VOX LUMINIS / Festival Musique et Mémoire 2018 (25è édition)

musique-et-memoire-2018-vignette-carre-classiquenews-coup-de-coeur-festival-evenementVIDEO, reportage. MUSIQUE & MÉMOIRE, 25è édition : 13-29 juillet 2018. LABORATOIRE BAROQUE VISIONNAIRE… Peu à peu, le Festival Musique & Mémoire (Vosges du Sud) a révélé des conditions exceptionnelles pour favoriser l’émergence et l’approfondissement de gestes artistiques défricheurs, exigeants. C’est le bénéfice d’une ligne artistique qui fonde son action auprès des artistes dans le sens d’un compagnonnage inédit… des résidences qui se déclinent pour chaque ensemble invité et donc associé, à 3 années de recherche, d’expérimentation, de consolidation. L’écriture suprême de Jean-Sébastien Bach y tient une place en or – phénomène singulier en France : rares les festivals qui poursuivent sur le long terme, un questionnement continu sur l’œuvre de Jean-Sébastien. VOIR notre reportage vidéo JS BACH : Messe en si par VOX LUMINIS / Festival Musique et Mémoire 2018 (25è édition)

 

 

 

 
______________________________________

 

LIRE aussi nos autres critiques comptes rendus des concerts FESTIVAL MUSIQUE & MEMOIRE 2019 :

 

COMPTE-RENDU, concert. LURE, église Saint-Martin, le 19 juillet 2019 (ouverture du 26è Festival Musique et Mémoire) : Giovanni GABRIELLI : Incoronazione a Venetia (Venise 1615). La Fenice, Jean Tubéry. LABORATOIRE VÉNITIEN…

 

 

COMPTE-RENDU, concert. GRANDVILLARS, église Saint-Martin, le 20 juillet 2019. Francisco CORREA de ARAUXO (1584 – 1654). Tientos. Victoria, Morales… Jean-Charles Ablitzer, orgue ibérique de Grandvillars, Vox Luminis.