Monsieur de Pourceaugnac par William Christie à Thiré

christie420Thiré (Vendée). Molière : William Christie joue Mr de Pourceaugnac: les 26 et 27 août 2016. Avant l’invention de la tragédie en musique (1673), la Cour de France s’enthousiasme pour les comédies-ballets dont l’un des sommets du genre si prisé de Louis XIV, est avec le Bourgeois Gentilhomme, Monsieur de Pourceaugnac (créé à Chambord, pour le divertissement de Louis XIV, en octobre 1669). Le duo composé par les deux Baptistes, Molière et Lully fait une farce mordante qui épingle la vanité d’un marquis, petit seigneur de province, bien ridicule. A la création, c’est Molière lui-même qui tient le rôle du provincial moqué.

 

 

 

thire-vendee-pourceaugnac-festival-jardins-william-christie-pourceaugnac-miroir-d-eau-presentation-review-compte-rendu-classiquenews-2016

 

 

 

pourceaugnac -Monsieur_de_Pourceaugnac,_Molière,_couvertureComme Boileau, Molière cultive la verve satirique. On a vu après la mise au placard de Tartuffe qui moquait l’église, le triomphe des médecins ridicules et arrogants surtout ignares (comme les gens d’église, portant le noir et parlant le latin : c’est à dire que Molière épingle les deux « métiers » en ridiculisant une seule figure : noire et parlant le galimatias)… Dans Monsieur de Pourceaugnac – il faudrait bien insister sur la particule « de » ici capitale, Jean-Baptiste fait la satire d’un gentilhomme provincial confronté à la vie parisienne. Comment un provincial très ridicule ambitionne de copier et caricaturer les moeurs urbaine … Molière avait épingler les grands seigneurs dans le Misanthrope, Dom Juan ou Le Bourgeois Gentilhomme (Dorante) : voici avec Pourceaugnac, le portrait d’un provincial gagnant la capitale pour y épouser la fille d’Oronte, Julie que pourtant aime le jeune et malicieux Éraste. Ce dernier avec ses deux intrigants (Sbrigani et Nérine) ne cessent de molester, importuner, maltraiter le Limousin pour qu’il renonce à Julie et regagne sa province encrottée. Chose faite après que Lucette en Languedocienne et Nérine en Picarde, n’accablent le père marieur en dénonçant Pourceaugnac de les avoir mariées, engrossées, abandonnées… Bien que diffamé, Pourceaugnac est accusé de polygamie : il doit fuir déguisé en femme pour échapper à la justice.

 

 

 

Un Provincial bien ridicule

 

William Christie dirige Monsieur de Pourceaugnac de MolièreComme à son habitude, Molière peint les mœurs de son époque et campe des types humains qui restent universels. Ses arrogants, ses vaniteux (les plus ignorants) sont ridiculisés parfois en farce grossière (comme ici lorsque Pourceaugnac s’adressant à deux médecins chez Eraste, les prend pour des cuisiniers, se voit ensuite poursuivi dans la salle parmi les spectateurs, par des apothicaires munis de seringues prêts à le piquer…).

 

 

Mais Molière est un comique tragique : sous la farce perce l’horreur de caractères et de situations, indignes et pénibles. Le théâtre agit comme un miroir qui renvoie à l’assemblée des acteurs et du public, leur véritable visage : barbarie, inhumanité, haine, jalousie… Avant que Lully dans le sillon du succès de Psyché, n’invente seul et définitivement, l’opéra français (tragédie en musique, mais sans le concours du génial Molière), la comédie-ballet rappelle quel fut le divertissement prisé par la Cour et surtout Louis XIV, heureux protecteur des deux Baptistes. Créé en 1669 à Chambord, Monsieur de Pourceaugnac épingle l’orgueil et la suffisance d’une gentilhomme de province, trop naîf, un rien empôté, sujet des intrigues d’un amoureux prêt à tout pour défendre celle qu’il aime…

La nouvelle production réalisée dans un contexte propre aux années 1950, orchestrée par le tandem William Christie et Clément Hervieu accorde une place égale entre théâtre et musique. Jamais chant et dialogue parlé n’ont mieux été subtilement agencés, combinés, associés. L’imbrication est parfaite : les comédiens se prêtent à la danse, et les chanteurs jouent. Et en fin connaisseur du premier Baroque Français, aussi inspiré que chez Haendel (comme son éloquent Belshazzar en témoignent), William Christie devrait éblouir par cette alliance rare de l’élégance et de la comédie, équation souvent réalisée à la tête de son ensemble, Les Arts Florissants. Production événement.

 

 

 

Monsieur de Pourceaugnac de Molière, 1669bourgeois_gentilhomme-582-390-lully-moliere-dvd-alpha-juin-2015_c_pascal_victor_artcomart
par Les Arts Florissants. William Christie, direction
Donné lors d’une grande tournée au premier semestre 2016, janvier à juillet : à Caen (dés décembre 2015), puis Aix, Madrid, Paris, (Bouffes du nord en juillet 2016), la savoureuse comédie de Molière reprend du service au festival de William Christie, en Vendée, dans le parc féerique de son somptueuse demeure à Thiré :

Les 26 et 27 août 2016, 20h30
Spectacle donné sur le Miroir d’eau, dans les Jardins de William Christie

L’écrin de verdure (magicien), la présence des jeunes chanteurs français parmi le plus convaincants et certains déjà familiers des Jardins de Tiré (Cyril Costanzo, baryton-basse, lauréat du Jardin des Voix) font la réussite de la comédie-ballet de Molière et Lully, repris cet été pour Thiré.

Mise en scène : Clément Hervieu-Léger
Direction musicale et conception musicale du spectacle : William Christie
Décors : Aurélie Maestre
Costumes : Caroline de Vivaise
Lumières : Bertrand Couderc
Son : Jean-Luc Ristord
Chorégraphie : Bruno Bouché
Avec Erwin Aros, haute-contre ; Clémence Boué, Nérine ; Cyril Costanzo, apothicaire, avocat, archer, basse ; Claire Debono, soprano ; Stéphane Facco, médecin, Lucette, suisse ; Matthieu Lécroart, médecin, avocat, exempt, baryton-basse ; Juliette Léger, Julie ; Gilles Privat, Monsieur de Pourceaugnac ;  Guillaume Ravoire, Éraste ; Daniel San Pedro, Sbrigani ; Alain Trétout, Oronte

 

 

thire jardins william christie 2014 perspective festival baroque en vendee

 

 

 

boutonreservationINFOS et RESERVATIONS
sur le site du festival Dans les Jardins de William Christie
Du 20 au 27 août 2016

 

 

 

 

Récents cd des Arts Florissants / William Christie distingués par CLASSIQUENEWS :

 

christie william les arts florissants bien que l amour cd critique review presentation reviex cd critique classiquenews CLIC de classiquenewsCD, compte rendu critique. Bien que l’Amour… (Les Arts Florissants. William Christie). Sur l’arc tendu de Cupidon, Les Arts Flo redoublent d’ingénieuse intelligence. Qu’elle soit comique, amoureuse, tragique ou langoureuse, la veine défendue atteint un miracle d’ivresse sonore, vocale et instrumentale ; l’écoute collective, le geste individualisée, la caractérisation poétique et intérieure font une collection de délices sonores et sémantiques d’une profonde subtilité. De toute évidence, voici l’une des réalisations discographiques qui confirme les profondes et indépassables affinités de William Christie avec la poésie amoureuse du Grand Siècle français. LIRE notre compte rendu critique complet

 

Handel_Belshazzar_William ChristieCD, compter rendu critique. HANDEL / HAENDEL : Belshazzar (2012). Le chef et fondateur des Arts Florissants exprime le souffle mystique des préceptes de Daniel, la souffrance si humaine – et donc bouleversante-, de Nitocris, la mère de Belshazzar, comme la juvénilité animale et aveugle de Belshazzar ; portés par une telle vision, les protagonistes réalisent une très fine caractérisation de chaque profil individuel. C’est aussi un très intelligente restitution des situations du drame (solistes sortant du choeur agissant avec les autres choristes ainsi qu’avec les protagonistes ; duos rares si enivrants (dont le sommet bouleversant entre Nitocris et son fils à la fin du I) ; raccourcis fulgurants telle la mort de Belshazzar sur le champs de guerre contre Cyrus le perse … ” expédiée ” en quelques mesures). Tout cela ajoute du corps et un souffle souverain, de nature épique au drame spirituel. LIRE notre compte rendu critique complet

 

 

 

William Christie dévoile la veine funéraire de HaendelCD. Handel : Music for Queen Caroline (1 cd Les Arts Florissants, William Christie, 2013). Pour son second disque Handel édité sous son propre label discographique, William Christie grand spécialiste de Handel, dévoile un cycle d’une sincérité inédite à laquelle le chef fondateur des Arts Florissants apporte son expérience des oratorios et des opéras. Ici le geste n’a jamais semblé plus économe, fin, mesuré ; il articule le sens et les images du sublime texte des Funérailles de la Souveraine décédée en 1737 (Funeral Anthem for Queen Caroline HWV 264) en un travail subtil et profond sur la prosodie et la déclamation, littéralement prodigieux : il témoigne aussi avec une sincérité inédite, de l’amitié exceptionnelle qui unissait le musicien à sa protectrice la Reine Caroline. LIRE notre compte rendu critique complet

 

 

 

Dans les Jardins de William Christie : 20-27 août 2016

VENDEE. Festival Dans les Jardins de William Christie, du 20 au 27 août 2016. La 5ème édition d’un festival unique en France en ce qu’il mêle avec raffinement, nature et musique propose en 7 jours, une programmation équilibrée et diverses. Idéalement acclimatée aux bosquets, prairies, sousbois, cloître ou théâtre de verdure du parc dessiné par William Christie, les concerts se déploient avec la grâce et le naturel propres aux Arts Florissants, chanteurs et instrumentistes familiers de l’ensemble fondé par William Christie en 1979, auxquels se joignent les jeunes tempéraments invités : jeunes chanteurs lauréats du dernier Jardin des voix et apprentis musiciens venus de la Juilliard School de New York.

 

 

 thire jardins william christie 2014 perspective festival baroque en vendee

 

 

William Christie vous invite dans ses jardins, le temps d’un festival enchanteur

Baroque sur bocage

 

Le cocktail artistique est irrésistible et forme chaque festival, les délices et découvertes à l’adresse des publics. L’espace des jardins étant intimiste, le nombre de festivaliers chaque jour est encadré et nous vous recommandons d’appeler au préalable la billetterie pour connaître l’état de la fréquentation et s’il est possible de vous présenter le jour même.

 

 

 

Temps forts et programmes incontournables cet été à Thiré :

 

 

Ateliers, Contes, Concerts-Promenades, visites… une offre diverse et complète pour visiter tous les sites du parc. Parmi les programmes de l’après midi, ne manquer le Conte musical (chaque jour à 15h45), ou l’Atelier en famille (même heure, destiné aux jeunes mélomanes et leurs parents qui sous la conduite de l’ex soprano vedette Sophie Daneman apprennent le chant et les secrets de l’écriture baroque avec les instrumentistes et les chanteurs des Arts Florissants : l’expérience a été filmée par le studio classiquenews : elle est unique et inoubliable) ; visite des jardins tous les jours à 15h45 également : en quoi les jardins de William Christie sont uniques et continuent d’évoluer… Puis de 16h45 à 19h, les artistes jouent à l’ombre des arbres ou près de l’onde, les programmes musicaux dans le cadre des concerts promenades (avec le point d’orgue : le concert de William Christie, en général dans le Jardin rouge (à vous de le localiser et de ne pas manquer l’heure)…

 

 

thire-dans-les-jardins-de-william-christie-festival-en-vendee-presentation-temps-forts-classiquenews-582-390

 

 

A 20h30, production sur le miroir d’eau : Les 20 et 21 août, « Le Jardin des songes », programme conçu pour le choeur et l’orchestre des Arts Florissants. La sélection des airs choisis exprime toutes les émotions suscitées par le spectacle du bocage et des bosquets où vivent nymphes et parques (séquences musicales extraites des opéras de Lully, Rossi, Purcell, Charpentier, Rameau, caméra, Monteverdi…). Parmi les instrumentistes, les jeunes talents du programme pédagogique, Arts Flo juniors.

Les 26 et 27 août, reprises de Monsieur de Pourceaugnac.
Dans la mise en scène de Clément Hervieu-Léger, William Christie dirige la comédie ballet de Molière et Lully. La production transposée dans les années 1950, se délecte de la verve mordante de Molière qui épingle sans pareil médecin, avocat… tout un imbroglio de situations et de personnages haut en couleurs et en tempéraments qui se moquent ouvertement du trop naïf Pourceaugnac, provincial venu à la ville pour prendre épouse (du moins le croît-il). C’est la victime désignée de cette copieuse, généreuse mise à mort où Lully n’évite rien à ce crédule dont le type a toujours su faire rire les courtisans sans humanité (voir Platée un siècle plus tard… qui reprend le même motif d’un collectif cruel et railleur. Situations cocasses, confrontations en tous genres : le talent des Arts Florissants est stimulé par une comédie d’une vivacité impeccable, divertissante et touchante.

CONCERTS DU SOIR A L’EGLISE… N’oubliez pas aussi, chaque soir du 21 au 26 août (sauf le 23 août qui est relâche), à 20h30, les concerts de musique sacrée (Divine Hymns les 21 et 22 août / Handel et Corelli le 24 août ; Les Maîtres du motet français es 25 et 26 août) ; puis pour accompagner les premières heures de la nuit étoilée, l’église enchaîne avec le dernier concert «  Méditations à l’aube de la nuit » (à 22h, où il est fortement recommandé de ne pas applaudir comme le souhaitent les artistes dont William Christie et Paul Agnew ; programmes doublés en raison de l’affluence, à 23h les 21 et 26 août)

 

 

 

 

boutonreservationINFOS et RESERVATIONS
sur le site du festival Dans les Jardins de William Christie
Du 20 au 27 août 2016

 

 

RESERVEZ aussi sur le site de la Billetterie du Département de la Vendée (possibilité d’imprimer ses billets chez soi ou de les télécharger sur votre mobile)

 

 

 

VOIR aussi notre reportage vidéo Dans les Jardins de William Christie 2015, présentation du parc

 

A Thiré en Vendée, le Festival enchanteur de William ChristieDepuis 30 ans à Thiré en Vendée, le chef d’orchestre fondateur des Arts Florissants, William Christie a fait surgir un éden végétal, une claire évocation du paradis terrestre qui fait aussi la synthèse de ses goûts personnels en matière de jardin. Thiré classé jardin remarquable (2004) est le fruit enchanteur d’une quête menée depuis 50 ans par le musicien passionné par les arbres et les espèces végétales. Dans les jardins de William Christie… se dessine un miracle d’harmonie et de poésie où se dévoilent divers modèles : l’Italie, les Arts & Crafts, l’ordonnance française… présentation des jardins d’un chef architecte de la nature © CLASSIQUENEWS (réalisation : Philippe Alexandre Pham). Un Festival estival a élu aussi son séjour dans cet écrin miraculeux : chaque dernière semaine d’août, Les Jardins de William Christie accueille un festival magique unique au monde, associant comme nul part ailleurs musique et nature…

thire-perspective-2014-miroir-aube-aurore

 

 

Dans les jardins de William Christie, 22-29 août 2015

Thiré (Vendée). Dans les jardins de William Christie, du 22 au 29 août 2015

A Thiré en Vendée, le Festival enchanteur de William Christie

 

 

Temps forts des 22, 23 et 24 août 2015
andre-campra-portraitLe premier week-end du festival vendéen le plus magique qui soit (samedi 22, dimanche 23 puis lundi 24 août 2015) accueille le premier soir samedi 22 aout 2015 à 20h30 sur le miroir d’eau du parc dessiné par William Christie, Les Fêtes Vénitiennes de Campra mises en scène par Robert Carsen, production événement qui a fait au début de cette année les beaux soirs de l’opéra comique à Paris ; 2ème et dernière date, le lendemain dimanche 23 août, même lieu même heure.

William Christie dirige Les Fêtes vénitiennes de Campra (1710)Du Miroir d’eau, vous quitterez Campra dès 22h30 pour rejoindre l’église de Thiré : écrin des fameuses “Méditations”, concert sacré où au coeur de la nuit l’on sera invité à ne pas applaudir à l’issue, car l’enjeu de ce temps d’introspection, est la réflexion et la paix intérieure nées du programme abordé… Les 22 et 23 août à 22h45 donc : plaint-chant et ferveur de Thomas Tallis par William Christie. Durée : 20 mn sans entracte et donc sans applaudissements.

Attention en cas de repli pour mauvais temps, tous les concerts du soir sont programmés à Luçon.

 

 

 

thire jardins william christieLundi 24 août 2015, l’église de Thiré affiche à 21h, selon la tradition baroque romaine héritée du XVIIème, un sublime programme Marc-Antoine Charpentier dont les deux histoires sacrées choisies sont la grande spécialité de William Christie : Cécile, Vierge et martyre H 413, Le fils prodigue H 399. Pour défendre la fine vocalité très italianisante de Charpentier (n’a-t-il pas été formé à Rome par l’illustre Carrissimi, le créateur de l’oratorio dramatique? ), William Christie regroupe ses chers chanteurs du Jardin des voix, l’académie de chanteurs qu’il a fondée. Cette année, les jeunes solistes de la 7ème académie ont pour partenaires d’anciens lauréats au tempérament déjà bien affirmé. Ainsi Thiré devient le temple de la ferveur baroque, édifiante et sensuelle, qui exige articulation et introspection poétique. .. autant de qualités que Bill maîtrise avec une grâce et une finesse inégalée (le label des Arts Florissants annonce d’ici quelques mois un nouvel enregistrement de Cécile justement … une lecture d’autant mieux défendue et inspirante que la Sainte est aussi la patronne des musiciens. Durée : 1h sans entracte.

thire jardins william christieCette année le festival dure jusqu’au 29 août 2015. Dernier temps fort, les 28 et 29 août 2015 à 20h30 sur le Miroir d’eau : Un Jardin à l’Italienne, spectacle défendu par les 6 lauréats 2015 de l’Académie vocale baroque, créée par William Christie, Le jardin des Voix. La soirée reprend la production qui a déjà été présentée au premier semestre 2015, composée d’airs baroques italiens des XVIIè et XVIIIè siècle (comprenant des mélodies méconnues de Stradella, Vivaldi, Cimarosa…) dont les textes ainsi recomposées et assemblées, construisent un drame propre : l’enjeu de la conception vise à mettre en avant le tempérament dramatique comme le feu vocal de chaque chanteur (William Christie, direction / mise en scène : Paul Agnew et Sophie Daneman). Durée : 1h30. Si mauvais temps, repli au Théâtre Millandry à Luçon à 21h.
Autre concert à ne pas manquer : récital du jeune baryton français Victor Sicard, jeudi 27 août 2015 à 21h, talent dramatique raffiné et voix souple et onctueuse révélé lors du Jardin des Voix 2013. Concert ” Nouveaux Talents”, Programme : airs baroques français dont Rameau…

 

 

 

LES PLUS

- Chaque jour de festival, les visiteurs des Jardins de William Christie peuvent suivre la visite du domaine par les jardiniers chargés de son entretien (tous les après-midis, du 22 au 29 août sauf le 25 août. Durée 1h).

 

- Le jardin la nuit : à l’issue des concerts sur le Miroir d’eau, accès au jardins éclairés, jusqu’à minuit. Les illuminations réalisées par les techniciens du Département produisent une atmosphère onirique inoubliable.

 

- en 2015, William Christie lance un concours destiné à créer un jardin éphémère le temps du festival estival (“Concours Jardin éphémère — Prix Maryvonne Pinault”). Cet écrin nouvellement dessiné accueillera de nouvelles promenades musicales, concert en plein air, astucieusement implanté dans les bosquets dessinés par William Christie et les lauréats de ce Concours de Thiré. Les premiers lauréats sont Les Arpenteurs, duo de jeunes architectes inspirés qui vont ainsi créer un nouvel espace intitulé “A l’ombre de la prairie baroque”… tout un programme (contraintes à respecter par les créateurs paysagistes : nouveau jardin entre 50 et 75 m2, destiné à recevoir un lieu de musique devant un public composé de 50 spectateurs assis ou debout). A découvrir et à écouter cet été à Thiré.

 

 

Les promenades musicales, mode d’emploi
Chaque après midi: ouverture des jardins à 15h30 et jusqu’à 20h15
Les concerts en plein air ou “promenades musicales” ont lieu à partir de 16h45 et jusqu’à 19h, plusieurs fois dans l’après midi (chacune dure 15 mn). Le festivalier choisit parmi les propositions son itinéraire musical à travers le cloître, le mur des cyclopes, le théâtre de verdure, le pont chinois, la terrasse… n’oubliez pas le concert avec Paul Agnew et William Christie en personne (au clavecin) dans le jardin rouge…
Les enfants sont des invités privilégiés : de nombreuses activités leur sont destinées tout au long de l’après midi dont les ateliers en famille (durée : 40 mn, cette année deux thématiques pour petits et grands : Sentir le rythme, autour de l’opéra italien.

Rencontre avec les artistes
Chaque après midi de 15h45 à 16h30 : allée des frênes, offre spéciale intitulée “Du bois dont on fait ces flûtes”…

 

thire-juillet-2014-pont-chinois

 

 

Réservations, informations sur le site Dans les Jardins de William Christie, festival 2015, du 22 au 29 août 2015

 

 

VIDEO : VISITE DU JARDIN DES DELICES DE WILLIAM CHRISTIE

Dans les jardins de William Christie, 22-29 août 2015

Thiré  (Vendée). Dans les jardins de William Christie, du 22 au 29 août 2015

A Thiré en Vendée, le Festival enchanteur de William Christie

 

 

Temps forts des 22, 23 et 24 août 2015
andre-campra-portraitLe premier week-end du festival vendéen le plus magique qui soit (samedi 22, dimanche 23 puis lundi 24 août 2015) accueille le premier soir samedi 22 aout 2015 à 20h30 sur le miroir d’eau du parc dessiné par William Christie, Les Fêtes Vénitiennes de Campra mises en scène par Robert Carsen, production événement qui a fait au début de cette année les beaux soirs de l’opéra comique à Paris ; 2ème et dernière date, le lendemain dimanche 23 août, même lieu même heure.

William Christie dirige Les Fêtes vénitiennes de Campra (1710)Du Miroir d’eau, vous quitterez Campra dès 22h30 pour rejoindre l’église de Thiré : écrin des fameuses “Méditations”, concert sacré où au coeur de la nuit l’on sera invité à ne pas applaudir à l’issue, car l’enjeu de ce temps d’introspection, est la réflexion et la paix intérieure nées du programme abordé… Les 22 et 23 août à 22h45 donc : plaint-chant et ferveur de Thomas Tallis par William Christie. Durée : 20 mn sans entracte et donc sans applaudissements.

Attention en cas de repli pour mauvais temps, tous les concerts du soir sont programmés à Luçon.

 

 

 

thire jardins william christieLundi 24 août 2015, l’église de Thiré affiche à 21h,  selon la tradition baroque romaine héritée du XVIIème,  un sublime programme Marc-Antoine Charpentier dont les deux histoires sacrées choisies sont la grande spécialité de William Christie : Cécile, Vierge et martyre H 413, Le fils prodigue H 399. Pour défendre la fine vocalité très italianisante de Charpentier  (n’a-t-il pas été formé à Rome par l’illustre Carrissimi, le créateur de l’oratorio dramatique? ), William Christie regroupe ses chers  chanteurs du Jardin des voix, l’académie de chanteurs qu’il a fondée. Cette année, les jeunes solistes de la 7ème académie ont pour partenaires d’anciens lauréats au tempérament déjà bien affirmé. Ainsi Thiré devient le temple de la ferveur baroque, édifiante et sensuelle, qui exige articulation et introspection poétique. .. autant de qualités que Bill maîtrise avec une grâce  et une finesse inégalée  (le label des Arts Florissants annonce d’ici quelques mois un nouvel enregistrement de Cécile justement … une lecture d’autant mieux défendue et inspirante que la Sainte est aussi la patronne des musiciens. Durée : 1h sans entracte.

thire jardins william christieCette année le festival dure jusqu’au 29 août 2015. Dernier temps fort, les 28 et 29 août 2015 à 20h30 sur le Miroir d’eau : Un Jardin à l’Italienne, spectacle défendu par les 6 lauréats 2015 de l’Académie vocale baroque, créée par William Christie, Le jardin des Voix. La soirée reprend la production qui a déjà été présentée au premier semestre 2015, composée d’airs baroques italiens des XVIIè et XVIIIè siècle (comprenant des mélodies méconnues de Stradella, Vivaldi, Cimarosa…) dont les textes ainsi recomposées et assemblées, construisent un drame propre : l’enjeu de la conception vise à mettre en avant le tempérament dramatique comme le feu vocal de chaque chanteur (William Christie, direction / mise en scène : Paul Agnew et Sophie Daneman). Durée : 1h30. Si mauvais temps, repli au Théâtre Millandry à Luçon à 21h.
Autre concert à ne pas manquer : récital du jeune baryton français Victor Sicard, jeudi 27 août 2015 à 21h, talent dramatique raffiné et voix souple et onctueuse révélé lors du Jardin des Voix 2013. Concert ” Nouveaux Talents”, Programme : airs baroques français dont Rameau…

 

 

 

LES PLUS

- Chaque jour de festival, les visiteurs des Jardins de William Christie peuvent suivre la visite du domaine par les jardiniers chargés de son entretien (tous les après-midis, du 22 au 29 août sauf le 25 août. Durée 1h).

 

- Le jardin la nuit : à l’issue des concerts sur le Miroir d’eau, accès au jardins éclairés, jusqu’à minuit. Les illuminations réalisées par les techniciens du Département produisent une atmosphère onirique inoubliable.

 

- en 2015, William Christie lance un concours destiné à créer un jardin éphémère le temps du festival estival (“Concours Jardin éphémère — Prix Maryvonne Pinault”). Cet écrin nouvellement dessiné accueillera de nouvelles promenades musicales, concert en plein air, astucieusement implanté dans les bosquets dessinés par William Christie et les lauréats de ce Concours de Thiré. Les premiers lauréats sont Les Arpenteurs, duo de jeunes architectes inspirés qui vont ainsi créer un nouvel espace intitulé “A l’ombre de la prairie baroque”… tout un programme (contraintes à respecter par les créateurs paysagistes : nouveau jardin entre 50 et 75 m2, destiné à recevoir un lieu de musique devant un public composé de 50 spectateurs assis ou debout). A découvrir et à écouter cet été à Thiré.

 

 

Les promenades musicales, mode d’emploi
Chaque après midi: ouverture des jardins à 15h30 et jusqu’à 20h15
Les concerts en plein air ou “promenades musicales” ont lieu à partir de 16h45 et jusqu’à 19h, plusieurs fois dans l’après midi (chacune dure 15 mn). Le festivalier choisit parmi les propositions son itinéraire musical à travers le cloître, le mur des cyclopes, le théâtre de verdure, le pont chinois, la terrasse… n’oubliez pas le concert avec Paul Agnew et William Christie en personne (au clavecin) dans le jardin rouge…
Les enfants sont des invités privilégiés : de nombreuses activités leur sont destinées tout au long de l’après midi dont les ateliers en famille (durée : 40 mn, cette année deux thématiques pour petits et grands : Sentir le rythme, autour de l’opéra italien.

Rencontre avec les artistes
Chaque après midi de 15h45 à 16h30 : allée des frênes, offre spéciale intitulée “Du bois dont on fait ces flûtes”…

 

thire-juillet-2014-pont-chinois

 

 

Réservations, informations sur le site Dans les Jardins de William Christie, festival 2015, du 22 au 29 août 2015

Dans les Jardins de William Christie (présentation vidéo)

A Thiré en Vendée, le Festival enchanteur de William ChristieDepuis 30 ans à Thiré en Vendée, le chef d’orchestre fondateur des Arts Florissants, William Christie a fait surgir un éden végétal, une claire évocation du paradis terrestre qui fait aussi la synthèse de ses goûts personnels en matière de jardin. Thiré classé jardin remarquable (2004) est le fruit enchanteur d’une quête menée depuis 50 ans par le musicien passionné par les arbres et les espèces végétales. Dans les jardins de William Christie… se dessine un miracle d’harmonie et de poésie où se dévoilent divers modèles : l’Italie, les Arts & Crafts, l’ordonnance française… présentation des jardins d’un chef architecte de la nature © CLASSIQUENEWS (réalisation : Philippe Alexandre Pham). Un Festival estival a élu aussi son séjour dans cet écrin miraculeux : chaque dernière semaine d’août, Les Jardins de William Christie accueille un festival magique unique au monde, associant comme nul part ailleurs musique et nature…

thire-perspective-2014-miroir-aube-aurore

Dans les jardins de William Christie : à Thiré en Vendée (annonce)

jardins-william-christie-2014CLIC_macaron_2014Thiré (Vendée). Dans les jardins de William Christie, 23<30 août 2014.  Raffinement musical  et écrin de verdure : le bocage vendéen n’a jamais mieux enchanter… A Thiré (Vendée), William Christie ouvre ses jardins magiciens le temps de son festival singulier. Il réconcilie musique baroque et nature en une Arcadie recomposée dont les délices et les surprises font le plus fascinant des festivals de l’été. La 3ème édition des Rencontres Musicales en Vendée a lieu la dernière semaine d’août, du 23 au 30 août prochain dans le cadre du parc enchanteur dessiné par le fondateur des Arts Florissants, un jardin magicien où le chef d’orchestre et le claveciniste s’expriment avec un raffinement inouï : les jardins de Thiré sont avant tout l’expression du bon goût et de la fantaisie souveraine mises au diapason cette année de Charpentier, Rameau, et plusieurs autres créateurs baroques européens (Campra, Monteverdi, Bach : voir les « Méditations »). EN LIRE +

thire-juillet-2014-vue-sur-le-miroir-d-eau

photo © CLASSIQUENEWS 2014

 

 

boutonreservation

 

 

Réservations par internet sur les sites :
www.vendee.fr
www.festivalchezwilliamchristie.vendee.fr

Par téléphone : 02 51 44 79 85

Festival-William-Christie-2013-7_gallery_fullDes prix particulièrement accessibles. L’ensemble des activités musicales offertes pendant le festival affiche des prix plus que raisonnables, uniques mêmes comparés à d’autres manifestations aux affiches pourtant moins prestigieuses.  Ce critère permet une accessibilité totale pour tous et fait de Thiré, un festival qui n’a rien d’élitiste (un autre argument pour le défendre totalement). Jugez plutôt : Les Promenades musicales (8/5 euros), Concerts sur le Miroir d’eau (18/10 euros), Miroir d’eau + Méditations (20/12 euros)… Ne tardez pas à réserver car dates et places sont limitées.  EN LIRE +

 

 

Ne pas manquer cette année :

- les opéras sur le Miroir d’eau, les 23, 24 (Ballets de Rameau), 29 et 30 août (Actéon de Charpentier). A noter : selon la météo, des billets supplémentaires seront mis en vente le jour de la représentation… Prévoir une couverture car les nuits peuvent être fraîches.

- l’expérience des concerts et promenades musicales dans les bosquets du jardin (musiques baroques en formation statique ou itinérante dans le parc)

- les concerts de 22h45, dans l’église de Thiré : « Méditations à l’aube de la nuit », soit pas moins de 7 programmes qui font de l’église du village, le nouveau temple du chant baroque : Campra (23 et 24 août), Seicento italien (25 et 28), Bach (27) et Monteverdi (29 et 30) y seront joués par les Arts Florissants.  EN LIRE +

 

 

VIDEO

visionner notre reportage spécial Dans les jardins de William Christie, festival de Thiré 2013 (2ème édition)

 

 

 

thire jardins william christie 2014 perspective festival baroque en vendee

 

La perspective axiale intégrant le bâtiment et le jardin jusqu’aux 3 pins à l’infini… Photo © classiquenews 2014

Dans les jardins de William Christie : à Thiré en Vendée (annonce)

jardins-william-christie-2014CLIC_macaron_2014Thiré (Vendée). Dans les jardins de William Christie, 23<30 août 2014.  Raffinement musical  et écrin de verdure : le bocage vendéen n’a jamais mieux enchanter… A Thiré (Vendée), William Christie réconcilie musique baroque et nature en une Arcadie recomposée dont les délices et les surprises font le plus fascinant des festivals de l’été. La 3ème édition des Rencontres Musicales en Vendée a lieu la dernière semaine d’août, du 23 au 30 aoûtprochain dans le cadre du parc enchanteur dessiné par le fondateur des Arts Florissants, un jardin magicien où le chef d’orchestre et le claveciniste s’expriment avec un raffinement inouï : les jardins de Thiré sont avant tout l’expression du bon goût et de la fantaisie souveraine mises au diapason cette année de Charpentier, Rameau, et plusieurs autres créateurs baroques européens (Campra, Monteverdi, Bach : voir les « Méditations »). EN LIRE +

thire-juillet-2014-vue-sur-le-miroir-d-eau

photo © CLASSIQUENEWS 2014

 

 

boutonreservation

 

 

Réservations par internet sur les sites :
www.vendee.fr
www.festivalchezwilliamchristie.vendee.fr

Par téléphone : 02 51 44 79 85

Festival-William-Christie-2013-7_gallery_fullDes prix particulièrement accessibles. L’ensemble des activités musicales offertes pendant le festival affiche des prix plus que raisonnables, uniques mêmes comparés à d’autres manifestations aux affiches pourtant moins prestigieuses.  Ce critère permet une accessibilité totale pour tous et fait de Thiré, un festival qui n’a rien d’élitiste (un autre argument pour le défendre totalement). Jugez plutôt : Les Promenades musicales (8/5 euros), Concerts sur le Miroir d’eau (18/10 euros), Miroir d’eau + Méditations (20/12 euros)… Ne tardez pas à réserver car dates et places sont limitées.  EN LIRE +

 

 

Ne pas manquer cette année :

- les opéras sur le Miroir d’eau, les 23, 24 (Ballets de Rameau), 29 et 30 août (Actéon de Charpentier). A noter : selon la météo, des billets supplémentaires seront mis en vente le jour de la représentation… Prévoir une couverture car les nuits peuvent être fraîches.

- l’expérience des concerts et promenades musicales dans les bosquets du jardin (musiques baroques en formation statique ou itinérante dans le parc)

- les concerts de 22h45, dans l’église de Thiré : « Méditations à l’aube de la nuit », soit pas moins de 7 programmes qui font de l’église du village, le nouveau temple du chant baroque : Campra (23 et 24 août), Seicento italien (25 et 28), Bach (27) et Monteverdi (29 et 30) y seront joués par les Arts Florissants.  EN LIRE +

 

 

VIDEO

visionner notre reportage spécial Dans les jardins de William Christie, festival de Thiré 2013 (2ème édition)

 

 

 

thire jardins william christie 2014 perspective festival baroque en vendee

 

La perspective axiale intégrant le bâtiment et le jardin jusqu’aux 3 pins à l’infini… Photo © classiquenews 2014

Dans les jardins de William Christie : à Thiré en Vendée

jardins-william-christie-2014CLIC_macaron_2014Thiré (Vendée). Dans les jardins de William Christie, 23<30 août 2014.  Raffinement musical  et écrin de verdure : le bocage vendéen n’a jamais mieux enchanter… A Thiré (Vendée), William Christie réconcilie musique baroque et nature en une Arcadie recomposée dont les délices et les surprises font le plus fascinant des festivals de l’été. La 3ème édition des Rencontres Musicales en Vendée a lieu la dernière semaine d’août, du 23 au 30 août prochain dans le cadre du parc enchanteur dessiné par le fondateur des Arts Florissants, un jardin magicien où le chef d’orchestre et le claveciniste s’expriment avec un raffinement inouï : les jardins de Thiré sont avant tout l’expression du bon goût et de la fantaisie souveraine mises au diapason cette année de Charpentier, Rameau, et plusieurs autres créateurs baroques européens (Campra, Monteverdi, Bach : voir les « Méditations »). EN LIRE +

thire-juillet-2014-vue-sur-le-miroir-d-eau

 photo © CLASSIQUENEWS 2014

 

 

boutonreservation

 

 

Réservations par internet sur les sites :
www.vendee.fr
www.festivalchezwilliamchristie.vendee.fr

Par téléphone : 02 51 44 79 85

Festival-William-Christie-2013-7_gallery_fullDes prix particulièrement accessibles. L’ensemble des activités musicales offertes pendant le festival affiche des prix plus que raisonnables, uniques mêmes comparés à d’autres manifestations aux affiches pourtant moins prestigieuses.  Ce critère permet une accessibilité totale pour tous et fait de Thiré, un festival qui n’a rien d’élitiste (un autre argument pour le défendre totalement). Jugez plutôt : Les Promenades musicales (8/5 euros), Concerts sur le Miroir d’eau (18/10 euros), Miroir d’eau + Méditations (20/12 euros)… Ne tardez pas à réserver car dates et places sont limitées.  EN LIRE +

 

 

Ne pas manquer cette année :

- les opéras sur le Miroir d’eau, les 23, 24 (Ballets de Rameau), 29 et 30 août (Actéon de Charpentier). A noter : selon la météo, des billets supplémentaires seront mis en vente le jour de la représentation… Prévoir une couverture car les nuits peuvent être fraîches.

- l’expérience des concerts et promenades musicales dans les bosquets du jardin (musiques baroques en formation statique ou itinérante dans le parc)

- les concerts de 22h45, dans l’église de Thiré : « Méditations à l’aube de la nuit », soit pas moins de 7 programmes qui font de l’église du village, le nouveau temple du chant baroque : Campra (23 et 24 août), Seicento italien (25 et 28), Bach (27) et Monteverdi (29 et 30) y seront joués par les Arts Florissants.  EN LIRE +

 

 

VIDEO

visionner notre reportage spécial Dans les jardins de William Christie, festival de Thiré 2013 (2ème édition)

 

 

 

thire jardins william christie 2014 perspective festival baroque en vendee La perspective axiale intégrant le bâtiment et le jardin jusqu’aux 3 pins à l’infini… Photo © classiquenews 2014

Dans les jardins de William Christie : à Thiré en Vendée

jardins-william-christie-2014CLIC_macaron_2014Thiré (Vendée). Dans les jardins de William Christie, 23<30 août 2014.  Raffinement musical  et écrin de verdure : le bocage vendéen n’a jamais mieux enchanter… A Thiré (Vendée), William Christie réconcilie musique baroque et nature en une Arcadie recomposée dont les délices et les surprises font le plus fascinant des festivals de l’été. La 3ème édition des Rencontres Musicales en Vendée a lieu la dernière semaine d’août, du 23 au 30 août prochain dans le cadre du parc enchanteur dessiné par le fondateur des Arts Florissants, un jardin magicien où le chef d’orchestre et le claveciniste s’expriment avec un raffinement inouï : les jardins de Thiré sont avant tout l’expression du bon goût et de la fantaisie souveraine mises au diapason cette année de Charpentier, Rameau, et plusieurs autres créateurs baroques européens (Campra, Monteverdi, Bach : voir les « Méditations »). EN LIRE +

thire-juillet-2014-vue-sur-le-miroir-d-eau

 photo © CLASSIQUENEWS 2014

 

 

boutonreservation

 

 

Réservations par internet sur les sites :
www.vendee.fr
www.festivalchezwilliamchristie.vendee.fr

Par téléphone : 02 51 44 79 85

Festival-William-Christie-2013-7_gallery_fullDes prix particulièrement accessibles. L’ensemble des activités musicales offertes pendant le festival affiche des prix plus que raisonnables, uniques mêmes comparés à d’autres manifestations aux affiches pourtant moins prestigieuses.  Ce critère permet une accessibilité totale pour tous et fait de Thiré, un festival qui n’a rien d’élitiste (un autre argument pour le défendre totalement). Jugez plutôt : Les Promenades musicales (8/5 euros), Concerts sur le Miroir d’eau (18/10 euros), Miroir d’eau + Méditations (20/12 euros)… Ne tardez pas à réserver car dates et places sont limitées.  EN LIRE +

 

 

Ne pas manquer cette année :

- les opéras sur le Miroir d’eau, les 23, 24 (Ballets de Rameau), 29 et 30 août (Actéon de Charpentier). A noter : selon la météo, des billets supplémentaires seront mis en vente le jour de la représentation… Prévoir une couverture car les nuits peuvent être fraîches.

- l’expérience des concerts et promenades musicales dans les bosquets du jardin (musiques baroques en formation statique ou itinérante dans le parc)

- les concerts de 22h45, dans l’église de Thiré : « Méditations à l’aube de la nuit », soit pas moins de 7 programmes qui font de l’église du village, le nouveau temple du chant baroque : Campra (23 et 24 août), Seicento italien (25 et 28), Bach (27) et Monteverdi (29 et 30) y seront joués par les Arts Florissants.  EN LIRE +

 

 

VIDEO

visionner notre reportage spécial Dans les jardins de William Christie, festival de Thiré 2013 (2ème édition)

 

 

Dans les jardins de William Christie, festival à Thiré 2013

jardins-william-christie-2014Reportage vidéo. Thiré (Vendée). Dans les jardins de William Christie, 23<30 août 2014.  Raffinement musical  et écrin de verdure : le bocage vendéen n’a jamais mieux enchanter… A Thiré (Vendée), William Christie réconcilie musique baroque et nature en une Arcadie recomposée dont les délices et les surprises font le plus fascinant des festivals de l’été. La 3ème édition des Rencontres Musicales en Vendée a lieu la dernière semaine d’août, du 23 au 30 août prochain dans le cadre du parc enchanteur dessiné par le fondateur des Arts Florissants, un jardin magicien où le chef d’orchestre et le claveciniste s’expriment avec un raffinement inouï : les jardins de Thiré sont avant tout l’expression du bon goût et de la fantaisie souveraine mises au diapason cette année de Charpentier, Rameau, et plusieurs autres créateurs baroques européens (Campra, Monteverdi, Bach : voir les « Méditations »). EN LIRE +

christie-william-chapeau thire vendee festival vendee

Dans les jardins de William Christie : à Thiré en Vendée

jardins-william-christie-2014CLIC_macaron_2014Thiré (Vendée). Dans les jardins de William Christie, 23<30 août 2014.  Raffinement musical  et écrin de verdure : le bocage vendéen n’a jamais mieux enchanter… A Thiré (Vendée), William Christie réconcilie musique baroque et nature en une Arcadie recomposée dont les délices et les surprises font le plus fascinant des festivals de l’été. La 3ème édition des Rencontres Musicales en Vendée a lieu la dernière semaine d’août, du 23 au 30 août prochain dans le cadre du parc enchanteur dessiné par le fondateur des Arts Florissants, un jardin magicien où le chef d’orchestre et le claveciniste s’expriment avec un raffinement inouï : les jardins de Thiré sont avant tout l’expression du bon goût et de la fantaisie souveraine mises au diapason cette année de Charpentier, Rameau, et plusieurs autres créateurs baroques européens (Campra, Monteverdi, Bach : voir les « Méditations »).

thire-juillet-2014-vue-sur-le-miroir-d-eau

 photo © CLASSIQUENEWS 2014

Chez William Christie

Dans les jardins enchantés de Thiré

 

Christie William portrait 290William Christie réenchante RameauLes premières éditions ont célébrés la mystérieuse poésie de Handel (Acis et Galatée) puis Purcell (Didon et Enée) sur le miroir d’eau. Cette année, grandes soirées lyriques étoilées en Vendée : le nouveau programme des Arts Florissants (alors en tournée depuis le 4 juin dernier et sa création à Caen au Manège de la Guérinière), «  Rameau, maître à danser » (lire notre compte rendu critique du concert créé à Caen le 4 juin 2014) : spectacle fusionnant la danse, le théâtre, la musique autour de deux actes de ballets composé pour Louis XV : Daphnis et Eglé puis La Naissance d’Osiris (Miroir d’eau de Thiré, les 23 et 24 août à 20h30), puis la sublime action d’Actéon de Marc Antoine Charpentier, les 29 et 30 août à 20h30, dont les figures mythologiques et cynégétiques s’accordent idéalement à l’esprit du parc conçu par William Christie.

 

Les 25 et 27 août, place aux vertiges liturgiques et sacrés, dans l’église de Thiré où les deux chefs associés, Paul Agnew et Jonathan Cohen offrent tour à tour, Hear my prayer et Ode sur la mort de Mr Henry Purcell.

Festival-William-Christie-2013-20_gallery_smallChaque jour de représentation, les festivaliers peuvent découvrir la beauté éclectique du parc et ses bosquets enchantés à partir de 15h30 et jusqu’à minuit (avec illuminations pour la nuit) ; en famille, les visiteurs peuvent suivre avec les jardiniers du domaine, les visites guidées, de 15h45 à 16h45, s’initier aux mystères de la musique grâce aux Ateliers musicaux et aux Contes joués (« En compagnie des nymphes » : pour tous, adultes et enfants), ou écouter en plein air, dans les salons de musique  autour de la maison (cabinet de verdure, jardin rouge, mur des cyclopes, cloître, parterres, terrasses ou pont chinois…) les nombreux petits concerts réalisés par les musiciens, chanteurs des Arts Flo et de la Jiulliard School of New York (ne pas manquer le concert des « trois chefs », William Christie, Paul Agnew, Jonathan Cohen en général programmé dans le jardin rouge l’après midi).

 

Festival-William-Christie-2013-9_gallery_fullLe festival imaginé et accueilli par William Christie dans ses jardins de Thiré s’adresse au plus large public ; il veille à l’enchantement des sens comme aux vertus de la transmission : en jardinier musicien pédagogue, « Bill » que tout un chacun pourra croiser dans son domaine, les jours de concert, se soucie de la professionnalisation et de la transmission aux jeunes interprètes ; ainsi, les opéras en plein air, les mini concerts et les promenades musicales (qui invitent les auditeurs à parcourir les allées et bosquets du domaine) permettent aux jeunes talents de réaliser et accomplir leur cheminement artistique : rien n’est comparable aujourd’hui pour un jeune, à l’expérience des Arts Flo. Les festivaliers familiers des lieux (d’une beauté il est vrai à couper le souffle) y retrouvent les jeunes tempéraments, fougueux, vifs, prometteurs, du Jardin des Voix, l’Académie vocale fondée par William Christie : ceux de l’année en cours, ceux des promotions précédentes (cette année : Elodie Fonnard, Rachel Redmond -sopranos-, Emilie Renard -mezzo-, Sean Clayton, Reinoud Von Mechelen, Zachary Wilder – ténors… ). Jeunes chanteurs et instrumentistes, musiciens accomplis des Arts Flo offrent l’espace d’une semaine l’une des programmations les plus raffinées dans un cadre unique au monde. C’est un festival majeur de l’été qui fait de la Vendée, un lieu désormais incontournable en France au mois d’août.

 

 

 boutonreservation

 

 

Réservations par internet sur les sites :
www.vendee.fr
www.festivalchezwilliamchristie.vendee.fr

Par téléphone : 02 51 44 79 85

Festival-William-Christie-2013-7_gallery_fullDes prix particulièrement accessibles. L’ensemble des activités musicales offertes pendant le festival affiche des prix plus que raisonnables, uniques mêmes comparés à d’autres manifestations aux affiches pourtant moins prestigieuses.  Ce critère permet une accessibilité totale pour tous et fait de Thiré, un festival qui n’a rien d’élitiste (un autre argument pour le défendre totalement). Jugez plutôt : Les Promenades musicales (8/5 euros), Concerts sur le Miroir d’eau (18/10 euros), Miroir d’eau + Méditations (20/12 euros)… Ne tardez pas à réserver car dates et places sont limitées.

 

 

Ne pas manquer cette année :

- les opéras sur le Miroir d’eau, les 23, 24 (Ballets de Rameau), 29 et 30 août (Actéon de Charpentier). A noter : selon la météo, des billets supplémentaires seront mis en vente le jour de la représentation… Prévoir une couverture car les nuits peuvent être fraîches.

- l’expérience des concerts et promenades musicales dans les bosquets du jardin (musiques baroques en formation statique ou itinérante dans le parc)

- les concerts de 22h45, dans l’église de Thiré : « Méditations à l’aube de la nuit », soit pas moins de 7 programmes qui font de l’église du village, le nouveau temple du chant baroque : Campra (23 et 24 août), Seicento italien (25 et 28), Bach (27) et Monteverdi (29 et 30) y seront joués par les Arts Florissants.

 

 

VIDEO

visionner notre reportage spécial Dans les jardins de William Christie, festival de Thiré 2013 (2ème édition)

 

 

 

thire-juillet-2014-pont-chinois photo © CLASSIQUENEWS 2014

Dans les jardins de William Christie (Vendée) photo © CLASSIQUENEWS 2014

 

 

thire-perspective-2014-miroir-aube-aurore  photo © CLASSIQUENEWS 2014

thire-miroir-perspective-2014

photo © CLASSIQUENEWS 2014

Une Arcadie contemporaine : le Songe de Thiré. Baroque à la manière du parc de Versailles (ses allées dessinées au cordeau, sa perspective axiale à l’infini, son miroir d’eau, ses statues dans le parc…), maniériste dans le souvenir des jardins médicéens et toscans, romantique aussi par ses ruines antiques dans la pinède, oriental  tout autant grâce à son théâtre de verdure et son pont chinois, et gothique aussi par son cloître idyllique… le jardin du chef fondateur des Arts Florissants William Christie à Thiré est l’un des plus beaux lieux imaginés par l’homme : il réinvente et synthétise à lui seul tous les jardins du monde. C’est la création d’un musicien jardinier au goût unique qui mêle comme nul autre l’art et la vie, la musique et la nature. Chaque été, le site vit une heure privilégiée… quand concerts dans les bosquets, opéra sur l’eau enchantent allées, pelouses, haies et topiaires jusqu’à la nuit. Aucun festival dans le monde n’égale la magie et l’enchantement des concerts proposés dans le jardin de William Christie. Un cycle de programmes musicaux ouverts à tous, accessible au plus grand nombre…  Festival majeur en Vendée, chaque été, dernière semaine du mois d’août…  Collection de photos inédites © classiquenews.com 2014.