VIDEO : Fabien Armenagud ressuscite les Motets oubliés de Clérambault

clerambault-motets-pour-3-hommes-fabien-armengaud-cd-paraty-review-announce-compte-rendu-critique-presentation-CLASSIQUENEWS-PARATY516141_couv---copieVIDEO, reportage. CLERAMBAULT RÉINVENTÉ … Et si Louis-Nicolas ClĂ©rambault Ă©tait Ă  l’Ă©gal d’un Rameau (plus tardif), le gĂ©nie (oubliĂ©) du Baroque français des Lumières ? On s’Ă©tonne que personne avant lui n’ait eu l’intuition d’un talent Ă©loquent, surtout l’audace et le courage de rĂ©aliser un nouveau disque totalement dĂ©diĂ©. L’organiste Fabien Armengaud se passionne pour l’éloquence des Baroques français. L’organiste et claveciniste a rĂ©uni plusieurs solistes chevronnĂ©s pour ressusciter la théâtralitĂ© intĂ©rieure, intense, très resserrĂ©e de Louis-Nicolas ClĂ©rambault.  Avec son nouvel Ensemble SĂ©bastien de Brossard, le chef Ă©claire un pan mĂ©connu et pourtant jubilatoire de la musique sacrĂ©e au dĂ©but du XVIII ème siècle, celle de Louis-Nicolas ClĂ©rambault dont ici les partitions pour 3 voix d’hommes sont dĂ©voilĂ©es Ă  leur juste format. On ne s’étonne pas de la part de l’auteur de la cantate La muse de l’opĂ©ra que le cycle choisi, Ă©blouisse par un sens exceptionnel du texte, par l’intelligence et le raffinement de son traitement dramatique. Le Passage de La mer Rouge ou la tempĂŞte du Motet Ă©voquant la bataille de LĂ©pante (1571), victoire Ă©crasante de la sainte ligue catholique contre les turcs musulmans, en tĂ©moignent ainsi particulièrement, exposant et articulant comme rarement le texte en plusieurs tableaux d’une très rare intensitĂ© expressive. En somme, monsieur ClĂ©rambault, Ă  l’église, fait de l’opĂ©ra. REPORTAGE VIDEO © studio CLASSIQUENEWS / RĂ©alisation : Philippe-Alexandre PHAM 2016

logo-final-F.A.-et-ensemble2HDLIRE aussi notre prĂ©sentation annonce complète du cd Ă©vĂ©nement “Louis-Nicolas ClĂ©rambault : Motets Ă  trois voix d’hommes et symphonies par l’Ensemble SĂ©bastien de Brossard, Fabien Armenagud (direction)… 1 cd Paraty productions

ensemble-sebastien-brossard-fabien-armengaud-nouvel-ensemble-baroque

Grand entretien avec Fabien Armengaud, directeur musical et fondateur de l’Ensemble SĂ©bastien de Brossard

ENTRETIEN avec Fabien Armengaud, fondateur et directeur musical de l’Ensemble SĂ©bastien de Brossard… C’est son premier disque avec son Ensemble SĂ©bastien de Brossard, mais Fabien Armengaud n’en est pas Ă  son premier concert ; loin de lĂ  : l’assistant d’Olivier Schneebeli au sein de la MaĂ®trise du CMBV (Centre de Musique Baroque de Versailles) n’a cessĂ© depuis plus de 15 ans, de participer Ă  la rĂ©ussite d’une phalange aujourd’hui exemplaire, qui dĂ©fend avec passion et finesse, l’art choral du Baroque Français. Mais lĂ  oĂą nombre de nouveaux instrumentistes dĂ©butent leur carrière avec leur propre ensemble, se dĂ©diant souvent Ă  l’incontournable et inestimable MA Charpentier, Fabien Armengaud agit diffĂ©remment, frappe fort mĂŞme en rĂ©alisant un rĂŞve portĂ© depuis une dĂ©cennie, enregistrer un programme de musique française pour 3 voix d’hommes… d’un illustre mais gĂ©nial mĂ©connu, Louis-Nicolas ClĂ©rambault.

 

ensemble-sebastien-brossard-fabien-armengaud-nouvel-ensemble-baroque

 

clerambault-motets-pour-3-hommes-fabien-armengaud-cd-paraty-review-announce-compte-rendu-critique-presentation-CLASSIQUENEWS-PARATY516141_couv---copieEn plus de maîtriser son sujet et posséder les ficelles du métier, Fabien Armengaud ose défricher, explorer, surprendre. Le résultat est là : son programme édité chez Paraty productions dépasse toute espérance et prouve l’excellence du nouvel ensemble, tout en affirmant dès son départ, l’originalité et l’audace du répertoire présenté. Le cd Motets à 3 voix d’hommes de Nicolas-Louis Clérambault est élu CLIC de CLASSIQUENEWS d’octobre 2016 (parution annoncée, le 21 octobre 2016). Le chant des trois chanteurs réunis autour de Fabien Armengaud, l’articulation ardente, vive, palpitante des instrumentistes de l’Ensemble Sébastien de Brossard affirment la venue d’un collectif mûr, éblouissant dont la sonorité, le goût, le style confirment la justesse, la vérité, la profondeur. Grande critique du cd à la date de sortie de l’album, soit le 21 octobre prochain. A l’occasion de la parution de ce disque événement, CLASSIQUENEWS a posé 4 questions à Fabien Armengaud.

 

 

 

Pourquoi avoir choisi pour votre premier disque ce programme révélant un Clérambault méconnu et surprenant ?

armenagud-fabien-ensemble-sebastien-de-brossard-classiquenews-portrait-concert-annonce-portrait-entretien--582-G-Uferas-0224Fabien Armengaud : Le choix d’un compositeur, en particulier pour un premier disque, est une démarche tout sauf anodine. Force est de constater que bon nombre de mes collègues ont très souvent choisi Charpentier pour leur premier disque. C’est tout à fait légitime, Charpentier étant un immense compositeur dont on aura jamais fait le tour. Néanmoins, il me semblait intéressant de prendre un autre chemin. J’ai donc passé un an à lire beaucoup de musique à trois voix d’hommes et un jour ce fut la rencontre avec l’œuvre de Clérambault. C’est apparu pour moi comme une évidence: il fallait enregistrer ce compositeur! J’ai donc tout de suite réuni mon équipe et le projet s’est monté grâce à la confiance que m’a témoignée Bruno Procopio, directeur du label Paraty, qui m’a laissé carte blanche pour cet enregistrement.

 

 

 

Pouvez vous citer 2 exemples précis, extraits du programme qui démontrent l’intérêt de Clérambault ?

Il est difficile pour moi de ne choisir que deux exemples! ClĂ©rambault est, Ă  mes yeux, Ă  la croisĂ©e de deux mondes, le XVIIème siècle – le vĂ©ritable siècle baroque pour moi- avec son Ă©lĂ©gance, sa noblesse de caractère et j’ose mĂŞme dire sa dignitĂ© qui transparaĂ®t dans tous les arts, et le XVIIIème siècle, qui lui, va plutĂ´t vers la virtuositĂ©, vers l’agrĂ©able et parfois le dĂ©coratif. ClĂ©rambault est justement Ă  la charnière, Ă  la fin d’un monde et au dĂ©but de l’autre et c’est ce que j’ai essayĂ© de dĂ©montrer dans cet enregistrement.

En tant que claveciniste, j’ai beaucoup de proximité avec le XVIIème siècle mais je ne boude jamais mon plaisir de jouer également la musique du XVIIIème. On peut aimer Nosferatu et La folie des grandeurs!

Pour répondre à votre question, si je devais choisir deux exemples, je choisirai tout d’abord un des mouvements du Motet pour la Canonisation de Saint Pie: Impii Turcarum Gens, qui est, à ma connaissance, le seul exemple de Tempête dans la musique sacrée. Le second pourrait être le verset Et Misericordia tiré du Magnificat. Quand on commence à écouter cette pièce, on se dit que c’est très beau et que cela va s’arrêter au bout de une ou de deux minutes,  et c’est là où Clérambault est véritablement génial: il renouvelle sans cesse le discours avec une économie de moyen incroyable, le contrepoint de plus en plus sublime rendant ce mouvement complètement hypnotique pendant plus de quatre minutes!

 

 

 

En quoi le programme de ce disque est-il emblématique de votre démarche artistique comme chef et directeur musical de l’Ensemble S de Brossard (geste, texte, cohérence, sonorité…) ? Quelle serait la carte d’identité de votre ensemble ?

Comme chaque vie de musicien, la mienne a été faite de très belles rencontres. Odile Masse, Jan Willem Jansen et Yasuko Bouvard avec qui j’ai commencé mes études dans cette belle ville de Toulouse. Ensuite, deux rencontres furent déterminantes dans ma vie de musicien: Hervé Niquet, à qui je dois tant, et qui m’a ouvert le monde fantastique de la musique baroque française et Laurence Boulay qui, elle, m’a ouvert la porte de la basse continue et de la recherche, (et qui est toujours présente dans mon esprit dès que je fais un continuo). Je n’oublie pas également Michèle Dévérité à qui je dois beaucoup. Dernière rencontre et non des moindres: Olivier Schneebeli que j’ai rencontré au début des années 2000 et qui m’a tout de suite accordé sa confiance sans faille et avec lequel je travaille depuis maintenant dix-sept ans à la Maîtrise du Centre de musique baroque de Versailles où je suis son assistant.

Ce long prĂ©ambule pour vous expliquer que ce disque c’est d’abord le fruit de rencontres et la rĂ©union de ceux que je considère comme “ma famille musicale”. C’est prĂ©cisĂ©ment ces chanteurs -Cyril Auvity, Jean-François Novelli et Alain Buet- et ces instrumentistes -Maud Caille, LĂ©onor de RĂ©condo, ValĂ©rie Balssa, Lucie Rio-Humbrecht, François Costa, Mathurin Matharel, Thibaut Roussel et Guillaume Cuiller- que j’avais envie de rĂ©unir dans ce projet que je porte en moi depuis maintenant dix ans. Concernant ma dĂ©marche de chef d’ensemble, deux phrases de mon MaĂ®tre Dominique Rouits m’accompagnent dans mon parcours. La première: « la musique est un partage » et j’espère bien que cela s’entend sur ce disque, cette connivence musicale!

La seconde « un chef, doit faire autoritĂ© et non avoir de l’autorité » et c’est bien ainsi que je conçois ma dĂ©marche. Un chef, c’est quelqu’un bien sĂ»r qui a une longueur d’avance sur la musique, mais cette longueur n’est pas dĂ»e Ă  une « inspiration quelconque » mais Ă  beaucoup de travail Ă  la table! Un chef est avant tout un artisan et c’est aussi quelqu’un qui se doit de rĂ©unir et fĂ©dĂ©rer afin que tout le monde aille dans la mĂŞme direction, et cela, je l’avoue est très jouissif! C’est en tous cas ainsi que je conçois mon rĂ´le au sein de l’Ensemble SĂ©bastien de Brossard. Concernant la carte d’identitĂ© de cet ensemble, je dirai, avec un peu de provocation, que nous sommes un jeune ensemble de… vieux. Nous avons tous notre parcours et cela nourrit cet ensemble et c’est aussi ce qui, Ă  mes yeux, en fait la sève.

 

 

 

Quelles sont vos prochains territoires musicaux en chantier pour l’Ensemble ? 

La musique à trois voix d’hommes me fascine depuis des années. Si l’on excepte Charpentier, c’est encore une terra incognita.

J’avoue que je déborde de projets autour de ce répertoire si particulier et j’espère pouvoir continuer à les réaliser.

 

 

 

Propos recueillis en octobre 2016

 

 

CD, Ă©vĂ©nement : Louis-Nicolas Armengaud, Motets Ă  trois voix d’hommes et symphonies (1 cd Paraty productions, Ă  paraĂ®tre le 21 octobre 2016). LIRE notre prĂ©sentation du cd ClĂ©rambault par Fabien Armengaud, Ensemble SĂ©bastien de Brossard

VIDEO

REPORTAGE VIDEO & extraits : Les Motets oubliés de Clérambault, ressuscités par Fabien Armengaud et son Ensemble Sébastien de Brossard (1 cd événement édité par PARATY, parution le 21 octobre 2016)

video-clerambault-par-fabien-armengaud-ensemble-sebastien-de-brossard-582

VIDEO, reportage : Les Motets oubliés de Clérambault : une découverte majeure

clerambault-motets-pour-3-hommes-fabien-armengaud-cd-paraty-review-announce-compte-rendu-critique-presentation-CLASSIQUENEWS-PARATY516141_couv---copieVIDEO, reportage. CLERAMBAULT RÉINVENTÉ … Et si Louis-Nicolas ClĂ©rambault Ă©tait Ă  l’Ă©gal d’un Rameau (plus tardif), le gĂ©nie (oubliĂ©) du Baroque français des Lumières ? On s’Ă©tonne que personne avant lui n’ait eu l’intuition d’un talent Ă©loquent, surtout l’audace et le courage de rĂ©aliser un nouveau disque totalement dĂ©diĂ©. L’organiste Fabien Armengaud se passionne pour l’éloquence des Baroques français. L’organiste et claveciniste a rĂ©uni plusieurs solistes chevronnĂ©s pour ressusciter la théâtralitĂ© intĂ©rieure, intense, très resserrĂ©e de Louis-Nicolas ClĂ©rambault.  Avec son nouvel Ensemble SĂ©bastien de Brossard, le chef Ă©claire un pan mĂ©connu et pourtant jubilatoire de la musique sacrĂ©e au dĂ©but du XVIII ème siècle, celle de Louis-Nicolas ClĂ©rambault dont ici les partitions pour 3 voix d’hommes sont dĂ©voilĂ©es Ă  leur juste format. On ne s’étonne pas de la part de l’auteur de la cantate La muse de l’opĂ©ra que le cycle choisi, Ă©blouisse par un sens exceptionnel du texte, par l’intelligence et le raffinement de son traitement dramatique. Le Passage de La mer Rouge ou la tempĂŞte du Motet Ă©voquant la bataille de LĂ©pante (1571), victoire Ă©crasante de la sainte ligue catholique contre les turcs musulmans, en tĂ©moignent ainsi particulièrement, exposant et articulant comme rarement le texte en plusieurs tableaux d’une très rare intensitĂ© expressive. En somme, monsieur ClĂ©rambault, Ă  l’église, fait de l’opĂ©ra. REPORTAGE VIDEO © studio CLASSIQUENEWS / RĂ©alisation : Philippe-Alexandre PHAM 2016

logo-final-F.A.-et-ensemble2HDLIRE aussi notre prĂ©sentation annonce complète du cd Ă©vĂ©nement “Louis-Nicolas ClĂ©rambault : Motets Ă  trois voix d’hommes et symphonies par l’Ensemble SĂ©bastien de Brossard, Fabien Armenagud (direction)… 1 cd Paraty productions

ensemble-sebastien-brossard-fabien-armengaud-nouvel-ensemble-baroque

CD, annonce. CLERAMBAULT : génie français oublié ?

clerambault-motets-pour-3-hommes-fabien-armengaud-cd-paraty-review-announce-compte-rendu-critique-presentation-CLASSIQUENEWS-PARATY516141_couv---copieCLERAMBAULT REINVENTÉ … dans un nouveau disque d’inĂ©dits Ă  paraĂ®tre le 21 octobre prochain chez Paraty, le nouvel ensemble français sur instruments anciens, SĂ©bastien de Brossard dĂ©voile tout un pan du patrimoine musical français du XVIII ème dont on s’Ă©tonne qu’aucune institution d’importance en France et mĂŞme les plus spĂ©cialisĂ©es n’aĂ®t pas eu l’idĂ©e prĂ©alable de s’y intĂ©resser;  voilĂ  un Clerambault somptueux et dramatiquement inĂ©dit dont le raffinement et les audaces comme les difficultĂ©s d’Ă©criture posent des jalons dĂ©cisifs entre Lully et Rameau.
L’organiste Fabien Armengaud se passionne pour l’Ă©loquence des Baroques français. Avec son Ensemble SĂ©bastien de Brossard, le chef Ă©claire un pan mĂ©connu et pourtant jubilatoire de la musique sacrĂ©e au dĂ©but du XVIII ème siècle, celle de ClĂ©rambault dont ici les partitions pour 3 voix d’hommes sont dĂ©voilĂ©es Ă  leur juste format.
On ne s’Ă©tonne pas de la part de l’auteur de la cantate La muse de l’opĂ©ra que le cycle choisi, Ă©blouisse par un sens exceptionnel du texte, par l’intelligence et le raffinement de son traitement dramatique. Le Passage de La mer Rouge ou la tempĂŞte du Motet Ă©voquant la bataille de LĂ©pante (1571), victoire Ă©crasante de la sainte ligue catholique  contre les turcs musulmans,  en tĂ©moignent ainsi particulièrement, exposant et articulant comme rarement le texte en plusieurs tableaux d’une très rare intensitĂ© expressive. En somme, monsieur ClĂ©rambault, Ă  l’Ă©glise, fait de l’opĂ©ra.

 

 

 

L’ensemble SĂ©bastien de Brossard ressuscite ClĂ©rambault

Ă€ l’Ă©glise, ClĂ©rambault fait de l’opĂ©ra

 

Pour rĂ©aliser ce programme inĂ©dit – nouveau cd d’inĂ©dits Ă  paraĂ®tre chez Paraty Ă  l’automne 2016-, Fabien Armengaud s’est assurĂ© le concours des voix françaises les mieux chantantes du moment, surtout aux timbres complĂ©mentaires : Cyril Auvity, Jean-François Novelli, Alain Buet. ArticulĂ©s, ardents, ambassadeurs engagĂ©s, les interprètes soulignent aujourd’hui la vitalitĂ© du style de ClĂ©rambault, artisan d’un art intimiste et linguistiquement passionnant, et aussi proche de l’opĂ©ra, Ă  la fois spirituel et dramatique.

clerambault-600Le programme est captivant car il propose une sĂ©rie de rĂ©vĂ©lations en apportant la preuve que ClĂ©rambault disposait d’un don exceptionnel dans le traitement expressif des textes, fussent-ils sacrĂ©s. .. En somme un compositeur qui aurait Ă©tĂ© remarquable Ă  l’opĂ©ra. Points forts : le choix des Motets dont une remarquable tempĂŞte, unique exemple du genre dans l’Ă©criture sacrĂ©e du XVIIIè…, qui Ă©voque le cataclysme de la Bataille de LĂ©pante, grande victoire de l’Occident chrĂ©tien sur les Ottomans…

 

 

CD Ă©vĂ©nement, annonce. ClĂ©rambault : oeuvres vocales pour 3 voix d’hommes et Symphonies. Fabien Armengaud et l’Ensemble SĂ©bastien de Brossard.  Cd Ă©vĂ©nement Ă  paraĂ®tre chez Paraty en octobre 2016. Grande critique dĂ©veloppĂ©e du cd et reportage vidĂ©o exclusif Ă  venir, sur classiquenews. CLIC de Classiquenews de l’automne 2016.

 

 

clerambault-motets-pour-3-hommes-fabien-armengaud-cd-paraty-review-announce-compte-rendu-critique-presentation-CLASSIQUENEWS-PARATY516141_couv---copie

 

 

REPORTAGE VIDEO : grand reportage vidĂ©o Les Motets de ClĂ©rambault par l’Ensemble SĂ©bastien de Brossard 

 
 

LIRE aussi notre entretien avec Fabien Armengaud, fondateur de l’Ensemble SĂ©bastien de Brossard Ă  propos des Motets de ClĂ©rambault et de son nouvel ensemble dĂ©diĂ© au Baroque français… 

 
 

CD Ă©vĂ©nement, annonce. CLERAMBAULT REINVENTÉ … Fabien Armengaud et l’Ensemble SĂ©bastien de Brossard ressuscitent ClĂ©rambault (Ă  venir en octobre 2016)

clerambault-600CD Ă©vĂ©nement, annonce. CLERAMBAULT REINVENTÉ … L’organiste Fabien Armengaud se passionne pour l’Ă©loquence des Baroques français. Avec son Ensemble SĂ©bastien de Brossard, le chef Ă©claire un pan mĂ©connu et pourtant jubilatoire de la musique sacrĂ©e au dĂ©but du XVIII ème siècle, celle de ClĂ©rambault dont ici les partitions pour 3 voix d’hommes sont dĂ©voilĂ©es Ă  leur juste format. On ne s’Ă©tonne pas de la part de l’auteur de la cantate La muse de l’opĂ©ra que le cycle choisi, Ă©blouisse par un sens exceptionnel du texte, par l’intelligence et le raffinement de son traitement dramatique. Le Passage de La mer Rouge ou la tempĂŞte du Motet Ă©voquant la bataille de Lepante (1571), victoire Ă©crasante de la sainte ligue catholique  contre les turcs musulmans,  en tĂ©moignent ainsi particulièrement, exposant et articulant comme rarement le texte en plusieurs tableaux d’une très rare intensitĂ© expressive. En somme, monsieur ClĂ©rambault, Ă  l’Ă©glise, fait de l’opĂ©ra.

L’ensemble SĂ©bastien de Brossard ressuscite ClĂ©rambault
Ă€ l’Ă©glise, ClĂ©rambault fait de l’opĂ©ra

Pour rĂ©aliser ce programme inĂ©dit – nouveau cd d’inĂ©dits Ă  paraĂ®tre chez Paraty Ă  l’automne 2016-, Fabien Armengaud s’est assurĂ© le concours des voix françaises les mieux chantantes du moment, surtout aux timbres complĂ©mentaires : Cyril Auvity, Jean François Novelli, Alain Buet. ArticulĂ©s, ardents, ambassadeurs engagĂ©s, les interprètes soulignent aujourd’hui la vitalitĂ© du style de ClĂ©rambault, artisan d’un art intimiste et linguistiquement passionnant, pourtant proche de l’opĂ©ra, Ă  la fois spirituel et dramatique.

Le programme est captivant car il propose une sĂ©rie de rĂ©vĂ©lations en apportant la preuve que ClĂ©rambault disposait d’un don exceptionnel dans le traitement expressif des textes, fussent-ils sacrĂ©s. .. En somme un compositeur qui aurait Ă©tĂ© remarquable Ă  l’opĂ©ra.

 

 

 

clerambault-cd-fabien-armengaud-motets-582-390

 

 

 

CLIC_macaron_2014CD Ă©vĂ©nement, annonce. ClĂ©rambault : oeuvres vocales pour 3 voix d’hommes.  Cd Ă©vĂ©nement Ă  paraĂ®tre chez Paraty en octobre 2016. Grande critique dĂ©veloppĂ©e sur classiquenews au moment de la parution du cd, le 21 octobre 2016. CLIC de Classiquenews de l’automne 2016.

 

 

clerambault-motets-pour-3-hommes-fabien-armengaud-cd-paraty-review-announce-compte-rendu-critique-presentation-CLASSIQUENEWS-PARATY516141_couv---copie

BAROQUE français. Ils enregistrent, nouvel ensemble. L’ensemble Sébastien de Brossard et Fabien Armengaud. Clérambault enfin réhabilité ?

BAROQUE français. Ils enregistrent, nouvel ensemble. L’ensemble Sébastien de Brossard et Fabien Armengaud. Clérambault enfin réhabilité ? En janvier 2016, le nouvel ensemble sur instruments anciens, Sébastien de Brossard, porté par l’organiste et claveciniste Fabien Armengaud se consacre à l’enregistrement de son premier album : motets du parisien Louis-Nicolas Clérambault (1676-1749) : « Fils d’un des vingt-quatre Violons du Roi, organiste et compositeur de la Maison royale de Saint-Cyr mais également de Saint-Sulpice et des Jacobins, Clérambault fait montre dans ses compositions à trois voix d’hommes d’un sens mélodique des plus soutenus et d’un contrepoint des plus recherchés. »

Clérambault : un théâtre sacré

clerambault_louis nicolas ensemble sebastien de brossard fabien armengaud cd paraty annonce classiquenews janvier 2016 ils enregistrents 01Décoratif, élégant mais un rien superficiel et conforme, Louis-Nicolas Clérambault à la fin du règne de Louis XIV livre tout un cycle de musique sacrée d’une beauté et d’une profondeur à redécouvrir (plus de 100 opus !). C’est tout le travail de Fabien Armengaud que de dévoiler la justesse poétique d’une œuvre oubliée, mésestimée, d’une puissance parfois inouïe… où l’expression de la ferveur est servie par une écriture raffinée, intensément dramatique, dont le sens du texte atteint des sommets de déclamation juste, vivante, expressive. En enregistrant plusieurs Motets pour trois voix d’hommes, le fondateur de l’Ensemble Sébastien de Brossard a réuni les solistes Cyril Auvity, Jean-François Novelli, Alain Buet. Parmi les joyaux de ce nouveau programme d’une beauté absolue, Le Passage de la Mer Rouge qui révèle enfin avant Rameau, un génie dramatique d’une rare grandeur.

« Si Clérambault n’écrivit jamais d’opéras, c’est dans son œuvre religieuse qu’il déploya des prodiges d’invention et de théâtre, avec entre autres ses tempêtes qui n’ont rien à envier aux tragédies de ses contemporains. », précise dans son introduction au disque, Fabien Armengaud. Et d’ajouter : « Jean-Baptiste de Laborde, grand théoricien de l’époque disait de Clérambault : « Personne n’a écrit plus purement que lui. Ce programme en est une preuve éclatante ». On jugera donc sur pièces, probablement à l’automne 2016, puisque le disque à paraître chez Paraty, devrait sortir courant septembre / octobre 2016.

En portant le nom de l’illustre compositeur et collectionneur Sébastien de Brossard (1655-1730), l’ensemble fondé par Fabien Armengaud souhaite explorer toute la musique baroque française méconnue ou si mal servie, avec cet esprit d’érudition ouverte, généreuse, fraternelle qu’a défendu de son vivant le musicien normand, qui fit toute sa carrière entre les cathédrales de Strasbourg, et de Meaux, tout en marquant son époque par sa grande culture et un curiosité sans borne qu’il mit au service de l’éditeur Ballard qu’il conseilla. Programme prometteur et interprètes convaincants. A suivre.