CD événement, critique. BEETHOVEN / LISZT : Symphonie n°9 : C Pescia / P. Cassard, pianos (La Dolce Volta)

1602688820_philippe-cassard-cedric-pescia-beethoven-symphony-no_-9-transcribed-for-2-pianos-by-franz-liszt cd review critique cd classiquenews LISZT Beethoven Symphonie n 9 DOLCE VOLTA-2020CD Ă©vĂ©nement, critique. BEETHOVEN / LISZT : Symphonie n°9 : C Pescia / P. Cassard, pianos (La Dolce Volta) – Les pianistes Philippe Cassard et CĂ©dric Pescia s’associent et dĂ©frichent la version (peu jouĂ©e peu connue) de la 9è symphonie de Beethoven, pour 4 mains. En 1850, Franz Liszt (1811-1886) gĂ©nie du clavier avait trouvĂ© partition Ă  la mesure de son imagination transcriptrice. Ou comment 20 doigts peuvent-ils exprimer et nuancer autant que 50 musiciens d’orchestre ? Deux pianos pas moins pour restituer l’ampleur orchestrale, la dĂ©mesure poĂ©tique, l’élan fraternel d’un continuum musical parmi les plus marquants de l’histoire de la musique europĂ©enne et romantique.

La verve et le tempĂ©rament des deux interprètes se combinent en naturel et en prĂ©cision, en dialogue et en complicitĂ©. Les deux compères trouvent chacun leur place, leur chant spĂ©cifique et complĂ©mentaire pour faire parler leur instrument (ineffable effusion de l’Adagio qui s’écoule comme une dĂ©tente sereine). Les 20 doigts articulent, Ă©clairent, murmurent ou rugissent ; le dragon Beethoven se cabre et conquiert des horizons jamais imaginĂ©s avant lui : le temps musical devient esprit de conquĂŞte, dĂ©termination, volontĂ©, puissance ; une force irrĂ©sistible se dresse pour des lendemains qui bouleversent l’ordre du vieux monde. Dans ce chant Ă  2 pianos, c’est toute l’âme volontaire de Beethoven qui se libère et saisit. Et mĂŞme sans les paroles de l’Ode Ă  la joie de Schiller, l’habiletĂ© chantante et CLIC_macaron_2014l’éloquence frĂ©nĂ©tique et tendre du duo offrent un sublime flux pianistique dans les quatre sections du Finale (presto puis 2 allegros : assai, alla Marcia, energico) ; la 9è mĂŞme sans le quatuor vocal soliste et les chĹ“urs, irradie dans son final, de cette flamme bouleversante qui est appel Ă  la fraternitĂ© des peuples pour qu’un monde nouveau enfin paraisse. Magistrale rĂ©alisation. Et offrande pertinente au moment des 250 ans du grand Ludwig en 2020.

————————————————————————————————————————————————–

 

 

 

CD Ă©vĂ©nement, critique. BEETHOVEN / LISZT : Symphonie n°9 : Philippe Cassard, CĂ©dric Pescia, pianos (La Dolce Volta – enregistrĂ© en 2020)

 

 

Tracklist

01. Symphony No. 9, Op. 125 I. Allegro ma non troppo, un poco maestoso (Transcribed for 2 pianos by Franz Liszt)

02. Symphony No. 9, Op. 125 II. Molto vivace – Presto (Transcribed for 2 pianos by Franz Liszt)

03. Symphony No. 9, Op. 125 III. Adagio molto e cantabile – Andante moderato – Adagio stesso tempo (Transcribed for 2 pianos by Franz Liszt)

FINALE
04. Symphony No. 9, Op. 125 IV. Finale. Presto (Transcribed for 2 pianos by Franz Liszt)
05. Symphony No. 9, Op. 125 V. Finale. Allegro assai – Presto – Recitativo – Allegro assai (Transcribed for 2 pianos by Franz Liszt)
06. Symphony No. 9, Op. 125 VI. Finale. Allegro assai vivace alla Marcia – Andante maestoso – Adagio ma non troppo ma devoto (Transcribed for 2 pianos by Franz Liszt)
07. Symphony No. 9, Op. 125 VII. Finale. Allegro energico – Allegro ma non tanto – Prestissimo (Transcribed for 2 pianos by Franz Liszt)